Aujourd’hui, je partage avec vous les accessoires que j’utilise en 2018 pour faire mes photos. Vous cherchez un conseil pour le choix d’une carte SD ? Le choix d’un trépieds ? D’un sac à dos ? D’un étui ? Je vous montre tout ce que j’utilise.

Tous les liens ci-dessous sont des liens d’affiliation Amazon qui me permettent de toucher une commission sans augmenter votre prix.

Carte SD Sony : https://amzn.to/2PlNAow

Trépieds :

– Débutant : https://amzn.to/2OycRXu
– Voyage : https://amzn.to/2PJat51
– Pro : https://amzn.to/2Ph0XGJ

Ma courroie Joby : https://amzn.to/2QtOXhy

Sac à dos : https://amzn.to/2OxT6PL
Petit sac Sling : https://amzn.to/2OxTnCh

Peak design Capture PRO : https://amzn.to/2Dx4QkF

Etui appareil photo : https://amzn.to/2QwgJdo
Etui cigogne objectifs : https://amzn.to/2Qw6KVz
Malette objectifs : https://amzn.to/2OznLvW

Housse porte filtre : https://amzn.to/2QuPIXN
Porte filtre Nisi : https://amzn.to/2PSzmek

Chargeur double : https://amzn.to/2QvnNqB

Boule de crystal : https://www.amazon.com/Amlong-Crystal-Sphere-Quartz-Wooden/dp/B00E3IYBJG/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1541779328&sr=8-1&keywords=Amlong+Crystal+New+Clear

Cadre photo : https://amzn.to/2OACWVK

Trépieds objectif : https://amzn.to/2QBFHIw

 

La vidéo « Guide achat Accessoires photo 2019 »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

 

Le script de la vidéo « Les accessoires pour hybrides Fujifilm en 2019 »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

 

Je suis ravi de vous retrouver dans cette nouvelle vidéo où on va parler des accessoires photos. C’est la troisième fois que je tourne cette vidéo, je n’en peux absolument plus. Première fois, c’est l’iPhone qui a planté. Deuxième fois, je ne sais pas pourquoi c’est le micro qui a planté. Donc, on va peut-être voir si la troisième c’est la bonne ou si on dit : jamais deux sans trois.

On va voir cela. Bref. Alors aujourd’hui, l’idée de cette vidéo, c’est de vous présenter les accessoires que j’utilise avec mes appareils photo. Donc, quand on fait de la photo en général, on choisit un appareil photo et un objectif. Enfin, on est obligé d’utiliser tout plein d’accessoires pour venir résoudre certains problèmes tout aussi bêtes que comment je transporte mon appareil photo.

Donc ici, je vais vous présenter tous les accessoires que j’utilise moi.  C’est les accessoires que je possède, que j’utilise et que j’ai pu tester. Donc, je ne vous parle pas du tout d’accessoires que je ne connais pas. La plupart du temps si j’ai choisi ce modèle-là, ce n’est pas par hasard et c’est parce que je l’ai comparé par rapport à d’autre et que c’est celui-là qui a eu ma préférence. Donc, je ne vais pas pouvoir ici vous présenter dans le détail chacun de ces produits-là.

On va aller assez vite globalement pour garder cette vidéo suffisamment courte. Mais si vous voulez plus de détails sur pourquoi j’ai choisi tel produit plutôt qu’un autre ou que vous vous posiez des questions sur tel ou tel produit, je serai ravi de vous répondre en commentaire ou par email.

Carte SD Sony  https://amzn.to/2PlNAow

Allez, on va attaquer par le plus important et le premier des accessoires, celui dont on ne peut pas se passer, c’est la carte SD. Jusqu’à maintenant, j’avais tendance à utiliser les sandisk extrême pro. Malheureusement, j’ai cassé trois sandisk en 2018 et cela fait beaucoup. Cela fait vraiment beaucoup.

En fait, il faut bien avoir conscience que les cartes SD, peut-être que vous n’en avez jamais cassé, peut-être que vous n’avez jamais connu le problème parce que vous ne les utilisez pas beaucoup, parce que vous ne les sortez pas beaucoup de votre appareil photo ou autre. Mais enfin, il faut bien être conscient que ce sont des pièces extrêmement critiques et extrêmement fragiles.

