Le lien entre la rafale qui apparait toujours dans les spécifications et le buffer est considérable. Pourtant, on parle peu du buffer alors que c’est une caractéristique qui mériterait d’être mieux mise en avant pour choisir un appareil photo !

Valable pour x-t2, x-t20, x-pro2, x100f, x-t1, x-t10, xt2, xt20, xpro2

Transcript

Bonjour !

C’est Damien BERNAL. Aujourd’hui, je vous parle photos comme d’habitude. Je vais vous parler d’un sujet, une spécification des appareils photo qui n’apparaît jamais dans les grilles de lectures, etc. Et il n’y a que les tests qui vous permettent en général de mettre le doigt dessus, c’est le « buffer. »

C’est un des paramètres que je trouve fondamental, quand on choisit un appareil photo et pour autant, on va vous parler de la rafale, on va vous parler de plein de choses avec le nombre de mégapixels, etc. Mais jamais, on ne vous parle pas de buffer, pourtant c’est vraiment une des données les plus importantes de votre appareil photo.

Voilà ! Je voulais vous en parler. C’est une des choses qu’il faut regarder quand vous prenez un appareil photo. Pourquoi je vous en parle aujourd’hui ? Tout simplement parce que j’en ai parlé, SONY est en train de sortir le Sony Alpha 9 (A9) qui révolutionne pas mal de choses. L’une des caractéristiques du Sony (A9), c’est d’avoir une rafale qui va jusqu’à 20 images/secondes, ce qui est quand même assez démon. Pour autant, sur ces 20 images/secondes; il a un buffer qui a une capacité d’environ 250 RAW. Ce qui est absolument énorme. On ne va pas se le cacher, c’est gigantesque.

Mes premiers tests sont tombés et j’ai vu une ou deux vidéos des youtubeurs qui disaient qu’évidemment quand on prend 20 images à la seconde, pour faire 250 images en gros, il faut une vingtaine de secondes, c’est quand même très rapide. Donc il faut bien se l’imaginer, vous êtes là, vous prenez une photo et vous prenez des photos et au bout de 20 secondes, vous avez pris les 250 photos que peut contenir votre buffer. Et une des choses dont on ne parle jamais après, c’est le temps que ce buffer met à se vider.

Il faut bien comprendre que par exemple, dans le cas du Sony (A9), quand votre buffer est plein, votre appareil photo est inutilisable. Vous ne pouvez plus prendre de photos, vous ne pouvez même pas accéder au menu. Je viens de regarder un peu, comment c’est chez FUJIFILM, c’est à peu près la même chose. Bien que cela a l’air un peu plus doux qu’avec les SONY.

Mais il faut bien comprendre que vous avez une rafale certes, mais votre rafale, elle n’est utilisable que sur un certain laps de temps, qui n’est pas très long, et qu’il y a ensuite un deuxième laps de temps, ce qu’on appelle le clear buffer qui est le temps de vidage du buffer qui peut être quand même assez long.

Sur le Sony (A9), on parle justement entre trois et quatre minutes, pendant lesquelles votre appareil photo où vous faites des photos pendant 20 secondes, et vous devez attendre pendant trois ou quatre minutes que votre appareil photo veuille bien revenir et vous permette de prendre des photos.

C’est quand même un gros problème et il faut vraiment avoir cela en tête, que si vraiment vous misez tout sur la rafale. C’est un des paramètres auquel il faut vous intéresser, le buffer vous intéresse, regardez comment il se remplit, quelle capacité il a, et comment il se vide. Et évidement, quand on parle de comment il se vide, vient la vitesse de votre carte mémoire.

Si vous mettez une carte mémoire à 5 €, qui va écrire à 4 Mo/s, ou si vous mettez une carte mémoire à 400 Mo/s, il ne va pas se vider à la même vitesse. Mais il faut regarder si votre appareil photo est compatible avec les normes les plus rapides. Je parle par exemple du UHS2, ou plus rapide si vous avez des cartes qui sont notamment faites par SONY, qui sont encore plus rapides, et qui ont aussi leurs importances puisque plus votre appareil photo va pouvoir écrire vite, plus vous allez pouvoir prendre d’images. Donc voilà, c’est un des paramètres qui est souvent oublié, dont on parle très peu et il y a certains tests, même des fois qui ne le mentionnent même pas, pourtant c’est quelque chose d’important.

Avant de choisir un appareil photo, vous devriez vous y intéresser et regarder cela. Je voulais vous faire une démonstration de ce processus-là avec mon X-T20. J’ai justement une vidéo prévue là, dans quelques jours, où j’avais prévu d’en parler. Je vous fais donc une démonstration du buffer pour que vous compreniez bien. Mon X-T20, il a une capacité de prendre une rafale de 14 images/secondes.

Je vais vous la faire. Je vais faire une rafale. Vous entendez, je ne peux plus prendre de photos. Là, j’ai pris 25 photos en gros donc, mon buffer s’est rempli en 25 photos. Je ne peux plus prendre de photo. Et là, à l’arrière, vous avez ici, une diode que vous devriez voir clignoter, qui est en train de dire tout simplement que le buffer est en train de se vider et que c’est en train d’écrire sur la carte.

Ce buffer, il est en train de prendre du temps. Et là, si je veux faire une rafale, je ne peux plus. Je ne peux plus, je tourne à peu près à une image/seconde. Ce qui est en gros la vitesse à laquelle il va écrire des données. Là, grosso modo, mon buffer se vide en à peu près 25 secondes.

Maintenant, on va faire un deuxième test, on va mettre une carte qui est beaucoup moins rapide. Là, j’avais une LEXAR 2000. Ce sont les modèles qui se disent dans les tests les plus rapides. C’est une carte qui est vendue pour 300 Mo/s.

Je mets une carte dix fois moins rapide, 30 Mo/s, 10 fois moins rapides. On prend la même rafale. J’ai donc pris mes 25 RAW. Cela va dans le buffer et démarre maintenant la période pour vider le buffer. Là, je vais vous l’accélérer. J’ai mis 50 secondes à vider mon buffer contre 25 secondes, toute à l’heure. Comme quoi, la carte est vraiment importante.

Ce qu’il faut regarder, c’est la taille du buffer, combien de photos, il va vous permettre d’y mettre et combien de temps, il va se mettre à se vider. Puisque cela ne sert à rien d’avoir la rafale la plus rapide du monde, si derrière dès que vous l’utilisez pendant deux secondes…

Là, c’est très rapide, regardez sur un X-T20. Grosso modo, je peux faire une rafale de 3 secondes, je peux laisser appuyer le déclencheur pendant 3 secondes, et après mon appareil photo agonise pendant 50 secondes. C’est l’une des caractéristiques vraiment très importantes, à laquelle il faut vraiment prêter attention.

Si cette vidéo vous a plu, lâchez-moi un pouce levé vers le haut pour me motiver. Abonnez-vous à la chaîne si vous venez de la découvrir. Je vous parle photo en général. On apprend pleins de trucs. Si vous aimez le monde de la photo, je pense que cela peut vous intéresser. Je vous dis à demain dans une nouvelle vidéo.

Salut !