Bienvenue sur Les Guides Fujifilm ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute regarder les 12 conseils 100% FUJI pour débuter sans stress 🙂 Cliquez ici (gratuit) !

Allez aussi voir du coté des Masterclass Fuji X : ICI


J’ai pu essayer le Fujifilm X-T3, voici mon premier retour :

– Sur le design
– Le made in China
– La qualité d’image
– La montée en ISO
– La détection du visage/yeux
– L’autofocus
– Le menu vidéo

Mais aussi le XF 200mm F2 + XF1,4x F2 et XF 8-16mm F2.8

Source séquence vidéo : https://youtu.be/noNYTRoZZzI?t=9m39s

 

La vidéo « Fuji X-T3 : Premier test »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

 

Le script de la vidéo « Fujifilm X-T3 : Test rapide »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

Bonjour à tous !

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui, on va reparler du X-T3. Alors, je vais être franc avec vous, ce n’était pas spécialement prévu, donc du coup cette vidéo, elle va être un peu moins bien que ce qu’elle aurait pu être si j’avais organisé les choses.

En fait, ce qui s’est passé, c’est que fujifilm a présenté son X-T3 jeudi. Et lors de la présentation du X-T3, fujifilm a annoncé une tournée en France pour venir présenter le X-T3 des magasins locaux.

Présentation du X-T3 à Perpignan

En fait, j’ai eu la surprise quand j’ai regardé cette tournée locale. Donc visiblement, il y a trois équipes fujifilm qui vont se balader en France pendant un mois. Et j’ai eu la surprise lorsque je suis allé regarder un peu les informations de cette tournée-là d’apprendre que la première date annoncée, c’était chez moi à Perpignan, dans un bled paumé où j’étais convaincu que cela n’intéresserait pas  grand monde.

Mais en tout cas moi, cela m’a intéressé beaucoup. Donc évidemment, je suis allé voir le X-T3 aussi bien vendredi que samedi. Je suis allé jouer un peu avec. Malgré tout, je n’avais pas spécialement prévu d’en faire une vidéo, déjà parce que je suis un peu timide. Je n’ose pas du tout aller dans le magasin, faire pleins de tests, tourner des vidéos avec et compagnie. Donc, je n’avais pas spécialement prévu d’en parler.

Ce qui s’est passé, c’est que j’ai eu la surprise que la vidéo de présentation du X-T3 que j’ai sorti vendredi matin, il y a donc eu des tonnes et des tonnes de vidéos qui ont été tournées et qui ont été sortis jeudi, donc moi je me suis dit : moi, je vais arriver avec que ma vidéo vendredi matin, cela ne va pas intéresser grand monde. C’est du réchauffé. C’est de l’information qui a déjà 24 heures de retard.

Une vidéo qui cartonne !

On sait très bien comment sont les informations. Une information qui arrive avec 24 heures de retard, elle a beaucoup moins d’intérêt et j’ai eu la surprise de voir que finalement la vidéo a plutôt plu. Puisque là, au moment où je tourne cette vidéo, je suis à 5000 vues sur cette vidéo-là. Pour moi, c’est absolument énorme. J’ai plus de vue sur cette vidéo que d’abonnés. Donc, on peut voir à quel point il y a eu un intérêt énorme pour le X-T3.

Donc visiblement, c’est aussi une des seules vidéos en français. Je pense que c’est pour cela que cela a attiré du monde. Mais visiblement, le X-T3 attire les foules. Donc, la vidéo a été très vue et j’ai eu énormément de questions sur ce X-T3 d’autant plus qu’en fait visiblement, ce sont des gens qui hésitent à l’acheter et d’autant plus qu’en fait j’ai dit à la fin de la vidéo de présentation que juste j’allais probablement avoir l’occasion de l’avoir entre les mains et donc du coup j’ai plein de gens qui me disaient : « ah ouais mais, c’est quoi ton retour. »

Alors, tout cela pour dire que du coup je me suis dit : « je vais faire cette petite vidéo face cam où je n’ai pas énormément de photos à vous montrer parce que je n’ai pas formalisé les choses et je ne pensais pas faire cette vidéo.

