Comment géo localiser vos photos Fujifilm X ? Aucun GPS sur les derniers X-T20, X-T2, etc. Aucun soucis cependant, deux solutions : FUJIFILM CAMERA …

 

 

Salut, c’est DAMIEN !

Aujourd’hui je fais cette vidéo grâce à un commentaire de Marc Laporte qui me dit effectivement que je n’ai pas fait de vidéo qui vous explique comment géotagger vos photos. Et c’est un trou immense. Donc, je fais cette vidéo, je vais l’appuyer d’ailleurs, très, très rapidement, contrairement aux autres. Parce que c’est vrai que c’est quelque chose qui est très, très utile, qui fait défaut un peu chez les Fuji.

Donc, on va étudier les deux solutions qui existent. La première, c’est celle en utilisant l’application officielle mise à disposition par Fuji, pour vos smartphones, qui géotaggent les photos directement, dans l’appareil photo. Je vais vous montrer les limitations du truc. Ce n’est vraiment pas terrible comme tout ce que fait l’application officielle de chez Fuji.

Et la deuxième, je vais vous montrer la version que moi je vous propose ; qui est celle qui marche bien et qui est vraiment très facile à utiliser et fiable.

Donc, dans un premier temps, on voit l’application Fuji, dans le deuxième temps, on voit l’application tierce que je vais vous montrer.

Allez, on voit ça tout de suite.

Alors, la première des solutions, c’est tout simplement, directement avec l’application officielle. Donc, vous activez votre Wi-fi. Bon, moi, j’ai mon bouton de raccourci, maintenant, vous le savez qui est ici. Le Wi fi  est activé, je pose et je prends mon smartphone. Sur mon smartphone, j’utilise le wi-fi X-T20. Je me mets dans l’application de Fuji qui est installée avant. Et je vais tout simplement dans géomarquage. Je clique. Envoi terminé. Ça y est, il me déconnecte de toute façon automatiquement.

Donc, c’est fini sur le smartphone. Et maintenant, sur l’appareil photo, vous avez ici une icône. Ah, il ne veut pas rester allumé !

Et maintenant sur l’appareil photo, vous avez ici, une icône. Je ne sais pas si vous le voyez bien. Elle est ici. Qui montre en fait comme un bout de planète avec une épingle dessus qui vous montre que vos photos seront géo localisée.

Allez maintenant, si je prends une photo, j’ai pris ma photo. Elle est noire évidemment, on s’en fout. On voit que sur ma photo, maintenant, quand je lis la photo, on voit ici que j’ai des coordonnées GPS qui sont apparues. Et j’ai en plus le sigle ici : Géo avec une épingle qui est apparue donc sous-entendue ma photo est géolocalisée.

Donc, dans cette solution-là, je vous l’expliquerai tout à l’heure en conclusion, mais elle n’est utilisable vraiment, que dan un cas particulier.

En l’utilisant comme ça, l’application officielle, ça fonctionne. Le problème, je ne sais pas si vous l’avez bien compris, mais en gros, l’application officielle vous permet uniquement à un moment donné de transférer une position GPS depuis le smartphone à l’appareil photo. Et tout de suite, on déconnecte, etc. Sous entendu, il n’y a pas d’histoires de parcours, etc., de pouvoir géotagger plusieurs photos. Toutes vos photos seront géotaggées avec la position GPS que vous venez de transférer. Et ce pendant, une heure. Même si vous bougez, vous pouvez faire tout ce que vous voulez, la seule position GPS qui sera taggée sur vos photos, c’est la position GPS que vous avez transférée.

Il n’y a pas de suivis de mouvements, etc. C’est bien ça qu’il faut comprendre. C’est à dire que la connexion entre le GPS et l’appareil photo se fait pendant une seconde. Vous transférez votre point GPS et après, lui, il va taguer toutes vos photos probablement si vous n’êtes pas immobile, probablement avec une position GPS qui est fausse, en plus.

Donc, c’est une solution qui si vous voulez taguer plusieurs positions, etc., vous devez sans arrêt reconnecter en wi-fi, sans arrêt retransférer automatiquement la position GPS. Et ensuite pour que vos photos aient un bon point GPS. Donc, c’est quand même une solution qui n’est vraiment pas terrible puisque vous ne pouvez pas vous dire : « Allez, là, maintenant, ils géotaggent mes photos pendant une heure, là, bon, je sais que sur toute la session de photos, j’aurais le bon code GPS, etc. Je ne me prends plus la tête, c’est en place. »

Non, non, si vous bougez et vous pouvez faire ça 200 fois sur votre session d’une heure, si vous voulez, la bonne position GPS. Donc, ça, c’est très fastidieux. C’est pour ça que je n’aime pas du tout cette application-là. Donc, la dernière fois, j’en parlais pour la vidéo. Elle ne me convient pas du tout, là, pour le géomarquage, ça ne me convient pas du tout.

Donc, moi, j’utilise une deuxième solution que je vais vous présenter maintenant.

Pour mettre en œuvre la deuxième solution que je vais vous présenter, vous avez besoin d’une application tierce qui s’appelle : GéoTagg Photo pro 2. Elle est disponible sur I-phone et Android et même sur les smartwatch.

Donc, moi, par exemple, j’ai une applewatch. Elle fonctionne parfaitement, sur mon Apple watch. C’est très pratique.

Donc, vous devez l’installer, là, je fais ouvrir. Évidemment, je l’ai fait avant. Vous arrivez tout simplement, dans une application qui se présente comme ça, qui est très joliment faite, vraiment très, très simple. Donc, il n’y a pas beaucoup de réglages. Le seul réglage qu’il faut penser à faire, mais il vous le présente dès que vous lancez l’application pour la première fois. C’est de le connecter à un service cloud de façon à ce qu’automatiquement, quand vous avez fini, le fichier qui stocke toutes vos positions GPS sera envoyé directement sur votre ordinateur. Comme ça, pour vous, c’est très simple.

