Si vous êtes à la recherche d’un objectif macro pour votre Fujifilm, ce Laowa devrait vous plaire ! C’est l’alternative parfaite aux Fujifilm XF 60 mm et XF 80 mm Macro. Son atout ? Son prix bien évidemment, mais aussi son rapport de grossissement 2x. Voici le test pour voir s’il vaut vraiment le coup. 

Test du Laowa 65mm 2.8 ULTRA MACRO 2x en vidéo

 

 

Les caractéristiques du Laowa 65 mm 2.8 ULTRA MACRO 2x 

Vendu à seulement 479 €, les caractéristiques de cet objectif sont prometteuses :

  • Type de monture : Fujifilm X 
  • Dimensions : 10 x 5,7 cm 
  • Poids : 335 g 
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimum : f/22
  • Construction optique : 14 éléments répartis en 10 groupes 
  • Diaphragme : 9 lamelles 
  • Rapport de reproduction : 2x 
  • Distance de mise au point minimale : 17 cm 
  • Diamètre du filtre : 52 mm 
  • Tropicalisation : non 
  • Stabilisation : non 
  • Pare-soleil : fournis 

Au niveau de sa construction et de ses finitions, je n’ai rien à lui reprocher non plus. Conçu tout en métal, c’est un objectif qui vieillit très bien. Il dispose également de deux bagues : l’une pour régler l’ouverture, et l’autre pour la mise au point. 

La mise au point manuelle sur le Laowa 65 mm 2.8 

Cette bague de mise au point est d’ailleurs primordiale puisque cet objectif ne possède pas de mécanisme d’AF. Délicate et précise, on y retrouve toutes les instructions qui sont habituellement indiquées sur les bagues de mise au point mécanique. 

Vous pouvez à la fois voir le rapport de grossissement et la distance à laquelle la mise au point est faite (en cm ou en pied). Bref, un mécanisme classique pour faire sa mise au point manuellement. Mais si vous n’avez pas l’habitude, c’est loin d’être évident ! D’autant plus que la faible profondeur de champ est assez difficile à gérer en macro. Et sur des insectes qui se déplacent très vite, c’est encore plus difficile pour faire la mise au point rapidement !

Un mot sur la focale de 65 mm 

Avec une focale de 65 mm, je trouve qu’il faut un peu trop se rapprocher des insectes. Comme ils ont tendance à fuir, ça rend l’exercice encore plus difficile. Mais pour des sujets qui ne bougent pas trop et qui permettent de rester éloigné, ça convient très bien. Pour les sujets plus rapides, le Samyang 100 mm MACRO conviendra mieux. 

Un objectif sans électronique 

Comme ce Laowa 65 mm f2.8 ne contient pas d’électronique, il y a plusieurs conséquences :

  • L’appareil photo ne détecte pas l’objectif, il faut l’indiquer manuellement ;
  • En post-traitement, vous n’aurez pas les EXIF (focale, ISO et ouverture que vous avez
  • utilisés) ;
  • Il n’y a pas de moteur AF, il faut donc faire la mise au point manuellement comme nous l’avons vu plus haut. 

Une qualité d’image irréprochable 

Voici le style d’image que vous pouvez obtenir avec cet objectif macro. Il s’agit bien sûr de photos brutes, qui n’ont subi aucun traitement.

Les performances optiques sont admirables : piqué, reproduction des couleurs, bokeh… Tout est de qualité ! C’est exactement ce que j’attendais de cet objectif. Mais comme tous les objectifs macro, je pense qu’il vaut mieux l’associer à un flash. 

Le bokeh est doux et diffus

Un exemple d’image sur un sujet stable

Un zoom macro permet de voir de jolis détails auxquels on n’a pas accès à l’œil nu. 

Sensibilité au focus briefing pour ce Laowa 65 mm f2.8 

Le focus briefing, c’est simplement le fait que votre sujet change de taille au fur et à mesure que vous modifiez la mise au point. Par exemple, on peut avoir l’impression que l’appareil est en train de zoomer alors que c’est juste la mise au point.
Malheureusement, le Laowa 65 mm est très sensible à ce phénomène. C’est dommage, parce que ça rend la mise au point encore plus délicate. 

Résumé du test du Laowa 65 mm 2.8 ULTRA MACRO 

Pour faire de la macro chez Fujifilm, cet objectif est devenu une vraie référence. À ce prix-là, vous ne trouverez pas mieux. La seule difficulté, c’est l’absence d’autofocus. Si vous n’avez pas l’habitude, il va vous falloir un peu d’entraînement (et beaucoup de patience !) pour bien réussir votre mise au point. Mais si vous savez exactement à quoi vous attendre en achetant cet objectif, difficile d’être déçu. Un grand bravo à Laowa ! 

Alors, ça vous donne envie de faire de la macro ? N’hésitez pas à me donner votre avis si jamais vous avez déjà essayé cette version ou la précédente.