Si vous pensez qu’en regardant le nombre de megapixel d’un appareil photo vous permet de juger de la qualité de celui-ci. Vous ne pourriez pas plus vous tromper. C’est la pire des erreurs à faire.

Cette vidéo est issu d’un élève venu me dire qu’il ne comprend pas que son compact de 24mpx ne fasse pas d’aussi belle photo qu’un autre élève ayant un compact de 16 mpx.

Valable pour x-t2, x-t20, x-pro2, x100f, x-t1, x-t10, xt2, xt20, xpro2

 

Transcript

——————————————————————————–
Salut !

C’est Damien !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour une nouvelle vidéo, on va parler du nombre de pixels.

Comme vous le savez, les constructeurs veulent vous convaincre que le plus important quand vous choisissez votre appareil photo, c’est le nombre de pixels.

C’est la donnée qui est la plus mise en avant dans les magasins, c’est ce dont on parle le plus et pourtant, c’est vraiment quelque chose qui n’est pas important.

Moi, aujourd’hui, je veux vous parler d’autre chose.

Je vais vous parler du fait qu’on trouve aujourd’hui des compacts sur le marché qui vont vous présenter 18 ou 20 millions de pixels et où vous allez trouver le plus haut de gamme.

Je vais prendre NIKON qui est une marque que j’adore et je connais bien.

Donc vous avez le NIKON D5 qui est l’appareil photo le plus cher de chez NIKON, celui utilisé par tous les professionnels qui font les Jeux olympiques, etc.

Qui lui fait 20 Mpx aussi.

Donc vous avez un compact à 200 – 300 € qui fait 20 Mpx et vous avez l’appareil le plus cher de chez NIKON, quelque chose qui doit coûter dans les 8 000 €, qui lui aussi fait 20 Mpx.

Cela peut vous paraître incompréhensible et c’est justement le but de cette vidéo, vous expliquez que le nombre de pixels n’est pas important.

C’est qui est important, c’est de regarder le capteur et de regarder le rapport entre le capteur et le nombre de mégapixels.

Parce qu’un pixel ne vaut pas un pixel.

Un pixel d’un compact à 300 € n’est pas du tout le même pixel que celui que vous pouvez avoir sur un full frame de chez NIKON à 8 000 €.

C’est complètement impossible.

Par exemple, je suis sur le site les numériques et je vais vous montrer, vous avez par exemple le CANON PowerShot à 250 €, le SX710 HS, qui est un compact recommander par les numériques.

Il affiche au compteur 20,3 millions de pixels.

Cela fait un rapport de 71,33 Mpx/cm.

71 Mpx/cm.

Et c’est ce rapport-là qui va nous importer aujourd’hui dans cette vidéo.

C’est une spécification qui va apparaître absolument, nulle part, évidemment.

Vous n’allez pas la trouver facilement, mais c’est pourtant une des spécifications les plus importantes.

Ce n’est pas du tout le nombre de mégapixels, on s’en fout complètement.

71,33 Mpx pour ce compact de chez CANON à 250 €.

Si on prend le X-T2 de chez FUJUFILM avec lequel je filme cette vidéo d’ailleurs, vous avez 6,53 Mpx/cm.

Donc déjà, voyez le ratio, tout à l’heure on était sur le compact à 250 €, on était sur un ratio de 71,33 Mpx/cm et sur le X-T2, nous sommes à 6,53 Mpx/cm.

Enfin si je prends le haut de gamme de chez NIKON, le D5 vous allez avoir 2,41 Mpx/cm.

Vous l’avez compris, ce qui importe, c’est le rapport.

Moins on a de mégapixels par centimètre, plus la qualité est grande.

Les un mégapixel ne vaut pas un mégapixel.

C’est complètement faux.

Un pixel en général, cela correspond à un photosite sur le capteur.

