Petit tour de votre hybride Fujifilm pour découvrir les principales choses à savoir sur votre nouveau Fuji X-T2, X-T20, X-E3, X-Pro2 ou X100f.

On parle de la molette des vitesses d’obturation, des ISO, de l’ouverture, des modes PASM, de l’autofocus…

 

 

Bonjour à tous !

Allez, aujourd’hui, on commence la série : débuter avec son Fujifilm par une présentation un peu extérieure de l’appareil photo. Alors, il faut savoir que tous les Fuji se ressemblent et tous les Fuji ont à peu près les mêmes boutons. Les Fuji les plus chers ont plus de boutons que les Fuji les moins chers, mais grosso modo, ils sont construits exactement de la même façon et ils ont à peu près les mêmes fonctions.

Donc que vous ayez un X-T2, un X-T20, un X-E3, un X-Pro2 ou un X100F, toute cette série de vidéos est parfaitement applicable. Alors, la première des choses quand vous avez un Fuji c’est qu’il faut faire le deuil des modes P, A, S, M sur une molette. C’est-à-dire que les modes P, A, S, M, sont sur un Fujifilm, mais ils sont un peu différemment. La logique Fujifilm, c’est de dédier une molette ou un bouton pour les ISO, une molette ou un bouton pour l’ouverture et une molette ou un bouton pour la vitesse d’obturation. Et de faire avec, c’est-à-dire que sur chaque bouton, vous avez une position A pour automatique et si vous venez mettre la fonction sur la position A, l’appareil photo est en automatique sur cette fonction-là. Et donc, choisis pour vous cette fonction-là.

Alors, vous avez pour tous les appareils photo, comme cela une molette d’obturation. Vous avez la fameuse position A. Et donc ici, vous avez vos vitesses d’obturation. Vous avez ensuite l’ouverture que vous allez trouver sur l’objectif. Vous avez deux gammes d’objectifs chez Fuji, la gamme XC en l’occurrence n’a pas ici de bague pour l’ouverture. Et dans ce cas-là, vous devez utiliser le bouton avant de votre appareil photo pour régler l’ouverture. Si vous avez un objectif de la gamme XF, à ce moment-là vous avez bien la bague pour régler votre ouverture, toujours cette fameuse position A.

Et ensuite, il faut un peu perdre l’habitude de penser en mode P, A, S, M et vous pensez à qu’est-ce que j’ai envie de régler. Si vous avez envie de régler que l’ouverture, vous mettez les deux autres en automatique. L’appareil photo va s’en occuper et vous réglez que l’ouverture. Donc, vous êtes en mode A. C’est exactement de la même façon et même vous allez retrouver les lettres de P, A, S, M sur votre écran. Donc, vous pouvez faire exactement comme avant, il n’y a pas grand-chose qui a changé si ce n’est cette logique de configurer une par une via les molettes ces trois fonctions de votre triangle d’exposition.

Ensuite, vous avez la molette des modes. Donc, si vous n’avez pas la molette, vous avez forcément un bouton drive ici qui appelle un menu, qui reprend ce qui est marqué ici sur la molette. Alors au niveau des modes, c’est très simple. Vous avez ici le mode pour faire de la vidéo. Vous avez ici les modes rafales. Vous avez une rafale rapide et une rafale lente selon la cadence que vous voulez utiliser. Sachez que plus c’est rapide plus il faut une carte mémoire qui va vite.

Le mode S est un peu le mode de base. C’est-à-dire vous allez prendre une seule photo à chaque fois vous appuyez ici. Et vous avez ici le panoramique. Alors, vous avez vu, j’ai zappé certaines des fonctions parce que j’estime que ce sont des fonctions qui sont un peu moins importantes à reprendre quand on débute. Les fonctions Advanced notamment sont des fonctions avec des filtres qui peuvent vous plaire si vous faites des photos qui sont destinées aux réseaux sociaux.