Design

Allez, on va y aller. On va dans le cœur du sujet. Donc, j’ai pu jouer avec le X-T3, vendredi. J’ai pu jouer avec le X-T3 samedi. Je vais vous donner mes premières impressions en termes de design. C’est vrai qu’on a l’impression que le X-T2 et le X-T3 sont strictement identiques, mais quand on l’a en main, on se rend compte que le nouveau grip qui est un tout petit peu plus creusé, sincèrement il fait quand même la différence.

C’est vrai que je trouve que le X-T3 a une meilleure prise en main que le X-T2 et quand on va lui mettre des optiques qui sont un peu lourdes, j’ai testé en l’occurrence avec l’optique la plus lourde le XF 200, sincèrement ce nouveau grip, il fait vraiment la différence. J’ai mis le XF 200 sur mon X-T2 et sur mon X-T3 et on se rend bien compte à quel point lorsque vous lui mettez un objectif lourd, le fait d’avoir un nouveau grip de quelques millimètres supplémentaires, cela vient vraiment faire une bonne différence.

Le viseur est un tout petit peu plus décalé par rapport à l’écran. Là aussi, cela vient faire une petite différence. On a moins le nez qui s’écrase sur l’écran. Donc cela, ce n’est pas mal. Ce qui m’a vraiment beaucoup plu aussi, ce sont les molettes. C’est vrai que les molettes inférieures du X-T2 sont toujours un peu difficiles à changer. Là, on a à la fois une molette qui est plus haute, mais on a aussi et surtout un grip qui va nous permettre de modifier. C’est la position de la molette qui est deux fois plus accessible qu’avant.

Donc franchement là aussi, en termes d’ergonomie, on était déjà très bon sur les X-T2. C’est pour cela que je suis resté sur le X-T2 et que je ne suis pas allé sur une autre marque parce que sincèrement, l’ergonomie des fujifilm c’est fun à utiliser, c’est pratique et c’est bien conçu. Sincèrement, on n’est pas dans une espèce de machine technologique avec des menus dans tous les sens. Je le trouve vraiment très fun à utiliser et le X-T3 va pousser l’expérience encore plus loin en venant modifier de petits défauts qu’il avait avant et qu’il n’y a plus maintenant.

Une interrogation que j’avais, c’était vous savez, maintenant les portes sont détachables sur le X-T3. Vous avez la possibilité d’enlever les caches et je me disais : « ouais, mais il ne faut quand même pas que cela s’enlève trop facilement. » Finalement, j’ai vu que c’était vraiment bien conçu.

En fait, ce n’est pas détachable juste pareillement comme cela. Il ne suffit pas de tirer. Il y a un lot qui est derrière qui nous permet d’appuyer dessus en fait et ensuite on peut le détacher. Donc de base, si on ne veut pas le détacher, la porte ne va pas se détacher toute seule. Donc, c’est vraiment bien conçu.

Justement quand on parle de la conception, une des choses que j’ai regardées, c’est finalement on parle aussi et les mails m’ont en parlé, du made in china qui semble interroger du monde. En effet, le X-T2 était fait au Japon. Maintenant, c’est fait en Chine et on dit qu’effectivement que le Japon c’est haut de gamme et que la Chine, c’est bas de gamme.

Le fait est que sincèrement la qualité de construction est absolument identique à celle du X-T2. Je n’ai pas vu le moindre jeu, les matériaux sont bons, l’assemblage est bon, vraiment l’écran fonctionne nickel. Franchement, cela sent vraiment la qualité. On ne voit pas la moindre différence entre le made in Japan et le made in China.

Autofocus

Ensuite pour parler de l’autofocus qui est quand même une des caractéristiques principales de cet appareil photo-là, alors c’est évident que là dans un magasin tester un autofocus à 30 images par seconde, ce n’est pas forcément les conditions idéales. J’ai hâte ce X-T3 de l’amener dans des parcs animaliers et compagnie pour vraiment avoir une bonne idée de caisse qu’il vaut. Mais en attendant, c’est vrai qu’avoir un autofocus sur tout cadre, sincèrement cela change vraiment la donne.

