La Notice Du Fujifilm X100F Point Par Point

L’arrivée du Fuji X100F a été très attendue. Ce nouvel appareil de la gamme Fujifilm Série X descend tout droit du X100 en ajoutant encore plus de réglages et de paramètres pour laisser libre court à la créativité de chaque photographe. De nouvelles possibilités apparaissent en terme de contrôle, de cadrage et de création d’image. Pour utiliser au mieux toutes les ressources du Fuji X100F, voici la notice Fujifilm X100F.

Comment se présente le Fuji X100F ?

Physiquement, le Fujifilm X100F garde un délicieux côté rétro même s’il bénéficie d’un design plus moderne que les autres appareils de la gamme. Pour les habitués de la Série X de chez Fujifilm, l’utilisation est la même, très intuitive. On peut vérifier les réglages sans avoir besoin d’allumer l’appareil, en regardant tout simplement le dessus de l’appareil. Le X100F est organisé de façon similaire au X100. Les barillets de vitesses sont d’un côté du déclencheur et les barillets pour corriger l’exposition sont de l’autre. Pour un touché confortable et efficace, les barillets sont moletés et en métal fraisé. L’intégration du cadran ISO est faite sur le barillet des vitesses, toujours dans l’esprit rétro de l’appareil, pour rappeler les anciens appareils d’époque.

Le Fuji X100F possède un joy stick dont je suis un grand fan. J’en parle d’ailleurs lors de mon test du Fujifilm XT2 que je vous invite à découvrir si vous ne l’avez pas encore vu. Donc ce joy stick permet en fait de déplacer la zone de mise au point sans retirer l’oeil du viseur. Le côté à droite de l’écran de l’appareil X100F réunit la plupart des boutons et des molettes nécessaires pour vos réglages pendant la prise de vue : c’est pratique, rapide et vous pouvez faire vos modifications du bout du pouce en gardant une bonne prise en main et en restant concentré sur ce que vous prenez en photo.

Comment faire vos réglages sur le Fuji X100F

Réglage de la sensibilité

Pour ajuster la sensibilité, rendez-vous sous la couronne du barillet et positionnez votre valeur en dessous de la fenêtre. Vous pouvez également régler rapidement les ISO en utilisant la molette de réglage avant. Il suffit, pour cela, de sélectionner la valeur “A” puis “Commande” qui se trouve dans le menu de configuration ISO Molette. Le barillet de correction d’exposition, à côté du déclencheur, permet de faire des réglages par paliers de 1/3 IL, jusqu’à ±3 IL. Vous aimez jouer encore plus avec l’exposition pour faire vos photos ? Pas de problème. Passez en position “C” pour augmenter la correction d’exposition à ±5 IL. Vous pouvez alors utiliser la molette de réglage avant pour continuer à faire votre réglage de la sensibilité sans quitter des yeux votre sujet à travers le viseur électronique.

Apparition d’un levier de mise au point

Le X100F possède un levier de mise au point qui vous permet de déplacer le cadre de l’autofocus instantanément et rapidement car ce levier va de haut en bas, de gauche à droite et en diagonale. C’est la toute première fois qu’un appareil à objectif fixe de la Série X possède un levier de mise au point, et j’ai vraiment hâte de pouvoir le tester. Vous pouvez bien sûr faire une mise au point manuelle avec cet appareil.

Gestion du viseur sur le X100F

Le Fujifilm X100F a la particularité d’avoir un viseur hybride avancé. Il possède à la fois un viseur optique, OVF, et un viseur électronique, EVF. Pour switcher entre les deux viseurs, il faut utiliser le levier se trouvant à l’avant du boîtier. Autre petit détail mais qui fait une grande différence sur vos compositions, le X100F fait une correction de la parallaxe en temps réel et même lorsque vous utilisez le viseur optique. La parallaxe, c’est ce petit décalage entre ce qui apparaît dans le viseur et ce qui apparaît sur la photo. Plus vos sujets sont rapprochés, plus cet effet de décalage est grand.

Contrôle du viseur optique OVF

Les données de contrôle du viseur optique apparaissent sur l’afficheur électronique de l’appareil. Vous y voyez la zone de mise au point surimprimé sur la visée optique. Vous pouvez contrôler en temps réel la mise au point dans le viseur optique en utilisant le Focus Peaking et le stigmomètre électronique.

Contrôle du viseur électronique EVF

La visée électronique s’affiche dans le télémètre électronique, en bas à droite par rapport à la visée optique. Vous pouvez alors faire votre composition à l’aide du viseur optique tout en vérifiant les détails d’exposition, de balance, etc., à l’aide de l’EVF.

H2 Le X100F et la vidéo

Le X100F comporte, comme les autres appareils de la Série X, une quinzaine de filtres spécifiques de chez Fujifilm dont le Provia, le Velvia et l’Astia. Les réglages sont automatiques selon les modes et vous choisissez entre des tons chairs, colorés, vivifiants ou doux. Un nouveau mode noir et blanc est désormais disponible sur cet appareil. Il s’agit du mode Acros avec de délicats dégradés et des couleurs texturées pour donner encore plus de relief à vos compositions B&W.

Notice Fujifilm X100F : les données techniques

Le capteur du Fujifilm X100F

Le Fujifilm X100F contient un capteur X-Trans. Déjà super efficace sur les autres produits de la Série X Fuji, ce capteur n’a pas besoin de filtre passe-bas. Il offre un très faible niveau de bruit et permet d’obtenir une plage de sensibilité standard de 12 800 ISO, un record dans la gamme.

Fujifilm X100F : Processeur

Le X100F inaugure un nouveau processeur, quatre fois plus rapide que le précédent : le X-Processor Pro. Le temps de réponse est encore plus court, le délai de démarrage passe à 0,5 seconde et vous pouvez espérer jusqu’à 60 images par seconde sur l’écran LCD en utilisant le viseur électronique.

L’autofocus du Fuji X100F

Le X100F utilise 91 zones d’autofocus. Le capteur inclut lui aussi beaucoup plus de pixels de détection de phase. L’algorithme de traitement de l’autofocus a également été amélioré. Sans oublier l’apparition du levier de mise au point dont je vous ai parlé un peu plus haut. Au final, l’autofocus Fuji X100F est ultra performant : mise au point réactive et précise, même dans des conditions difficiles.

 

Convaincu par le Fujifilm X100F ? Si vous hésitez encore, n’hésitez pas à me faire part de vos questions. Si vous l’avez testé depuis un moment, dites moi ce que vous en pensez. Pour rentrer encore plus dans le vif du sujet, vous pouvez rejoindre ma masterclass en cliquant ici. A bientôt pour de nouvelles découvertes Fujiesques !