Continuons la comparaison entre le XE3 et le XT20 ! Bon alors, la montée en ISO du Fuji X-E3 est-elle moins bonne que celle du Fujifilm X-T20 ? On vérifie ça dans un test de la sensibilité ISO !

La vidéo « Comparatif X-E3 / X-T20 : Montée en ISO »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

Le script de la vidéo « X-E3 vs X-T20 : ISO »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

 

C’est Damien. Cette vidéo fait suite au test du X-E3 par Les Numériques.com. Les Numériques l’ont trouvé très moyen. Ils l’accusent d’avoir une montée en ISO qui n’est vraiment pas terrible, de s’effondrer dès ISO 800, à commencer à perdre des détails, être victime de lissage et carrément de ne pas pouvoir du tout suivre à 6400 et à 12800.

XF18-55 pour 24,3 Mpx ?

On l’accuse aussi d’un autofocus moyen. Et enfin, comme si cela ne suffisait pas, on dit que le XF18-55 est un mauvais objectif, pas capable de supporter les 24 millions de pixels de ce boîtier et qu’il est urgent d’acheter une autre focale pour pouvoir profiter enfin de la définition de son capteur.

Alors moi, sur cette chaîne-là, vous avez vu, je n’ai jamais fait de montée en ISO. Ce n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de faire. J’en vois ici et là comme tout le monde dans les revues spécialisées et dans les sites spécialisés. Mais bon pour pouvoir quand même répondre à cela, parce que mine de rien, cela m’a quand même étonné, ce test est chagriné, j’ai voulu vérifier par moi-même.

Un sensibilité ISO différente entre le X-T20 et le X-E3 ?

Donc j’ai un X-E3, j’ai un X-T20, pas de problème. J’ai mis en place une espèce de mire maison comme j’ai pu à l’amateur, mais l’amateur quand même intelligent, où j’ai essayé de faire les choses correctement.

Alors évidemment, on s’est coupé entièrement de la lumière du jour, volet fermé. J’ai mis des lumières pour éclairer la scène de façon à pouvoir avoir une scène dès l’ouverture 5.6 en ISO 200, sans que cela pose de problème, appareil photo sur trépied, autofocus désactivé, mise au point manuel sur les deux appareils photo, vérification de la mise au point manuelle à chaque fois sur l’ordinateur, avec une photo, pour vérifier qu’ils ont bien la même mise au point. Je fais les photos à la télécommande, comme cela je n’introduis pas de mouvement dans mon appareil photo, etc.

J’ai essayé de verrouiller au maximum les choses pour qu’il n’y ait pas de paramètres aléatoires dans les tests. Comme cela ensuite, j’ai pu comparer. Donc, on va passer sur l’ordinateur pour regarder un peu ce que j’ai fait.

J’ai fait une montée en ISO du challenger, le X-E3 face au meilleur, a priori le X-T20, en vert et en rouge le X-E3. Alors, j’ai mis en place une espèce de mire faite maison. C’est un peu à l’arrache, mais malgré tout c’est de l’arrache que j’espère est le plus intelligent possible.

Donc l’idée, c’est d’avoir des textures un peu dans tout cela, des textures claires, des textures sombres, du clair ici avec le bonnet, du sombre ici de la laine, des coups de trait ici qui permettent vraiment de garder du détail. Il y a plein de détails. Une mire ici au centre avec les petits traits. Là, tous les millimètres donc c’est aussi très difficile. On voit tout de suite si c’est bon ou si ce n’est pas bon. C’est pareil.

Ici, cette espèce de masque, c’est pareil. Il est très texturé donc on voit tout de suite si cela ne va pas. On a du texte. On n’a vraiment pas mal d’éléments ici. J’ai le mètre avec le DEXTER ici qui contient aussi du texte. Donc, il n’y a quand même pas mal d’éléments qui nous permettent de voir, si oui ou non, il y a un problème. Je pense que cela suffit une mire comme cela pour faire des tests. Du moins, j’ai l’impression que cela va.

Piqué

Donc comparons à ISO 200. Pour comparer, je me mets à 2/1. Pour vraiment exacerber les détails, pensez qu’on est zoomé deux fois, on est à 200 %. Déjà, il faut paralléliser les images à 100 %, mais là on est carrément à 200 %.

Mais comme cela, on voit bien les différences et s’il y a un problème on va le voir tout de suite. Si vraiment il y a un énorme écart entre les deux, on va s’en apercevoir tout de suite. Alors maintenant, si on compare les deux images, c’est strictement identique pour moi. Alors ici, on est à ISO 200. On va regarder vite fait, identique. Le mètre, c’est identique aussi à peu près. Le texte ici, c’est identique. La mire, c’est identique à mon sens.

On va maintenant passer à ISO 800. Vous avez ici le nom de l’appareil photo en haut à gauche. Pour vous repérer, ici on est au centre à peu près. Encore une fois, on est à 200 %. Donc si à 200 % il n’y a pas une différence criante, on peut estimer que c’est pareil.

Ici pour moi, c’est strictement pareil au centre. Sur les côtés, pareils. Même le X-E3 est peut-être un poil meilleur. En tout cas, ce qui est certain c’est qu’il n’y a pas de X-E3 qui s’effondre à ISO 800. Même le bonnet, personnellement, je le trouve mieux sur le X-E3 qu’il ne l’est sur le X-T20. Ici encore une fois, on est à 200 %. Je le répète parce que c’est important.

Passons à ISO 6400. On compare ici des JPG, sorti de boîtier. Alors, je ne vois pas de grande différence. Pareil. Pas de grosses différences, pas grand-chose à voir. Là l’image du X-E3, encore une fois, sur le bonnet, sur des détails très fins, je le trouve meilleur ce X-E3 que sur X-T20. C’est compatible avec ce qu’a dit DPREVIEW que je vous ai montré hier. Pour moi, c’est identique. Et ici, c’est meilleur sur le X-E3. Sur l’extrême coin, c’est vraiment meilleur sur le X-E3.