nouveau guide : "La vérité sur les belles photos" (gratuit)

TEST Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2,8 R LM OIS WR Macro – 4 mois après

test XF 80

Table des matières

Envie de faire de la photo macro avec votre Fujifilm X ? C’est désormais possible grâce au XF 80 mm f/2,8 R LM OIS WR Macro. J’avais déjà fait mon compte-rendu dans un article et une vidéo, mais nombre d’entre vous me demandent mon avis après une utilisation plus prolongée. Alors voici mon test et avis du XF 80 mm Macro après quatre mois ! Faire de la photo Macro avec un rapport de grossissement à 1:1, c’est possible, mais l’expérience peut parfois être un peu contrastée. Je vous reparle ici des capacités du XF 80 mm : son moteur autofocus (pas toujours très rapide), son piqué, son volume, etc. 

Amateurs de photo macro, n’oubliez pas votre flash annulaire macro ! Et si vous avez un X-T2 ou X-H1, vous pourrez profiter de la nouvelle fonction de focus bracketing, qui vous permettra de défier l’impossible !

La vidéo « Re-test Fujifilm XF 80 MACRO »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

 

Rappel des caractéristiques du Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro

Voici la fiche technique et les spécificités de cet objectif :

  • Type de monture : Fuji X
  • Dimensions : 80 x 130 mm
  • Poids : 750 g
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Rapport de reproduction : 1,0 x
  • Distance de mise au point minimale : 25 cm
  • Diamètre du filtre : 62 mm
  • Tropicalisation : oui
  • Stabilisation : oui
  • Pare-soleil : oui
  • Prix : 1 200 €

 

Le Fujinon XF 80 mm f/2.8 Macro : mon avis après plusieurs mois d’utilisation

Le XF 80 mm f/2.8 Macro est sorti fin 2017. C’est le premier objectif macro avec un rapport de grossissement de 1/1. Vous pouvez avoir accès à mon test complet en article ou en vidéo.

L’objectif ici n’est pas de tout reprendre, mais bien de vous donner mon avis sur cet objectif après plusieurs mois d’utilisation !

Alors, ai-je changé d’avis par rapport à mon premier test plutôt élogieux ? Ai-je gardé cet objectif ou m’en suis-je débarrassé ? À quelle fréquence je l’utilise ? Je reviens sur tous ces points pour vous guider au mieux !

Le mode Macro : toujours aussi indispensable

Le XF 80 mm Macro me permet de faire des images que les autres objectifs ne sont pas capables de me donner. Ce constat, qui est très simple, fait de cet objectif un indispensable. Donc, je l’ai gardé ! Par exemple, c’est pour cette même raison que je suis un fan de mon Samyang 12 mm f/2. Un objectif devient nécessaire lorsque ses capacités ne peuvent pas être remplacées par un autre. C’est clairement le cas du XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro.

L’autofocus : une mise au point qui reste compliquée

Lors de mon avis sur le XF 80 mm f/2.8, ma principale critique concernait l’autofocus. Je le trouvais trop hésitant et trop lent dans sa mise au point. Je recommandais plutôt de faire la mise au point manuellement.

J’ai reçu plusieurs messages interrogatifs quant à mon avis à ce sujet. Apparemment, aucun autre avis ou commentaire sur le web ne semblait mentionner ce souci d’autofocus. Or, je maintiens ce point de vue à 100 % : je considère toujours que l’autofocus est décevant.

Il y a un bouton qui permet de sélectionner si vous souhaitez le mode macro (entre 25 cm et 50 cm de distance), le mode standard (entre 50 cm et l’infini), ou les deux en même temps. Mais malgré ce bouton, je trouve que l’autofocus reste moyen, il a tendance à patiner, voire à se perdre complètement.

Même lorsque vous utilisez cet objectif avec le X-H1, le problème persiste. Donc j’utilise de plus en plus le XF 80 mm Macro en mode autofocus manuel, avec le bouton AF-ON. L’autofocus n’est pas automatique sur l’obturateur, mais je le déclenche pour essayer d’obtenir un autofocus avec AF-ON. Avec cette méthode, je trouve que j’obtiens de meilleurs résultats que lorsque l’autofocus est lié à l’obturateur. J’ignore pourquoi le résultat est meilleur avec AF-ON, c’est simplement mon expérience. Ensuite, je termine toujours en manuel. 

Pour conclure, je constate qu’en désactivant l’autofocus et en faisant la mise au point manuelle, j’obtiens de meilleurs résultats en macro. 

Que vaut l’autofocus du XF 80 mm pour un usage non Macro ?

En usage hors macro, l’autofocus est bon, mais on est quand même loin des meilleurs autofocus comme on peut en trouver sur le XF 90 mm f/2 R LM WR.

Je soutiens donc toujours que l’autofocus n’est pas au niveau. J’ai même reçu une dizaine d’e-mails de personnes qui disaient que je n’avais pas été assez dur dans mon avis, et qui l’avaient retourné ou revendu. 

Mais heureusement, ce gros défaut ne suffit pas à écarter cet objectif ! 

Je repense par exemple à Jean, qui avait mis en vente son XF 80 mm f/2,8, et l’a ensuite repris. Comme moi, il a constaté qu’il n’y avait pas d’équivalent pour obtenir ce type d’images. L’autofocus est donc très contrariant, notamment en macro, mais il est possible de contourner ce problème en mode manuel.

Une qualité de piqué vraiment sublime

Voici quelques exemples de la qualité exceptionnelle que l’on peut obtenir en termes de piqué.

Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo de coq à la ferme à ouverture f/8
Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo de coq à la ferme à ouverture f/8

Ici à la ferme, cette photo avec un Crop 100 % est éblouissante. On peut même compter les plumes. Malgré l’ouverture à f/8, le résultat est quand même pas mal.

Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo de lapin à ouverture f/8
Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo de lapin à ouverture f/8

Même résultat superbe sur ce lapin dont on voit clairement tous les détails de l’œil. 

Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo de fleur à ouverture f/11
Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo de fleur à ouverture f/11
Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo de plante à ouverture f/11
Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo de plante à ouverture f/11
Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo d’araignée à ouverture f/22
Fujifilm Fujinon XF 80 mm f/2.8 R LM OIS WR Macro : photo d’araignée à ouverture f/22

Je n’ai vraiment aucun reproche à faire au niveau du piqué. Il y a vraiment de quoi s’amuser sur la photo macro. Selon moi, le piqué de cet objectif compte parmi les meilleurs. Vous pouvez y aller sans hésiter !

Comme expliqué précédemment, l’autofocus est bien en dessous de mes espérances, mais il n’est pas inutilisable pour autant. Par exemple, si vous souhaitez faire le focus sur une abeille qui butine, dans neuf cas sur dix, l’autofocus ne parviendra pas à se faire sur l’abeille (ou il se fera quand l’abeille sera déjà partie depuis longtemps !). Cela peut se corriger, mais ce sera à faire manuellement.

Un objectif volumineux

Vous devez prendre en compte que cet objectif est assez encombrant (un gros bébé !). Comme je l’avais expliqué pendant mon test, avec le X-H1 qui est un gros boîtier, cela forme un bel ensemble. Par contre avec un X-T20, c’est un peu déséquilibré.

On me demande parfois s’il est donc nécessaire d’acheter un grip. Je ne pense pas que cela soit une nécessité pour pouvoir l’utiliser correctement.

Bilan du Fujinon XF 80 mm f/2.8 Macro après quatre mois d’utilisation

Je considère toujours cet objectif comme la référence en matière de photo macro. Le piqué est exceptionnel. 

Deux petits points négatifs sont tout de même à relever : 

  • L’autofocus est toujours décevant, mais heureusement, ce souci peut se régler manuellement ; 
  • Le prix est tout de même un peu cher.


Petit bonus : vous pouvez l’utiliser avec un
flash annulaire ! Je vous explique tout cela dans cet article et cette vidéo. Le flash annulaire, c’est l’idéal pour s’amuser en macro : il apporte la lumière qu’il nous manque parfois lorsqu’on veut combiner vitesse rapide et petite ouverture.

Alors, convaincus ?

Navigation

Naviguez par catégorie

Le guide Fujifilm

tuto fujifilm

À propos

Damien BERNAL

Je m’appelle Damien BERNAL et j’ai créé ce blog pour partager ma passion avec vous.  Sony avec sa gamme Alpha a créé un univers très riche et nous allons l’explorer ensemble. Les articles sont la pour répondre à vos questions.

Partager

2 réponses

  1. Bonjour Damien et merci pour tes avis de qualité; je réfléchis à acheter un objectif macro pour mon xt 20 mais ce xf 80 est un peu cher; que penses tu du XF 60 éventuellement avec une bague allonge? il est en plus bien compact et léger; sinon le samyang 1OOmm macro
    merci de ton avis
    sophie

  2. Bonjour Damien,

    J’utilise depuis cet été cet objectif. Je partage la plupart de tes remarques et notamment ton constat concernant l’AF lors de ta vidéo de test. L’AF est capable du meilleur comme du pire. En utilisation type portrait, en général, l’AF accroche vite et est précis, idem en paysage MAIS lorsqu’il plante, et bien c’est la cata. Le principal problème réside de son imprévisibilité à se planter. Je n’arrive pas à déterminer clairement le type de contraste ou de scène qui garanti un échec. Ce n’est pas aléatoire puisque lorsqu’il se plante, c’est reproductible sur la même scène mais je ne trouve pas de dénominateur commun permettant d’anticiper ces erreurs d’AF.
    Pour le reste, c’est une optique macro exceptionnelle. Ancien Nikoniste, j’ai eu la chance de posséder et d’utiliser le Nikon AF-S 105 VR, le Tamron 90 VC et face à ces deux la, le Fuji n’a pas à rougir, bien au contraire. Optiquement, le piqué est très très élevé, mes résultats sont meilleurs qu’avec le 105 que j’utilisais avec un D7000.
    La stabilisation est impressionnante d’efficacité, meilleure que celle de Nikon et du Tamron( pourtant déja très bon sur ce point). Certains diront que la stab en macro, ça ne sert à rien. Perso ça me permet de limiter la montée en ISO et de limiter les flous de bouger. J’ai la main sure mais la stab améliore les choses (je fais 80% de mes macros à main levée).
    Pour le poids et le gabarit, je trouve ça très bien, perso je préfère un ensemble lourd pour la macro car ça me permet de gagner en stabilité.
    Vraiment un objectif polyvalent, au piqué proche de celui du 90, dommage pour cet AF parfois capricieux car sinon il aurait été parfait. A noter que l’AF lorsqu’il fonctionne bien est bien plus rapide que ceux des objectifs que j’ai cité précédemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les appareils et les objectifs Fuji. 

Catégories populaires
Damien Bernal © - Tous droits réservés