Bienvenue sur Les Guides Fujifilm ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute regarder les 12 conseils 100% FUJI pour débuter sans stress 🙂 Cliquez ici (gratuit) !

Allez aussi voir du coté des Masterclass Fuji X : ICI


Pas de 4k60 ! Pas de capteur stabilisé !

Fujifilm X-T2, X-T20 ou X-E3 et X-Pro2 … ils n’ont certaines fonctions … J’ai fait la liste de tout ce que j’aimerais que Fujifilm améliore dans les mois à venir et mettre dans les Fujifilm X-T3 (afin 2018), X-T30, X-Pro3 et X-E4 ! On parle de petites améliorations d’ergonomie, de nouveaux objectifs, de nouvelles technologie, vivement la suite ! Le X-H1 répond en partie …

Autofocus, HDR, objectifs F4, Objectif ultra grand angle, stabilisation des focales fixes, 4k 60fps, meilleur AF de tracking, niveaux plusieurs axes …

C’est la liste des doléances !

 

Whishlist pour X-T3, X-T30, X-Pro3 et X-E4 !

Aujourd’hui, une vidéo un peu spéciale. En fait, j’ai essayé de lister pendant plusieurs mois tout ce que j’aimerais que Fujifilm améliore où tout ce que j’aimerais que Fujifilm je sorte comme nouveau matériel.

Donc, j’ai fait la liste au fur et à mesure que je me disais. En fait, c’est une liste que j’ai depuis plusieurs mois. Cela fait bien 4, 5 mois que j’ai cette liste-là, à tel point que l’une des premières choses qui était dans la liste, c’est l’histogramme RVB et maintenant, on l’a. Donc, c’est un élément qui est déjà sorti.

Mais malgré tout, il y a quand même pas mal de choses que j’aimerais avoir sur mes Fujifilm et donc voilà. Alors, ce n’est pas tellement classé par ordre de préférence, c’est un peu voilà. C’est pêlemêle. C’est au fur à mesure que c’est venu et on va les énumérés un par un.

Alors, la première des choses c’est un niveau avec plusieurs axes. Moi, je suis vraiment frustré. Je trouve que Fujifilm vous donne un niveau comme cela, donc on sait à peu près si on est droit ou si on n’est pas droit.

Mais cet axe-là par exemple qui est un axe qui est super important que si vous êtes en train de prendre un bâtiment et que vous essayez à tout prix de garder des lignes rectilignes et d’essayer de préserver les perspectives, avoir un niveau qui est plus précis, c’est essentiel.

Donc là, je vais vous montrer par exemple un Sony. Vous voyez c’est comme dans un avion. Et voilà, je sais exactement quand est-ce que je vais droit, vous voyez. Hop voilà ! Maintenant, je sais que je suis parfaitement droit par rapport à un mur.

Donc, j’ai aussi comme sur le Fujifilm les autres axes, mais j’ai surtout l’axe comme cela qui me permet de savoir quand je suis parfaitement de niveau. Et cela, j’adorerais que Fujifilm mette ce niveau-là dans ces Fujifilm parce que franchement ce serait vraiment un grand apport.

Alors, j’aimerais pouvoir supprimer les photos d’une journée précise. C’est-à-dire que Fujifilm me permet de formater la carte, me permet de supprimer des photos une par une. Mais si j’ai oublié de formater et cela m’arrive, je pars avec une carte SD que j’oublie de formater malheureusement, elle est pleine au ⅔ et quand j’ai fait ⅓ de photos, elle est pleine en entier et je me retrouve bloquer.

Alors, si j’ai une carte SD de rechange, pas de problème. Mais si je n’en ai pas, j’ai un gros problème parce que j’ai ⅓ de photos que je n’ai pas envie de supprimer puisque je viens de les prendre, mais j’ai quand même ⅔ de photos qui datent d’avant et j’aimerais pouvoir.

C’est marrant parce que sur le X-T1 et sur le X-T10, cette fonction, elle existe et elle a été supprimée sur les X-T2. Donc, je ne comprends pas. Moi, j’aimerais pouvoir aller dans le menu lecture, pouvoir supprimer par date ou sélectionner par date, pouvoir sélectionner une date. Je supprime toutes les photos et je peux vider rapidement ma carte mémoire. C’est facile à faire. C’est vraiment très facile à faire pour Fujifilm. Et pour moi personnellement, cela me simplifierait la vie.

