Objectif XF 35 F2 : caractéristiques et résultats par les Guides Fujifilm

* Test Fujifilm XF35 F2 35mm | Les guides Fujifilm (Damien Bernal)

Dans la série des objectifs Fuji, je vous présente aujourd’hui le Fujinon XF35mm F2. Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous délivre les grandes lignes de ce 35mm. Cet objectif assez récent fait partie de la gamme des F2. Une optique privilégiée pour pouvoir saisir tous types de scène, une proposition de Fujifilm qui ravira tous les publics, les chevronnés comme les amateurs, friands de technologies innovantes. Compact et léger, il a vraiment tout pour plaire. Fujifilm fait la promesse d’un autofocus ultra agile et véloce, avec une vitesse d’exécution à 0,08 seconde. Je sens que vous trépignez d’impatience, alors n’attendons plus et regardons ensemble tout ce que cet objectif peut nous offrir !  

Fujinon XF35mm F2

Présentation du Fujinon XF35mm F2

Tout d’abord, attardons nous quelques instants sur son nom, afin de comprendre ses composantes.

Ce XF35mm F2 R WR mentionne : “super ebc” : il s’agit d’une traitement spécifique protégeant notamment le phénomène de Flare. La lettre R, fait référence au ring, soit une bague, qui permet de changer l’ouverture.

Il bénéficie d’un diamètre filtre de 43mm, de plus le WR signifie que l’objectif est tropicalisé. On le voit très distinctement, car il possède des joints assez épais, empêchant l’eau et l’humidité de rentrer dans l’appareil. A première vue, il dispose de bonne caractéristiques.

Continuons notre test !

Comme vous pouvez le constater, le Fujinon XF35mm F2 est relativement petit, 5 cm seulement. Pour vous donner un ordre d’idée, en comparaison avec un 23mm ou un 50mm, il est plus petit.

Niveau prix, il est vendu 470 € en moyenne, il fait donc partie des objectifs les moins chers de la gamme fuji.

Physionomie du fujinon XF35mm F2

Il décroît au niveau de sa forme, ce qui n’est pas sans rappeler une forme conique, en clin d’oeil aux objectifs de l’ancienne génération.

En haut, il présente une petit bague assez ferme pour changer l’ouverture. Vous distinguez aussi la  position A, faisant référence à l’automatique. Concernant, la petite bague de mise au point, elle aussi est bien ferme. C’est plutôt bon signe pour moi, car les bagues trop souples faisaient partie des défauts Fuji précédemment.

Que vaut le fuji 35mm F2 ?

Très clairement, c’est un bon objectif, il est à la fois mixte, j’entends par là qu’il est efficace pour le portrait et il offre aussi la possibilité de faire du reportage. Avec une longueur focale de 50mm, c’est un excellent point, puisque c’est ce qui se rapproche le plus de la vision humaine.

  • Exemples en photo :

Fujinon XF35mm F2

 

Je vous montre le bokeh en plan taille à F2. On arrive à faire ressortir l’avant plan par le bokeh de l’arrière plan. Le bokeh est certes moins prononcé qu’un 1.4, mais on distingue bien la scène et les 2 plans.

Le piqué

Un piqué plutôt bon, sans être exceptionnel. 5.6 est sa meilleure ouverture.  Si on compare le piqué à F2 et 5.6 : le centre gagne en piqué, avec une qualité meilleure à 5.6. C’est le cas aussi pour les côtés.

À noter : quelques défauts optiques

Cet objectif est sujet à la distorsion, avec un piqué qui s’en ressent un peu, même si Fuji vient le corriger via ses logiciels. Il souffre également de vignettage, notamment à la méga ouverture, cela abîme le piqué. En contrepartie, il n’est pas spécialement sujet aux aberrations chromatiques.

Il possède un pare soleil au modèle classique. Vous pourrez placer le bouchon comme n’importe quel objectif. Ce dernier est  minimaliste et compact, avec une bonne résistance au flare.

Malgré ces petites imperfections, gardez quand même en tête qu’il ne faut pas s’en désintéresser, notamment pour l’autofocus qui est excellent.

Autofocus Fuji XF35mm F2

Fujinon XF35mm F2

Comme vous le percevez, grâce à l’efficacité de l’AF, on observe des détails sur tout le champ. Le test du vélo a été réalisé au départ avec un mouvement assez lent, puis un deuxième essai avec une vitesse plus soutenue, l’autofocus a suivi et répondu à mes attentes. C’est donc un autofocus qui est tout à fait capable de suivre une action.

Bon à savoir : sa distance minimale de focus est de 35 cm, ce qui est beaucoup.

La plupart des F2 sont à 20 cm. Ce qui veut dire que contrairement au 50mm, avec lequel vous pouvez vous rapprocher du sujet pour augmenter bokeh, ici à partir du moment ou vous ne pouvez pas vous rapprocher, vous ne pourrez pas augmenter le bokeh.

Fuji 35mm 1.4 ou 2 ? Le match

Difficile de ne pas comparer le Fujinon XF35mm F2 avec son grand frère qui propose une ouverture à F1.4. C’est parti pour le match ! Lequel remportera le trophée tant convoité ?

