Fujifilm sort le X-T100 et ajoute une nouvelle gamme à sa série X. En effet, on connaissait le X-T20 et son grand frère le X-T2 ! Fuji a décidé d’aller plus loin et le X-T100 (qui aurait du s’appeler X-T200) est une version plus bas de gamme du X-T20.

Doté d’un capteur non X-Trans de 24,2 Mpx, d’une excellent autofocus, d’une rafale de 6 ips, d’un écran orientable parfait pour le vlog ou selfie, capable de faire de la vidéo 4k 15 fps, des ralentis en 120fps, on a un appareil photo qui comblera les besoins du grand public, positionné a un prix très compétitif.

Le X-T100 est un X-A5 avec un viseur dans un design de X-T20 🙂 C’est clair non ?

 

 

Nouveau Fujifilm X-T100 : Rapport qualité prix

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, on va parler du nouvel appareil photo qu’a lancé Fujifilm, le Fujifilm X-T100. Alors, le Fujifilm X-T100 est un tout nouvel appareil photo qui introduit une nouvelle catégorie au sein de la série, finalement de la gamme des appareils photo vendus par Fujifilm.

X-A5 avec Viseur

Si on essaye de récapituler un peu pour retrouver nos petits. Aujourd’hui en fait, on a l’entrée de gamme qui est le X-A5. Le X-A5, c’est un appareil photo à destination du grand public, j’ai envie de dire, un peu moins avisé de la photo donc, on l’appelle, je sais que sur certains forums on l’appelle l’appareil photo des supermarchés. Tout simplement parce que c’est un appareil photo qu’on va pouvoir retrouver dans les rayons photos des supermarchés puisque c’est un appareil photo vendu à 600 €.

600 € finalement, c’est beaucoup et pas beaucoup en photo. C’est vraiment l’entrée de gamme. C’est un appareil photo qui quand vous regardez, ses spécifications sont excellentes. Donc, il va donner envie à tous les gens qui ne connaissent pas grand-chose en photo, qui veulent juste un appareil photo, il va bien se positionner.

On a une deuxième gamme ensuite aujourd’hui chez Fujifilm qui est vraiment la gamme j’ai envie de dire sérieuse, qui est la gamme X-Trans, qui est un peu la marque de fabrique de chez Fujifilm. On a les deux modèles principaux aujourd’hui qui sont le X-T20, qui est un appareil photo hybride compact et qui est probablement, je pense, une des meilleures ventes de chez Fujifilm avec son grand frère le X-T2. Le X-T2 est le modèle à destination plutôt des pros. Le X-T20 est plutôt à destination du grand public déjà avisé en photo.

Positionné comme l’entrée de gamme

C’est vrai que Canon par exemple fait souvent cela. On a en général trois gammes d’appareils photo, des fois plus et on a eu de gamme pro. On a une gamme, j’ai envie de dire qui est entre les deux et on a de l’entrée de gamme. C’est vrai qu’aujourd’hui Fujifilm n’avait pas vraiment d’entrée de gamme dans sa gamme X-T20, X-T2. Donc l’idée en fait, c’est de venir rajouter un appareil photo qui aurait dû à mon sens s’appeler le X-T200. Et en fait, vous avez une famille qui va se créer, qui va être X-T2, X-T20, X-T200.

Je pense que c’est malin puisque Fujifilm aujourd’hui à une gamme qui se vend énormément qui est le X-T20 et cela me paraît malin d’essayer de décliner ce concept-là en disant : bah oui, on va faire le petit frère du petit frère, en fait. Donc, vous avez une vraie logique X-T20, X-T2, X-T20. Le X-A5 ne pouvait pas jouer ce rôle-là parce que je pense qu’en termes de look notamment, il n’a pas les qualités requises.

Un mini Fujifilm X-T20

Et si on regarde le look, regardez par exemple ici le X-T20, on voit la forme qu’il a et regardez tout de suite le look du X-T100, on a exactement la même forme. C’est-à-dire que si vous allez les mettre côte à côte, tout de suite on voit un lien d’appartenance. Donc, vous avez un lien ensuite qui va faire que c’est vraiment une famille X-T2, X-T20, X-T100. Donc, on a un véritable lien qui se crée entre eux.