J’aimerais bien avoir un objectif Tilt-Shift. Alors aujourd’hui, on peut en prendre de la gamme Canon notamment, parce qu’adapter des objectifs Nikon c’est un tout petit peu plus difficile. C’est possible, je ne dis pas que ce n’est pas possible. Je dis juste que c’est un peu moins bon. Mais, on peut prendre des Tilt-Shift Canon, mettre un adaptateur et venir.

Mais bon, j’adorerai que Fujifilm sorte une optique Tilt-Shift. Alors, c’est quelque chose qui est vraiment très spécialisé, mais quand même quand on fait du paysage ou d’architecture, avoir un bel objectif Tilt-Shift, c’est quand même un super avantage.

J’aimerais avoir une meilleure détection des visages. Donc oui aujourd’hui, on a une détection des visages et des yeux de Fujifilm. Mais franchement, c’est un algorithme qui est d’un autre ton. Et quand on se permet d’aller regarder qu’est-ce que fait Sony, on se dit que franchement au niveau des visages, il y a du boulot.

Regardez à quel point la détection des visages est bonne. Cela suit, mais très bien. Et regardez, je peux même aller lui demander d’aller me trouver l’œil. Et l’œil est vraiment dans 99 % des cas, extrêmement bien placés. Donc cela, j’adorerais que Fujifilm me le mette sur un Fujifilm parce qu’il n’y a pas de raisons de ne pas pouvoir le faire. Là, on est purement algorithmique et donc Fujifilm doit pouvoir développer des algorithmes qui sont aussi bons que ceux de Sony.

On va maintenant parler un peu de stabilisation. Alors, je n’ai pas vraiment d’avis sur le fait d’avoir la stabilisation IBIS ou pas. IBIS, vous savez c’est quand vous avez un capteur stabilisé. Moi, j’ai l’impression qu’au stade où en est Fujifilm, c’est un choix qu’il faut faire au début en fait.

Quand on commence à créer une nouvelle ligne d’appareils photo ou d’objectifs ; quand Panasonic est arrivé ou quand Sony est arrivé, ils ont fait ce choix-là. Ils ont mis la stabilisation sur le capteur. Il y a beaucoup maintenant d’optique chez eux qui n’ont pas de stabilisation sur l’objectif. On paye donc la stabilisation une fois dans le capteur et après, on l’a.

Maintenant le problème chez Fujifilm, c’est que tous les zooms aujourd’hui ont la stabilisation. À part Panasonic, il n’y a pas grand monde aujourd’hui qui arrive à combiner une stabilisation dans le boîtier et une stabilisation dans l’objectif donc de combiner les deux. Il n’y a que Panasonic a priori qui arrive à le faire et je pense qu’ils arrivent à faire parce qu’ils partent d’un petit capteur. Qui dit petit capteur, dit plus facile à stabiliser.

Donc aujourd’hui Fujifilm, qu’est-ce qu’il doit faire ? Enfin franchement, ils ont la moitié des objectifs qui ont déjà une stabilisation dans l’objectif. Pour ces objectifs-là, demain ils sortiraient un capteur stabilisé, cela ne changerait rien puisque les deux stabilisations ne peuvent pas fonctionner ensemble.

Et toutes les rumeurs disent que le prochain appareil photo Fujifilm qui sortira, qui aura un capteur stabilisé ne pourra pas fonctionner en combiné avec la stabilisation de l’objectif. Donc, il faudra choisir quelle stabilisation vous préférez entre celle du capteur et celle de l’objectif.

Aujourd’hui pour moi, je déplore un peu le fait que Fujifilm ait mis la stabilisation sur les zooms, mais ne l’ai pas mis sur les focales fixes. Je n’arrive pas à comprendre. Alors, je pense que le but c’était d’avoir des focales fixes qui étaient extrêmement compactes, mais malgré tout on se retrouve quand même avec toute une gamme de focales fixe aujourd’hui sans solution pour stabiliser.

Alors la seule solution, c’est effectivement de leur mettre un capteur stabilisé. Mais dans ce cas-là, on a tous les zooms en combiné qui vont avoir un double emploi en fait. Il aurait mieux valu faire à ce moment-là des zooms sans stabilisation et à voir la stabilisation sur le boîtier. Mais cela, bon je n’ai pas trop où est-ce qu’ils vont avec cela. Mais en tout cas moi, j’adorerais avoir déstabilisation de focale fixe.

