nouveau guide : "La vérité sur les belles photos" (gratuit)

Test Tamron 17-70mm f2.8 pour Fujifilm : le compromis idéal ?

test Tamron 17 70 Fuji

Table des matières

Carte d'identité de l'objectif

Nom : Tamron 17-70 mm f2.8 Di III-A VC RXD

Type de monture : Sony E

Diaphragme : 9 lamelles

Ouverture max (f/) : 2.8

AF : oui

Stabilisation : oui

Construction : 16 éléments répartis en 12 groupes

Tropical : oui

Diamètre du filtre : 64

Dimensions : 74,6 x 119,6 mm

Poids : 527g

Distance de mise au point la plus proche : 19m

Agrandissement max : 0.21x

Compatible TC : non

Prix : 896€

Le Tamron 17-70 mm f2.8 vient concurrencer deux objectifs célèbres de chez Fujifilm : le XF 16-55 f2.8 (non stabilisé), et le XF 16-80 f4 (ouverture limitée à f4). Ce nouveau zoom Tamron vient se positionner pile entre les deux, en apportant une plus grande plage focale et une stabilisation. Mais sera-t-il à la hauteur de ces objectifs Fujifilm ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet du Tamron 17-70 mm f2.8.

Présentation du Tamron 17-70 mm f2.8 

Le compromis idéal entre le Fujifilm XF 16-55 f2.8 et le XF 16-80 f4 

Au niveau des caractéristiques techniques, le Tamron a un léger avantage par rapport à ses concurrents : 

  • Il commence à 17 mm au lieu de 16 mm (c’est bien plus acceptable qu’un 18 mm !) ; 
  • Il pèse 120 g de moins que le Fujifilm 16-55 f2.8 (mais 90 g de plus que le 16-80 f2.8) ; 
  • Il est stabilisé ; 
  • Il coûte 400 € moins cher que le XF 16-55 f2.8, soit le même prix qu’un XF 16-80 f4, mais avec une ouverture à f2.8 ! 
XF 16-80 à gauche, Tamron 17-70 au centre, XF 16-55 à droite

Construction physique

On retrouve sur ce Tamron 17-70 le revêtement habituel de la marque japonaise. C’est une matière qui a fait ses preuves, elle vieillit bien et a l’avantage d’être très légère. 

Cet objectif possède un zoom externe, et comme d’habitude chez Tamron, il n’y a absolument aucun bouton. Vous retrouvez juste la bague de zoom et la bague de mise au point. 

⚠️ Attention : l’ordre des bagues est inversé ! La bague de mise au point est au bout de l’objectif, alors qu’elle se trouve habituellement en premier.

Une bonne amplitude focale 

Le point fort de cet objectif, c’est son amplitude focale. De 17 mm à 70 mm, vous avez de quoi faire ! 

Test des performances optiques du Tamron 17-70 mm f2.8

Analyse du piqué 

À 17mm

Le piqué est déjà très bon dès la pleine ouverture, et l’amélioration est vraiment marginale en fermant l’ouverture. 

Sur les côtés à pleine ouverture, le piqué est plutôt moyen. Il s’améliore nettement en fermant d’un stop, et on atteint une homogénéité parfaite à f5.6. 

À 35mm 

C’est exactement le même principe à 35 mm : le piqué au centre est très bien à pleine ouverture, mais on atteint un piqué maximal à f4.

Sur les côtés, ça reste toujours moyen à pleine ouverture, mais vous pouvez améliorer ça en fermant à f5.6. 

À 70mm 

En bout de zoom, le piqué est un peu moins qualitatif au centre. Il vaut mieux fermer d’un stop à f4 pour gagner beaucoup de piqué ! Et sur les côtés, c’est la même chose, le piqué est meilleur à f5.6. 

On a un objectif qui est plutôt très très bon au centre à la pleine ouverture et à toutes les focales, sauf à 70 mm où il faut fermer d’un stop. Sur les côtés, il faut toujours fermer de 1 à 2 stops pour avoir l’homogénéité parfaite.  

Rapport de grossissement 

Cet objectif vous offre un joli rapport de grossissement à 17 mm, avec un piqué superbe. C’est toujours appréciable d’avoir un objectif couteau suisse comme ça. Vous voyez une jolie plante, et hop, vous pouvez dégainer pour faire une jolie photo ! 

Bokeh

Comme on a l’avantage d’avoir du 70 mm f2.8, ce Tamron vous offre un bokeh profond et crémeux comme on les aime ! Il a nettement l’avantage face à ses concurrents Fujifilm. 

Mais en regardant la qualité des billes de bokeh face au XF 16-55 f2.8, c’est le Fujifilm qui a des billes plus rondes et plus qualitatives que le Tamron. C’est du détail, mais je le signale quand même pour les plus pointilleux d’entre vous ! 😉

Autofocus 

En photo 

Tamron a acheté la licence officielle de chez Fujifilm, donc on se retrouve sur un objectif quasiment natif. Et au niveau de l’autofocus, ça se ressent ! Il est silencieux, rapide, précis… Bref, rien à dire sur le terrain et sur des photos du quotidien. 

