Je vous montre comment réaliser une photo panoramique avec un hybride Fujifilm (X-T2, X-T20, X-E3, X-Pro2, X-T10, X-T1, X-Pro2, etc.). Réussir son panorama n’est pas aussi simple que ça !

Vous devez faire très attention à votre vitesse d’obturation. Je vous conseille le mode M et de prendre le temps de vérifier votre triangle d’exposition. Le JPG vous oblige à bien faire la balance des blancs et votre mesure de lumière avant de commencer. Activer l’option DR200 apporte un vrai plus (débouche les ombres notamment).

Plutot que de tenir l’appareil photo en paysage, faites le panorama en portrait pour une meilleure utilisation de votre capteur. Ceci permet d’avoir un ratio hauteur/largueur bien mieux que si vous le faire en paysage.

 

La vidéo « Comment faire une photo panoramique ? »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

Le script de la vidéo « Eviter le Panorama ou photo panoramique flou ! »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

 

Bonjour à tous ! Allez, il y en a l’un d’entre vous qui m’a fait des mails et on a parlé de panorama et je me suis dit que finalement, c’était une excellente idée de sujet à discuter avec vous… Qui est juste en bas. Donc de toute façon, vous allez l’entendre, c’est sûr et certain dans cet épisode.

Le panorama, effectivement, il y a quelqu’un qui m’a contacté, qui me disait qu’il avait du mal à faire un panorama avec son Fujifilm. Quand on prend un smartphone, type iPhone, etc., on fait un panorama, cela marche bien. On veut faire la même chose sur le Fujifilm et on se rend compte que c’est quand même un peu plus compliqué.

Donc du coup, je me suis dit que j’allais faire un épisode un peu complet sur les panoramas. La première des choses, c’est qu’un panorama, c’est tout simplement qu’une rafale qui est organisée. C’est une rafale. Il va prendre des images, il va les coller et il va faire des jointures pour que cela ne se voie pas trop et il nous crée un panorama.

Format de fichiers

Les panoramas, c’est JPG only donc pas de panorama en gros. On en parlera dans la deuxième partie de cet épisode. Mais de base, quand vous faites un panorama sur votre Fuji, c’est forcément du JPG. Qui dit JPG dit tous les paramètres, il faut les faire directement dans l’appareil photo. Il n’est pas question après d’aller dans Lightroom et d’essayer de rattraper la photo.

Donc, vous devez vous occuper de la balance des blancs. Vous devez vous occuper de choisir une simulation de film. Vous devez vous occuper par exemple de changer le DR, le Dynamic Range. Vous avez le choix entre DR200 et DR400. J’ai fait un épisode entier sur les Dynamic Range et les DR donc allez les voir si vous ne savez pas ce que c’est. Moi, je vous conseille par exemple trois panoramas souvent à minimum de se mettre à DR200.

Cela vous permet de déboucher un peu les ombres et de baisser un peu votre lumière qui est de toute façon seront refait de base dans lightroom. Donc, faites-le. Ensuite, il faut savoir que quand vous faites un panorama, c’est à focus constant. Donc, vous allez faire votre focus et votre mesure de l’exposition une seule fois à l’endroit où cela vous intéresse le plus. Donc en général, c’est vers le milieu de votre panorama plutôt. Ensuite, vous laissez appuyer à mi-course sur votre bouton  et vous allez ensuite faire le panorama.

Donc cela, c’est très important. D’abord vous faites le focus, vous faites la mesure d’exposition à l’endroit qui vous intéresse et sans lâcher la mi-course, vous faites votre panorama et vous appuyez quand vous êtes complètement à gauche. On va voir cela. Moi, j’utilise surtout le mode M puisque quand on fait un panorama, on a vraiment besoin d’avoir le, là vous entendez c’est sûr.

