Saviez vous qu’il est possible de personnaliser de manière assez avancée les simulations de films grace aux jeux de réglages personnalisés ? Vous pouvez de la même manière que vous le faites dans Lightroom demander à votre Fuji X de faire du post traitement sur vos JPG. Vous pouvez donc contrôler les hautes lumières, les ombres, les couleurs, le détail, le grain, la réduction du bruit, etc.

Le rendu des JPG s’en voit grandement modifié ! Je vous montre comment faire et comment le mettre en oeuvre.

 

Bonjour à tous ! Aujourd’hui dans cette vidéo, je voulais revenir avec vous sur la personnalisation de simulation de film. Donc, peut-être que vous n’êtes pas intéressé tout simplement par le posttraitement sur votre ordinateur et que vous faites uniquement de la photo en jpeg. Donc vos jpeg, vous avez intérêt à les personnaliser. Donc pour se faire, Fuji vous propose tout un ensemble, tout type directement inclus sur votre appareil photo.

Et donc vous pouvez aller dans le menu et avoir un espèce de mini lightroom dans lequel vous allez lui dire que vous voulez avoir des ombres qui sont un peu débouchées ou à l’inverse, vous voulez des ombres très bouchées et que vous voulez votre haute lumière, vous les récupérez les hautes lumières, etc. Ensuite, vous avez la possibilité de personnaliser un peu chacun des films. Donc, je voulais qu’on passe en revue un peu cette fonction-là de notre Fuji et que vous sachiez que cela existe.

Donc, vous allez dans le menu. Tout va se dérouler dans le menu. Donc, ce qui va nous intéresser, donc encore une fois, c’est le menu Fuji, ce n’est pas toujours génial. On aimerait avoir en fait un menu dédié posttraitement que cela se voit clair, là on se retrouve dans la qualité d’image. Les options sont un peu entremêlées les unes avec les autres.

On ne sait pas trop pourquoi, c’est vrai que ce n’est quand même pas génial. Donc la première des options, c’est l’effet grain, le ton de lumière qui est balancé comme cela au milieu des options. C’est vraiment c’est incompréhensible. Le ton d’ombre, de couleur, de détails, la réduction du bruit, etc. c’est vrai que je reçois des fois ces commentaires là-dessus, ce n’est pas clair. C’est vrai que ce n’est pas clair.

Mais en fait, toutes ces options-là, cela vous permet tout simplement de personnaliser votre JPG. Donc, cela ne va pas avoir d’action sur le RAW, le RAW il reste toujours le même. C’est ce qu’a vu le capteur, c’est de bruit de capteur ??? Mais par contre, pour votre JPG, oui effectivement, cela y joue vraiment. Donc, vous avez la possibilité avec les effets grain de rajouter du grain de manière numérique. Vous avez pour les tons de lumière, donc c’est ce qu’on trouve dans lightroom, c’est exactement la même chose, c’est high light donc les hautes lumières.

Vous avez la possibilité de les éclaircir les hautes lumières ou à l’inverse de les assombrir. Les tons d’ombre de même donc, c’est les pixels qui sont entre le noir, du gris foncé quoi. Donc pareil, vous avez la possibilité de déboucher ou de boucher les ombres. Vous avez la possibilité de saturer plus ou moins vos couleurs et vous avez la possibilité de jouer avec la clarté. Donc là, c’est marqué du détail, mais en vérité, c’est de la clarté. C’est-à-dire, cela va jouer sur le contour des objets et le contour de tous les ??? du microcontraste. C’est la clarté.

La réduction du bruit, vous avez la possibilité d’enlever complètement la réduction du bruit que pourrait faire votre appareil photo de façon à conserver même les moindres petits détails. Donc voilà, cela moi je ne vais pas vus dire qu’est-ce qu’il faut mettre valeur. Cela dépend vraiment de quel look d’image et de quel type d’image vous voulez faire, mais sachez déjà que cela existe.

Et ensuite, vous avez la possibilité de jouer avec des jeux comme cela de valeur. Donc, cela va se passer dans modifier et enregistrer et réglage personnaliser. Donc, vous avez la possibilité de  personnaliser ce réglage, pour l’instant le nom n’est pas personnalisable, mais justement, cela va arriver dans les prochaines mises à jour. Donc maintenant, le personnaliser un, etc., on pourra dire par exemple que c’est du ??? ou des choses comme cela.

Donc là, moi, le un par exemple, je le laisse toujours en standard. Donc le un, c’est ISO. C’est tous les paramètres en standard. Donc, c’est le jeu de simulation que j’utilise en standard. C’est-à-dire, pas de paramètre particulier.