Je pense que c’est finalement la plus grosse nouveauté sur ce X-T3 là, c’est qu’avant on avait une zone centrale qui n’était pas si petite que cela, mais qui quand même être au nez rapidement et au centre, il suffisait de prendre une zone par exemple qui déborde un tout petit peu et on se rend compte rapidement qu’on a un autofocus qui est beaucoup plus lent.

Objectif 1.4 : autofocus plus rapide

Là, le fait d’avoir l’autofocus le plus rapide sur tout le cadre, sincèrement j’ai trouvé que c’était un confort incroyable parce que notamment sur les anciennes optiques qui étaient très lentes, on a la possibilité de les utiliser toujours à leur meilleur niveau autofocus et cela c’est vraiment sympa. Donc, j’ai fait quelques tests, cela marchait plutôt bien. Sincèrement, j’ai fait des tests de suivi, j’ai fait des tests d’autofocus comme cela en bougeant la distance. Sincèrement, cela marchait plutôt bien.

Détection du visage et des yeux

Par contre, j’ai testé la fonction de détection des visages et des yeux et on ne va pas se mentir, je l’ai trouvé plutôt moyen. Donc, c’était absolument catastrophique et inutilisable sur le X-T2. C’est utilisable sur le X-T3. Mais ne vous attendez pas du tout au même niveau de performance que ce que fait Sony. Je préfère vous le dire honnêtement.

J’ai été déçu quand je l’ai testé vendredi. Je suis retourné samedi pour cette raison-là, je me suis demandé : est-ce que ce n’était pas l’objectif que j’avais qui n’était pas bon, est-ce que ce n’était pas la profondeur de champ qui était trop petite, est-ce que ce n’était pas le fait qu’il n’ avait pas assez les lumières ?

Bref, j’ai refait mes tests samedi et sincèrement cela fonctionne. C’est-à-dire que le visage est plutôt bien détecté, même sur la détection du visage, il y a quand même des loupés. La détection des yeux, je trouvais cela beaucoup plus aléatoire. Il a tendance à perdre la vue très rapidement, il a tendance, on ne sait pas pourquoi, surtout à mettre le cadran de l’œil à un endroit qui n’est pas bon.

Donc, j’avais fait un test notamment sur le XF 56 1.2. Sur 20 – 30 photos que j’ai faites, en lui confiant la détection des visages et des yeux, franchement, il y a beaucoup de loupés. Donc, c’est une fonction qui pour moi va être utilisable, qui va être un bon apport probablement en vidéo parce qu’en vidéo, on n’a de toute façon beaucoup de mal à savoir où lui dire pour faire la mise au point. Donc là avec la détection des visages, il va pouvoir le faire automatiquement. Mais, je ne suis pas certain que cela va être une fonction qui va être si utilisé que cela.

Après, il ne faut quand même pas oublier que c’est un modèle de pré-production, un firmware qui est en bêta et que contrairement à d’autres marques, fujifilm n’oublie pas qu’il a sorti un appareil photo trois jours après. Donc, on sait d’avance qu’avec le processeur et le matériel qui est incorporé dans ce fujifilm X-T3, il va y avoir énormément de mises à jour à venir et probablement que fujifilm va améliorer cela considérablement.

En tout cas en l’état, je suis honnête avec vous, la détection des visages et des yeux ne m’a pas ébloui. Il faudra tester sur le modèle de production quand on les recevra là d’ici une dizaine de jours si vraiment il y a eu du nouveau par rapport au modèle de pré-production, mais en l’état cela ne m’a pas ébloui et j’ai trouvé que c’était une bonne fonction, mais qu’elle n’était pas exceptionnelle et qu’elle avait quand même pas mal de loupés.

Cela n’empêche pas que pour moi la détection des visages et des yeux n’a rien à voir avec l’autofocus. C’est-à-dire que la détection du visage et des yeux, c’est quelque chose qui est fait par le processeur, quelque chose qui est fait par un algorithme qui détecte, qui traite l’image. C’est du traitement de l’image. Donc, cela n’a rien à voir avec la capacité de l’autofocus à faire la mise au point qu’on soit clair.