Alors en termes de spécifications par contre, Fujifilm a fait le choix de ne pas mettre de X-Trans sur ce X-T100. Grosso modo ce X-T100, c’est un X-A5 avec un viseur et un écran inclinable. Toutes les technologies, tout le matériel du X-A5 en fait, il est dans ce X-T100, il a le viseur et il a un nouvel écran.

Ecran parfait pour les VLOG et Selfie

Quand je dis nouvel écran, je vais vous le montrer. Voilà, c’est un écran où c’est la première fois que Fujifilm fait cela. Sur le X-A5, vous aviez la possibilité de retourner l’écran sur le dessus. Sur le X-T100, on a la possibilité de tourner l’écran pour le mettre comme cela, comme je vous le montre à l’écran. Cela va vous permettre évidemment de faire du vlog. Cela va surtout vous permettre de faire des selfies, enfin énormément de choses quand on est tout seul. Quand on veut juste comme cela mettre l’appareil photo devant nous, on a tout de suite un retour de savoir comment cadrer, si c’est joli ou pas joli. Donc, cela va permettre beaucoup de possibilités.

On a un flash comme vous pouvez le voir qui s’ouvre et on a évidemment un viseur. Le viseur, c’est strictement le même que le X-T20 et le X-E3. Donc, c’est un très bon viseur. En termes de technologies, je l’ai dit, on n’est pas sur un capteur X-Trans, on est sur un capteur Bayer. Si vous vous demandez qu’est-ce que cela vaut ce capteur Bayer, sachez que c’est un très bon capteur.

Moi personnellement, j’ai testé en long, en large le X-A5 et j’en avais été très contente. Donc, quand je dis que j’en ai été très content, c’est que la qualité des images est très bonne. Elle est presque comparable à la qualité des images délivrées par les X-Trans. Donc à ce niveau-là, ne vous inquiétez pas trop.

Un bon capteur

De même que la montée en ISO, je l’avais trouvé vraiment très bonne, vraiment une très bonne montée en ISO. Alors peut-être pas au même niveau que le X-Trans, mais quelque chose qui est quand même de vraiment qualitatif. On ne sent pas un gap énorme entre ces deux technologies.

Fujifilm a fait le choix de mettre un bon autofocus aussi sur cet appareil photo. Donc, vous allez avoir un autofocus qui est à peu près comparable à ce que vous avez sur le X-T20. Vous avez aussi bien de la détection de phase que de la détection de contraste. Donc tout cela, cela fonctionne plutôt bien.

C’est un appareil photo qui est disponible en plusieurs coloris, donc vous allez le retrouver en gris, vous allez le retrouver en noir et vous allez le retrouver en champagne. Alors, le champagne à ma connaissance ne sera pas vendu en France, il est réservé au marché asiatique. Mais en France, vous allez avoir le choix entre le noir et le gris.

Sachez que vous n’êtes pas sur la même qualité de construction entre du X-T20 et du X-T100. Sur le X-T100, vous êtes sur du plastique peint. Sur le X-T20, vous avez un vrai alliage de magnésium. Donc, ce n’est évidemment pas exactement la même chose et ce n’est pas exactement la même solidité. Mais c’est normal, c’est ce qui segmente la gamme.

Par contre en termes d’ergonomie, on comprend tout de suite qu’on est sur à peu près la même chose que ce qu’on connaît déjà. Là où le X-A5 était vraiment un monde complètement à part avec un design à part, on voit que les boutons sont un peu différents. Le X-A5, c’est quelque chose qui est complètement à part. Ici, on voit une vraie appartenance à la famille Fujifilm qui est le X-T2, X-T20, X-E3, X-Pro2.

On va donc retrouver une ergonomie qu’on connaît finalement assez bien si vous connaissez Fujifilm. Donc imaginons que vous vouliez ce boîtier-là comme second boîtier, ou que vous vouliez passer d’un X-T1, X-T10 à ce boîtier-là, vous n’allez pas être trop perdu finalement. On va retrouver les mêmes boutons au même endroit, avec la même typologie de fonction. Donc, cela va être quelque chose d’assez connu.

Donc, on voit que vous avez le viseur, le bouton view mode, la molette de dioptrie. On a le menu quick. On a un bouton pour l’autofocus, un bouton pour la balance des blancs, le retardateur, le mode de rafale. On a des menus qui sont des menus modernes, mais qui ne sont pas les mêmes menus que le X-T20 et le X-T2 qui ont la nouvelle interface.