Moi, j’aimerais bien que Fujifilm à l’avenir commence à le faire. Ils ont peut-être commencé avec le XF80 mm ; est-ce que c’est le premier d’une longue série. Et que maintenant, je pense qu’ils arrivent aussi à un point Fujifilm, où il n’y a que des V1 dans tous les objectifs. Tous les objectifs aujourd’hui sont en V1.

Est-ce que maintenant Fujifilm va commencer à les mettre à jour et leur ajouter par exemple la stabilisation maintenant que la technologie s’est développée, qu’elle est moins chère, qu’elle est moins grosse, qu’elle est plus performante ? Je ne sais pas quel est leur avenir surtout cela, mais j’aimerais bien pouvoir stabiliser une focale fixe d’un moyen ou d’un autre.

Et si pour stabiliser cela, j’ai besoin d’avoir un boîtier plus gros, par contre, je ne suis pas forcément d’accord. C’est vrai qu’encore une fois quand je fais cette vidéo, je n’ai pas les détails sur le X-H1, mais je n’ai pas l’impression que de doubler la taille du boîtier puisque c’est à peu près ce que j’ai l’impression quand on voit les schémas, ce soit une solution.

Moi aujourd’hui, je veux garder des appareils photo compacts et je ne suis pas du tout prêt à changer et à passer sur les appareils photo plus gros pour avoir la stabilisation du capteur. Encore une fois, je ne comprends pas pourquoi il y aurait besoin de faire plus gros.

On se rend compte que Sony, ils font des appareils parfaitement compacts, full frame et c’est stabilisé. Ce n’est donc pas une ode à Sony cette vidéo, pas du tout. Je voulais juste dire que j’aimerais bien que certaines choses que fait Sony aillent chez Fujifilm.

Ce que j’aimerais beaucoup, c’est avoir un objectif à 10 mm ou à 12 mm focale fixe en f2. Je déplore le fait que la seule focale fixe ultra grand-angle de chez Fujifilm, c’est un 14 mm f2.8. f2.8, ce n’est vraiment pas assez sincèrement. Ce n’est pas assez ouvert. De toute façon 14 mm, cela ne me paraît pas une assez large focale.

Donc moi, j’adorerais qu’un peu en imitation de ce que fait Samyang avec un 12 mm f2, Fujifilm s’en inspire pour venir faire un 10 mm f2 par exemple ou 12 mm f2 avec un autofocus. Je trouve que cela manque vraiment à cette gamme d’objectifs.

J’aimerais beaucoup aussi que l’histogramme ne disparaisse plus à mi-course. Alors juste pour vous montrer de quoi je parle. L’histogramme aujourd’hui, vous voyez, il est là, là où j’ai mon pouce, en bas à droite. Si j’appuie à mi-course, il disparaît. Et c’est toujours quelque chose qui m’a vraiment agacé. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il disparaît. Même si l’exposition n’est pas figée, qu’elle continue de bouger, lui il disparaît. Donc, c’est quelque chose qui m’a toujours énervé.

J’aimerais beaucoup que Fujifilm mette le HDR directement dans les boîtiers. Il y a vraiment de plus en plus de boîtiers aujourd’hui qui font du HDR intégré. Donc, Fujifilm vous permet de prendre la basse, c’est-à-dire de faire un bracketing avec plusieurs images, mais il vous faudra faire appel à un logiciel derrière de posttraitement pour pouvoir faire un joli HDR.

Et cela, je pense qu’ils ont des modes auto, etc. Maintenant, je pense qu’ils doivent pouvoir mettre un HDR intégré. Ce n’est quand même pas si compliqué que cela. Disons les processeurs, je pense qu’il est nécessaire pour faire cela.

Ce que j’aimerais beaucoup c’est avoir un rétroéclairage des boutons. Quand on fait des photos de nuit, quand on se met sur trépieds, on essaye d’habituer ses yeux à la faible luminosité, on baisse donc la luminosité de son écran, etc.

Et les boutons eux, il faut sans arrêt se rappeler et notamment sur les Fujifilm où il y a des molettes, c’est un petit désavantage des molettes, c’est que vous n’avez pas de moyen de savoir où est-ce que vous en êtes. Vous êtes obligé de prendre votre portable, d’allumer la lumière du portable et d’essayer d’éclairer les molettes. Vous vous explosez les yeux, des yeux que vous avez mis à 20 ou 25 minutes à habituer à la luminosité ambiante.