Mise au point tres rapide

Donc, la mise au point m’a semblé vraiment rapide comme l’éclair. Cette mise au point, je n’ai jamais vu une mise au point aussi rapide. J’ai essayé aussi de suivre un objet, cela marchait plutôt bien. Donc, je maintiens, l’autofocus me semble exceptionnel et probablement des tout meilleurs niveaux aujourd’hui sur le marché. Je parle uniquement de la détection de visages qui m’a semblé plutôt bonne, sans être incroyable.

J’ai mis, comme je vous ai dit le XF 56 1.2 à l’épreuve en faisant bouger énormément le sujet et l’appareil photo. Certes, j’ai vu une vraie amélioration, je l’ai fait avec le X-T2, je l’ai fait  avec le X-T3, j’ai vu une vraie amélioration entre les deux, surtout parce que l’autofocus de phases couvre absolument tout le cadran parce que dès qu’on bouge un peu finalement, c’est impossible de rester toujours au milieu et on se retrouve toujours à switcher dans le mode autofocus à détection de contraste qui est sur les côtés. Et là, c’est vrai que le fait d’avoir la phase absolument partout, cela change complètement la donne.

Pour autant, un autofocus qui était à l’époque sur le XF 56 un peu lent, il ne devient pas rapide comme l’éclair avec cet appareil photo là. Donc, il devient plus rapide qu’avant, mais il ne devient pas plus rapide que l’éclair. Donc, on n’est toujours pas au niveau des objectifs de la gamme notamment F2, qui ont un autofocus absolument terrible.

Sans black out !

J’ai évidemment testé un peu le black-out. C’est sûr, cela marche. C’est impressionnant. C’est exactement ce que j’avais connu sur le Sony A9. Donc là c’est sûr que pour les photographes de sport et même j’ai franchement une photo de 17 Mo de 16,6 Mpx, cela reste vraiment très utilisable et c’est un mode où, écouté j’ai fait une photo d’une voiture notamment et franchement je n’ai pas vu des faits de rolling shutter si impressionnant que cela. Alors, il faudra faire des tests un peu plus avancés. Mais effectivement, on a l’impression qu’on est sur quelque chose qui est vraiment très bon.

On va parler rapidement d’image avec les quelques photos que j’ai faites. Encore une fois, je n’avais pas prévu de faire cette vidéo-là. Donc, je n’ai pas grand-chose à vous montrer. Ce n’est pas très scientifique. C’est fait à l’intérieur d’un magasin. Il y avait des éclairages probablement de néons qui semblaient scintiller, peut-être que cela a abîmé les résultats.

Qualité d’image comparé au X-T2

Alors comme d’habitude, je fais toujours des rafales et je prends la meilleure de la rafale. Donc en général, cela vient de gommer ces risques-là, mais on ne sait jamais, il faudra vérifier tout cela lors d’un vrai test dans des conditions normales. Ici, je vous donne juste un premier sentiment, première comparaison.

La première des choses, alors ici le cadrage n’est pas stricto identique. Encore une fois, j’ai fait ce que j’ai pu. Mais, j’ai vraiment l’impression que la qualité de base de l’image est un peu meilleure.

C’est quelque chose qui était vraiment noté par les ambassadeurs lorsqu’ils ont fait leur premier test, mais j’ai quand même pu le constater, j’ai fait la même photo, vous voyez ici, avec un 50mm F2 qui est mon objectif préféré sur un X-T2 et sur un X-T3, et sincèrement le piqué sur la version du X-T3 est meilleur que le piqué sur la version du X-T2. Donc, on a vraiment l’impression qu’on a un petit gain en piqué naturellement rien qu’avec ce nouveau capteur BSI, même en iso nominatif.

