Bienvenue sur Les Guides Fujifilm ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute regarder les 12 conseils 100% FUJI pour débuter sans stress 🙂 Cliquez ici (gratuit) !

Allez aussi voir du coté des Masterclass Fuji X : ICI


Pas une semaine sans que j’ai une demande de fonction HDR dans les hybrides Fujifilm. Malheureusement, même avec l’arrivé du nouveau Fuji X-T3, toujours pas de fonction qui assemblerait automatiquement un bracketing d’exposition.

Mais on s’en rapproche ! En effet, Fuji a introduit dans le X-T3 une fonction appelée « Priorité Plage D » qui combine l’action de la PLAGE DR (les fameux DR200/400) ainsi que les tons d’ombre et de lumière. L’action cumulée des 3 vient créer une photo HDR pour votre plus grand plaisir :=D

A noter que le Fujifilm X-H1 a aussi cette fonction.

La vidéo « Photo HDR avec Fujifilm »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

 

Le script de la vidéo « Photo HDR grâce à la Priorité Plage D »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

Toujours dans le contexte de la masterclass du X-T3, je voulais juste vous montrer une fonction qui existait déjà sur le X-H1, mais que la plupart des gens doivent ignorer. C’est la fonction qui s’appelle : Priorité plage dynamique. Elle est donc située dans le menu IQ de cet appareil photo. Donc, on a toujours eu la plage dynamique depuis longtemps.

Priorité Plage D

J’ai fait une vidéo complète qui vous expliquait la plage dynamique que je vous mets en référence en dessous de cette vidéo. Donc ici, je ne vais pas expliquer ce qu’était la plage dynamique, je vais juste revenir sur la priorité plage dynamique. Souvent, il était attribué au Fujifilm de ne pas être capable de faire des photos HDR. Malheureusement, ils ne sont toujours pas capables de faire des vraies photos HDR.

Pour autant, avec cette nouvelle option fournie par Fujifilm, on a la possibilité en fait d’avoir un raccourci qui va permettre de configurer automatiquement différentes petites options dans votre boîtier, donc en l’occurrence, les tons d’ombre, les tons de lumière et la plage dynamique et on va cumuler leurs actions individuelles pour arriver à une photo dont le développement se rapproche d’une photo HDR.

On va regarder par exemple ici une photo telle qu’on l’aurait fait habituellement, donc dans un cas ici où la luminosité est un peu difficile. Donc cela, voilà la photo telle qu’on l’aurait fait habituellement. Donc la photo loupée par excellence où on voit très peu dehors ; c’est très blanc ; et où l’intérieur paraît très sombre.

Faire une photo HDR

En fait, si vous venez maintenant activer cette plage dynamique, dans le menu IQ que vous pouvez mettre sur un bouton de fonction ou dans le menu rapide ; ici par exemple, je vais le mettre à fort ; donc vous voyez, différents paramètres ici ont été configurés pour vous. Maintenant, je prends la photo. Vous voyez, on a quelque chose qui va ressembler à une photo HDR.

Donc, on est parti de cela, une photo typiquement avec une plage dynamique beaucoup trop élevée, qui crée des zones très sombres et des zones très claires. Donc, c’est la photo ratée par excellence. Et grâce à cette option-là, on a quelque part quelque chose qui va ressembler à une photo HDR puisqu’on a les zones d’ombre. Ils ne sont plus si sombres que cela. On voit vraiment les détails qu’on ne voyait pas ici sur la peau du mannequin. On les voit bien ici.

Et on a retrouvé des détails dans le ciel. Le ciel qui était jusqu’à maintenant complètement blanc, il est redevenu entièrement bleu. Donc quelque part, on a la possibilité avec cette fonction-là de presque simuler une fonction HDR. Donc, on dit que les Fujifilm n’ont pas du tout de fonction HDR, que ce n’est pas possible qu’on est obligé de passer par un bracketing d’exposition qu’on doit ensuite assembler sur l’ordinateur.

Une fonction direct sur le boitier

Mais avec cette fonction-là, il faut savoir que le Fujifilm peut aussi faire pas mal de choses. Il y a beaucoup de gens qui me disent : oui, mais la dynamique de mon Fujifilm, elle n’est pas bien. En fait, ils parlent du JPG. Et cette option-là, elle leur montrerait que les RAW du Fujifilm, ils sont très bien. Ils ont plein d’informations. Encore faut-il les utiliser correctement.

Donc, cette fonction-là, le X-T2 ne l’a pas. Donc ici, je le fais dans le cadre du X-T3. Le seul qui a cette fonction-là en plus du X-T3, c’est le X-H1. Voilà ce que je voulais vous montrer dans cette vidéo. Donc, la masterclass du X-T3, elle est disponible sur classe-fuji.com. Je vous retrouve là-bas pour vous présenter tout le X-T3.