Avec le nouveau Fujifilm X-H1, Fujifilm inaugure de nouvelles possibilités qui se rapproche de l’ergonomie des Reflex, vous allez pouvoir commander Ouverture, Vitesse et ISO avec une ou deux molettes ! Et ça, ça peut faire la différence en terme d’ergonomie, notamment parce que c’est tres bien fait !

De même, si vous cherchez un appareil photo utilisable a une seule main, si vous avez un handicap, ça peut devenir l’appareil photo parfait !

 

Ergonomie du reflex sur un hybride

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, une vidéo un peu particulière, toujours dans la Masterclass du X-H1. Cette vidéo va s’appliquer que pour les gens qui ont le X-H1. Mais en fait, c’est plutôt une information générale que je voulais transmettre.

Il m’arrive régulièrement d’avoir des mails de gens qui veulent du Reflex, qui ne sont pas trop dans la philosophie des molettes et qui trouvent que la philosophie Fujifilm finalement, cela leur complique la vie. Et eux, ils veulent bien passer chez Fujifilm, mais ils veulent avoir une ergonomie Reflex.

Molette a tout faire

J’ai un deuxième type de mail que j’ai aussi de manière assez régulière finalement, ce sont des gens qui sont handicapés, qui n’en disposent plus que d’un bras par exemple et qui trouvent que toute cette ergonomie avec les molettes, c’est vraiment trop compliqué. Par exemple notamment, j’entends beaucoup parler de la touche des iso et ils disent : « oui, mais moi par exemple, comme je n’ai pas la main gauche, je ne suis pas capable de changer facilement les iso quand je tiens l’appareil photo, je n’ai pas une deuxième main pour faire les choses. Cela, j’ai besoin de pouvoir tout faire avec la molette avant et la molette arrière. »

C’est donc le genre de mail ou jusqu’à maintenant, c’est vrai que j’avais tendance à dire aux gens : « je suis désolé, il n’y a pas trop de solutions. » Avec ce nouveau Fujifilm, Fujifilm vient justement offrir des solutions dans le sens où toutes les molettes quasiment on peut vraiment s’en passer.

Je vais vous montrer. En fait, on peut ici venir mettre les iso sur auto. Voilà ! On peut venir mettre par exemple l’ouverture sur auto et je peux même mettre les vitesses sur auto si on en a envie, voilà comme cela. Donc là, je suis en mode P, on le voit. En fait maintenant, on a un troisième menu pour venir justement configurer la molette avant et la molette arrière.

Donc pour appeler ce menu-là, je vais laisser appuyer sur la molette avant et donc, j’ai un nouveau menu qui apparaît. Dans ce menu-là, vous pouvez absolument tout faire. Typiquement, je peux lui dire que la molette avant contrôle l’ouverture, vous voyez. Je peux par exemple lui dire que la molette arrière contrôle la vitesse ou les iso. Donc imaginons que je veux contrôler les iso. Donc ici quand je reviens regarder où sont mes molettes, j’ai ma molette avant qui contrôle l’ouverture, j’ai ma molette arrière qui contrôle mes iso.

Une utilisation a une seule main

Cela, c’est une vraie nouveauté. Cela n’existait pas du tout avant. Je n’ai rien touché, je suis toujours en automatique ici partout, sauf que tout en restant sur automatique, j’ai la capacité, regardez, à changer mon ouverture et je peux par exemple appliquer, vous voyez, une ouverture ici qui est à 2.8. Cela ne pose absolument aucun problème.

De même que les iso, je peux passer en iso auto 1, auto 2, auto 3. Je peux très bien choisir n’importe quel iso manuel. Tout est possible. Donc avec cette possibilité-là, ce nouveau menu où je laisse appuyer, j’ai la possibilité de faire beaucoup de choses puisque je peux mettre sur les molettes avant et arrière tout mon triangle d’exposition. C’est vraiment pratique.

J’ai la possibilité si je clique sur la molette avant de passer d’une fonction à une autre. Donc ici, regardez, en fait j’avais une hiérarchie de fonction qui s’est créée : ouverture, iso et fonctions 3. Donc par exemple, je pourrais très bien mettre ma vitesse ici et si je clique sur la molette avant, je vais passer aux iso et si je clique sur la molette avant, je vais passer à l’ouverture. Donc, on n’a même pas besoin d’utiliser deux molettes. On peut le faire avec une seule molette.

Donc, je récapitule. Je laisse appuyer. J’appuie, je passe en vitesse. Donc ici, je règle ma vitesse, la vitesse ici. J’appuie, je suis sur l’ouverture. Je règle l’ouverture. Je rappuie, je suis sur les iso. Je règle les iso. Je rappuie, je peux régler la vitesse. Vous voyez, ici c’est moi qui règle la vitesse. Donc, cela fait une grande différence finalement puisque vous avez la possibilité maintenant d’oublier toutes les molettes et de tout faire avec une seule molette et cela n’existait pas du tout avant.

Une solution en cas d’handicap

Sachez que maintenant cela existe et que si vous aimiez l’ergonomie Reflex et que vous voulez tout faire avec des molettes, c’est parfaitement faisable. Vous pouvez complètement oublier les bagues, on n’en parle plus et vous utilisez les molettes. C’est un nouveau menu qui a été créé avec le X-H1 et je le trouve plutôt astucieux.

Lâchez-moi les pouces levés vers le haut si cette vidéo vous a intéressé. En complément, vous êtes libre de recevoir le guide de démarrage du fujiste débutant en cliquant sur les 12 conseils qui sont juste là. Cliquez sur mon visage pour vous abonner à la chaîne. Cliquez sur la cloche juste en bas de la vidéo pour être prévenu des prochaines vidéos. Dites-moi en commentaires si vous connaissiez ce menu-là et si vous auriez envie que Fujifilm l’adapte à tous les appareils photo.

À bientôt !