Petit test du Fuji X-Pro2 que j’ai depuis quasi 3 mois. Doté du firmware 4, c’est le X-Pro2 avec la vidéo en 4k 30fps, le nouvel autofocus, l’alerte haute lumière, etc.

bref, je vous donne mon sentiment sur ce X-Pro2 que je trouve un peu gros, on parle du viseur optique, surtout adapté aux focales fixes plutôt qu’au Zoom. Le X-T2 me semble en tout point supérieur malgré tout, certains préfèrent le X-Pro2 grâce a son ergonomie différente : viseur décentré qui permet d’avoir un oeil libre et position du joystick plus en hauteur !

 

 

X-Pro2 ou X-T2 ? Quelles différences ?

Bonjour !

Aujourd’hui, je voulais revenir sur le X-Pro2. Alors, comme vous le savez, je suis un fervent défenseur du X-T2 et quand vous regardez cette vidéo, il faut prendre cela en considération. Le X-Pro2, je l’ai acheté, il y a maintenant deux mois et demi. Donc, je l’ai utilisé beaucoup pour me faire un avis sur ce modèle-là.

Alors, c’est un modèle un peu à part sur la gamme. C’est un modèle qui est censé être emblématique. C’est un modèle dont certains parlent vraiment qu’il a une âme qui est un peu à part. Je ne sais pas pourquoi. Alors quand on lit ici et là et qu’on regarde des vidéos des gens qui adorent ce modèle, ils ne savent pas nous expliquer exactement qu’est-ce qu’ils lui trouvent de si particulier ou de si emblématique.

Le design

Moi personnellement, il n’y a pas ce côté mystique qui me touche. Et quand je prends ce X-Pro2, la première chose que je me dis c’est : « waouh, quand même, il est massif. » C’est-à-dire que vraiment ce X-Pro2, je le trouve vraiment plus gros que mon X-T2. Je le trouve plus lourd. Je le trouve vraiment massif. C’est-à-dire que c’est un gros pavé rectangulaire qui n’est pas très joli contrairement au X-T2. Alors encore une fois, c’est une histoire de goûts et de couleurs. Il y en a d’autres qui vont le trouver magnifique et qui n’aimeront pas le X-T2.

Il est très lourd en main. Il n’a pas une prise en main exceptionnelle. On a vraiment cette prise en main qu’on a, cela ressemble un peu au X-T20. Malgré le fait qu’il soit énorme, il y a assez peu de préhension. Vous voyez ici, le grip est vraiment très peu prononcé, contrairement au X-T2 qu’on a vraiment en main. On a ici un appareil photo massif.  Mais malgré tout, pas avec une prise en main géniale.

Alors, on a la possibilité ici de venir mettre un appui de pouce qui permet de l’avoir un peu mieux en main quand on a des objectifs lourds. Mais pour autant, on est quand même surpris d’avoir un appareil photo qui est si massif avec une prise en main aussi faible.

L’appareil idéal des focales fixes ?

C’est, je pense, parce que cet appareil photo, il est surtout fait pour accompagner des focales fixes. Je pense qu’on peut évidemment mettre un zoom dessus, rien ne nous en empêche. Mais, je pense qu’il est surtout pensé pour une focale fixe.

Ce qui fait la particularité de ce X-Pro2, c’est évidemment son viseur à la fois optique et numérique. Pour autant, me concernant, je ne trouve pas d’utilité au viseur optique et encore moins sur ce X-Pro2. C’est-à-dire que j’ai beaucoup aimé le X100F. Je trouve qu’associer à une focale fixe qu’on ne peut pas changer pour le coup sur le X100F avec un viseur, cela a vraiment beaucoup de sens et ce n’était pas très grave.

C’est-à-dire que certes, on n’est pas sur un reflex, il n’y a pas de miroir, etc. Et donc, il y a eu un décalage entre le viseur et l’optique qui demande un peu à devoir jongler ensuite avec l’appareil photo. C’est-à-dire que vous voyez, ce que vous voyez dans le viseur, ce n’est pas exactement ce que voit votre objectif.