Pour peu que vous soyez dans un workshop, vous faites chier, mais absolument tout le monde parce que vous polluez les photos de tout le monde et vous polluez les yeux de tout le monde. Si Fujifilm sur les modèles haut de gamme pouvait mettre du rétroéclairage, je pense que ce serait un grand ajout.

Alors, j’ai beaucoup de messages qui me demandent pourquoi Fujifilm a fait le choix de faire des objectifs f2 plutôt que de faire une gamme de f1.8 comme le fait absolument tout le monde. Je n’ai pas de réponse à cette question-là. Je ne sais pas si c’est vraiment un manque, je ne suis pas certain. Oui, c’est vrai que f1.8, c’est forcément mieux que f2. Après peut-être que Fujifilm a fait des choix par rapport à la compacité, etc.

Je trouve que la gamme des objectifs en f2 est extrêmement cohérente, extrêmement compacte et vraiment super autofocus, super piqué et surtout super prix. Je trouve que c’est vraiment une gamme qui est bonne. Alors, oui effectivement, il n’y a pas d’objectif f1.8. Cela peut surprendre quand on vient d’une autre marque et qu’on a l’habitude d’avoir un 50 mm f1.8, un 35 mm f1.8, des choses comme cela. Donc effectivement, cela n’existe pas. Je ne suis pas sûr que cela manque énormément.

Pour ceux qui font de la vidéo, ils déplorent surtout le fait qu’il n’y ait pas de vrai format log avec un faible contraste et des choses comme cela, mais bon je ne suis pas sûr là aussi. Moi personnellement, cela ne me manque pas. Ce qui me manque par contre c’est pour la vidéo un écran qui se retourne. Un écran qui se retourne c’est pouvoir se filmer comme cela et on a l’écran ici sur rotule à la place de ma main qui affiche le retour. Donc cela, j’adorerai que Fujifilm propose un modèle d’appareil photo qui ait cet écran qui se retourne, qui permet d’avoir un retour vidéo facile.

La 4k 60fps, j’espère que Fujifilm la mettra dans la prochaine génération parce que cela aussi au fur à mesure que le temps passe, cela va se démocratiser. Et si on pouvait avoir de la 4k 60fps, je ne cracherais pas dessus. Au niveau de la gamme des objectifs quelque chose qui par contre, je pense manque un peu, c’est une gamme d’objectifs en f4. C’est-à-dire chez Fujifilm, on a  une gamme en objectif en f1.2, f1.4 et f2.

Et il y a beaucoup de constructeurs qui font des gammes d’objectifs f4. Ce sont des gammes d’objectifs qui sont en fait à faible coût. Ils ont un bon piqué ces objectifs-là. En général, ils ont un bon autofocus. Ils ont tout ce qui va bien. Mais le fait d’être en f4, c’est souvent des objectifs qui ne valent pas très cher et donc qui permettent d’offrir une autre solution.

Et là aussi, j’ai pas mal des fois de mails de gens qui me parlent qu’ils sont habitués à apprendre tous les objectifs en f4 et là cette fois-ci, ils n’en ont pas. Donc effectivement, je pense que cela pourrait être un bon complément de la gamme des objectifs d’avoir une gamme comme cela, de focale en f4 ou de gamme de zoom en f4 puisqu’aujourd’hui, on n’a pas de zoom en f4. On a que des zooms qui sont soit à f2.8 soit après à f3.5, f5.6, des choses comme cela. On n’a pas vraiment d’ouverture fixe comme cela.

Au niveau de l’autofocus, je pense que Fujifilm est déjà à un excellent niveau. Alors, il y en a qui font mieux. Très clairement, pour ceux qui font de l’animalier aujourd’hui, certains trouvent qu’effectivement on n’est pas au top niveau quand on prend un Fujifilm. Même si vous prenez un X-T2 ou que vous mettez le grip, que vous mettez le Boost, que vous mettez tout ce qui va bien, alors on trouve des photographes animaliers professionnels qui utilisent du Fujifilm qui sont arrivés en configurant correctement les AF Custom qui sont extrêmement importants.

Quatre photographes sur cinq, ils se plaignent de ne pas faire correctement de tracking avec leur Fujifilm, ne les utilisent pas, ne les ont pas configurés, n’ont pas fait de tests avant, alors que cela change radicalement la manière dont va se comporter l’autofocus. Donc, je vous invite vraiment à investiguer là-dedans.

