Tous les hybrides Fujifilm sont compatibles avec les flashs. Pour les configurer, vous devez vous rendez au sein du menu et chercher l’icone en forme de flash pour trouver le menu « Configuration du flash« . Vous y trouverez un ensemble d’options permettant de paramétrer le flash :

  • Reglage fonction flash
  • Reduc. yeux rouge
  • Mode de vérouillage TTL
  • Reglage de l’éclairage DEL
  • Reglage Master
  • Reglage CH

Je vous montre comment configurer un flash avec le menu de votre fujifilm.

Et si vous vous demandez quel flash je recommande pour accompagner votre Fujifilm, cliquez 🙂

La vidéo « Menu configuration du flash »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

Le script de la vidéo « Menu flash »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour une nouvelle vidéo où je vais vous parler du flash. On va passer en revue le menu flash, tout simplement, de l’appareil photo et voir à quoi correspondent les options.

Je suis parti sur le X-T20. C’est la même chose sur toute la dernière génération de Fujifilm. Je filme avec le téléphone. Alors, vous avez un menu flash, tout simplement, là au milieu. Le premier menu, c’est vraiment un panneau de configuration de votre flash tout simplement. Donc, vous pouvez choisir le mode. Vous avez le choix entre TTL et manuel. Vous choisissez avec la molette arrière.

Configuration du flash

Si vous vous mettez en TTL, vous avez tout simplement la compensation du flash. C’est donc la compensation d’exposition. Il est exactement pareil que vous avez là ici, mais pour le flash. Si vous vous mettez en mode manuel, vous pouvez choisir la puissance de votre flash tout simplement. On va laisser en TTL. Donc TTL, c’est tout simplement le flash en mode automatique.

TTL, mode TTL. Le zoom, cela vous permet de dire à votre flash quelle focale vous utilisez. Le flash va se servir de cela principalement pour ajuster la zone qu’il va couvrir avec le flash. Est-ce que par exemple, je ne sais pas moi, vous êtes en téléobjectif à 100mm et vous avez besoin que le flash concentre son faisceau tout droit, un peu loin, de façon à avoir la zone la plus éclairée, la plus loin ? Ou est-ce que vous êtes, par exemple, au grand-angle et il faut que le flash arrose la pièce sur une zone assez large ?

Vous pouvez forcer le choix en lui disant par exemple qu’une focale qui n’est pas forcément la focale que vous utilisez, si vous savez ce que vous faites. Ou vous pouvez le laisser en automatique pour que ce soit l’appareil photo qui indique au flash quelle focale vous êtes en train d’utiliser.

Le Led, c’est tout simplement la lumière, par exemple elle est ici pour ce flash-là qui va permettre d’aider tout simplement l’appareil photo, par exemple l’autofocus, à faire l’autofocus si vous êtes dans des conditions sombres. C’est donc une petite lumière qui va s’allumer. Et le reflet, c’est ce qu’on appelle : la catch light en anglais, c’est ce qui va vous permettre d’avoir un reflet dans l’œil. D’ailleurs, la petite icône représente bien cela.

Le Sync, cela va vous permettre de contrôler, à quel moment le flash est lancé. Est-ce que vous voulez un flash au premier rideau, au second rideau ou un flash haute vitesse. Donc le mieux, c’est de le laisser en auto FP. Comme cela, il va se mettre en flash avec la synchro standard selon s’il a besoin ou en haute vitesse s’il a d’autres besoins. Si pour vous, tout cela c’est du chinois, je vous conseille de vous former.

TTL / HSS

L’angle, c’est à peu près ce que je disais, tout à l’heure, sur la focale. Vous avez la possibilité de régler le flash de façon à ce que la lumière soit plus ou moins répartie et plus ou moins concentrée. Donc voilà, c’est un véritable panneau de configuration de votre flash que vous allez trouver directement dedans. Donc évidemment, chaque fois que vous faites une modification, la modification est transmise à votre flash qui est sur la griffe.