Il n’y a qu’avec mes tests (ma chienne qui court vers moi par exemple) où j’ai obtenu environ 30 % de loupés sur ce type de photo. Et pourtant, j’étais avec le Fujifilm X-H2s ! Mais attention, je lui en demandais beaucoup en étant à 40 i/s. 

Hors cas difficiles, l’AF fonctionne très bien, y compris lors des changements de mise au point. Il n’y a que sur les courses où c’est 10 à 15 % moins bien qu’un objectif natif. Il fait le job, mais vous aurez forcément un peu de déchets ! 

En vidéo 

Sur la partie vidéo, j’ai eu très peu de problèmes d’autofocus. Il n’y avait aucun pompage, l’AF suivait bien dans toutes les situations. Étonnant !

Autre point fort : il n’a pas de focus-breathing. Par contre, la mise au point se perd pendant un changement de focale et il y a toujours une demi-seconde de flou.

Stabilisation 

L’un des avantages de cet objectif, c’est qu’il dispose d’une stabilisation que n’a pas le XF 16-55 mm f2.8. Et sur le terrain, ça peut faire la différence ! Les plans vidéos sont beaucoup plus stables et bougent moins que sur le XF 16-55. 

Défauts optiques  

Ce Tamron 17-70 mm f/2.8 ne s’en sort pas trop mal : 

  • Vignettage : présent à f5.6, diminue à f4 puis disparaît complètement à f5.6.
  • Flare : niveau très proche du XF 16-55, peut-être légèrement meilleur. 
  • Aberrations chromatiques : contraste mieux préservé que sur le XF 16-55, quelques aberrations violettes en plus, mais rien de gênant ! 
  • Distorsion : très propre, il ne nécessite pas de correction de distorsion. 
  • Sunstar : le soleil en étoile est plutôt joli, il est juste un peu moins précis que sur le XF 16-55. 

Comparatif du Tamron 17-70 mm f2.8 avec les objectifs Fujifilm équivalents

Tamron 17-70 mm f2.8 vs Fujifilm XF 16-55mm f2.8

Déjà, sachez que la différence de focale entre 16 mm et 17 mm n’est pas significative. Le champ focal est légèrement plus réduit sur le 17 mm, mais rien de plus ! 

Concernant le piqué, le Fujifilm XF 16-55 mm a plus de piqué à pleine ouverture. La différence n’est pas flagrante, mais elle est quand même visible. Le Fujifilm est aussi plus homogène sur les côtés, surtout sur les extrêmes. 

Mais en fermant à f5.6, tout s’inverse ! Le Tamron est supérieur au Fujifilm, aussi bien au centre que sur les côtés. À 55 mm, c’est la même chose, le Tamron 17-70 mm offre un piqué légèrement meilleur que le XF 16-55 mm. 

Le seul moment où le Fujifilm XF 16-55 mm f2.8 est supérieur au Tamron, c’est à 16mm à pleine ouverture. Sur toutes les autres plages focales et ouvertures, le rapport de force est plus favorable au Tamron 17-70 mm f2.8. 

Tamron 17-70 mm f2.8 vs Fujifilm XF 16-80 f4

Par rapport au XF 16-80 mm f4, c’est surtout sur la position grand-angle et sur les côtés que tout va se jouer. Le Tamron a l’avantage sur les extrêmes à la position grand-angle et à toutes les ouvertures, alors que le Fujifilm a du mal à être homogène à la pleine ouverture. 

Mais en milieu de zoom à 35 mm, les différences s’estompent et ils sont vraiment équivalents. Le Tamron va reprendre l’avantage en bout de zoom à 70 mm. 

En position grand-angle, le Tamron 17-70 mm offre une meilleure homogénéité que le XF 16-80 mm qui se retrouve un peu limité. 

En conclusion

Très belle optique de chez Tamron, c’est vraiment le compromis parfait entre le XF 16-80 f4 et le XF 16-55. Avec ce Tamron 17-70 mm f2.8, vous avez l’homogénéité en position grand-angle, la stabilisation, une ouverture lumineuse et une large plage focale. Son seul point faible, c’est l’autofocus un peu lent en photo. À part ça, vous avez un objectif qui sait faire 95 % de ce que propose le XF 16-55 f2.8, pour beaucoup moins cher ! Bref, il risque de devenir une future optique de référence pour les Fujistes.

7/10

  • Grande plage focale
  • Ouverture lumineuse
  • Bokeh profond
  • Stabilisation
  • Autofocus un peu lent en photo

Navigation

Naviguez par catégorie

Le guide Fujifilm

tuto fujifilm

À propos

Damien BERNAL

Je m’appelle Damien BERNAL et j’ai créé ce blog pour partager ma passion avec vous.  Sony avec sa gamme Alpha a créé un univers très riche et nous allons l’explorer ensemble. Les articles sont la pour répondre à vos questions.

Partager

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les appareils et les objectifs Fuji. 

Catégories populaires
Damien Bernal © - Tous droits réservés