Vous avez des capteurs qui sont grands comme cela et grands comme cela, vous avez différentes tailles de capteur, j’ai fait une vidéo sur le sujet, et on essaye de mettre le nombre, le même nombre de mégapixels sur un capteur qui va être comme cela.

et sur un capteur qui va être comme cela.

Vous imaginez bien la miniaturisation du photosite, la miniaturisation des pixels fait des ravages.

Le résultat est dramatique.

Donc, vous êtes obligés, il faut bien comprendre que le rôle d’un photosite, le rôle quelque part d’un pixel sur le capteur, c’est de capter la lumière.

Et en captant, le rôle du capteur, c’est de capter la lumière donc par les photosites qui sont repartis sur les capteurs.

C’est beaucoup de points sur les capteurs qui sont là pour capter la lumière et la transformer en signal électrique.

Plus le photosite est grand, plus il arrive à capter la lumière facilement.

Et inversement, plus le photosite est petit, plus il a du mal à capter la lumière et plus il est obligé de faire des opérations d’amplification pour arriver à choper correctement le signal.

Et c’est fondamental.

Prendre un compact avec un tout petit capteur ou prendre un full frame de chez NIKON avec un capteur immense qui ont le même nombre de mégapixels, vous allez avoir des photosites de taille différente, et cela change tout.

Qu’est-ce que cela change ?

Cela va changer déjà le bruit puisque je viens de le dire, un petit photosite, tout petit, va capter très peu de lumière.

Donc puisqu’il va capter très peu de lumière, si vous voulez avoir une image correcte, il va falloir amplifier.

En amplifiant, vous allez avoir du bruit, même dès le départ.

Vous n’avez même pas besoin d’être en situation de basse lumière, dès le départ au moindre manque de lumière, catastrophe, cela ne marche plus, image dégueulasse et c’est pour cela que vous voyez dans vos compacts : j’ai des images floues !

Mes images ne sont pas belles !

Mes dégradés ne sont pas jolis !

En parlant de dégradé, une des choses qui change aussi dans ce rapport-là, c’est ce qu’on appelle le dynamic range, le DR.

C’est la plage d’amplitude des couleurs qui peut être captée par votre appareil photo.

Cela vous permet d’avoir plus de richesses dans vos images, plus de couleurs, plus de dégradés, c’est plus joli.

Cela aussi, cela change tout.

De toute façon, vous n’allez avoir que des problèmes, plus vous allez avoir de pixel sur un capteur plus petit, plus vous allez être déçu par la qualité et plus vous allez avoir des problèmes et des effets de bord.

C’est donc une spécification qui n’apparaît pas, le nombre de pixels, on s’en fout, on s’en fout vraiment, ce qui vous importe, c’est sur quel capteur vous allez mettre ces pixels-là, est-ce que vous allez mettre sur capteur de type smartphone.

Aujourd’hui, on fait des capteurs de type smartphone à 16 Mpx, c’est complètement ridicule.

Ou est-ce que vous allez mettre ces pixels-là sur un capteur qui sera suffisamment grand ?

Je vous exhorte de choisir un capteur qui est suffisamment grand.

Ne prenez pas un capteur qui est tout petit, vous allez être déçu de vos photos.

Encore une fois, c’est une spécification qui n’apparaît pas, donc il faut faire soit un calcul à la main, soit le chercher sur le site les numériques par exemple, cela apparaît systématiquement le rapport du nombre de mégapixels par centimètre et c’est primordial.

J’espère vous avoir été utile.

Si vous avez aimé cette vidéo, lâchez-moi un pouce levé vers le haut.

Si vous découvrez la chaîne, bienvenue.

Ici on parle photo de manière quasiment quotidienne, je vous apprends plein de choses sur la photo.

On apprend en s’amusant.

Si c’est le cas, abonnez-vous.

Vous avez ma petite tête qui doit être par là.

Vous avez le bouton s’abonner juste en bas, cliquez sur la cloche pour être promu tous les matins d’une nouvelle vidéo.

Je vous dis à demain dans une nouvelle vidéo.

Salut !