Elles sont fragiles souvent en deux ou trois endroits. Le premier endroit, c’est ici, ce petit lokey-là qui est extrêmement fragile, qui a tendance à s’arracher et s’il s’arrache, c’est la catastrophe c’est poubelle. Ils sont fragiles ici à cause de ces trois supports ici en plastique qui ont tendance aussi à s’arracher lorsque vous mettez la carte ou lorsque vous l’enlevez de l’appareil photo. C’est fragile aussi puisqu’il suffit par exemple de faire tomber la carte pour qu’elle subisse des dommages irréparables.

Bref, ce sont des cartes SD qu’il faut bien être conscient. Quand il y a eu les polémiques Nikon, Canon quand ils ont sorti leur nouveau hydride en ayant qu’un seul port SD, ce n’est pas pour rien. C’est parce qu’il y a un bon paquet de gens qui aujourd’hui font l’expérience de perdre des photos parce que leur carte SD s’arrête et que seul un appareil photo avec deux ports qui fait la sauvegarde automatiquement des photos vous prémunie contre une carte SD qui échoue.

Enfin, il y a Sony qui a décidé de prendre à bras le corps ce problème-là et de créer une nouvelle gamme de cartes SD. C’est les Sony Tough. Toughen anglais, cela veut dire solide, cela veut dire dur. Donc, c’est exactement ce que propose cette carte-là. En fait, Sony a analysé toutes les faiblesses des cartes SD et propose une carte SD vraiment révolutionnaire dans le sens où c’est la première fois personnellement que je vois une carte SD qui adresse vraiment tous ces problèmes-là.

Donc ici, le petit bitoniau ici qui a tendance à mourir, il est supprimé. Les trois petites pointes ici de support, elles sont supprimées. Par contre, on sent bien que la carte elle n’est pas du tout construite comme d’habitude. C’est une carte qui semble vraiment beaucoup plus dure, beaucoup plus moins plastique d’habitude. Alors, je ne sais pas exactement comment elle est construite, mais on voit bien que ce n’est pas la forme habituelle des cartes. Tout cela, cela respire vraiment la solidité.

Sony en plus dit que c’est des cartes qui sont étudiées pour pouvoir tomber d’ailleurs, même le bruit, je ne sais pas si vous entendez à quel point ces plastiques et là ce n’est pas du tout la même conception, vraiment ce n’est pas du tout la même conception. C’est pour cela que franchement je suis plus qu’emballé par cette nouvelle gamme de cartes d’autant plus qu’elle est encore plus rapide que les plus rapides des syndics.

Donc, c’est vraiment un super produit qui a été produit ici par Sony. Et franchement, je ne suis pas prêt d’acheter autre chose aujourd’hui en carte SD que ces cartes-là qui apparemment sont faites pour avoir une durée de vie largement supérieure aux anciennes et qui sont faites surtout pour réduire tout ce qui fait que d’habitude les cartes SD, cela meurt. Donc vraiment Sony Tough.

Guide d’achat Trépieds

Le deuxième produit dont je veux parler, c’est le trépied. Le trépied, tout d’abord un avertissement. Un trépied, c’est important. Un trépied c’est si vous utilisez un trépied, c’est parce que vous voulez qu’il soit stable pour vos photos et surtout vous allez lui confier votre matériel. Donc, faites attention avec les trépieds. Je vois dans les élèves de mes formations des gens qui ont des trépieds à 25, 30 euros. Franchement, je vous le conseille, mais pas du tout, mais alors vraiment mais pas du tout.

C’est vraiment lui donner, vous allez confier votre matériel à quelque chose qui a coûté 25, 30 euros. C’est vraiment, ce n’est pas possible, ce n’est pas un bon choix. Donc le trépied, moi que je vais vous conseiller au plus bas prix, il est dans les environs de 60, 70 euros. À moins de 60, 70 euros, laissez tomber. Cela n’existe pas un produit de qualité à ces prix-là. Un trépied, c’est une pièce qui est difficile à construire et surtout qui est extrêmement importante parce que vous lui confiez votre matériel.

Moi, je vais vous sélectionner trois trépieds. Un trépied, entrée de gamme, donc c’est le trépied entrée de gamme de chez Manfrotto. Ce trépied-là, il va vous permettre pour 70 euros de monter assez haut, d’être quand même assez stable et en plus on a ici une rotule 3d. Moi, c’est les rotules que je préfère parce qu’on est extrêmement précis et il reste assez compact. Franchement un trépied comme cela, vous pouvez lui confier votre matériel. Vous savez qu’il ne va pas vous lâcher.

