Je vous présente le firmware 3.2 pour X-T3 :

  • Amélioration de l’autofocus (détection visages/yeux)
  • Un dossier tous les 9999 photos (au lieu de 999)
  • Amélioration de bugs pour la vidéo

 

J’ai tenté de les mettre en évidence via une série de tests que je vous présente.

Voici comment mettre à jour :

 

La vidéo « X-T3 Firmware 3.2 : Présentation & Tests »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

 

Le script de la vidéo « X-T3 Firmware 3.2 : Présentation & Tests »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

 

Bonjour et bienvenue dans cette vidéo !

Fujifilm a introduit mercredi la mise à jour 3.2 pour le X-T3. On a aussi une petite mise à jour pour le X-Pro3. Toujours rien pour le X-T30 qui décidément ne reçoit pas énormément de mise à jour. J’imagine évidemment que ça va arriver, mais Fujifilm le laisse un peu en retard par rapport au X-T3 pour des raisons marketing.

Alors ici dans cette mise à jour, Fujifilm s’est concentré sur l’amélioration de l’autofocus. Mais avec le X-Pro3, Fujifilm a introduit une tonne de nouveautés. Ce sont les mêmes composants X-T3, X-Pro3. On a tout pareil à l’intérieur. Tout ce qui a été mis sur le X-Pro3 peut arriver sur le X-T3 et j’ai l’intime conviction, même si je n’ai aucune source, c’est mon intime conviction personnelle, que tout ce qui est aujourd’hui sur le X-Pro3 va arriver sur le X-T3.

X-T3 Autofocus amélioré

Mais je pense que pour des raisons marketing, Fujifilm va attendre toute l’année 2020 et distiller petit à petit, morceau par morceau. Tout ce qu’ils ont introduit sur le X-Pro3, ils vont l’amener sur les X-T3. Mais ils vont faire vivre le X-T3 grâce à ça probablement jusqu’à la fin de l’année 2020. Donc, il va falloir attendre pour avoir le Classic Neg, il va falloir attendre pour avoir le mode HDR, pour avoir le focus bracketing, pour avoir le limiteur de plage AF. Bref, il y a tellement de nouveautés avec le X-Pro3 que Fujifilm a de quoi finalement alimenter l’actualité du X-T3 pendant encore de longs mois.

Tout ça, c’est 100 % marketing. C’est un peu dommage, je trouve, parce que quelque part ça fait attendre les utilisateurs du X-T3, mais ça met en valeur le X-Pro3. Moi, je suis convaincu que Fujifilm est en train de finaliser le X-T4, on parle d’une mise à jour pour le 26 février. Je suis donc convaincu que les développeurs aujourd’hui sont largement en train de travailler plutôt sur le X-T4 que sur le X-T3. Je pense que le X-Pro3 est globalement en l’état dans lequel va finir le X-T3 lorsqu’on sera à peu près dans un an, donc Fujifilm a décidé comme stratégie de répartir ça tout au long de l’année et donc on va devoir attendre.

Si vous voulez savoir où trouver la mise à jour, vous allez dans Google, vous tapez Fujifilm Firmware Table, comme vous voyez ici à l’écran. Le premier lien en fait va vous donner, va vous permettre d’arriver sur un tableau qui liste tous les appareils photo Fujifilm avec leur date de dernière mise à jour. Ici sur le côté, on peut voir qu’il y a un petit rouge X-Pro3, X-T3, et quand vous cliquez à côté sur Firmware download, vous allez arriver directement sur la bonne page.

Si vous voulez savoir comment mettre à jour votre appareil, il y a deux possibilités. La première possibilité, c’est avec un ordinateur que ce soit Windows ou Mac. Vous tapez Fujifilm : comment mettre à jour, guide complet sur Google, vous allez tomber sur cette page-là qui vous explique de a à z comment mettre à jour. La seconde solution, c’est sans ordinateur avec votre smartphone via Fujifilm caméra remote, iOS, Android. Là aussi, vous tapez dans Google Fujifilm : comment mettre à jour sans ordinateur et vous allez tomber sur la vidéo.

Détection des yeux plus petits

En décembre, Fujifilm avait sorti une mise à jour 3.1 dont je n’avais pas parlé sur la chaîne tout simplement parce que cette mise jour-là introduit une meilleure compatibilité entre les appareils photo Fujifilm en occurrence le X-T3 et les gimbals et les drones. C’est-à-dire que si vous utilisez un stabilisateur ou un drone pour faire des photos via un câble USB entre l’appareil et le drone, jusqu’à maintenant la compatibilité était plutôt partielle et c’était un peu du bidouillage de la part des constructeurs de drones et de stabilisateurs parce que Fujifilm n’en mettait pas à disposition les bons outils. Fujifilm à travailler avec eux et maintenant c’est 100 % compatible depuis la mise à jour 3.1, mais cette mise à jour-là était vraiment concentrée uniquement si vous utilisez un drone ou un stabilisateur avec un câble USB pour prendre des photos.