Et ensuite, par exemple là je rentre dans le deux. Vous pouvez lui dire, le deux c’est ISO ton, c’est la plage de ton. Vous pouvez lui choisir un film et ensuite voilà, là par exemple, j’en ai fait  un, effet du grain fort, balance des blancs automatiques, le ton de lumière, je brouille toutes mes lumières, je bouche mes ombres. Donc là, par exemple, moins deux. Ma couleur, je la laisse donc je peux de-saturer un peu la couleur et imaginons que le contraste, je le mets à plus quatre. Réduction du bruit à zéro, standard. Voilà ! Donc je valide ma configuration. J’ai juste changé le gris parce que cela va tout me pourrir. Je vais partir en standard de base. Voilà !

Donc voilà, maintenant j’ai un, personnalisé deux, sur lequel j’ai enregistré ces réglages-là. Donc, je peux le choisir ici, mais c’est la façon longue de le choisir. Voilà maintenant, il est choisi. On voit qu’ici toutes les valeurs que j’avais sur mon filtre sont venues se mettre ici donc automatiquement, en fait cela a changé toute la configuration de l’appareil.

Et ici, si par exemple, je vais me remettre sur standard, automatiquement vous voyez toutes ces valeurs-là, elles sont revenues à standard. Je resélectionne le jeu qu’on vient de faire et par exemple, maintenant je prends une photo, prendre une photo de l’aspirateur, je ne sais pas moi. Et j’ai ma photo de l’aspirateur, voyez, il y a du grain. On le voit bien, non. C’est du grain ajouté numériquement, j’ai mis l’option du grain à fort puisque c’est une photo qui est prise à ISO 200. Donc façon de base, je ne serais pas censé avoir du grain. J’ai mes ombres qui sont débouchées et j’ai mes hautes lumières qui sont cramées.

À l’inverse par exemple, si je prenais la même photo, avec le standard, standard tous les réglages à zéro. Voici la photo standard et voici la photo. Voilà, c’est la photo avec les filtres et c’est la photo, photo standard. Donc voyez, les ombres sont bouchées si je zoome ici. C’est quand même assez bouché. À l’inverse sur la photo, donc là, effectivement en plus j’ai des grains, mais c’est beaucoup moins bouchés et vraiment ??? assez facilement, on voit qu’il y a rainure dans la roue, etc. et tout cela.

C’est vraiment la personnalisation de ces paramètres-là qui m’ont permis d’avoir ce look-là. Donc, vous pouvez vous servir de cela pour faire plein de choses. J’ai parlé de ??? parce que c’est le cas le plus standard, mais vous pouvez vous servir de cela pour faire n’importe quel look. Et que si vous savez que dans lightroom, quand vous arrivez, vous aimez tel ou tel le look et compagnie, vous le faites directement sur l’appareil photo et vous avez des JPG, vous n’avez pas besoin de posttraitement. Le posttraitement est fait automatiquement par votre appareil photo.

Allez, pour choisir ces simulations de film personnalisé, vous avez le menu quick qui est quand même plus adapté. Donc sur le menu quick, vous pouvez à la fois mettre les paramètres. Par exemple, là moi j’ai mis le ton d’ombre, etc., mais ce n’est pas le plus pratique. Par contre, vous pouvez mettre la simulation de film comme d’habitude, et vous pouvez à côté mettre la sélection de réglage perso. Donc là, c’est un, je suis en standard, sans aucune personnalisation, c’est ce que j’ai fait là. Je me mets en C2. Par exemple, le ton d’ombre ici, il est passé à moins deux parce que c’était les réglages qu’on avait vus, qu’on a mis tout à l’heure pour le C2.

Donc, vous pouvez ici jouer comme cela rapidement. Et si ici, dans le réglage personnaliser, je vais vous montrer, je choisissais un film différent à appliquer, par exemple ici, je modifie, je dis que le trois, je dis que le trois, on va prendre du ACROS. ACROS standard. Voilà, j’enregistre le trois et maintenant quand je reviens ici au menu quick, si je smets au trois, automatiquement, le film ici l’a changé en ACROS. Donc, vous avez la possibilité avec ces films de simulation personnalisée vraiment de modifier beaucoup de paramètres comme cela d’un seul coup.

Voilà, c’est assez simple à utiliser. Donc, ne vous en privez pas si cela peut vous être utile. Voilà, cette vidéo est maintenant terminée. Si vous l’avez aimé, lâchez-moi un pouce levé vers le haut, si vous avez des questions ou des commentaires, cela se passe juste en dessous. Vous avez mon visage qui ne va pas tarder à apparaître, mettez votre souris dessus, vous avez le bouton s’abonner qui apparaît. Cliquez sur s’abonner et juste en bas de la vidéo, si vous êtes sur Youtube, vous avez la cloche. Cliquez sur la cloche pour être prévenu des prochaines vidéos sinon vous allez les louper. En attendant, je vous retrouve bientôt dans une nouvelle vidéo. Salut !