Quels sont les avantages et les inconvénients du choix d’un Hybride ?

Transcript :

Salut ! C’est Damien.

Aujourd’hui, je vous retrouve dans une nouvelle vidéo, c’est quoi un hybride ? C’est une vidéo qui s’adresse au débutant. Si vous arrivez sur cette chaine, sachez que sur hybridephoto.com, je vous parle des hybrides, je vous aide à choisir un boitier, je vous aide à choisir vos objectifs. Et si vous choisissez un FUJIFILM, je vous aide à utiliser au mieux votre boitier.

Ceci étant dit aujourd’hui, je voulais faire une vidéo qui vous explique qu’est-ce qu’un hybride. Donc un hybride par opposition, ce n’est pas un reflex. J’ai un reflex ici. J’ai un NIKON D750. Sachez que les marques ne sont pas les mêmes.

Probablement, si vous achetez un reflex, vous allez tomber sur des marques qu’on a l’habitude d’entendre du type CANON, NIKON, peut-être SONY et bien d’autres. Des marques qui sont là depuis des années et des années avec lesquelles nos parents déjà shootaient avec des appareils photo de cette marque-là.

Les hybrides, c’est une nouvelle génération d’appareil photo qui vient combler un peu les lacunes du reflex et les problèmes qui sont posés par les reflex et qui viennent avec leurs spécificités propres. Et en général, c’est tout un agglomérat de marques qui cherche à se faire une part de marché dans les appareils photo.

C’est vrai que c’est difficile d’aller concurrencer du CANON ou du NIKON. Il y a des marques qui essayent d’innover pour proposer des solutions qui sont un peu alternatives à ce que propose un reflex et qui essayent de trouver une réponse à des problèmes qui seraient posés avant les reflex. Et donc, on va trouver des PANASONIC, des OLYMPUS, des FUJIFILM, des SONY, etc. qui eux vont essayer de proposer des boitiers qui sont un peu différents.

Un reflex, c’est cela. Cela a cette forme-là. Cela a toujours cette forme-là. Tout simplement parce qu’un reflex est une image qui va passer par votre objectif, qui va être réfléchie par un ensemble de miroirs qui sont ici, et qui va arriver sur le viseur ici. Donc sous-entendu, il n’y a pas d’électronique. Vous pouvez laisser votre boitier éteint. Vous regardez ici par l’objectif et vous allez voir ce que voit votre objectif.

Il n’y a aucune électronique. Vous ne perdez jamais la vision sauf quand le miroir prend la photo puisqu’ici vous avez un miroir qui vous permet de réfléchir l’image ici. Au moment où il prend la photo, le miroir se baisse pour que l’image soit vue ici. Bref, un reflex est cela.

Le défaut du reflex est souvent son poids. Là par exemple, rien que le soulever, c’est un reflex qui fait 2,5 kg, c’est quand même très lourd. Quand vous devez vous balader avec cela toute la journée, c’est très lourd. C’est un des principaux problèmes du reflex : son poids et son encombrement. Si on avait des reflex avec un poids tout petit et avec un encombrement minimal, je pense que les hybrides n’existeraient pas.

Mais malheureusement, c’est impossible de par ce système de miroir qu’il faut arriver à caser et qui prend de la place. Et malheureusement, on obtient toujours des reflex qui sont gros. C’est donc pour cela qu’ont été créés les hybrides. Donc les hybrides par exemple, j’en ai un là. Moi, je considère que les deux appareils photo ici que vous voyez font exactement les mêmes photos. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de la différence de gabarit entre les deux.

Donc les hybrides, c’est une génération d’appareil photo où les constructeurs ont supprimé le miroir. Je ne vais pas vous raconter exactement comme cela marche, mais sachez juste que cette forme-là qui était dans le reflex, on a toujours ce montant ici qui dépasse et qui contient un joli miroir. Forcément ici, il est supprimé, on n’en a plus du tout besoin. Donc là, on voit sur celui-là, il y en a un petit peu, mais la plupart des hybrides sont carrément droits puisqu’on n’a plus du tout besoin de cette forme-là où on peut mettre le viseur ici, etc.

Donc les hybrides n’ont pas de miroir, cela a pour conséquence que l’on ne voit pas exactement. On n’a pas un processus vraiment mécanique qui permet de voir ce que c’est l’objectif. Tout est électronique. Qui dit électronique dit que cela utilise de la batterie. Donc là où un reflex va pouvoir avoir une batterie qui va durer 900, 1 000 photos, souvent sur les hybrides, on va tourner aux alentours de 350 photos.

On a donc sur les hybrides à peu près un tiers, la moitié, cela dépend, de la batterie que sur des reflex. Cela vous oblige à vous, soit si vous ne prenez pas beaucoup de photos, ce n’est pas problème si vous pensez à recharger votre hybride, etc. Si vous prenez beaucoup de photos, cela vous oblige à vous trimbaler des batteries, une ou deux selon le nombre de photos que vous prenez pour pouvoir changer au cours de la journée la batterie de votre hybride.