En l’occurrence la mise à jour qui est sortie mercredi, c’est la mise à jour 3.2. Elle c’est une mise à jour qui se centre sur l’amélioration de l’autofocus. Si on lit le descriptif que Fujifilm nous met à disposition, on a quatre mises à jour. La première, c’est une mise à jour de l’autofocus. Cette mise à jour de l’autofocus, elle se concentre sur l’amélioration des performances de tracking du cadre de l’œil qui permet d’atteindre de meilleurs résultats plus précis au niveau de l’œil. La seconde mise à jour, c’est une amélioration de la détection des visages quand vous avez plusieurs visages sur une même photo et quand vous avez des visages qui n’ont pas forcément la même taille. Ensuite, on a une amélioration si vous avez une photo qui est très chargée avec un avant plan, un arrière-plan, les choses sont un peu confuses. L’appareil photo va avoir tendance à garder mieux son sujet. Ça, c’est pour la partie autofocus.

Ensuite, on a une deuxième amélioration qui va faire plaisir. Ça aussi, c’est un détail, mais je sais que parce qu’on m’en parle énormément que ça va faire plaisir à beaucoup de gens. Jusqu’à maintenant Fujifilm créait un nouveau dossier sur la carte SD tous les 999 photos. 999 photos parfois ça arrive très vite selon si vous faites des rafales. Fujifilm a augmenté cette limite-là et les dossiers maintenant vont se créer tous les 10 000 photos au lieu de tous les 1 000 photos. Une création de dossiers à partir de 9 999 au lieu de 999. Donc ça, c’est plutôt sympa.

Détection des visages

Ensuite, Fujifilm ne détaille pas énormément, mais dit qu’ils ont corrigé des bugs lorsqu’on réalise un petit film. En l’occurrence, il parle de focus hunting, ensuite ils parlent d’une ligne noire qui peut parfois apparaître en bas au centre et ensuite divers bugs. Donc voilà, une mise à jour qui est centrée principalement. Le plus visible, c’est une amélioration de l’autofocus, l’histoire des dossiers sur la carte SD où on met dix fois plus de photos dans un dossier avant de créer de multiples petits dossiers, ensuite des petits bugs qui sont corrigés lorsqu’on est en train de faire un film.

Alors vous me connaissez, j’ai rarement tendance à prendre tout ça pour argent comptant et j’aime beaucoup tester tout ce qu’on propose. En l’occurrence, c’est ce que j’ai fait, j’ai passé deux ou trois heures avec cette mise à jour. J’ai mis le premier X-T3, je l’ai laissé en version 3.1, le deuxième X-T3 je l’ai mis en version 3.2 et j’ai regardé un peu qu’est-ce qui les distinguait. Alors, j’ai à peu près une heure, j’avais mis huit minutes sur Facebook sur mes premiers tests, j’ai continué les tests. Ici évidemment, on va aller beaucoup plus vite parce que ça ne sert à rien de regarder des choses où il n’y a rien à voir. On va aller directement à l’essentiel.

En l’occurrence, la première chose que Fujifilm nous dit c’est que lorsque le cadre est plus petit en gros, il va arriver à mieux suivre et à mieux détecter l’œil, là où avant il n’y arrivait pas. L’idée ici, c’est de se mettre au grand-angle et de vérifier finalement avec des yeux qui sont extrêmement petits. Donc ici, j’ai utilisé ma fille et effectivement on va voir assez rapidement que c’est le cas, c’est-à-dire que si on regarde le Fujifilm en 3.1 qui est à gauche, alors le avant, il est toujours à gauche, le 3.1 – le après, il est toujours à droite, le 3.2.

Ici, on peut voir que sur le 3.1, il ne détecte rien du tout. Sur le 3.2 effectivement, il a détecté le visage et il a détecté même l’œil, donc effectivement on voit une amélioration entre les deux. À aucun moment sur le 3.1, il va détecter l’œil. Par contre sur le 3.2, on a toujours l’œil.  Effectivement, on voit donc une belle amélioration à ce niveau-là et effectivement les yeux qui sont plus petits dans la scène sont bien suivis, et là on peut le voir sur toute cette séquence-là, on voit l’œil qui est toujours récupéré sur la version 3.2 à droite et qui n’était pas sur la version 3.1. On a effectivement une amélioration de l’autofocus au niveau de la détection des yeux. Idem par exemple, là je lui ai demandé de bouger un peu, on voit bien que l’œil est bien suivi sur le 3.2 alors qu’il n’est jamais détecté sur le 3.1.