Panorama flou

Quand on fait un panorama, vous avez vraiment besoin d’avoir le contrôle, la vitesse que de l’ouverture. En général quand on fait un panorama, on a quand même le temps de choisir ces paramètres, etc. Donc, je vous préconise plutôt le mode M. Un panorama, contrairement aux mauvaises habitudes que vous avez avec le smartphone, cela ne se fait pas comme cela. Parce que comme cela, vous êtes sûr et certain de louper votre panorama.

Un panorama, cela va se faire plutôt dans ce sens-là, contrairement à ce que font la plupart des gens. Donc, cela se fait plutôt en mode portrait. Et surtout, cela se fait au viseur un panorama. Puisque quand vous faites comme cela, déjà le faire comme cela avec un smartphone qui est hyper léger, vous allez avoir du flou, vous allez avoir du flou du bouger, vous allez bouger, etc. Mais faire un panorama avec un reflex qui pèse presque un kilo, c’est encore pire.

Il faut bien imaginer que vous allez prendre 12 images et il faut que les 12 images soient nettes. C’est vraiment très compliqué. 12 images ou plus d’ailleurs. Donc, vous faites  le panorama en mode portrait, c’est beaucoup plus intelligent que de le faire en mode comme cela puisque  vous utilisez mieux la surface de votre capteur en mode portrait. Et ensuite, vous le faites au viseur comme cela vous êtes beaucoup plus stable.

Donc attention aussi au niveau du viseur. On est sur un hybride donc qui dit hybride dit léger lag. Donc, il ne faut pas vous laisser avoir des fois par ce lag. Donc, vous faites bien attention de garder cette ligne et vous faites attention de ne pas vous faire déborder par ce lag.

Voilà les grands principes un peu du panorama. Donc panorama quand vous êtes sur votre Fuji, c’est tout simplement sur la molette des modes. Donc, vous avez ici cette icône ici qui est rectangulaire, qui fait vraiment le panorama. Si vous êtes sur un E3, vous utilisez le bouton qui est vers ici, le drive select. Sur un T2, c’est pareil, vous avez l’icône panorama, et les anciens, pareil. Donc, toujours cette icône panorama.

Menu

Le panorama, il est tout simplement, il va vous enclencher ce genre de menu là. Donc, impossible de choisir un collimateur sur un panorama. Le collimateur, la mesure d’exposition donc le focus forcément puisque le collimateur se fait au milieu donc là où il y a la croix. Donc ce que je vous disais tout à l’heure, vous allez chercher ce qui vous intéresse le plus dans votre scène, vous allez mettre la croix dessus, vous enclenchez à mi-course. J’enclenche à mi-course. Là, j’ai mon focus qui a été fait et j’ai ma mesure de l’exposition qui a été faite.

Donc, je ne relâche pas et ensuite seulement je vais commencer mon panorama. Donc, il y a deux choses à savoir, deux réglages pour les panoramas. Le premier, c’est de choisir la taille du panorama. Donc attention, ce n’est pas la définition. C’est uniquement de savoir si c’est un panorama qui est large ou moyen. Donc par exemple, regardez l’icône ici, c’est tout simplement l’angle de champ, l’angle de vision que vous voulez. Est-ce que vous voulez un panorama qui est court ou est-ce que vous voulez un panorama qui est assez long ?

Donc, ce n’est pas la définition, pas du tout. En l’occurrence, on va lui dire qu’on veut un panorama court puisque moi ici, je suis en intérieur. Et ensuite, vous avez la direction. Donc tout simplement, comment vous allez faire votre panorama ? Comme moi, je vous conseille de le faire plutôt en mode portrait le panorama, on va choisir cette direction-là. On va le faire de gauche à droite. Donc, on choisit la flèche qui va vers la droite tout simplement.

Alors ensuite, tout simplement, pour faire son panorama, on met la petite croix là où cela va bien, on appuie à mi-course, je me mets par exemple là et il balaye comme je peux en gardant la croix sur le trait. Voilà, on a atteint un des problèmes du panorama. C’est qu’il n’est pas très intelligent en fait. Il va se contenter de prendre des photos toutes les X secondes et il faut que vous ayez fini avant le buffer soit plein. Et cela, c’est une limite qui est assez gênante, mine de rien. Puisqu’une des difficultés que vous allez avoir sur le panorama, c’est la vitesse.