Mais même en investiguant là-dedans, on a du mal à avoir un tracking qui est aussi puissant que ce que peut proposer un D500 par exemple chez Nikon ou même les boîtiers Sony aujourd’hui. Je pense qu’ils ont quand même, même s’ils ont beaucoup amélioré avec la dernière mise à jour, ils ont quand même un peu de retard sur le suivi de cible qui va extrêmement vite.

Autre chose très énervante, très énervante parce que franchement ils peuvent modifier cela très vite. Et là aussi, cela vient rejoindre un peu l’animalier, si vous venez ici que vous venez dans les ISO que vous essayez de configurer votre vitesse minimale, auto, là par exemple vous avez ici, la vitesse minimale, elle ne peut pas être supérieure en fait à 1/500e.

C’est-à-dire que si vous êtes avec une focale, je ne sais pas vous êtes avec un XF100-400 mm, vous faites des oiseaux ou je ne sais pas, votre vitesse vous voulez la mettre en automatique, vous n’avez pas la possibilité de lui dire : ma vitesse minimale cela doit être 1/1000e de seconde. C’est-à-dire que si vous voulez faire cela, vous êtes obligé de figer la vitesse à 1/1000e de seconde.

Dans ce cas-là, si vous êtes en plein soleil potentiellement, vous avez des photos qui sont cramées puisque l’appareil photo n’est plus capable de jouer sur la vitesse. Et je ne comprends pas pourquoi ce menu-là vitesse minimale, il est limité à 1/500e et qu’on ne peut pas prendre des vitesses minimales plus rapides que 1/500e. Franchement, cela me dépasse. Vraiment, je ne comprends pas du tout pourquoi Fujifilm ne met pas toute la gamme, on va jusqu’à 1/8000e  aujourd’hui sur un X-T2. Pourquoi on serait limité en vitesse minimale 1/500e. Je ne comprends pas.

Chose que Fujifilm pourrait améliorer, c’est la durée des vidéos. Aujourd’hui, on est bloqué à 10 minutes en 4k. Je pense que Fujifilm doit pouvoir faire mieux sur ce point-là, sachant que les vidéos si vous mettez le grip sur un X-T2, les vidéos sont bloquées maintenant à 30 minutes. Mais même moi, je pense qu’on devrait pouvoir arriver.

Je ne comprends pas en fait, quand je tourne une Masterclass, je peux faire 4 heures ou 5 heures de vidéos d’affilée avec l’appareil photo sans le faire reposer. Et visiblement, il ne chauffe pas. Je n’ai pas de problème spécifique. Je ne comprends pas donc pourquoi Fujifilm ne me permet pas d’enchaîner comme cela, des tournages vidéo sur une longue période de temps.

D’autant plus qu’on peut utiliser un enregistreur, ce qui décharge l’appareil photo de la tâche de venir écrire sur une carte SD, d’être limité, etc. Mais malgré tout, cela ne suffit pas. Je pense que Fujifilm là aussi doit pouvoir faire un step supérieur et pouvoir nous permettre de pouvoir enregistrer sur un plus grand laps de temps.

Ensuite, il y a trois faux défauts sur lesquels je souhaiterais parler. Pour moi, ce sont des faux défauts. Ce sont des choses dont on va me parler beaucoup, dont je vais recevoir des mails, qu’on va retrouver beaucoup sur les forums. Mais pour moi soit c’est fini, soit c’est passé, soit cela n’existe pas vraiment.

Le premier, les effets de cire : je reçois beaucoup de photographes de portraits qui me disent : « ouais moi, je n’achète pas un Fujifilm. J’ai peur d’acheter un Fujifilm à cause des effets de cire. » Alors, il était connu, c’est vrai que sur le X-T1 et sur le X-T10 principalement, on avait cet effet de rendre la peau un peu avec un effet cire. C’est-à-dire qu’on perdait un peu les détails du grain de peau. On avait l’impression comme d’un lissage excessif.

Pour moi, très clairement aujourd’hui, c’est quelque chose qui est de l’histoire ancienne et on a beaucoup de photographes qui font des portraits sans aucune difficulté avec un Fujifilm. Donc, il ne faut pas s’arrêter à ces conneries-là parce que sincèrement ce sont vraiment des conneries. Et c’était aussi issu d’un mauvais dématriçage des logiciels. Tout cela a évolué et je pense sincèrement qu’on peut dire que tout cela c’est derrière nous aujourd’hui.