Bon autofocus avec un rafale

Pour le reste en termes de différence, cela va surtout se faire par rapport à l’autofocus selon moi. C’est-à-dire que cet appareil photo là, il va avoir exactement les mêmes performances que le X-A5 grosso modo. Mais en termes d’autofocus, cela ne va pas être tout à fait la même chose. C’est-à-dire qu’on a un autofocus avec une rafale qui est limitée à 6 images par seconde. Sur le X-A5, elle était inutilisable parce qu’elle est limitée à 10 images.

Donc, quand vous prenez 6 images par secondes et que vous êtes limité à 10 images, cela veut dire que vous pouvez faire une rafale d’une seconde, une seconde et demie, cela s’arrête très vite. Ici, on est au triple quand même. Donc, on est capable de faire des rafales qui durent, de mémoire, jusqu’à 30 images. Donc, on a un buffer qui est trois fois le buffer du X-A5.

Pour moi, cela compte parce que finalement sur le X-A5, on avait beau avoir un bon autofocus, on ne pouvait pas en profiter parce que le buffer était tellement court que derrière la rafale s’arrêtait très vite. Ici, la rafale va durer trois fois plus longtemps que celle du X-A5. Donc, c’est plutôt un bon point.

Vidéo 4k … marketing

En termes de vidéo, c’est un appareil photo qui est taillé comme pouvant faire du 4k, mais sachez que c’est un 4k qui est limité à 15 images par seconde. Donc, c’est insuffisant. Si vous faites de la vidéo en 4k à 15 images par secondes, vous allez avoir comme un effet de saccadé. Vous allez sentir que finalement il n’y a pas assez d’images. C’est-à-dire qu’on considère qu’il faut au moins 24 images par seconde pour que le mouvement soit fluide. Ici, vous n’avez que 15, vous n’êtes pas au compte.

Donc, vous pouvez quasiment oublier que le 4k est intégré dans cet appareil photo. Par contre, il est capable de faire du 1080p 60 images par seconde de manière excellente et il est capable aussi d’avoir un mode ralenti. Donc, il va vous proposer du ralenti 4X, du ralenti 5X. Donc, vous avez toutes ces fonctionnalités-là qui fonctionnent plutôt bien.

Vous avez évidemment ce qui fait la force aujourd’hui de Fujifilm, donc c’est tout ce qui est simulation de films, donc que ce soit simulations de films avec des filtres ou les simulations de films plus standards proposés par Fujifilm. Attention, les simulations de films Acros et Eterna ne sont pas dans cet appareil photo.

Ensuite, vous avez le mode mise au point macroscopique qui est toujours là. Vous avez le mode avec la possibilité de faire des rafales en 4k. Donc, vous prenez énormément d’images sur une petite période de temps et ensuite vous avez la possibilité de choisir l’image exacte pour choisir le moment qui vous intéresse. Par contre, vous avez des images qui sont de 4k seulement pour un capteur de 24 Mpx.

Super objectif de kit

L’appareil photo, il est vendu avec l’excellent nouveau kit, XC 15-45mm f/3.5-5.6, donc PZ Power Zoom. N’oubliez que contrairement aux zooms normaux, ici, on est sur un zoom électrique. Donc, cela veut dire que vous allez devoir zoomer et dézoomer avec la molette arrière de ce X-T100. Je vais vous le remontrez le X-T100, je ne l’ai plus là. Donc, si vous regardez à l’arrière, ici, vous avez une molette. Donc, c’est la molette qui va notamment entre autres vous permettre de zoomer et de dézoomer.

Sur le dessus, vous allez y retrouver la molette des modes. Vous allez retrouver une molette qui finalement va servir de correcteur d’exposition et une molette qui va être programmable. Vous avez un bouton qui va vous permettre de sortir le flash. Vous avez en termes de connectivité tout ce qu’il faut. Donc, vous avez une prise HDMI, vous avez une prise pour le micro et vous avez une prise, je crois, en USB pour le recharger.

