La liste des mises à jour prévue par Fujifilm pour la fin d’année.

On parle du Fujifilm X-T3, X-H1 et GFX50s ainsi que du X-H2

 

La vidéo « Liste des mises à jour – Fin 2018 »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

 

Le script de la vidéo « Liste des mises à jour – Fin 2018 »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

Bonjour à tous !

Fujifilm a publié cette nuit la liste des mises à jour à venir d’ici la fin de l’année. La première information, c’est que les mises à jour à venir, elles concernent le GFX 50S, le Fujifilm X-T3 et le Fujifilm X-H1. Si on lit entre les lignes, cela veut dire que cela ne concerne pas le X-T2, le X-T20, le X-Pro2 et le X-E3 qui probablement arrivent plus ou moins en fin de course.

Et, même si j’imagine qu’il reste encore une ou deux petites mises à jour à venir dans les mois qui arrivent, elles vont se faire maintenant de plus en plus rares et Fujifilm va se concentrer sur les derniers modèles.

Mise à jour GFX

Concernant le GFX, au niveau des nouveautés, on a un mode en fait plein format tout simplement. C’est-à-dire que vous pourrez mettre votre GFX en mode plein format et avoir toujours des photos produites de 30,5 millions de pixels, ceci en JPEG comme en RAW. Donc, cela permet de gagner en focale grâce à un coefficient multiplicateur. Bref, c’est un crop tout simplement dans l’image de toute façon. Les Sony font cela. Ils imitent eux l’APS-C.

On a ensuite une amélioration de la réactivité du détecteur d’œil qui est devant le viseur pour le passage entre l’écran et le viseur, on a le support de la suppression simultanée du RAW et du JPEG associés quand ils sont sur deux cartes différentes et on a le support maintenant d’une possibilité d’ajustement des tons de couleurs entre le viseur et l’écran. Donc, cette mise à jour du GFX, elle va sortir à la fin du mois de novembre.

Mise à jour X-T3 fin 2018

Concernant le X-T3, la mise à jour est vraiment concentrée 100 % sur la vidéo. On va avoir l’introduction, comme Fujifilm l’avait promis du mode HLG, donc Hybride Log Gammaqui va permettre en fait sur les téléviseurs compatibles de pouvoir avoir des vidéos vraiment en HDR qui vont être plus riches en tonalité puisqu’on va réduire la dynamique et on va garder des informations vraiment sur toute la plage dynamique.

On va avoir la possibilité de filmer en F-Log, mais de voir une prévisualisation de l’image du rendu avec une simulation de film sur l’écran par exemple. Donc cela, cela va être possible. On a le mode qui avait été promis, vous savez il y a une des choses, je l’avais dit dans mon test, qui m’exaspère quand on filme aussi bien avec les anciennes générations qu’avec le X-T3, c’est qu’au fur et à mesure que vous faites votre vidéo, de par le format de fichier qu’utilisent nos Fujifilm, vous avez des fichiers qui sont coupés tous les 4 Go.

Par exemple, vous faites une vidéo de 25 Go, vous avez 4 Go, 4 Go, 4 Go, 4 Go au moment où vous venez faire l’import de vos fichiers. Il faut savoir quel fichier prendre. Il faut arriver ensuite à les fusionner. Bref, c’est toujours un peu fastidieux et c’est quelque chose qui m’a toujours embêté. Donc, Fujifilm met un terme à cette limitation-là, à une seule condition que vous ayez une carte d’au moins 64 Go.

Si vous mettez une carte de 32 Go, cela va continuer avec l’ancien fonctionnement et des fichiers découpés en 4 Go. Si vous lui mettez une carte à partir de 60 Go, maintenant vous aurez un seul et même fichier et plus aucun découpage en 4 Go. Donc cela, c’est vraiment une énorme amélioration, même si on peut déplorer que pourquoi demander une carte de plus de 32 Go.

On aura maintenant la température de la balance des blancs qui va pouvoir être affichée sur l’écran et sur le viseur. On a la possibilité d’utiliser des vitesses d’obturation plus basse que le framerate quand vous êtes en train de filmer. On écope maintenant le mode ALL-Intra compatible avec un bitrate de 400Mbps en H.264.

Enfin, on a la possibilité maintenant d’afficher une icône qui nous prévient si l’appareil est branché ou non. Cela, c’est vrai que c’est quelque chose qui m’embêtait. Je ne suis jamais sûr à 200 % si vraiment l’appareil, il est bien branché ou pas parce qu’il n’y a rien qui nous l’indique.

Donc cela, ce sont les mises à jour qui vont venir pour le mois de décembre 2018. C’est sûr que si vous faites de la photo, il n’y a pas grand-chose qui vous intéresse. Si vous faites de la vidéo, cela vient parachever un appareil qui était déjà très fort en vidéo et qui vient le mettre encore plus forte.