Une qualité d’image meilleure à ISO 12800

Alors ici, je suis à iso 200 et pas iso 160 parce que je voulais le même iso, mais franchement cela marchait plutôt bien. Alors, il faudra vraiment le vérifier parce que cela m’étonne de voir une telle différence et que personne n’en ait parlé encore. Mais moi, entre l’image que j’ai faite avec le X-T2 et l’image que j’ai faite avec le X-T3 à iso 12800, la différence est significative.

Alors, je ne vais pas m’avancer encore à dire un stop, deux stops, trois stops, mais regardez ici, on a un lissage qui est prononcé au niveau du X-T2. Regardez, on perd énormément les détails et regardez à quel point sur le X-T3, on a gardé ce niveau de détail-là. Là aussi, j’ai l’impression qu’il y a une vraie différence à haut iso. C’est vraiment pas mal. Alors ici, je vais demander à lightroom de se pousser. Mais, on voit à quel point sur le X-T2, on avait perdu beaucoup de détails et là c’est quand même vraiment mieux et même dans les zones sont du bokeh là.

Bref, on a vraiment l’impression que là pour le coup, j’avais dite dans ma présentation, je pensais qu’il n’y avait pas d’écart. Personne n’en parle. Fujifilm n’en parle pas. Alors, est-ce que c’est moi qui me suis trompé et que mes photos ne sont pas bonnes. Je ne sais pas. En tout cas, ce que j’ai noté là, c’était qu’il y avait un vrai gain en termes de qualité d’image aussi bien à l’iso nominal qu’à en haut iso.

Un appareil photo … excellent en vidéo

La dernière chose sur laquelle je veux revenir, c’est le menu vidéo de ce X-T3 qui est absolument impressionnant. Si vous prenez un X-T2, avant vous n’aviez que quelques options dans le menu vidéo. Et en fait les options que vous mettiez dans le menu photo, elles s’appliquaient en l’occurrence dans le menu Q et elles s’appliquaient aussi en vidéo.

Bref, ici on a deux appareils photos complètement différents. Vous allez retrouver dans le menu vidéo absolument toutes les autres options quasiment de l’appareil photo. Vous allez pouvoir configurer l’autofocus. Vous allez pouvoir configurer la simulation de film. Vous allez pouvoir configurer même l’AF-C, donc le mode de suivi autofocus. Vous allez vraiment pouvoir configurer les choses de manière très fine pour la vidéo.

On y retrouve absolument toutes les options qu’ils avaient sur le X-H1 et je parle notamment aussi la capacité de se servir ici de la lumière qui est devant pour savoir exactement qu’est-ce que fait l’appareil photo avec une espèce de code un peu comme du morse, en fonction de si la lumière est allumée, éteinte, si elle bipe deux fois.

Cela va vous indiquer des choses. C’est une manière de communiquer avec l’appareil photo alors même que vous n’avez pas le retour de l’écran. Vous savez quand même qu’est-ce que l’appareil photo est en train de faire grâce à cette diode-là. Le X-H1 l’avait, le X-T2 ne l’avait pas. Ici le X-T3 le retrouve aussi. Donc en vidéo, c’est sûr que sincèrement il y a un nombre de paramètres qu’on voit qu’il y a une différence entre le X-T2 qui était vraiment plutôt un appareil photo pour les photos et le X-T3 qui est capable aussi bien de faire de la photo que de la vidéo. C’est absolument impressionnant le nombre de choses que vous allez pouvoir paramétrer en vidéo.

Premier contact avec le XF200 F2

Voilà ce que j’avais à vous dire sur le X-T3. Je vais quand même en profiter pour vous parler des deux objectifs à sortir chez fujifilm. Donc, vous savez que là la fin du mois d’octobre fujifilm doit sortir le XF 200 F2. Alors, c’est un objectif un peu particulier qui coûte 6000 €, donc évidemment qui est très cher, qui va être réservé à une élite, qui va être réservé à des professionnels. Ensuite fin novembre, on a l’ultra grand-angle XF 8-16.

Fujifilm les avait amenés aussi, donc j’ai pu jouer avec. J’ai été absolument ébloui par le piqué délivré par le XF 200. Franchement, je ne m’attendais pas à une si grande qualité. Là, donc ici, je suis zoomé à 100 %, 200 %. Là, je suis zoomé à 100 %. Franchement, je suis sur le X-T3. Non attendez, je ne suis pas sur cela. Je me suis trompé. Donc, c’est celui-là.