Au niveau des warm effect. Alors les warm effect, c’est comme des effets de verre, notamment dans les feuillages et dans les Raw de manière générale. Cela aussi, je pense que c’était un effet qu’on retrouvait beaucoup sur le X-T1, beaucoup sur le X-T10 et qu’il n’y a pas forcément aujourd’hui avec le X-T2 et le X-T20 et surtout avec les logiciels aujourd’hui qui ont beaucoup évolué.

Fujifilm est devenu plus important, les logiciels se sont adaptés et on arrive à un meilleur dématriçage aujourd’hui dans les logiciels. Et donc ces effets-là, il n’existe pas vraiment. Sincèrement, il existe, mais de manière très marginale, mais vraiment très marginale. Vous n’allez même pas les rencontrer une fois dans votre vie d’appareils photo.

Donc, ce n’est pas la peine de se prendre la tête avec cela. Il y a trop de gens qui disent : « ouais moi, je n’achète pas un Fujifilm à cause de cela. » Franchement, ce sont des conneries. C’est vraiment des grosses conneries.

J’en arrive sur les problèmes de dématriçage. Les problèmes de dématriçage, c’est pareil, c’est quelque chose qui est de l’histoire ancienne. Cela a évolué. Elles sont de mieux en mieux et aujourd’hui, on n’a plus du tout de problème. Alors, si vous êtes sur lightroom, ce n’est pas forcément le meilleur aujourd’hui lightroom pour faire tout cela.

Vous avez des plugins aujourd’hui, un Iridient X-Transformer, j’en parle beaucoup, vous permet notamment de combler les lacunes de lightroom et on arrive à des très bons résultats. Mais si vous n’êtes pas marié avec lightroom, il faut savoir que vous avez des logiciels aujourd’hui Capture One, vous avez ON1 Photo Raw, les meilleurs des logiciels qui sont entièrement compatibles avec les Raw Fujifilm et qui vous donnent un résultat génial, sans aucune différence avec les autres marques.

Donc là encore, il ne faut pas prendre cela comme un frein et se dire : « je n’achète pas un Fujifilm parce qu’il va y avoir des problèmes de dématriçage. » Franchement, ce sont des conneries.

Le dernier manque que je n’ai pas cité, j’en viens de me rappeler, il n’était pas dans ma liste. Je m’en suis rappelé en parlant de portrait. J’ai quand même beaucoup de photographes de portraits qui me contactent et qui me parlent du fait que lorsqu’ils sont à contre-jour, ils vont avoir un flare avec des taches violettes qui apparaissent sur l’écran.

Il y a carrément des photographes de portraits aujourd’hui qui reprennent un X-T1 pour faire du portrait et qui rangent leur X-T2, leur X-T20 et compagnie parce que la première génération n’était pas du tout touchée par ce phénomène-là, c’est le nouveau capteur qui est touché.

Et quand vous êtes en contre-jour et que vous faites un portrait, vous avez tendance à avoir des flares, vraiment des grosses taches violettes sur votre image et cela, vous ne pouvez vraiment pas vous en défaire.

Au posttraitement, ce n’est pas possible à enlever. Vous pouvez l’atténuer un peu, mais vous aurez toujours ces tâches de flare. Cela n’existait pas sur l’ancienne génération et je suis persuadé que cela n’existera pas sur les prochaines parce que c’est un des défauts principaux du capteur actuel.

Je crois que je viens d’écumer toute ma liste, j’espère donc que cela vous a intéressé. Je voulais juste revenir sur les petits trucs que Fujifilm : j’aimerais bien qu’ils améliorent sur les petits manques au niveau de la gamme d’objectifs ; les petits trucs que Sony peut avoir et que Fujifilm n’a pas ; et faire une grosse vidéo un peu qui rassemblait tout cela, en espérant que vous ayez trouvé cela intéressant.

Si vous avez trouvé cette vidéo utile, vous lâchez des gros pouces levés vers le haut puisque la survie de la chaîne en dépend, c’est comme cela qu’on se fait connaître. En complément de cette vidéo, vous êtes libre de recevoir le kit du Fujiste débutant en cliquant sur les douze conseils qui sont juste là.

N’oubliez pas de vous abonner à la chaîne en cliquant sur mon visage. N’oubliez pas la petite cloche juste en bas de la vidéo pour être prévenu des prochaines vidéos sinon même en étant abonné, vous n’êtes pas prévenu par YouTube. Et enfin, sachez que je réponds absolument à tout le monde donc donnez-moi votre avis aussi en bas de cette vidéo. Je vous retrouve bientôt de nouvelles aventures.

Salut !