Un viseur optique

Sur le X100F, comme on a une focale fixe, le viseur est adapté. Cela ne pose pas de problème. Sur le X-Pro2, cela va être vraiment cohérent que si vous avez la focale fixe qui correspond à la vue du viseur. Si vous mettez une focale fixe qui est plus large ou une focale fixe qui voit beaucoup plus loin que ce que voit le viseur ; l’image et toute la partie optique deviennent un peu désuètes. Donc, cela marche bien pour la photo de rue. Cela marche bien pour une focale qui va être environ de 35 mm.

Pour le reste, même si oui on peut mettre une lentille qui va venir zoomer pour avoir une deuxième vue à l’intérieur du viseur, je trouve que tout cela, c’est un peu de la bidouille. On est sans arrêt en train de se demander si on fait la mise au point au bon endroit. Alors, Fujifilm a été créatif et a mis des solutions qui nous permettent de mettre un petit écran dans le viseur pour savoir à peu près où est-ce qu’on n’en est, etc.

Mais bon, moi personnellement, je trouve que cela n’apporte rien. Je suis vraiment parfaitement confortable avec la visée électronique. Alors peut-être que j’ai passé un cap, je ne sais pas. Mais, c’est vrai que je ne me sens pas maintenant, je ne sens pas un plus à avoir cette visée optique. Je n’ai pas l’impression que la visée électronique me gêne.

Du coup, quand on me propose la visée optique avec ces histoires de décalage, de parallaxe et compagnie, cela ne vient pas me toucher plus que cela. Je trouve au contraire que cela vient rajouter de la complexité.

Viseur décentré ou au centre ?

Après, je sais que ce qui plaît sur ce X-Pro2, pour des gens qui n’aiment pas le X-T2, c’est l’ergonomie qui est un peu différente et cela je peux le comprendre. C’est-à-dire que vous allez avoir un viseur ici qui est décentré. Et le fait que vous avez un viseur décentré, vous allez avoir un œil de libre ici. C’est donc déjà plutôt sympa parce que cela vous permet de voir devant vous, alors même que vous avez l’œil dans le viseur. C’est très bien. Vous avez le nez ici qui vient tout simplement dans le prolongement de l’appareil photo ici et le nez ne bute sur rien.

Quand vous avez un viseur qui est au milieu comme sur le X-T2, vous avez le nez qui s’écrase, en fait. Le nez vient s’écraser sur l’écran ici derrière et c’est vrai que cela, certains peuvent trouver cela gênant. En termes d’ergonomie, je peux comprendre que certains préfèrent comme cela, avoir le nez. Moi, je suis habitué à avoir le nez écrasé comme cela. Cela ne me gêne pas. Mais, je peux comprendre que des gens qui ont l’habitude de ce style d’appareils photo trouvent cela très confortable.

Position du joystick

Aussi ce qui revient le plus avec ce X-Pro2, c’est la position du joystick qui est plus confortable que celle du X-T2. C’est-à-dire que regardez, quand je mets mon pouce, mon pouce tombe sur le joystick, direct. Il n’a pas besoin de se tordre, etc.

Par contre sur le X-T2, le joystick est plutôt par ici. Et comme vous le voyez, pour venir par ici, je suis obligé de me tordre un peu mon pouce et c’est une position qui paraît moins confortable que celle du X-Pro2. Cela, je suis assez d’accord même si cela ne me gêne pas plus que cela sur le X-T2. Je reconnais que la position des boutons ici est plutôt sympa.

Par contre, on n’a pas ici la molette qu’on peut avoir ici sur le X-T2, forcément puisqu’on a le bloc viseur et on a une double molette ici à l’ergonomie un peu complexe, je trouve. On est sans arrêt en train de… Alors, il faut soulever pour bouger la molette qui est en dessous et il faut appuyer sur le OK quand vous êtes sur la position automatique pour bouger la molette du dessus. Il faut faire attention à ne pas faire les deux en même temps quoi.

Par moment, on va vouloir bouger la molette du dessus et on bouge la molette du dessous, etc. Je ne trouve pas cette économie géniale, mais en tout cas, il faut faire avec. De même, on n’a pas de molette pour les modes. Cela aussi, on perd un bouton que je trouve important.

