Comment afficher le collimateur de mise au point (focus point) dans lightroom pour les fujifilm X-T2, x-t20, x-pro2, x100f, x-t1, x-t10 ? Certains d’entre vous me disent que ça ne marche pas ! Etrange, j’ai enquêté !

La première règle a suivre est de conserver vos RAF intact et de ne pas les transformer en DNG, faites attention à l’import dans Lightroom.

Il suffit de sélectionner une photo quand vous êtes dans le module Bibliothèque et d’aller dans « modules – extra » puis de choisir « show focus point ».

Si vous le faites sur un RAF, vous verrez une fenêtre apparaitre. Par contre, faites la même chose sur un DNG et vous verrez que ça ne marche pas.

Le plug-in ne fonctionne que sur les RAW d’origine, ceux produit par votre appareil photo. Incompatible donc avec les DNG produit par Iridient, Lightroom, etc.

Conservez vos fichiers RAW !

Lien du plug-in : https://github.com/musselwhizzle/Focus-Points

 

 

 

Il y a quelque temps, je vous ai dit qu’il y avait un plug-in qui venait de sortir pour Lightroom qui permet de voir où est le point de focus. Jusqu’à maintenant, cela n’existait pas. Grâce à ce plug-in-là, vous pouvez directement voir dans Lightroom, afficher un carré rouge qui vous dit où est-ce qu’était votre collimateur au moment de la photo.

C’est donc très utile, j’ai eu certains d’entre vous qui me disiez que cela marche, d’autres qui me disaient que cela ne marche pas, je ne comprenais pas jusqu’à récemment. Et en fait, je vais vous expliquer pourquoi cela marche et pourquoi cela ne marche pas. Comme cela, vous aurez compris. Et cela va en plus confirmer la règle que je vous dis : garder vos RAW.

Alors déjà, on va faire faire tout de suite ce qu’il ne faut pas faire pour avoir un DNG. Je reprends le RAF qui est ici. Donc ici, l’option qu’il ne faut pas faire normalement, c’est copier au format DNG. Donc là, je le fais pour vous montrer le contre-exemple. Je copie au format DNG. Ce que va donc faire Lightroom, c’est détruire votre fichier RAW et créer à la place un fichier DNG qui est le format un peu universel, surtout le format Adobe, j’ai envie de dire.

Je le fais importer. Cela va être un peu plus long parce que forcément, il va convertir le fichier au format DNG. Donc en plus, c’est plus long, il n’y a vraiment aucun avantage finalement. C’est fini. Maintenant, j’ai mon RAW d’origine, le fichier DNG géré par Lightroom et le fichier X-Transformers. Ce que je veux vous montrer, c’est qu’il y a quelque temps, je vous ai montré qu’il existait un plug-in. Il est là, Show focus point que vous pouvez directement intégrer dans Lightroom pour voir l’endroit où vous faisiez le focus.

Si je prends le DNG, que j’affiche ma photo et que je vais dans la bibliothèque > module extra show focus point. Comme vous voyez, il ne se passe rien. Cela ne marche pas. Et certains d’entre vous restent bloqués là finalement. Et je ne savais pas dire pourquoi pour certains, cela marchait et pour certains, cela ne marchait pas. Je ne comprenais pas.

Faisons la même chose sur le fichier RAW. Cela marche. Vous voyez, j’ai mon carré ici, rouge. On voit donc où est-ce que Katouane avait fait le collimateur pour faire la mise au point. Donc nerf de la guerre, le plug-in va marcher pour les fichiers RAW, le plug-in ne marchera pas pour les DNG créés par Lightroom ou par Iridient ou pour n’importe quel DNG. Le plug-in ne fonctionne que sur les RAW et vous allez avoir plein d’effet de bord comme cela. Là, je ne le savais pas, c’est un exemple parmi d’autres.

Mais gardez vos fichiers RAW puisque les logiciels vont s’attendre à prendre des fichiers RAW. Et les logiciels, ils n’ont aucun intérêt à essayer d’être compatible avec un format qui a été créé par Adobe. Gardez donc vos fichiers Raw. Ce sont eux qui sont votre véritable mine d’or. Donc gardez-les, archivez-les. Ne soyez pas radin sur l’espace de stockage 4 To, 130 Mo. Il n’y a vraiment pas de raison d’être radin. Si vous n’arrivez pas à faire marcher le plug-in focus point sur Lightroom, vous savez pourquoi, il faut le faire marcher directement sur vos RAW. Gardez vos RAW, ne soyez pas radin.

Allez ! Si cette vidéo vous a été utile, lâchez-moi un pouce levé vers le haut. Si vous avez des questions ou des commentaires, cela se passe en dessous, je vous réponds. Cliquez sur ma tête là, qui doit être apparu sur la vidéo, vous cliquez. Vous mettez la souris dessus, il y a un bouton s’abonner et vous cliquez en dessous de la vidéo où vous avez une petite cloche, comme cela, vous ne loupez pas les prochaines vidéos.

Salut ! À la prochaine !