Comparaison avec le firmware 3.1

Ensuite sur cette seconde séquence maintenant, alors cette fois-ci c’est moi. L’idée, c’était de voir à peu près, Fujifilm nous dit que quand il y a plusieurs visages, que les visages ont des tailles différentes, ils ont amélioré ça. Donc ici sur cette scène-là, j’ai un tableau avec justement un visage qui est bien détecté par l’autofocus et je me mets en plus pour deuxième visage. En fait l’idée, c’est de voir un peu comment ça réagit. La première des choses qu’on peut voir c’est qu’en 3.1 ici pour l’instant, il ne détecte pas d’œil sur le tableau tout simplement parce que c’est trop petit, alors qu’il est bien détecté sur la version 3.2.

Ensuite ici, on peut voir que sur le bord, il hésite. Mais malgré tout, je vais y arriver, on peut voir que moi, il détecte bien mon visage alors qu’ici il ne détecte pas du tout. Donc encore une fois, une amélioration, on voit bien que mon œil ici sur la droite est bien détecté. Il détecte bien les deux visages ici, mais il hésite un peu entre les deux. Alors l’idée, c’est de me mettre derrière le tableau, normalement l’appareil est censé donner toujours de plus d’importance au visage qui est le plus proche en définitive.

Mon idée ici, c’était de me mettre derrière le tableau de façon à voir s’il détectait bien les distances et s’il n’hésitait pas trop entre les visages et on peut voir qu’ici le visage est bien passé en gris, c’est-à-dire qu’il a détecté que c’était le tableau qui était le plus proche et il a arrêté de faire la mise au point sur moi et il est passé sur le tableau. Alors que de l’autre côté, il est uniquement sur moi.

Donc voilà en mettant juste à côté, on va voir qu’effectivement ça suit bien, je trouve qu’il passe bien d’un visage à un autre et il calcule bien les distances. Si je dépasse le tableau, il fait la mise au point sur moi. Si je me mets derrière, il me met juste en gris. Tout ça, ça marche bien. On ne sait pas trop pourquoi d’un coup maintenant le 3.1 a détecté le visage dans le tableau qu’il ne détectait pas avant, mais on peut voir à quel point il hésite finalement entre les deux visages. Je ne sais pas si ça a été visible pour tout le monde, on voit qu’il passe de l’un à l’autre, il ne sait pas, il hésite. Alors que la 3.2 est assez fiable et détecte bien les visages.

Certes, je peux vous montrer maintenant qu’il y a une amélioration. Ça correspond à peu près à ce que Fujifilm a dit. Pour autant, j’ai continué les tests pour voir un peu si les autres choses qui faisaient défaut finalement ont aussi reçu une amélioration et ce n’est pas le cas. C’est-à-dire qu’ici à 16 mm, j’ai testé un peu sur un visage qui est de taille normale sur la photo, est-ce qu’il y a une petite amélioration quand on porte des lunettes, quand on est sur le côté, quand on se retourne, en termes de rapidité à trouver le visage.

De manière générale, la réponse à toutes ces questions est non. Il n’y a absolument aucune amélioration sur ça, de même quelque chose qui n’est pas mal reproché à Fujifilm c’est de ne pas avoir l’œil qui suit de manière très fiable. On a souvent le carré de l’œil en fait qui a un petit lag. Notre œil est là et le carré est ici en définitive et on se demande un peu toujours s’il fait la mise au point réellement au bon endroit. On le voit ici, on voit qu’il n’y a pas vraiment d’amélioration sur le tracking. Si on se déplace un peu rapidement comme on pourrait le faire avec un Sony, le Fujifilm ne suit pas énormément et il n’y a pas de mise à jour à ce niveau-là, il n’y a pas de gain attendu.

Dégradation du XF56 1.2

Autre séquence au 50 mm pour voir un peu comment ça réagit. Là aussi, je m’aperçois que globalement c’est kif-kif bourricot, aucune amélioration non plus à ce niveau-là. Ensuite, le dernier test que j’ai voulu faire, c’est avec le 56 mm 1.2. Le 56 mm 1.2 c’est un peu un objectif qui est génial, mais on a toujours un peu de mal en autofocus et là les résultats ont été un peu étonnants. Je les ai faits quatre fois dans des conditions diverses.

