On a beaucoup parler des atouts des Fujifilm mais quels sont leurs défauts ? leurs petites faiblesses qu’on aimerait voir corriger dans les prochains modèles. Les Fuji X (X-T2, X-T20, X-T1, X-T10, x100f, X-Pro2 …) ont aussi leurs défauts dont certains peuvent représenter des problèmes rédhibitoires !

– Pas de stabilisation du capteur
– La vidéo
– L’écran sans rotule
– Les télécommandes
– La MACRO
– Photo des étoiles / voie lactée
– Photo type paysagiste (applat vert sur les détails)
– Pas de GPS
– RAW difficile a traiter

 

 

 

Il y a quelque temps, il y a l’un d’entre vous qui est venu me voir en me demandant, c’était quoi les problèmes avec les FUJIFILM, c’était quoi les inconvénients des FUJIFILM. Et c’est vrai que cela m’a fait ouvrir le sujet. Dans la newsletter, d’ailleurs, si vous n’êtes abonnés pas à un dlp-bonus.com, j’avais demandé aux uns et aux autres de me dire quelles difficultés ils rencontraient avec leur FUJIFILM, et pour eux, c’était quoi les bons ? Quels problèmes ils rencontraient ? Quels étaient les inconvénients par rapport à d’anciens boîtiers ? Des choses qu’ils ne retrouvaient pas, etc. Voilà, cela m’a permis de faire un petit sondage. Moi, j’y ai pensé pendant plus d’un mois ; et de faire une petite liste des choses qui sont revenues.

Donc, voilà, cette petite vidéo sans prétention pour partager avec vous les inconvénients « les défauts » les choses que pourrait améliorer FUJIFILM et que certains, d’autres font mieux. Donc, le premier c’est la vidéo. De manière générale, on voit qu’effectivement FUJIFILM n’est quand même pas au top sur la vidéo. Il y a de plus en plus de rumeurs comme quoi FUJIFILM va sortir un modèle plus cher que le X-T2 et le X-Pro2 ; donc justement, pour se positionner sur le marché de la vidéo.

Qu’est-ce qu’on lui reproche, grosso modo, sur la vidéo ? Le premier des reproches, cela va être le fait de ne pas avoir de capteur stabilisé. Il n’existe aucun appareil photo FUJIFILM qui présente un capteur stabilisé, alors que la concurrence propose souvent des capteurs stabilisés cinq axes ; donc, directement dans le boîtier. Cela veut dire que, quel que soit l’objectif que vous mettez, il est déjà stabilisé. Et quand vous combinez les deux stabilisations, vous avez un truc stabilisé à mort.

Pour la vidéo, de même qu’il n’y a pas tous les outils vidéo. Il n’a pas de fonction de focus stacking. Il y a pas mal de choses comme cela, où il y a de petites aides qu’ont les autres, et qui ne sont pas disponibles chez FUJIFILM.

Vous n’avez pas non plus de possibilité de voir le retour vidéo directement sur l’écran. L’écran en fait, vous ne pouvez pas le pivoter ; vous avez l’appareil photo comme cela, et vous ne pouvez pas faire sortir l’écran comme cela de façon à ce que vous puissiez voir ce que l’écran est en train de filmer. Donc, tout cela fait que pour les FUJIFILM, encore, au niveau de la vidéo, ce n’est quand même pas génial même s’ils ont fait quand même de gros progrès.

Hormis la vidéo, vous avez effectivement la dérawtisation. Le capteur X-trans implique des fichiers RAF que quand même, pas mal de logiciels ont du mal à utiliser. DxO ne sait pas les lire, Lightroom les lit, je trouve très mal. On en parle vraiment, souvent sur cette chaîne. Pour la dérawtisation, ce n’est pas toujours génial quand même. Donc cela, c’est une petite difficulté. C’est la même chose au début quand je suis allé chez Apple. Aucun des logiciels ne permettait vraiment d’être super compatible avec Apple, tout était pour Windows. Là c’est pareil, FUJIFILM est en train de s’imposer de prendre une part de marché assez importante. Donc, les logiciels s’installent et sont en train de s’adapter, mais cela met un peu le temps.

Ensuite, il y a l’absence de GPS. Je vous ai montré des solutions, etc. pour pallier cette absence-là. Mais c’est vrai qu’il n’y a aucun FUJIFILM qui aujourd’hui propose un GPS intégré dans le boîtier. C’est dommage !