Franchement, cela pique grave, mais grave de chez grave. D’autant plus que si vous regardez la vitesse d’obturation que j’ai appliquée, j’étais à 1/75e de secondes sur un appareil photo qui n’est pas stabilisé, donc c’est uniquement la stabilisation de l’optique. C’est pour cela que j’avais mi une vitesse si basse et en plus je voulais rester à iso 200 et quasiment toutes mes photos sont de cette qualité-là. Donc, la stabilisation marchait très bien. Le piqué est absolument incroyable sincèrement. Il faudra faire des comparatifs quand j’aurai l’objectif, mais le piqué est d’un très haut niveau. C’est là qu’on se rend compte que le capteur est aussi d’un très haut niveau.

XF 1.4x F2

J’ai testé du coup le nouveau téléconvertisseur, donc le XF 1.4 F2. Et là, aussi on se rend compte qu’effectivement la perte de piqué avec et sans téléconvertisseur est vraiment minime. C’est beaucoup moins prononcé que ce qu’on a avec le téléconvertisseur normal. Je n’ai pas beaucoup joué avec le XF 8-16 tout  simplement parce que j’ai envie de faire du paysage avec, j’ai envie de tester le soleil, en étoile et compagnie. Et là forcément dans un magasin, cela, ils ne prêtent pas beaucoup.

XF 8-16mm F2.8

Donc le XF 8-16, tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il est quand même assez massif, assez lourd, assez gros et qu’on a un gros bouchon de pare-soleil avec un pare-soleil fixe qui n’est jamais quelque chose que j’apprécie énormément. Donc, j’ai hâte aussi de pouvoir tester cette optique-là qui a l’air exceptionnelle. Mais c’est quand même une optique qui sera quand même assez lourde.

Voilà pour les premières impressions sur ce X-T3, très favorable. Je pense que fujifilm vient de frapper un grand coup en annonçant ce X-T3 avec ces caractéristiques-là qui a surpris quand même finalement pas mal de monde.

Au top par rapport à la concurence

C’est-à-dire que c’est un appareil photo qui est très avancé avec un capteur rétro-éclairé, des performances vraiment de tout premier ordre, un autofocus qui est vraiment un des plus rapides sur le marché et en plus un mode vidéo qu’on fait un appareil photo, qui est aussi bien bon en photo qu’en vidéo.

Même des gens qui avant était chez Panasonic et chez Sony, j’ai reçu des mails qui m’ont étonné, j’ai vu des choses dans les forums qui m’ont étonné puisque même des gens qui aujourd’hui étaient intéressés par la photo qui n’était pas du tout intéressée par fujifilm jusque-là commencent à s’intéresser X-T3.

Donc, c’est un appareil photo qui un peu comme le A7III, je pense, va mettre d’accord tout le monde puisqu’il est très polyvalent et il est très complet. Alors ensuite, ce qui fait, je pense, son atout, c’est son prix parce que vendu à 1499 €, on a dit beaucoup que le Sony A7III vendu à 2300 €, ce n’était pas cher, c’était cadeau.

Un appareil photo APS-C qui a ce niveau de performance-là vendue à 1499 €, je pense qu’on va se le dire aussi parce que clairement 1499 €, il vous reste largement assez pour obtenir un super objectif.

Conclusion

Donc, on a quelque chose qui est vraiment tarifé, je pense, de manière très cohérente de la part de chez fujifilm et qui à mon avis va faire un malheur sur le marché parce que quand on voit l’offre proposée par fujifilm aujourd’hui, ce niveau de performance-là, sachant que cela va être décliné ensuite en X-T30 et compagnie et avec la gamme d’objectifs aujourd’hui présente par fujifilm qui est hyper cohérente et hyper complète, sincèrement je pense que tout cela, cela va faire très mal et fujifilm n’a pas trop à s’inquiéter pour les deux prochaines années.