La réduction des yeux rouges, alors cela, moi de base je la laisse à non. Après, c’est vous qui voyez. Flash, c’est une modification des yeux rouges qui est mécanique. Retrait, c’est retraitement de l’image. En fait, c’est une postproduction intégrée directement à l’appareil. Cela va dépendre. Si vous faites du JPG, vous avez peut-être intérêt à l’activer. Si vous faites du RAW, vous pouvez le laisser à non et vous voyez cela directement au posttraitement.

Le mode de verrouillage, donc cela va indiquer quand vous verrouillez le flash, la puissance du flash et à quel moment vous le verrouillez. Grosso modo, vous avez le choix entre verrouiller après un flash ou verrouiller avant un flash. Là encore une fois, c’est à vous de déterminer ce que vous souhaitez faire.

Verrouillage TTL

Enfin, c’est le même menu qu’on avait retrouvé tout à l’heure dans le panneau pour dire si vous mettez la lumière pour assister l’autofocus, si vous faites la catch light ou pas. Les réglages d’après, étant principalement avec les flashs Fujifilm, pour pouvoir régler le fait qu’il y a un Master et une Chanel. Donc là pour moi, ils sont grisés. Je ne les ai pas. Je n’ai pas de flash Fujifilm.

Alors ensuite dans vos boutons personnalisés, si vous allez dans le menu, vous allez avoir plusieurs, là par exemple, je l’ai mis sur ce bouton-là pour tester. Vous pouvez mettre le réglage fonction flash. Dans ce cas-là, quand vous appuyez ici, vous avez le panneau de configuration de votre flash qui apparaît et vous pouvez aussi mettre le fameux verrouillage dont je viens de parler, verrouillage TTL.

Donc le verrouillage TTL, cela va dépendre de comment vous le configurer. Là par exemple, il est configuré avec dernier flash. Cela veut dire que je fais un flash et maintenant si j’appuie ici verrouillage TTL, j’ai une icône qui est apparue ici TL, juste au-dessus de mon doigt à la gauche du SS. Cela veut dire que maintenant, mon flash n’est plus en mode automatique. Tous les flashs qui vont être lancés à partir de maintenant seront des flashs exactement identiques à celui qui vient de se passer.

Paramétrage

En gros, c’est ce que vous allez utiliser quand vous avez fait plusieurs tests, vous ne saviez pas à quelle puissance le mettre, etc. Vous avez trouvé des configurations qui vous conviennent et vous lui dites : maintenant, tu arrêtes le mode automatique, tu restes toujours dans ce mode-là. C’est un peu comme pour la mise au point, quand vous dites à l’appareil : moi, j’ai trouvé ma bonne mise au point, maintenant je ne veux plus qu’elle bouge, je repasse en manuel.

Là, c’est à peu près la même chose. Vous avez la possibilité, donc là c’est garde le flash du dernier flash et vous avez la possibilité de faire la même chose avec le flash mesure. Donc, c’est un peu technique tout cela. Là, vous n’allez peut-être pas le voir, mais je vais appuyer. Il va y avoir un pré-flash. Je le refais.

Là, vous n’allez pas forcément le voir, mais quand je vais appuyer ici, il va y avoir un pré-flash et c’est la mesure de ce pré-flash qui va être enregistré. Voilà, là il va y avoir le pré-flash, on a le TL qui s’est mis là.

Donc, ce sont les différentes options que vous avez. Il n’y a pas d’options meilleures que d’autres. Je ne peux pas vous dire, il faut que vous fassiez cela ou cela. Avec tel réglage, le flash, c’est vraiment un domaine qui est extrêmement compliqué. Donc lui, il vous donne tout un ensemble d’options qui sont à votre disposition et que vous devez utiliser selon ce que vous avez envie de faire. Donc voilà en tout cas à quoi cela ressemble les possibilités que vous avez. Alors si vous mettez votre flash en manuel, non, je voulais vous montrer un truc, mais on ne peut pas.