De manière générale, le 3.1 a toujours été bien meilleur que le 3.2. Alors, vous allez le voir ici, déjà on peut le voir qu’en 3.2, il avait du mal à trouver le focus. Quand je m’approche, on peut voir que le 3.1 résiste bien, le 3.2 vraiment galère énormément. Là, il a trouvé le focus et on va le voir qu’il va le perdre, il va le retrouver et quand je me cache, il met beaucoup plus de temps à faire la mise au point que ne le faisait le 3.1. Ça, je ne me l’explique pas parce que pour le coup vraiment avec le 56 mm 1.2, je trouve cette version 3.2 bien moins bonne que cette version 3.1. Franchement, je ne sais pas.

Là, c’est une séquence que j’ai dû tourner en deux fois parce que je n’ai pas deux fois le 56 mm, donc c’est tourné avec exactement le même objectif. On peut voir ici que sur le 3.1, on a une mise au point qui hésite pas trop. Le 3.2 quand je fais comme ça en avant, en arrière, il n’y arrive pas trop. Et là quand je vais me reculer, il va réussir à garder la mise au point quasiment de a à z sur la version 3.1 et il galère sur la version 3.2. Sur le XF56 f1.2 des résultats un peu étonnant.

Enfin, je termine avec le XF16-80 mm f4 qui est parfois décrié en vidéo parce que lorsqu’on zoome et on dézoome, parfois la mise au point justement hésite un peu et ça a fait tilt quand Fujifilm a dit qu’ils ont justement corrigé en vidéo des erreurs de mise à jour lorsqu’on utilise la petite ouverture. Je me suis dit peut-être que là ils sont en train de parler du XF16-80 mm f4 et ils ont peut-être amélioré ça et c’est le cas en fait. C’est-à-dire que lorsque je teste ça, je me rends compte que la nouvelle version 3.2 hésite beaucoup moins avec le XF16-80 mm que ne le faisait le 3.1.

Amélioration du XF16-80 F4

Je vais vous laisser ici sans parler parce que j’ai enregistré le zoom. Ça aussi, c’est quelque chose qui apparemment je n’avais pas assez dit sur le XF16-80 mm, mais c’est vrai que lorsque vous zoomez, ça va avoir tendance à faire du bruit, ça va s’entendre au micro.

Sur cette séquence avec le XF16-80 mm, ce qui m’intéressait de vous montrer c’était qu’effectivement ça continue d’hésiter un peu lorsqu’on zoome lentement, mais il y a une amélioration et surtout lorsque vous zoomez rapidement. Par contre, c’est drastiquement plus rapide et je trouve qu’il trouve le point quasiment instantanément là où avant il mettait une à deux secondes lorsque vous zoomez et vous dézoomez assez rapidement.

Voilà pour cette mise à jour 3.2 ! Alors, il y a du bon et du moins bon. De manière générale, c’est vrai qu’il détecte les visages plus petits de manière beaucoup plus fiable quand il y a plusieurs visages sur une photo. De même, il va se tromper beaucoup moins, il va hésiter beaucoup moins, il va savoir mieux trouver le bon visage.

Après, il n’y a pas vraiment d’amélioration si vous travaillez sur des visages qui ont des tailles normales. Le tracking est toujours un peu laggy, on dit en anglais, c’est-à-dire qui a tendance à avoir un petit décalage, ça rame un peu, le cadre de l’œil n’est pas collé à l’œil en définitive et on voit qu’il y a toujours un temps de retard en fait et ça n’a pas été vraiment amélioré avec cette mise à jour-là, il faudra probablement attendre le X-T4.

De même, le suivi n’est pas spécialement largement meilleur qu’avant, il n’y a pas de vraie amélioration. Au niveau du suivi, moi là où j’ai été particulièrement étonné, c’était avec le 56 mm 1.2 où j’ai trouvé que là pour le coup, ça dégradait carrément l’autofocus. J’ai été un peu étonné des résultats. Moi, je vous les livre exactement comme j’ai trouvé lors de mes tests, c’est-à-dire que peut-être que quelqu’un d’autre qui fera ces tests-là aura des résultats différents. Ici, je vous fais état moi du résultat que moi j’ai trouvé, c’est comme ça.

Avec le XF16-80 mm f4 en vidéo, j’ai trouvé qu’il y avait une petite amélioration de l’autofocus. Ce n’est toujours pas parfait, mais disons que Fujifilm a amélioré quand même la situation.