Test du 1.4X TC : une valeur sûre

Aujourd’hui, nous allons passer au crible le téléconvertisseur Fujifilm XF 1.4X TC. À l’heure actuelle, la marque propose deux multiplicateurs de focale fuji, le deuxième étant le Fuji X2. Ces deux modèles sont compatibles avec les objectifs XF 50-140, XF 100-400 Fuji, ainsi que le téléobjectif XF 80 macro. Alors, c’est parti pour le test du 1.4X TC !

Conception

Tout d’abord, j’ai été agréablement surpris par le gabarit de ce Fuji XF, qui s’avère être à la fois léger et compact. En effet, celui-ci mesure 15 mm sur 58 mm pour un poids de 130 grammes. D’une qualité de fabrication très soignée, il est composé de 7 éléments repartis en 3 groupes.

Sa conception extérieure semble très solide grâce à un métal de haute qualité. C’est un détail assez important et rassurant, surtout lorsque l’on monte des objectifs imposants tels que le Fuji XF100-400. De plus, l’aspect du téléobjectif s’accorde parfaitement avec celui des boîtiers Fuji et des objectifs compatibles. Nous avons donc un rendu très uniforme, qui donne l’impression de ne pas avoir plusieurs produits distincts.

À l’image des Fujifilm XF100-400 mm et XF50-140 mm, qui sont tous deux des objectifs tropicalisés, le XF 1.4 TC WR est, comme ses initiales l’indiquent, water resistant. Il résiste à l’humidité, la pluie, la poussière, ainsi qu’à des températures allant jusqu’à -10 degrés. Vous pouvez donc compter sur ce téléconvertisseur pour vous accompagner lors de randonnées ou d’excursions en pleine nature.

Impact sur la focale

Comme pour tous les convertisseurs, lorsqu’on utilise un multiplicateur de focale, nous avons toujours une perte de la qualité d’image. C’est quelque chose de tout à fait logique et inévitable étant donné que l’on rajoute une lentille entre l’appareil et l’objectif. Mais la bonne nouvelle avec le Fujinon XF 1.4X, c’est que cette perte de qualité est très légère, voire imperceptible sur certains clichés.

En contrepartie, ce téléobjectif nous permet d’accentuer la distance focale de 40 %, ce qui va faire toute la différence. Lors de photos animalières par exemple, en pleine nature, on va pouvoir rester à bonne distance et ne pas faire fuir les sujets. De plus, le petit gabarit du XF 1.4 offre un gain de place considérable dans votre sacoche, comparé à un objectif.

Comme dit précédemment, cette augmentation de la focale va avoir un coût. On va ainsi perdre un stop de lumière. Un XF 1.4 sur un 2.8 va alors devenir un f/4 par exemple. Mais parallèlement à ça, le zoom d’un XF 50-140 mm va passer à 70-196 mm, et celui d’un XF 100-400 mm va devenir un 140-560 mm.

Performances et qualité d’image

La bonne surprise en matière de performance concerne l’autofocus. On en perd forcément un peu, mais l’appareil garde une très bonne vitesse de mise au point. Lors de mon test, j’ai essayé le XF 1.4X avec un Pro X-T1, et la mise au point se verrouillait en seulement 0.5 seconde. Sans le téléconvertisseur, cela passe à 0.2 seconde. La différence est donc assez négligeable.

Concernant la qualité d’image, la perte avec le téléconvertisseur est vraiment minime. Nous gardons quand même un très beau rendu des couleurs et des détails. Certes, il y a une petite perte de piqué, de netteté et de contraste, mais ce n’est pas flagrant. De plus, on va pouvoir récupérer un peu de qualité en post-traitement en augmentant le contraste ou en rajoutant de la netteté et de la clarté.

Bien sûr, il faudra prendre garde à ne pas travailler avec de trop grandes ouvertures de focale sous peine de voire apparaître de la diffraction. À partir de f/16 par exemple, cela devient critique. L’utilisation d’un tel appareil sera également surtout utile lors de conditions lumineuses favorables. Les clichés de nuit seront donc plus difficiles à manœuvrer. J’ai constaté aussi une accentuation du bokeh, ce qui peut donner un rendu parfois intéressant.

Pour ce qui est des objectifs macro, le XF 1.4X montre également de bons résultats couplé aux XF 80 et permet de gagner en grossissement. Ici, encore, on peut constater une légère perte de piqué, de netteté, de contraste ou des couleurs moins saturées. Mais rien de bien grave et on va pouvoir rattraper un peu les pertes en post-traitement.

Verdict du Test XF 1.4X TC

En définitive, le Fujinon XF1.4X TC WR est un très bon produit. De conception robuste, je l’utilise principalement avec mon XF 100 et j’avoue ne plus pouvoir m’en passer, tant j’ai été surpris par la qualité. Bien sûr, il y a une légère perte de piqué ou de netteté, mais rien de très significatif. De plus, une légère perte de qualité est toujours le prix à payer si l’on veut utiliser un téléconvertisseur, et ici, cela reste très rentable. Si vous possédez un XF 50-140 ou un XF 100-400, vous pouvez investir dans ce téléconvertisseur les yeux fermés.

De conception très robuste et résistante aux conditions météorologiques difficiles, il sera votre  partenaire idéal pour des photos de sport ou en pleine nature. De plus, son gabarit le rend également facile à transporter. C’est un détail qui a son importance lorsque l’on part dans de longues excursions. L’autofocus, quant à lui, reste suffisamment véloce avec le téléconvertisseur pour ne pas se montrer pénalisant.

À noter que ce produit est proposé seul à 450 €, mais que son prix passe à 100 € s’il est acheté en bundle. N’hésitez donc pas un instant si vous pouvez vous le procurer dans un kit. Fuji a signé ici une belle réussite avec ce Fuji TC 1.4, c’est un achat que je vous recommande fortement.

Si vous souhaitez plus de renseignements, je propose des masterclass afin de vous aider à bien maîtriser votre appareil. Rendez-vous à cette adresse : https://masterclass.les-guides-fujifilm.com/