Pour autant, cela fera beaucoup moins lourd de trimbaler une batterie supplémentaire que de trimbaler le reflex que j’ai à côté. Surtout que la batterie, elle n’est pas autour du cou. La plupart du temps, elle est dans le sac à dos.

Donc voilà une des différences des reflex. Un hybride forcément va être beaucoup plus léger, je l’ai dit. Cela va être beaucoup moins encombrant. Vous avez des hybrides qui embarquent n’importe quelle taille de capteur. Vous avez des hybrides avec des capteurs micro 4/3 donc plus petit que les reflex normaux. Vous avez des hybrides avec des capteurs APS-C. Ce sont des capteurs habituels que vous avez dans tous les reflex. Dans les ¾ des reflex que vous achetez dans le commerce, ce sont des capteurs APS-C.

Donc là par exemple, c’est un hybride comme celui que j’ai entre les mains a un capteur APS C. C’est la même chose que vous avez habituellement dans les reflex. Enfin pour ceux qui connaissent, vous avez une gamme de reflex qui s’appelle les  « full frame » qui sont des appareils qui sont destinés au professionnel et vous avez même des hybrides. SONY qui fait cela et qui embarque des capteurs full frame.

Qu’est-ce qu’il y a d’autres à savoir sur les hybrides. Il faut savoir que le viseur forcément quelque part est de moins bonne qualité que sur les reflex puisque vous n’avez pas ce phénomène de miroir. Vraiment la visée reflex, vous voyez exactement la réalité. Là, cela passe par une puce électronique qui essaye de vous montrer ce que vous montre l’objectif.

Pour autant, quand vous allez prendre des photos, souvent on reproche aux hybrides ce qu’on appelle d’avoir un « black-out ». Sous-entendu pendant le moment où vous prenez la photo, votre viseur et votre écran ici va devenir noir. Sous-entendu, vous perdez votre sujet et lors d’une rafale, cela peut être des fois un peu difficile d’arriver à suivre correctement votre sujet.

Sachez cependant que les constructeurs y travaillent. On est maintenant à la deuxième, voire troisième génération de reflex selon les constructeurs. C’est vraiment l’un des sujets d’amélioration le plus constante de génération en génération. SONY vient d’ailleurs de présenter un appareil photo qui était absolument sans black-out.

Donc on y arrive. Le black-out va être peut-être plus ou moins prononcé. C’est un problème pour certains et ce n’est pas un problème pour d’autres puisqu’après tout, cela n’a rien de rédhibitoire de perdre une image pendant même pas une seconde. Sur les dernières générations, par exemple, j’ai le dernier FUJIFILM, on perd l’image, vraiment, c’est une fraction de milliseconde. C’est quasiment imperceptible.

Donc ce n’est pas un problème si évident que cela. Mais sachez qu’on reproche aux viseurs des hybrides un peu de lag par moment puisqu’il y a forcément un petit décalage donc la puce électronique, on parle de dixième de millième de seconde. On parle de quelque chose de très court, mais cela existe. On le voit quand on suit bien quelque chose. On suit une trottinette par exemple et on le voit tout de suite. Ou que vous prenez une rafale, vous avez des black-out.

Voilà ! Je vous ai parlé de la première indifférence qui est l’absence de miroir. Je vous ai parlé du viseur. Je vous ai parlé de la batterie. Maintenant, ce qu’il faut dire sur un hybride est que grosso modo, cela fait exactement les mêmes images que vos reflex. Il n’y a pas de différence, c’est-à-dire que la montée en ISO est la même. Sous-entendu que vous allez pouvoir prendre des photos en basse lumière qui vont être à peu près équivalentes à ce que vous allez faire sur un reflex.

Tout dépend évidemment, si vous choisissez un hybride type FUJIFILM qui a exactement le même capteur que les reflex que vous allez trouver chez NIKON et chez CANON ou si vous prenez un reflex un peu plus entrée de gamme chez PANASONIC qui a un capteur micro 4/3.

Je vais faire une nouvelle vidéo après pour vous expliquer un peu les différences entre les différents constructeurs d’hybride et qu’est-ce que cela change.

Ce qui va changer sur les hybrides ensuite, ce sont les optiques. Il faut savoir que quand vous avez l’habitude d’être sur CANON ou sur NIKON, vous avez des parcs d’optique datés de 30 ans. Vous arrivez à mettre des optiques qui étaient avant sur l’argentique directement sur votre NIKON ou sur votre CANON. Là, on est sur une part d’optique qui est en général faite par le constructeur de votre boitier. Par exemple si je vous parle des FUJIFILM qui font toutes les optiques pour les FUJIFILM. Vous n’avez pas d’autres constructeurs qui vont faire d’optique.

Là où c’est vrai que chez CANON et chez NIKON, vous avez un marché d’occasion qui est énorme. Vous avez des multitudes de constructeurs. Vous avez TAMRON. Vous avez SIGMA. Vous en avez beaucoup comme CANON, NIKON. Vous avez beaucoup de constructeurs d’optique. Là, on est dans une gamme d’optique qui va forcément être plus réduite et il faut avant que vous choisissiez votre boitier, vérifier que vous avez l’optique que vous recherchez pour votre boitier et à quel prix elle est disponible.