Donc là, vous pouvez le faire, avec e-cloud, donc, Drive, c’est ce que j’ai mis, mais vous pouvez le faire aussi par Dropbox, par Google Drive ou sinon, par le cloud de l’application.

Donc, voilà, pour commencer, vous lui dites … Vous cliquez simplement sur démarrer et il va vous géolocaliser. Et ensuite, vous pouvez mettre l’application directement en fond d’écran, en fond de tâche, comme ça et fermer le smartwatch. Vous le mettez dans la poche et vous partez faire des photos. Allez, quand je reviens, je rallume le portable, normal. L’application est donc, toujours démarrée en fond de tâches. J’ai dû cliquer sur stop, ici, le bouton démarrer c’était un bouton stop, j’ai cliqué dessus.

Mon voyage est maintenant, dans historique. Et il m’affiche un parcours sur une carte tout simplement.

Et le fichier de position GPS a déjà été envoyé directement, sur mon ordinateur.

L’encodage de la position GPS va donc, se faire sur votre ordinateur.

Donc, comme d’habitude, vous importez vos photos, je clique sur importer. Donc, j’ai les photos que je viens de faire au cours de mon trajet dans le lotissement. Je clique sur importer. Tout comme d’habitude, je le laisse faire.

Voilà, maintenant, c’est terminé, il est importé comme d’habitude. Il n’y a pas grand-chose d’autre à faire. Ici, vous devez aller dans le module carte qui est en haut, à droite, à côté de développement. Vous allez dans carte.

En bas, vous avez les photos que vous venez d’importer, je les sélectionne toutes. Et là, vous ne le verrez peut-être pas. Je vais dans le menu carte. Vous ne voyez pas la carte, mais il y a le menu carte, relevé d’itinéraire, chargez le relevé d’itinéraire. Ça m’ouvre moi, mon dossier e-cloud drive, mais vous, si vous l’avez dans Dropbox ou dans Google Drive ben, pareil. Hop, je le sélectionne, je fais sélectionner.

Donc, vous voyez, j’ai l’itinéraire qui s’est mis. Je ne sais pas trop ce qu’il fait. Et pour géotagger chacune des photos, en fonction de son heure, vous sélectionnez les photos, cartes, relevés d’itinéraires, balisage automatique des photos. Cette photo balisée automatiquement, vous voyez. J’ai les photos qui sont mises en fonction de l’endroit où je les ai mises.

C’est magique, voilà ! Ce n’est pas plus compliqué. Vous avez toutes vos photos qui sont géotaggées. Vous voyez un … Là, le temps de vous l’expliquer, c’est un peu long, mais, une fois que vous savez le faire, ça prend, mais vraiment, mais deux secondes. C’est très très, très rapide.

Voilà comment vous devez géotagger vos photos. Donc, vous avez les deux solutions : la première pour géotagger ponctuellement une photo. Vous pouvez utiliser l’application officielle. Bon, ça, je vous géotagge la photo directement dans l’appareil photo et c’est fini.

Ça va quand même assez vite. Il y a une fois la connexion wi-fi et on n’en parlera plus.

Mais c’est une solution qui s’applique vraiment que si vous avez une ou deux photos à géotagger pour repérer un endroit et ne pas l’oublier. Si vous voulez géotagger un parcours sur plusieurs photos et ne pas avoir à y penser du tout pendant une heure ou deux heures, la solution avec l’application tierce que je vous propose est la meilleure. De loin, j’en ai utilisé beaucoup, c’est de loin la meilleure. Elle est compatible sur votre smartwatch. Moi, par exemple, j’ai un GPS sur la dernière applewatch, ça fonctionne directement avec le smartwatch.  Donc, et ensuite dans lightroom, je ne sais pas si vous vous en êtes rendu compte, mais c’est extrêmement simple. Vraiment, deux clics à faire, un clic pour ouvrir le fichier qui est déjà sur l’ordinateur avec toutes les positions GPS et un deuxième clic pour lui dire : « Associe les positions GPS avec les photos que j’ai sélectionnées. »

Donc, c’est aussi très, très rapide et apparemment, il ne faut pas hésiter à le faire, c’est très, très simple.

Je suis en train de faire le montage et je me rends compte qu’en fait, je ne vous ai parlé que de Lightroom. Alors le Géotagg que je vous parle a aussi une application qui est compatible sur tout : sur Windows, sur Linux, sur Mac, absolument partout.

C’est une application qui marche toute seule sans avoir à se mettre sur un logiciel de post traitement. Donc, cette application-là est assez simple, elle vous donne deux choix. Un, vous lui donnez le fichier GPX qui est le fichier qui a été automatiquement retransmis, qui contient vos fichiers GPS. Et deux, vous lui donnez un dossier où sont stockés vos photos. Et vous appuyez sur un bouton et ils stoppent les positions GPS à l’intérieur de vos photos et c’est terminé. Donc, c’est une solution aussi qui se présente si vous n’utilisez pas lightroom.

Voilà, si cette vidéo vous a été utile, lâchez-moi un pouce levé vers le haut, si vous avez des questions, ou des commentaires, ça se passe en dessous, je vous réponds. Si vous découvrez la chaîne, abonnez-vous. Abonnez-vous vite en cliquant sur mon visage et cliquez sur la petite cloche juste en bas de la vidéo pour être prévenus des nouvelles vidéos.

Et sinon, moi, je vous dis : à la prochaine !

Tchao !