Ce sont des trépieds qui sont bien construits. Il y a des milliers et des milliers de personnes qui ont acheté ce trépied-là. Regarder comment il est noté sur Amazon. Vous pouvez vraiment lui faire confiance. C’est ce trépied-là que je conseille, qui sont dans les masterclass et qui sont dans les formations et je peux vous assurer que je n’ai jamais eu encore un mauvais retour sur ce trépied-là.

C’est un trépied malgré tout qui n’est pas parfait. Il est un peu lourd. Il est un peu encombrant. Vous avez une haut de gamme chez Manfrotto qui est les befree. Donc, les befree, c’est cela. C’est évidemment plus compact, ce n’est pas beaucoup plus compact. Vous voyez c’est un peu plus compact quand même. Cela va moins, il n’y a pas la tête qui dépasse ici qui va s’accrocher partout. Donc, cela va être facile à transporter. C’est surtout beaucoup plus léger. Donc ici, on parle à peu près d’1 kg 5. Cela va monter relativement haut puisqu’ici cela monte à peu près à 1 m 50, 1 m 60 pour les plus chers.

Trépieds voyage

C’est un produit qu’on trouve aux alentours des 150 euros. Clairement, c’est pour moi le meilleur compromis. C’est-à-dire qu’ici vous faites un compromis entre la compacité et la qualité et le fait que cela monte plus ou moins haut, mais cela reste un produit qui est vraiment très stable. Franchement, je l’ai amené absolument partout ce Manfrotto befree et il ne m’a jamais lâché. Il est super.

Vraiment, on a une rotule aussi qui est fiable. Alors, elle paraît toute petite cette rotule, mais elle supporte un poids jusqu’à 10 kg. Donc 10 kg franchement, vous pouvez le mettre quasiment les plus gros objectifs et les plus gros appareils photo, elle ne bouge pas. Et c’est un gage de stabilité puisque cela veut dire que lorsque vous allez la confronter avec les éléments, vous allez vraiment pouvoir compter sur elle.

Cela, c’est le deuxième trépied que je vous conseille. Donc, c’est un trépied de voyage, enfin il y a le trépied professionnel si vous ne voulez pas faire de compromis, que tout ce qui vous intéresse c’est d’avoir le meilleur des trépieds. Pour moi aujourd’hui, le meilleur des trépieds c’est celui-là, c’est ce gros truc. Alors, je vous mets, je ne me rappelle plus exactement de quel modèle c’est. Je vous mets la description ici dans la description.

Trépieds pro

Mais ici là pour le coup, on est sur le trépied massif. Clairement quand je vais faire par exemple des photos en cascade, quand je vais faire des photos quand c’est la tempête, qu’il y a  un vent à tout casser, c’est ce trépied-là que j’amène. Les deux autres trépieds, ils restent à la maison parce que ce n’est pas des jouets, mais disons qu’ils ne sont pas faits pour faire de la photo par exemple quand vous plantez la rivière, à l’intérieur d’une rivière ou quand vous plantez le trépied quand alors qu’il y a  un vent à 110 par exemple et vous faites des photos de tempête dans la mer.

Donc ici, c’est un trépied dans laquelle j’ai une confiance aveugle. Il monte beaucoup plus haut que les autres modèles que je vous ai montrés et surtout il est beaucoup plus lourd. Et qui dit beaucoup plus lourd, beaucoup plus stable. Il est vraiment extrêmement qualitatif ce trépied. Il est vendu dans les 245 euros. Par contre évidemment, je crois qu’il fait dans les 2 kg 5. Je n’ai pas les poids exacts en tête, mais je crois qu’il fait dans les 2 kg 5. Évidemment, il faut le transporter.

Mais enfin ici, on a une tête, on a une colonne centrale qu’on peut enlever, qu’on peut basculer. Bref, ce n’est pas du tout la même catégorie de trépied que les deux autres que je vous ai montré avant qui sont pour le premier une entrée de gamme et pour le deuxième plutôt un trépied compact de voyages qui allie la stabilité, le confort d’utilisation, mais quand même un poids et une compacité.

Ici, on n’a plus du tout de compromis de compacité, mais par contre en terme de qualité, on a vraiment un trépied sur lequel je peux compter et sur lequel je vais pouvoir affronter n’importe quelles conditions. Donc cela voilà, quand vous venez me voir et que vous me demandez : Damien quel trépied tu me conseilles. C’est en général les trois trépieds que je vous conseille.