Sachez cependant que les hybrides ne sont pas toujours beaucoup moins chers que les reflex. Les hybrides, au contraire, sont de la miniaturisation de reflex très difficile à construire. Cela demande beaucoup d’électroniques embarquées. Et ce n’est pas forcément le critère principal d’achat qui va vous dire que cela va être moins cher. Surtout que cela va être moins encombrant, moins lourd et en plus, je vais faire quasiment les mêmes images avec deux, trois limitations qu’il faut connaitre au préalable, mais qui se peut pour la plupart des gens ne seront pas un problème.

Mais en termes de qualité d’image, si vraiment ce qui vous intéresse le plus, il faut savoir que vous allez avoir la même qualité d’image. Et j’insiste sur cela, de plus en plus de photographes professionnels aujourd’hui ne jurent que par leur hybride. Ils ont compris qu’ils se baladent un peu partout avec machin et qu’après maintes et maintes comparaisons, on a exactement la même qualité d’image.

Là depuis tout à l’heure, je ne vous parle que des inconvénients des reflex, évidemment que cela a aussi des avantages. Donc, je vous ai parlé l’avantage de poids et, etc. Je ne vous en parle plus. Cela a l’avantage d’avoir ce qu’on appelle « un obturateur électronique ». Un obturateur électronique est tout simplement la capacité de prendre une photo de manière beaucoup plus rapide donc, cela permet de figer le mouvement par exemple ou s’il y a vraiment beaucoup de lumières d’avoir une obturation qui permet de prendre une photo tellement rapidement que votre photo ne va pas être trop blanche.

Donc là où la plupart des reflex ont un obturateur jusqu’à 1/4000 à peu près, vous allez monter sur les hybrides à 1/32 000. Vous voyez que tout de suite, ce n’est pas du tout la même vitesse. Vous avez une obturation qui est beaucoup plus rapide. Cela, vous ne l’avez pas sur les reflex.

Ensuite, caractéristique principale qui fait qu’aujourd’hui je n’arriverai plus à utiliser un reflex est le bruit. Vous avez sur les hybrides la capacité de prendre des photos de manière totalement silencieuse. Il n’y a pas le moindre bruit. Et cela quand vous aimez prendre des photos en discrétion sans que tout le quartier soit au courant que vous prenez des photos, c’est vraiment un avantage.

C’est un avantage quand vous prenez des photos lors des concerts. C’est un avantage quand vous prenez des photos lors de soirée. C’est un avantage quand vous prenez des photos tout le temps finalement puisqu’on n’a pas forcément envie d’attirer l’attention. On vous voit déjà. Vous êtes là en train de prendre des photos en général avec un appareil photo qui est énorme. On n’a pas besoin d’un appareil photo qui va venir faire des bruits. C’est insupportable. Encore, là je suis en mode quiet, ce qu’ils appellent le mode silencieux.

Ici si je prends des photos, absolument aucun bruit. Là je suis en train de prendre des photos, vous n’entendez absolument rien. Sincèrement, cela vaut tout l’or du monde. Pour le reste, quand vous prenez des photos avec un reflex, j’ai dit tout à l’heure, on voit sur l’écran et dans le viseur, exactement ce que voit l’objectif. Sous-entendu qu’il n’y a pas de mécanisme électronique, etc.

Si vous faites des réglages, vous réglez l’exposition, vous réglez la durée l’obturation, vous réglez les viso, etc. L’image reste toujours la même sur l’écran et sur le viseur. Vos réglages, ce que vous voyez, c’est ce que l’objectif voit.

Sur un hybride, ce n’est pas comme cela. Sur un hybride, vous voyez l’image réelle qui va être photographiée. Si votre image est trop sombre, vous allez le voir tout de suite. Si votre image est trop claire, vous allez le voir tout de suite, etc. Vous avez directement dans le viseur et dans l’écran l’image exacte que vous allez photographier. C’est aussi un gros avantage, cela vous permet d’être plus sûr de vos photos et de réussir plus de photo à mon sens.

C’est beaucoup plus intuitif, je trouve, que de comprendre que sur le reflex, ce n’est pas le cas. De même que puisque c’est de l’électronique, vous pouvez avoir une surcouche sur vos images. Donc vous pouvez avoir beaucoup plus d’informations affichées à la fois dans le viseur et sur l’écran, que vous pouvez avoir sur un reflex.

Voilà ! J’espère que c’est clair pour vous, que j’ai répondu à la question, c’est quoi un hybride. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser en dessous. Je me ferai un plaisir de vous répondre. Cette vidéo est terminée. J’espère que vous l’avez aimée. Si c’est le cas, lâchez-moi un pouce vers le haut. Si vous venez de débarquer sur la chaine hybridephoto.com, je vous aide à comprendre la technologie des hybrides, à choisir un boitier et un objectif pour les hybrides. Et si vous choisissez un FUJIFILM, je vous aide en plus à les utiliser.

Je vous dis à bientôt dans une nouvelle vidéo. Salut !