Vitesse suffisante

Il vous faut une vitesse dans votre panorama qui est suffisante pour que tout soit net et en même temps, c’est très difficile que vous êtes en train de prendre des photos alors vous bougez l’appareil photo. Chose qu’on ne fait pas normalement puisque quand on fait des photos, justement on garde l’appareil photo, le plus stable possible. Et là, il est en train de shooter alors même que vous bougez l’appareil photo. Donc, il faut une vitesse qui soit suffisamment rapide pour compenser tous ces mouvements que vous allez faire en balayant la scène.

Donc cela, c’est très important. La plupart des panoramas sont flous à cause de cela. C’est parce que la vitesse n’est pas suffisante. Et en plus, il faut arriver à suivre la ligne jaune qui est ici, le plus rapidement possible. Donc, c’est vrai que c’est un jeu qui est à fin n’est pas toujours très évident. On va réessayer. Alors, je mets ma croix là, je laisse appuyer à mi-course et on va aller plus vite. Voilà !

Voilà, j’ai mon panorama. Vous voyez, il faut aller quand même assez vite. On va regarder s’il est net. Donc non, il n’est pas très net, il n’est pas très joli. C’est parce que la vitesse est tout simplement insuffisante. Là, j’ai mis une vitesse de 1/60e de seconde. Moi, je vous conseille au moins 1/150e de seconde sur un panorama. Après évidemment, vous pouvez jouer avec l’ouvert pour avoir plus de profondeur de champ, etc.

On ne fait pas de panorama en général à l’intérieur. C’est un cas un peu particulier pour la vidéo. Alors voilà, ce que je voulais vous dire à peu près sur le panorama. Le panorama, c’est vraiment la vitesse d’obturation qui fait tout, qui va déterminer si oui ou non votre panorama va être net. C’est un exercice qui n’est quand même pas facile.

Orientation de l’appareil

Personnellement, comment je fais mes panoramas pour ne pas avoir de problème ? Personnellement, je n’utilise pas le mode panorama de mon Fuji, jamais. Tout simplement parce que ce sont des JPG que c’est très compliqué d’avoir une bonne mesure de la lumière, très compliqué d’avoir une bonne exposition, très compliqué d’avoir une bonne balance des blancs et qu’il faut choisir le film à l’avance.

J’ai oublié de le dire en tournant l’épisode, mais une autre manière de contourner le problème, c’est de faire des panoramas les plus étroits. En faisant les panoramas les plus étroits, vous avez besoin de moins de photo et vous n’avez pas besoin de vous presser.

Autant que ce que je le fais dans la vidéo pour faire des panoramas larges. Donc, c’est une autre option, mais qui vous limite dans la taille de votre panorama, dans la largeur du panorama et c’est un peu embêtant. Voilà, cet épisode était suffisamment long donc je l’arrête ici et je fais une partie deux que je sortirai dans la foulée.

Voilà ce que j’avais à vous dire par rapport à tout cela. Si vous avez aimé et que vous avez appris quelque chose, lâchez-moi un pouce levé vers le haut. Cela aide beaucoup la chaîne. Si vous avez des questions ou des commentaires, cela se passe juste en dessous de la vidéo, je vous réponds.

Si vous venez de débarquer, vous pouvez avoir mon visage qui ne va pas tarder à apparaître, mettez la souris dessus, vous avez le bouton s’abonner. Et juste en bas de la vidéo, vous avez une petite cloche, cherchez la petite cloche, appuyez dessus pour être sûr de ne pas louper les prochaines vidéos, sinon Youtube même si vous abonnez ne vous préviendra pas.

En attendant, je vous souhaite une excellente journée et à bientôt. Salut !