Cet appareil photo là, je pense que je commence à en avoir fait à peu près le tour. Sachez que Fujifilm le vend pour avoir un mode en plus et extrêmement connecté, il a le WiFi et le Bluetooth et permet a priori d’envoyer en temps réel les images que vous auriez prises avec votre appareil photo sur le smartphone. Donc, il faudra le tester pour savoir si c’est bien pratique, mais a priori si c’est comme le X-A5, c’est plutôt pas mal.

Bon en somme, un appareil photo qui a beaucoup de qualités sur lesquelles vous allez pouvoir adapter tous les objectifs Fujifilm. Donc, j’insiste, c’est un appareil photo donc à monture X, vous pouvez mettre n’importe quel objectif Fujifilm sur cet appareil photo-là.

En termes de qualité, vous ne serez pas déçu. À mon sens, là où il faut faire attention, c’est si vous le prenez pour faire de la vidéo en 4k, sachez que cela n’existe pas. Il n’a pas la 4k. De même, si vous prenez cet appareil photo comme un appareil photo sportif, je pense sincèrement que vous allez être déçu.

C’est un appareil photo qui certes peut faire des rafales limiter à 6 images par seconde, là où des appareils photo comme cela font le double, facile, voire jusqu’à 14 images par seconde selon comment vous le mettez. Donc en termes de rafale, buffer limité. Donc, vous allez pouvoir faire une rafale de 2, 3 secondes et vous êtes limités à 6 images par seconde. L’autofocus par contre répond plutôt bien.

Prix doux

Voilà à peu près ce que j’avais à vous dire. Je pense que je n’ai rien oublié sur cet appareil photo-là, je vérifie. Mais a priori je pense qu’on est bon. Cet appareil photo-là, il est disponible à partir du 18 juin 2018. Il va être disponible au prix de 699 €. Donc, il vient en kit 599 € si vous le voulez nu.

Il vient compléter la gamme puisqu’aujourd’hui les choix que vous avez c’est un X-A5 à 599 € avec l’objectif, un X-T100 qui est un appareil photo qui ressemble au X-T20, donc qui a un viseur et qui a un écran inclinable, donc un écran que vous pouvez retourner que vous allez payer 100 € de plus. Donc, vous allez le payer 699 €.

Et vous allez retrouver le X-T20 qui est en général vendu dans les 799 €, et vous avez le X-E3 qui est vendu 100 € de plus qui est à 899 €. Donc, vous avez une gamme à chaque fois en fait. À chaque fois que vous rajoutez 100 €, vous avez des fonctionnalités supérieures. Vous commencez avec la base, vous ajoutez un viseur. Ensuite, vous ajoutez le capteur X-Trans et ensuite, vous ajoutez avec le X-E3 le tactile plus le joystick. Donc tout cela, cela vous segmente finalement la gamme.

Voilà à peu près. J’espère que je ne me suis pas trop trompé, j’ai fait cette vidéo sans note. Donc, je pense que ce n’est pas trop mal. Mais a priori, je ne l’ai pas dit, mais l’écran arrière est évidemment tactile. Voilà ce que j’avais à vous dire sur ce X-T100. C’est un appareil photo qui je pense va plutôt bien se vendre, je pense.

Contrairement avec le X-A5 qui est mis un peu de côté, je pense. Je trouve que Fujifilm le vend plutôt bien ce X-T100 et il va être facile à vendre, je pense, en boutique photo puisque pour les gens qui sont un peu justes pour du X-T20 vont voir maintenant quelque chose qui quand même quand vous les mettez côte à côte, cela se ressemble. Cela ne fait pas exactement la même chose, mais cela se ressemble.

Allez comme d’habitude, lâchez-moi les pouces levés vers le haut. En complément de cette vidéo, vous êtes libre de recevoir le guide de démarrage du fujiste débutant en cliquant sur les 12 conseils qui sont juste là. N’oubliez pas de vous abonner à la chaîne en cliquant sur mon visage. Vous avez la cloche pour être prévenu des prochaines vidéos qui est juste en bas de la vidéo.

Dites-moi en commentaire, vous, ce X-T100 qu’est-ce qui vous inspire. Est-ce que vous allez l’acheter ? Est-ce que vous n’allez pas l’acheter ? Quels sont ses points forts ? Quels sont ses points faibles ? Dites-moi tout cela en commentaire.

À bientôt !