Pour commencer, nous sommes face à 2 objectifs relativement proche en taille :

Le F1.4 : 6 cm hauteur VS F2 :  5,2 cm

Le poids 180 VS 186 grammes.

A mon sens, ce sont les 2 seuls optiques séparés par un stop et pourtant extrêmement similaires sur le taille, le poids et le prix. En termes de tarif,il existe un écart de 130 €.

Toutes ces ressemblances rendent d’autant plus le choix difficile !

La date de sortie de chacun est assez importante, le 1.4  date de 2011 et le F2 de 2015, donc pas la même génération. Est ce que cela influence ? Oui un petit peu, on le sent sur la qualité de construction, par exemple les bagues sont plus lâches pour la mise au point ou ouverture sur celui de 2011.

Le piqué : qu’en est-il ?

Il est vrai que les discours divergent. Malgré tout en faisant le test, je ne vois pas un objectif qui a une âme et l’autre pas.

Fujinon XF35mm F2

*Photo à 1.4 et F2 sur le XF 35

  • La seule différence c’est le bokeh,  plus prononcé à 1.4

Sur cette autre photo par exemple, le piqué de mon point de vue est meilleur en 1.4.

Fujinon XF35mm F2

Pourquoi ? Les détails des cheveux sont plus perceptibles, il y a une meilleure restitution de la peau alors qu’en F2 les détails cutanés sont un peu plus gommés. Les grains de peau à gauche sont très visibles en zoomant, ce qui n’est pas le cas en F2.

De même les cils, on peut presque les compter un à un, tellement c’est net, alors qu’en F2 c’est plus flou.

 

Le match au niveau du piqué reste quand même très égal, les différences sont infimes.

 

Si je dois donner un vainqueur, c’est le 1.4, grâce à ce petit supplément de détails que n’a pas le F2.

 

Ce 1.4 a une distance minimale de mise au point de 28 cm contre 35 sur le F2. Plus, vous vous approchez, plus vous augmentez le bokeh et sa qualité.

 

Les défauts de chacun :

 

C’est la même chose peu ou prou… Le Fujinon XF35mm F2 est un peu moins bon, mais les logiciels automatiques de correction de défauts optiques tel Lightroom, entrent en jeu et corrigent. Ce qui rend les différences finales quasi imperceptibles.

 

Les vraies distinctions ?

  • Une belle tropicalisation sur le  F2,
  • Un meilleur pare soleil sur l’objectif en F2. Le 1.4 a un pare soleil vieille génération qui oblige à transporter 2 bouchons d’objectif,
  • Autofocus : un monde entre les 2, sur le F2 un super AF qui ne lâchera jamais. Le F2 en basse lumière équivaut à l’AF du 1.4 en excellente condition lumineuse. Le 1.4 avec de la lumière peut être hésitant, bruyant avec un phénomène de pompage.

 

Comment choisir entre le Fujinon XF35mm F2 et le 1.4 ?

 

Mémento des questions à vous poser selon vos usages :

  • Avez-vous besoin de la tropicalisation ? Si vous voulez un objectif à utiliser par tous les temps, c’est le F2 qui vous conviendra.
  • Si vous avez besoin de répondre à une mise au point dans une situation sportive ou      dynamique , c’est le F2.
  • Réaliser un reportage : cela nécessite d’être vif, de capturer l’instant sur le moment alors partez plutôt sur le F2.
  • Optique de portrait avec envie d’obtenir de supers bokeh et piqué : le 1.4 donne la possibilité de vous rapprocher plus donc vous aurez un super bokeh grâce à une ouverture supplémentaire.
  • Photos en basse lumière : avec l’ouverture supplémentaire du 1.4, vous aurez une meilleure qualité photo en basse lumière, même si l’objectif met un peu plus de temps pour réaliser la mise au point que le F2.

Pour conclure, c’est sans conteste une super proposition de Fuji. Un Fujinon XF35mm F2, bien construit, tout en métal, de plus avec un très bon prix. Pour rappel, il dispose de l’autofocus idéal pour réaliser portrait, reportage et photo d’enfant. La distorsion et le vignettage sont des petits bémols puisqu’ils sont corrigés par lightroom. La distance de mise au point à 35 cm est à prendre en compte, surtout si vous aimez faire des photos avec beaucoup de bokeh.

Je vous avoue très sincèrement que le choix n’est pas évident. C’est votre usage qui vous donnera la réponse en termes de sélection. Ces 2 objectifs ne répondent pas aux mêmes besoins et attentes. Si vous pouvez avoir les 2, c’est la solution idéale car ils seront très complémentaires.

Vous découvrez l’univers Fujifilm et désirez vous former à la photographie ? Je vous propose de donner vie à votre passion en vous inscrivant à la Masterclass ! Prêt ? GO !

Et vous avez-vous réalisé le comparatif ? Etes-vous d’accord avec mes conclusions ?

A bientôt sur ma chaîne, restez connecté, de nouvelles vidéos arrivent très vite !