Alors oui, les trois sont des Manfrotto. C’est une marque que j’aime bien. C’est une marque italienne qui est réputée. C’est une marque italienne où je sais que j’ai un SAV. Bon, moi je n’ai jamais eu de gros problèmes. Le trépied que j’utilise par exemple ici pour filmer la vidéo, c’est un Vanguard. Bon, je n’en ai été un peu moins satisfait que mon Manfrotto. Donc aujourd’hui, j’utilise un Manfrotto aussi parce qu’on va en parler dans deux secondes, mais j’utilise beaucoup la marque Peak design.

En fait la marque Peak design, c’est notamment ces petits plateaux-là qui sont sous tous mes appareils photo, et ces petits plateaux-là, ils sont compatibles avec Manfrotto alors qu’ils ne sont pas compatibles avec les autres marques. Donc, c’est aussi une des raisons pour laquelle personnellement, j’utilise du Manfrotto.

Peak design

Alors, on va parler rapidement de Peak design. Peak design, c’est aussi les sacs que j’utilise. Alors, je vais essayer de vous le montrer. J’ai fait une vidéo qui décrivait ce sac-là. Donc, c’est le bag pack, c’est le sac à dos donc de chez Peak design. Alors ici, on ne va pas en reparler longuement. Si vous ne savez pas comment il est fait, je vous le montrer rapidement. C’est le sac à dos que j’amène absolument partout. Donc, vous voyez, il y a des pochettes. La particularité Peak design, c’est que tout est modulable.

Sac à dos

Donc ici, si je veux mettre un objectif, vous voyez j’ai juste à enlever là. Ici, je peux mettre un objectif aussi grand, le plus gros des objectifs Fuji montés sur l’objectif passent ici dans ce trou-là, donc pas de problème. Si ici par exemple je peux transporter un objectif un peu gros, vous voyez ici, je peux les relever entièrement. Donc ici, vous voyez, il y a deux niveaux en fait. Je peux les relever entièrement et mettre un objectif. Je peux relever encore ici. Bref, tout est modulable à l’intérieur. C’est les sacs à ma connaissance qui sont de meilleure qualité sur le marché.

Alors encore une fois, c’est assez cher, mais vraiment tout est pensé dans ces sacs-là. Il y a  des poches absolument partout. Il y a des codes couleur. Par exemple noir ici, c’est-à-dire que mes batteries sont pleines, rouges cela veut dire qu’ici c’est une batterie qui n’est pas pleine. Bref, je pourrais passer un quart d’heure, vingt minutes à vous présenter ces sacs-là. Ici, on va aller beaucoup plus vite que cela.

J’ai fait tomber un truc. Allez, je le ferme et je vous montre donc un autre accessoire qui est le capture pro. C’est toujours un accessoire Peak design. Regardez, c’est cela qui est aux deux bandoulières de mon sac à dos. En fait, c’est comme cela que je porte mon appareil photo. Donc ici, je le mets et après je vous montre.

Donc en fait, mon appareil-photo, vous voyez, il vient s’accrocher comme cela sur mon sac à dos et donc ensuite je l’ai en bandoulière au lieu d’avoir la bandoulière ici qui va pendre sur le ventre ou sur le côté. Je préfère vraiment être beaucoup plus libre de mes mouvements et ne pas avoir l’appareil photo en fait qui va bringuebaler avec mes mouvements.

Donc ici, il est en général ici au niveau de l’épaule et il est solidement attaché. Quand par exemple j’ai mes enfants qui sont petits et que je me penche vers mes enfants et compagnie, je n’ai pas l’appareil photo qui risque de chuter sur le sol ou de toucher le sol ou même des fois quand il est en bandoulière, il prend comme cela un peu de la vitesse et je donne un coup sans faire exprès à mes enfants.

Donc ici, moi en général, j’en ai deux. Comme cela, si j’ai deux boîtiers, je peux attacher les deux à l’arrière de mon sac à dos. Donc cela, c’est un autre accessoire. C’est à part du sac à dos. Il faut l’acheter à l’unité. C’est ce qu’on appelle le capture pro. Donc, tout se base sur le plateau qui est ici, qui lui est en version dual. Dual, cela veut dire qu’il est compatible d’une part avec les Peak design et d’autre part avec les trépieds. Donc ici, ce plateau-là, ce qui reste à demeure sur mes appareils photo, il est compatible avec les deux et je ne l’enlève jamais finalement. Je passe de l’un à l’autre très simplement.