Mise à jour X-H1 fin 2018

Concernant le X-H1, la mise à jour est conforme aux rumeurs qu’on avait lues. En fait, c’est une mise à jour qui vient améliorer de manière drastique la stabilisation. Si vous savez comment marche votre X-H1 jusqu’à maintenant, en fait lorsque vous lui mettez une optique stabilisée, l’optique et le capteur ne s’additionnent pas finalement. Ce qui se passe, c’est qu’il y a plusieurs axes de stabilisation. Il y a certains axes qui vont être gérés par le capteur et certains axes qui vont être gérés par l’optique.

Mais finalement, le gain en termes de performance, si vous mettez une optique stabilisée sur un capteur stabilisé, il est quasiment de zéro. Donc cela, le fonctionnement Fujifilm a tout réécrit pour faire comme Panasonic par exemple et faire ce qu’on appelle du dual. C’est-à-dire que la stabilisation du capteur et la stabilisation de l’objectif vont fonctionner en combinaison, de façon à vraiment avoir un gain supérieur à si vous n’aviez pas de capteur stabilisé.

En l’occurrence, tous les objectifs qui jusqu’à maintenant n’étaient pas trop stabilisés, cela concerne notamment le 10-24mm, le 18-55mm qui avaient une stabilisation assez faible, là maintenant, en combinant les deux stabilisations grâce à ce nouveau mode de fonctionnement, ils vont atteindre des performances qui vont aller jusqu’à 5,5 stops. Ce qui est vraiment beaucoup.

Fujifilm annonce vraiment une amélioration complète du système de stabilisation grâce à ce processus-là. Et clairement, cela met la stabilisation vraiment à un niveau encore supérieur en faisant comme cela, en faisant ce mode dual. C’est vraiment quelque chose qui aurait été bien d’avoir à la sortie de l’appareil, mais c’est très bien encore une fois que Fujifilm, au lieu de sortir un X-H1 S comme peuvent faire d’autres constructeurs, le met via une mise à jour. C’est vraiment une mise à jour extrêmement importante.

Je vous le mets à l’écran, mais Fujifilm nous annonce exactement quel firmware il faudra avoir pour que votre produit puisse bénéficier de cette mise à jour-là. Enfin, il vous annonce enfin le gain. Donc, on voit que pour certains objectifs il n’y a aucun gain, mais pour d’autres par exemple, regardez le 10-24mm, il passe de 3 stops à 5,5 stops. Franchement, quand on gagne 2,5 stops de stabilisation, c’est vraiment énorme. Le 18-55mm aussi, il gagne 2 stops.

Bref, le 18-55mm qui est utilisé par pas mal de gens pour faire de la vidéo, notamment sur un X-T3 parce qu’on a à la fois un grand-angle et on a une optique stabilisée, ce qui n’est très courant non plus sur un grand-angle chez Fujifilm, on va pouvoir stabiliser beaucoup mieux nos vidéos. On va gagner 2 stops sur l’optique qui est utilisée pas mal pour faire des vidéos. Cela va être vraiment sympa. Pour moi, c’est une vraie mise à jour et c’est quelque chose qui est vraiment top.

Alors évidemment, les mises à jour ne s’arrêtent pas là pour le X-H1. Donc, on a l’amélioration des performances IBIS dans certains types de mouvements. Bref, on a le fait d’arrêter de couper les fichiers tous les 4 Go comme sur le X-T3 qui est aussi sur le X-H1. On a la possibilité de mettre la température de couleur choisie par la balance des blancs en informations sur l’écran et sur le viseur et on a aussi le display Power Supply Icon.

Fin des mises à jour pour les autres?

Bref, ce sont des choses que Fujifilm aurait pu mettre. On le voit. Il le met sur le X-H1. Par exemple, on voit que ces histoires d’icônes de balance des blancs, tout cela est mis sur le X-H1 et mis sur le X-T3.

Il y a eu quand même une volonté aujourd’hui de dissocier l’évolution du X-H1 et du X-T3 qui visiblement vont plus ou moins évoluer en concordance, là où Fujifilm visiblement va maintenant mettre un peu plus de distance avec les anciennes générations qui n’auront probablement pas ce genre de fonctionnalité. Maintenant, ils vont rester un peu plus à la traîne pour que vous puissiez acheter un X-T3 ou bientôt un X-T30.

Voilà ce que j’avais à vous dire sur cette annonce faite par Fujifilm. J’en profite puisque je fais une vidéo. Hier, il y a eu une rumeur qui a dit que le X-H2 ne sortirait pas en 2019. Donc jusqu’à maintenant, on avait des rumeurs qui disaient que le X-H2 va sortir dès le mois d’avril. Il risque d’être présenté en avril et il sera disponible avant l’été.

Bon, il y en avait qui disaient : « non, ce sera plutôt pour Noël. » Là, la rumeur jugée a priori fiable, Fuji Rumors se trompe quand même très peu. En général, quand ils annoncent quelque chose, c’est qu’ils ont une source fiable. En gros, ce qu’ils disent, c’est qu’il ne faut pas s’attendre à un X-H2 avant 2020. Si vous attendez le X-H2 et que vous n’achetez pas le X-T3 pour cela, je pense qu’a priori, vous pouvez presque attendre jusqu’à la sortie du X-T4.

Je vous souhaite une excellente journée à tous et à bientôt sur la chaîne.