Comment utiliser le Mode M pour Manuel sur un hybride Fujifilm X-T3, X-T2 / X-T20 / X-E3 ou X-Pro2 ? Le fameux mode Manuel qui fait rêver les débutants ! On voit ensemble comment l’indicateur d’exposition peut vous aider à savoir si votre image est sous ou sur exposé …

Le mode Manuel est utile quand vous voulez décider de l’ouverture mais aussi de la vitesse ! Evidemment, c’est utile quand les conditions de sont pas changeantes, sinon un mode semi automatique s’adaptera mieux.

Pas si compliqué grace à l’hybride !

 

La vidéo « Comment régler les paramètres en mode Manuel »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

Le script de la vidéo « Fuji mode Manuel »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

 

Aujourd’hui, on parle du mode manuel. On n’en parle pas souvent sur la chaîne. Je crois que c’est peut-être même la première vidéo qui va traiter du sujet. Donc le mode manuel, c’est tout simplement le mode qui est censé être le plus difficile à utiliser. On conseille souvent d’utiliser les modes P, A, ou S puisque ce sont des modes automatiques ou semi-automatiques. Don, vous allez prendre le contrôle d’une seule des variables et l’appareil photo va s’occuper des autres.

Mode M pour Manuel

En mode manuel, c’est un peu plus difficile. Pour autant, moi c’est le mode finalement dans lequel je suis tout le temps. En fait, finalement sur un Fuji, on ne se pose pas tellement la question de : est-ce qu’on est en mode A, en mode S, en mode M, ou en mode P, en fait. Sur un Fuji, il n’y a pas ces modes-là. On se pose la question de quel paramètre j’ai envie de contrôler.

Si je n’ai pas envie de contrôler la vitesse d’obturation, je la mets sur automatique et c’est lui qui se débrouille. Dans quel monde je suis, il n’y a pas trop cette logique-là sur Fuji. Malgré tout, le mode manuel c’est quand on a à la fois l’ouverture et à la fois la vitesse d’obturation qui ne sont pas en automatique.

Dans cette vidéo, je vais vous montrer le mode manuel. Ce n’est pas si difficile que cela. Le mode manuel, la première des choses, si vous voulez l’utiliser, c’est d’être certain d’avoir affiché ici cette petite règle. L’écran, c’est absolument insupportable cet écran tactile. Voilà, off c’est très bien.

Un indicateur d’exposition

Alors, vous devez aller dans réglages, écran, ici vous allez chercher le tout dernier, je crois, affichage des règles perso et vous allez vérifier que vous avez bien compensation d’exposition aussi bien en numérique qu’échelle. Vous avez donc ensuite sur votre écran cette échelle-là, ici qui est très importante. En fait, quand vous êtes dans un mode normal, ici par exemple, un bouton, je me mets en +3, vous avez vu, cela devient jaune ici et je suis en +3, voilà.

Si je me mets en mode manuel par contre. Imaginons qu’ici je me mette à je ne sais pas moi, F16 et je me mets ici à 4000, voyez ici, donc c’est tout noir parce que je ne fais pas rentrer assez de lumière. Et ici en fait, il est venu me dire -3. Mon bouton ici, il est à 0. C’est-à-dire que là maintenant il ne reflète plus du tout la valeur du bouton, il reflète la valeur de mon exposition. C’est-à-dire qu’en fait il agit comme indicateur, comme aide, comme assistant qui me dit : là tes réglages, ils ne sont pas bons du tout. Tu as intérêt à revoir tes réglages parce que là c’est très sombre.

Et donc, il affiche aussi bien ici -3 qu’ici. Donc, vous avez deux endroits où vous pouvez voir qui vous indique que vos réglages, ils ne sont pas bons. Donc ici, je vais être obligé de ré-régler, vous allez voir au fur et à mesure que je ré-règle. Vous voyez, il remonte. Il m’indique si mon exposition, je suis sous-exposé et il va me dire quand c’est bon pour moi. Donc ici, vous voyez, un cran à molette et c’est bon pour moi. Je suis maintenant à 0.

Et c’est la manière la plus simple à mon sens d’utiliser le mode manuel. C’est-à-dire que vous réglez l’ouverture et vous réglez la vitesse, mais quand même vous gardez un œil sur l’indicateur d’exposition que l’appareil vous met à disposition. Sachant qu’on laisse les ISO en automatique, donc c’est lui qui va se débrouiller avec les ISO.

Un mode manuel facile

Ici, vous mettez en auto comme cela. Voilà ! Avec cela, le mode manuel, ce n’est pas si compliqué que cela puisque malgré tout vous êtes sur un hybride, déjà vous avez l’avantage de voir ce que votre photo va donner en temps réel. Donc à chaque fois que vous touchez les paramètres, vous avez une prévisualisation de votre exposition et de votre balance des blancs. Et ensuite, vous avez cet indicateur d’exposition qui va vous aider aussi à savoir où est-ce que vous en êtes.

Du coup, gérer l’exposition en manuel, ce n’est pas un si gros challenge que cela. C’est juste un coup à prendre. Après, c’est sûr que si vous ne savez pas quelle vitesse prendre, quelle ouverture prendre, etc. c’est plus difficile, c’est un mode qui plutôt effectivement réservé aux plus avancés. Mais, ce n’est quand même pas non plus insurmontable, le mode manuel.

Le plus difficile, c’est de savoir quelle vitesse d’obturation choisir et arriver à comprendre cette logique de faire des compromis dont on parle énormément sur l’initiation photo. Mais, toute cette notion de quel compromis je fais parce qu’évidemment les réglages idéals, on aimerait tous pouvoir le faire, mais il faut faire avec la lumière qu’on a. Et c’est là où il faut accepter de savoir si je fais les compromis à droite ou à gauche.