Petit sac photo

On va continuer à parler rapidement de sacs. Si je veux utiliser un sac léger que je n’ai pas envie d’utiliser le gros sac, je prends cette sacoche-là. Donc, cette sacoche-là, elle est toujours de chez Peak design. C’est la Peak design sling. Donc, je vais vous montrer rapidement l’intérieur. Elle permet d’emporter globalement un appareil photo avec un objectif monté et deux objectifs supplémentaires. Donc, c’est relativement, ce n’est pas si petit que cela. Ici bon, je l’avais pris avec deux objectifs. Je ne l’ai pas préparé pour vous le montrer.

Mais ici en fait, vous avez la première poche qui est prévue pour accueillir l’appareil photo avec un objectif et vous avez la deuxième poche, toujours avec ce système Peak design, vous voyez, vous pouvez mettre deux objectifs. Un objectif qui serait de sous en bas et un objectif ici…

Donc là, si vous avez un appareil photo là, deux objectifs là. Après bon, il y a différentes autres poches devant pour mettre par exemple des filtres, des batteries ou des choses comme cela. Vous avez des poches ici sur les côtés. Bref, c’est le Peak design sling, c’est le sac à dos que je prends quand je n’ai pas envie de prendre mon grand sac à dos. En général, je fais confiance à ce petit ce sling.

Ensuite, on va continuer à parler des housses parce que les housses, c’est super important, les sacs et les housses. Cette housse que j’ai tendance à utiliser, imaginons quand je veux prendre par exemple ce X-T3 et que je n’ai pas envie de ni de prendre le grand sac à dos ni le petit sac à dos, que je veux juste par exemple prendre l’appareil photo tout seul, que je vais mettre dans un sac à dos normal par exemple ou dans le panier de la poussette, je vais utiliser cette housse-là. Donc, c’est une housse en néoprène. Vous voyez l’appareil photo, il vient dedans. Donc, tout ce qu’il y a de plus classique.

Si je dois mettre des batteries ou des cartes SD, je les mets ici dans cette petite poche. Et là, je n’ai plus besoin de sac et cela je peux le mettre. En ayant protégé mon appareil photo, je n’ai pas besoin de mettre l’appareil photo comme cela en vrac. Tout fonctionne nickel. Donc, c’est cette housse que j’utilise.

Pareil si je veux embarquer des objectifs et les mettre par exemple dans le coffre de la voiture ou dans un sac à dos normal ou dans le panier de la poussette, je vais utiliser ces housses-là. Donc, ce sont housses cigognes. Il y a toutes les tailles. Tout cela, c’est à l’infini. Je vous montre comme cela. Il y a toutes les tailles de la plus petite aux plus grandes. Je vous mets la description de ces housses-là. Cela ne vaut pas grand-chose. Donc là même un 100-400 dans la plus grande housse y rentre. Donc comme cela, cela me permet de prendre des objectifs à l’unité et de pouvoir les transporter alors qu’ils sont protégés.

Housse

Enfin quand je pars en vacances ou en stage photo et que je veux pouvoir emmener pas mal de matériel, en général j’ai tendance à ne pas les mettre dans un sac à dos. Tout simplement parce qu’il ne rentre plus. À un moment donné, le sac à dos il est fait pour embarquer que ce que j’ai besoin pour une journée. Ensuite, j’ai cette mallette. Enfin, ce n’est pas une mallette. Je ne sais pas comme on appelle cela.

J’ai cette housse en fait qui vient transporter tous mes objectifs. Alors ici par exemple c’est le 100-400 qui est là. Là, j’ai d’autres objectifs, vous voyez. Donc cela, c’est une housse en fait qui me permet de stocker mon matériel à la maison et en voyage. Alors quand je pars par exemple un mois, c’est clair qu’en général j’en embarque une ou deux comme cela. Mais même à la maison, pour ranger mes objectifs en fait, pour pas qu’ils prennent la poussière et compagnie, ils sont toujours en fait dans ces mallettes-là.

Ces mallettes-là, elles sont fermées comme cela. Mes objectifs ne prennent jamais la poussière. Donc c’est moi, en tout cas, ma façon de stocker les objectifs. Ici, j’ai plein de trucs divers. Il y a une pochette. Enfin bref, ce n’est pas très important. Ici, j’ai des accessoires. Bref, tout est scratché. Donc, vous pouvez modeler cela à votre convenance pour avoir les formes que vous voulez.