Vous avez un mode automatique sur le X-T20 et le X-E3 que vous pouvez activer via le switch qui est ici. Tous les Fiji ont cette molette avec ces chiffres-là. Sachez que cette molette, elle sert à assombrir ou à éclaircir une image. Si vous détectez que votre image vous paraît trop sombre ou trop claire, vous avez la possibilité de l’assombrir, de dire à l’appareil photo : «  eh ho mon coco tu te trompes là, viens éclaircir mon image en appuyant comme cela sur +1 par exemple. » Donc, si vous allez dans les positifs, vous éclaircissez votre image. Si vous allez dans les négatifs, vous assombrissez votre image.

Ensuite, pour savoir à quoi sert tous ses boutons que vous pouvez avoir un peu partout, le moyen le plus simple c’est de laisser le doigt appuyé sur disc back. Vous allez avoir ce menu dynamique qui correspond à votre appareil photo et vous allez ici avec haut et bas pouvoir scroller. Et si vous appuyez sur OK, vous allez voir le nom complet de la fonction. Alors là par exemple, ici je vois que la fonction, elle s’appelle : mode autofocus. Et donc, cela vous permet un peu, très simplement en ayant l’appareil photo en main de regarder quelle fonction est attribuée à quel bouton.

Donc, plutôt que d’aller rejeter un œil dans le manuel, etc., vous avez ici de manière ludique via un schéma qui est vraiment très bien fait la possibilité de voir, si déjà ce sont des fonctions qui vous sont utiles. Qu’est-ce qui est attribué à quoi ? Et même si vous appuyez sur OK, vous avez la possibilité de l’échanger, mais cela on y reviendra un peu plus tard.

Autre fonction intéressante à connaître, c’est la touche Q. Si vous appuyez sur Q, vous allez avoir un menu de réglage rapide. Donc Q, c’est pour quick. Et ici, vous avez 16 fonctions que vous pouvez changer très rapidement, sans aller dans des menus compliqués. Imaginons par exemple que je veuille changer mes ISO, je vais utiliser ici la molette arrière donc qui va, vous allez voir à gauche et à droite, je viens changer ma valeur. Je peux mettre par exemple ici en ISO auto. Donc, je voulais explorer tout cela, toutes ces fonctions-là. Ensuite, vous avez des fonctions évidemment un peu plus communes pour supprimer là, pour regarder les images que vous venez de prendre.

AE-L et AF-L, si vous savez ce que c’est, les boutons sont là. Si vous ne savez pas, ce n’est pas très important dans un premier temps. Et ensuite, il y’a plus qu’à, sachez que votre appareil photo va se mettre en veille très régulièrement et que vous pouvez le sortir de la veille juste en appuyant sur ce bouton de déclenchement ici à mi-course. Donc, cela va très vite et vous n’avez pas besoin sans arrêt de venir ici sur one ou sur off. Le bouton qui est ici, qui est présent sur absolument tous les Fujifilm sert à expliquer à l’appareil photo, quel autofocus il doit faire.

Donc, si vous le laissez sur S, il ne fait l’autofocus qu’une seule fois et après il s’arrête. Si vous le mettez sur C, il fait la mise au point en continu le temps que vous laissez appuyer ici le bouton à mi-course. Et si vous le mettez sur M, la mise au point est carrément désactivée. Donc, dans un premier temps, je vous conseille de le mettre sur C. C’est quelque chose qui vous fera du très bon travail à mon sens. Si vous ne savez pas ce que c’est, mettez-le sur C.

Voilà pour cette première présentation physique de votre appareil photo, demain on continue cette série de photos. Si vous avez aimé cette vidéo, lâchez-moi un pouce levé vers le haut. Si vous avez question ou des commentaires, cela se passe juste en dessous de cette vidéo, comme d’habitude je vous réponds. Si vous débarquez sur la chaîne avec cette vidéo, cliquez sur le bouton s’abonner, cliquez sur la cloche juste en bas de cette vidéo pour être prévenu des prochaines vidéos et je vous retrouve dès demain dans une nouvelle vidéo. Salut !