Il y a l’un d’entre vous aussi qui pestait un peu, de ne pas avoir de solution très simple pour la télécommande. On n’a pas de récepteur à l’intérieur d’un FUJIFILM pour mettre une télécommande. Vous êtes obligés de mettre un récepteur filaire qui va se mettre sur la griffe du flash, qui va vous permettre de faire une télécommande.

Mais de base, on ne peut pas arriver… moi, sur mon NIKON, j’avais une télécommande toute bête, c’était un truc ultra simple, je n’avais rien à brancher. Et là, cela n’existe pas, c’est vrai.

Si vous voulez photographier les étoiles ou la Voie lactée, c’est vrai qu’il n’y a pas d’objectif idéal. L’objectif idéal pour ce genre de choses, ce sont des objectifs super grands-angles qui sont très lumineux. Typiquement, il vous faudrait un objectif qui soit plutôt dans les 15 mm, 10 mm, full Frame, j’entends. Donc pour nous, au niveau du FUJIFILM, ce serait un 8 mm, 10 mm, 12 mm quelque chose comme cela, qui soit à 1.4 ou F2. F2.8, on commence déjà à être un peu élevé. Donc, 1.4 ou 2. Et cela aujourd’hui, cela n’existe pas. Donc aujourd’hui, il y a vraiment un énorme trou à ce niveau-là. Cela n’existe absolument pas. On est donc obligé de prendre des solutions dégradées, et on est obligé de s’adapter. Mais c’est quand même un trou dans la raquette si c’est votre sujet principal de photographie.

De même que si vous prenez de manière, comme sujet principal de photographie, la photographie de paysage avec beaucoup de verdures et de détails. On avait parlé longuement d’une photo que m’avait envoyée Katouane, où on voyait des jardins paysagers, etc. avec énormément de détails, mais qui étaient tout petits. Le capteur X-Trans a tendance quand même à en faire un peu de la bouillie. C’est ce qu’on appelle, les aplats verts. C’est un type de photos très particulières. Moi personnellement, j’ai des FUJIFILM, cela fait trois ans. Je n’ai jamais eu de problème. Je n’avais jamais rencontré le type de photos, mais c’est quand même quelque chose qui revient très souvent sur Internet. Cela s’applique à des photos très particulières. Moi par exemple, je n’en ai jamais fait.

Quand même, ce n’est pas si fréquent que cela, mais cela existe. Si vous êtes paysagistes, et que votre truc c’est de prendre des photos des jardins que vous faites, ce n’est peut-être pas à l’appareil photo qu’il vous faut.

De même, si vous faites de la macro, c’est pareil. On attend le XF-80, pour l’instant, on ne l’a pas vu. Il va arriver, il va peut-être y avoir une solution, mais quand même, on n’a pas pléthore de solutions. Quand on prend un FUJIFILM et qu’on veut faire de la macro, là où chez CANON ou chez NIKON, etc. on peut avoir le choix entre dix objectifs et en avoir un objectif X100, un objectif XF, etc. Là pour l’instant, on n’en a pas. On attend un nouvel objectif que doit sortir Fuji en fin d’année, le XF-80. On verra ce que cela donne, mais pour l’instant on n’en a pas. Et quand il sera là, on n’en aura qu’un. Donc, si encore une fois, votre passion c’est la macro, il faut réfléchir avant de prendre des FUJIFILM.

Voilà à peu près tous les ingrédients qui étaient arrivés dans la liste. L’idée, c’était de les rassembler dans une vidéo. Les FUJIFILM sont des très bons boîtiers, j’en parle longuement. On ne parle pas que des choses qui vont bien. Si FUJIFILM veut s’améliorer, ils n’ont qu’à regarder la vidéo, il y a pas mal d’idées.

Voilà, si cette vidéo vous a été utile ; lâchez-moi un pouce levé vers le haut. Si vous avez des questions, des commentaires, cela se passe en dessous. Si vous, vous avez un inconvénient qui n’a pas été cité, que vous avez sur un autre boîtier que vous n’avez pas là, donnez-le-moi en bas, cela fera l’objet d’une vidéo complémentaire.

Et sinon, abonnez-vous à la chaîne. Si vous venez de débarquer, vous avez mon visage qui doit être par là. Cliquez dessus ! Mettez la souris dessus et vous avez le bouton s’abonner. Et juste en dessous de la vidéo, il y a une cloche. Appuyer sur la cloche, vous êtes prévenu tous les matins de la nouvelle vidéo. Vous n’avez pas besoin d’y penser. Et si cela vous intéresse, vous apprenez un truc. En attendant, je vous dis ciao, à la prochaine.