J’utilise un X-T20 comme second boitier depuis 2 mois, je l’emporte partout avec mon X-T2. Au fil du temps, quelques éléments méritent d’être précisé: Viseur, Prise en main, gros objectifs, taille du buffer ou encore comment j’utilise l’écran tactile, l’auto focus en point unique en 325pt !

X-T20 vs X-T2 en partie.

 

 

Re-test X-T20 6 mois après – la vidéo (transcript)

Salut !

C’est Damien BERNAL, je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle vidéo où je vous parle photos. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire un peu un retour d’expérience sur mon X-T20.

Comme vous le savez, j’ai maintenant le X-T20 depuis deux mois, je l’utilise comme un deuxième boîtier. J’ai mon boîtier principal qui est le X-T2. Et j’ai mon boîtier secondaire qui est mon X-T20. Je ne sors jamais en général sans les deux boîtiers.

J’utilise le X-T20 presque au quotidien. Je l’ai utilisé pendant un week-end de trois jours. Je me suis dit que cela pouvait être intéressant de faire, ce n’est pas un re-test, mais un retour d’expérience sur de petits trucs, dont je n’ai pas parlé quand je les teste.

Le viseur

Tout d’abord, le viseur. Comme vous le savez, le viseur du X-T20 est circulaire, il est un peu petit. Je l’avais dit dès le test. Sur le terrain, à l’utilisation, sincèrement, je le trouve absolument inutilisable. Je me suis pris plusieurs fois à oublier que c’était le X-T20 et pas le X-T2 et à prendre l’appareil photo de manière machinale. Je le mets à l’appareil photo, et dès que j’ouvre l’œil et compagnie, je m’aperçois que je ne vois rien, c’est tout petit. Si vous avez des lunettes, ce n’est même pas la peine d’en parler. L’image n’est pas très bonne.

Vraiment, c’est un viseur que je n’aime pas et que je n’utilise jamais. Je considère que le X-T20 est vraiment fait pour prendre des images à partir de l’écran et pas du tout à partir du viseur. Le viseur est vraiment très inconfortable. Ce n’est pas du tout quelque chose que j’aime sur cet appareil photo là. L’image n’est pas très contrastée. Le viseur, ce n’est pas bon, ce n’est vraiment pas mon dada.

Bilan critique

Ensuite, la poignée. Dans cette vidéo, on va parler des aspects un peu négatifs. Cela ne veut pas dire que ce n’est pas un bon appareil photo. Je le garde et je l’adore mon X-T20. Donc ne croyez pas du tout après avoir vu cette vidéo ou pendant que vous êtes en train de la regarder de vous dire que je suis là pour démonter le X-T20 et qu’il ne faut pas que vous l’achetiez, pas du tout.

Je vais préciser quelques points, où je mets un bémol ou des limitations qu’il faut connaître. Cela ne m’empêche pas du tout d’utiliser le X-T20. Encore une fois, je viens de vous le dire, je n’utilise pas deux X-T2, j’utilise un deuxième boîtier qui est un X-T20 et je suis très satisfait.

Cela étant dit, le viseur ne me va pas du tout. Je ne prends des photos que par l’écran. C’est un problème ou ce n’est pas un problème, selon votre utilisation.

Ergonomie

Le deuxième point que je voulais voir avec vous, c’est la poignée. La poignée, c’est tout simplement, le renfoncement qui est ici, qui permet de tenir votre appareil photo. Cette poignée sur le X-T20, elle est très peu prononcée. On voit, c’est une toute petite bosse, et encore pas sur l’ensemble, elle commence juste là par un petit dégradé.

Vous avez en gros ici, 3 cm par lesquels vous pouvez prendre votre appareil photo. C’est quand même assez réduit. Vous ne l’avez pas en main comme vous pouvez avoir un gros appareil photo. Par exemple mon NIKON, voyez-vous la poignée monstrueuse qu’il a ? Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais vous avez une prise en main, sur ce type d’appareil photo qui est démon. Vous ne pouvez pas le faire tomber. C’est vraiment très confortable. C’est vraiment très agréable.

Privilégier les petits objectifs

C’est vrai que sur ces petits appareils photo-là, on a une poignée qui est… Alors, quand vous mettez comme là, il est monté avec un X-F50 donc, 50 millimètres, objectif à focale fixe que vient de sortir FUJIFILM. On voit donc un certain ensemble qui est cohérent, joli et doux. Il est assez confortable à porter même avec une poignée réduite.