Des fonctions manquantes

Après, quand on se balade dans ce X-Pro2, on a toujours l’impression qu’il a un cran de retard par rapport aux autres appareils de la gamme. Alors, avec la firmware 4, Fujifilm vient de le mettre à jour, on a maintenant la 4K, etc. Pour autant, on n’a pas toutes les fonctions quand même. Quand vous comparez, que vous mettiez un X-Pro2 et un X-T2, vous apercevez qu’il y a pas mal de lacunes au niveau du X-Pro2.

Enfin la 4k mais toujours pas d’enregistreur

C’est-à-dire qu’il va faire la 4K, mais par exemple, on ne va pas avoir la possibilité de gérer l’autofocus lorsque vous faites de la vidéo. Vous n’avez pas la possibilité de lui dire : fais du multizone, fais de la mise au point sur une zone précise. Vous n’avez pas la possibilité de faire des panoramiques. Vous n’avez pas la possibilité si vous enregistrez des vidéos de diffuser l’image via la prise HDMI vers un enregistreur. Vous n’avez pas la possibilité, je ne sais pas moi, par exemple de mettre les ISO sur la molette avant.

Il y a plein de petits rajouts qu’a Fujifilm au fil des années dans sa gamme que quand vous vous baladez sur les menus du X-Pro2, vous dites : « ah ouais, ce menu-là, il n’existe pas là. Ah ouais, ce menu-là, il n’existe pas non plus. » Par exemple, le configurer dans une configuration AF-ON, c’est un peu plus dur pour les autres appareils de la gamme. Par exemple, on n’a pas la fonction AF-ON ici. Dans les boutons, vous pouvez assigner.

Tout simplement, vous pouvez le chercher, il n’y est pas. C’est un peu étonnant aussi. Il y est sur tous les autres appareils photo de la gamme. Alors oui, on peut le configurer d’une certaine manière. Enfin, c’est quand même bizarre que des choses comme cela n’existent pas.

De plus par exemple, si vous allez ici dans configuration touche AE, vous n’avez pas les menus, vous avez sur les autres de la gamme obturateur AE, obturateur AF pour configurer exactement qu’est-ce qu’on fait quand ici on appuie sur l’obturateur, est-ce qu’on fait la mise au point etc. Tout cela, cela n’existe pas.

Alors, c’est à mon sens, il y a plein de petits trucs comme cela qui n’y sont pas forcément sur le X-Pro2. Alors, est-ce que c’est gênant ? Bon, je ne crois pas que ce soit vraiment un argument de joie. Un argument de joie entre le X-Pro2 et les autres. Cela va être principalement le look et l’ergonomie de cet appareil photo, la position du viseur, la possibilité de passer en viseur optique, la possibilité d’avoir ce nez dégagé du coup comme cela, la position du joystick. Cela va être des choses comme cela.

Un super appareil made in Fujifilm

Mais quand même, on se rend compte que cet appareil photo, il a toujours un petit cran de retard par rapport aux autres et c’est quand même assez désagréable. Pour autant, je préfère à 100 % mon X-T2. Je trouve que mon X-T2 a vraiment tout de mieux que ce X-Pro2. Je vous le dis sincèrement. Je trouve que notamment le viseur du X-T2 qui est le seul viseur qui vraiment me fait complètement oublier les reflex est meilleur que le viseur d’un X-Pro2.

Il me semble plus large. Alors, je n’ai pas regardé les specs avant de dire tout cela. Mais, il me semble plus confortable. Il me semble plus large. Il me semble plus clair. Vraiment, j’ai l’impression d’avoir un meilleur viseur dans le X-T2 que dans le X-Pro2. Par contre, effectivement, je n’ai pas le viseur optique, mais visiblement j’arrive à m’en passer et cela ne me manque pas du tout.

Voilà ce que je voulais vous dire sur le X-Pro2. Je voulais vous donner un peu mon avis sur ce boîtier-là après l’avoir utilisé un peu. Si vous, vous avez le X-Pro2 et que vous l’avez préféré au X-T2, écoutez, dites-moi en commentaire pourquoi vous avez préféré le X-Pro2 plutôt que le X-T2.Cela m’intéresse.

Pour les autres, lâchez-moi un pouce levé vers le haut. Abonnez-vous à la chaîne en cliquant sur mon visage. Cliquez sur la cloche juste en bas de cette vidéo. Et moi, je vous dis à bientôt dans de nouvelles aventures.

Salut !