Donc voilà pour ce volet sur le rangement des objectifs et le transport des objectifs. C’est hyper important. C’est vraiment un sujet à ne pas négliger parce que s’il ne suffit pas d’acheter les objectifs, il faut bien les entreposer pour ne pas qu’ils vieillissent prématurément, qu’ils soient au soleil, qu’ils soient à la poussière, enfin bref protégez vos objectifs.

Allez où est-ce que j’en suis. Je vais vous parler de la bandoulière que j’utilise. Je n’utilise pas la bandoulière Peak design parce que je n’ai jamais accroché avec cette bandoulière-là. Je sais que pas mal d’entre vous l’utilisent et en sont contents. Mais moi, je la trouve trop rigide. Donc moi, j’ai tendance à utiliser le modèle de chez Joby.

Filtres

Donc, c’est un modèle qui se branche ici direct sur la prise trépied. Donc vous, vous avez juste à visser. Vous avez une prise intégrée donc il n’y a pas besoin de clé Allen ou de quoi que ce soit. Ensuite, c’est une bandoulière qui est extrêmement confortable. Elle se règle facilement. Il y a  un système ici. Je ne le vois plus là. Il y a un système ici pour le régler. Vous pouvez la rendre plus lâche ou la rendre plus serrée, vraiment de manière très facile. Donc en tout cas, je vous mets la description. C’est celle que j’utilise.

On va parler maintenant de filtres. Personnellement donc, si vous voulez des filtres circulaires, polarisants ou ND, moi j’utilise le Marumi, vous voyez, en circulaire, en polarisant et j’utilise le Hoya Pro ND1000 en circulaire pour des ND. Si vous voulez plutôt des filtres gradués avec des porte-filtres, moi j’ai une sacoche ici Aida dont je vous mets le lien. C’est la sacoche qui va dans mon sac à dos et qui me permet de transporter les filtres.

Dedans en fait, j’ai mon porte-filtre Nisi. Donc ici, c’est un v5 pro, vous voyez. Ensuite dedans, il contient tous les différents filtres que j’ai, le polarisant, les adaptateurs, le gradué, le ND1000, ND64, enfin bref tous les filtres que j’ai. Ils vont dans cette sacoche. Moi, j’ai fait le choix de la marque Nisi. Donc voici pour les filtres.

Le chargeur, moi j’utilise un chargeur de chez Patona. J’utilise évidemment le chargeur Fuji de base, mais il permet que de charger une seule batterie. Donc moi ici, j’ai vu Patona dual usb, il est compatible aussi bien avec les anciennes batteries qu’avec les nouvelles en version S qu’elle soit Fuji ou qu’elle soit n’importe quelle marque. Cela ne change absolument rien. Ce chargeur-là les charge comme d’habitude en fait.

Ni plus ni mieux ni moins bien que les anciens, c’est la même chose. Sauf qu’ici je peux en charge et deux. Et lui, il est fait pour fonctionner en usb. Donc, si vous n’avez pas d’USB, vous avez des adaptateurs USB vers prise secteur. C’est vraiment quelque chose qui coûte une poignée d’euros qui est extrêmement abordable.

Je vais vous conseiller aussi une boule de cristal. Donc ici, faites très attention avec cela. Cela, c’est une bombe une boule de cristal. Donc un, cela va vous permettre de faire des photos originales. Évidemment, poser par exemple votre boule de cristal devant quelque chose que vous voulez photographier, cela va l’inverser. Poser votre boule de cristal à l’intérieur d’une flaque d’eau, vous allez avoir une double inversion qui va être sympa avec deux fois votre scène à l’intérieur de votre scène.

Bref, vous allez pouvoir faire des choses vraiment sympa avec une boule de cristal pour peu qu’elle soit de qualité et qu’elle soit suffisamment transparente. Attention, c’est très dangereux avec le soleil, attention à l’effet loupe. Posez votre boule de cristal sur un banc, vous allez voir le banc prendre feu mais très vite. C’est assez impressionnant. Donc faites attention s’il y a le soleil dans votre composition parce que vraiment il y a un effet loupe avec si vous posez cela sur des brindilles ou compagnie, vous allez voir rapidement les choses s’enflammer.

Donc, je vous mets les références de la boule de cristal que j’utilise. Une boule de cristal, c’est pour faire des photos qui soient différentes. Quand vous voyez toujours la même photo de la scène, mettre une boule de cristal, cela vous démarque quelque part des autres