Pour autant, dès que si vous voulez monter des focales un peu longues, donc imaginons que vous souhaitez monter un 50–140 en ouverture constante de 2.8 sur le X-T20, un objectif qui n’est pas non plus le plus gros de chez FUJIFILM, on va aller le regarder juste après, tout de suite, c’est vraiment très inconfortable. Parce que vous ne pouvez vraiment pas le lâcher une seconde, il faut toujours tenir l’appareil photo à deux mains, presque.

Mais de manière générale, il est quasiment impossible de l’utiliser comme cela puisque j’ai ma main qui est en train d’appuyer sur les boutons, et l’appareil photo est très déséquilibré, il penche vers l’avant, de manière incroyable. C’est un appareil photo qui quand il est utilisé avec des objectifs qui sont un peu gros, il n’est pas très confortable. Je n’ai pas du tout cette sensation-là avec mon X-T2 par exemple.

Donc voilà, il faut savoir que si vous avez prévu dessus de mettre de grosses optiques, la poignée est un peu limite. Cas extrême, j’ai monté le plus gros des objectifs, de chez FUJIFILM sur le X-T20. C’est le X-FC100/400, comme vous le voyez, alors là, c’est carrément inutilisable. Vous avez un appareil photo qui est vraiment difficile à utiliser, puisque son équilibre est complètement disproportionné. Mais bon, c’est un cas extrême, je le reconnais. Mais voilà, tout cela pour vous dire que la poignée, il faut quand même y faire attention, si vous voulez mettre de gros objectifs, ce n’est pas très confortable.

Des supers caractéristiques un cran en dessous du X-T2

Enfin, j’en ai parlé hier, l’une des caractéristiques des appareils photos, c’est le buffer, même si on n’en parle jamais. J’ai été surpris du buffer du X-T20. Avant de faire des mesures, de faire des tests, plusieurs fois, je me suis pris à commencer la rafale avec l’appareil photo et à être vraiment très surpris de l’arrêt et de la rafale très rapidement dès que j’ai commencé.

On fait une rafale d’une ou de deux secondes, et l’appareil photo n’en peut plus puisque le buffer est plein. Et comme il n’est pas compatible en plus avec les normes de cartes les plus rapides, il met en plus du temps à se vider. D’ailleurs, je ne crois pas l’avoir mentionné, quand j’avais fait mon duel XT-2/XT-20. Mais à l’usage, c’est quelque chose qui m’a surpris une ou deux fois, puisque je me lance dans une rafale et c’est déjà fini. Trois secondes de photos et le buffer est plein et en plus, il met du temps à se vider.

Après, pour le reste, c’est vrai que par rapport au X-T2, le mode de mesure de la lumière, donc là, une petite molette que j’ai là sur le X-T2 qui me permet de changer la mesure de la lumière me manque un peu. Le bouton, ici, la molette des ISO ne me manque pas du tout. Aucun problème, il faut à tout prix que FUJIFILM garde ce bouton de correction d’exposition. C’est vraiment un des atouts de cette gamme-là.

C’est un appareil photo que j’utilise, entièrement au tactile. Sous-entendu, je ne choisis pas le collimateur avec un joystick ou avec les boutons qui sont ici. Je choisis mon collimateur toujours avec le doigt. C’est un des réglages que je vous invite à utiliser sur ce X-T20. C’est le point unique par rapport aux zones, par rapport à l’autofocus. Je me mets donc en point unique et je me mets en 325 points.

Conclusion

Vous verrez que je vais reparler du X-T2 bientôt. Pour le X-T2, je ne fais pas la même chose, mais dans cette configuration-là, cela permet d’avoir un écran tactile quand vous choisissez le collimateur qui est très fin et vous avez les 325 points. On vous permet d’avoir beaucoup de points et d’avoir un choix qui est précis. L’écran tactile réagit bien, vous n’avez pas de problèmes donc, point unique 325 points. Et c’est comme cela que je fais les photos.

Encore une fois, c’est un excellent appareil photo. Je ne vois toujours pas de différences de qualité par rapport au X-T2. Les différences se font, regardez la vidéo, j’en ai fait une déjà. Et cette deuxième vidéo, les différences se font sur d’autres petites choses qui ne sont pas non plus à négliger.

Cette vidéo est terminée. Si vous l’avez aimée, encouragez-moi en me laissant un pouce levé vers le haut. Abonnez-vous. Je vous parle photo de manière très régulière. Je vous dis à demain dans une nouvelle vidéo.

Salut !