Présent sur les Fuji X-T20 et X-E3, le mode AUTO des fujifilm est intelligent et à reconnaissance de scènes. Je vous le présente.

Vous avez la possibilité de le mettre en reconnaissance automatique des scènes ou d’indiquer vous mêmes si vous êtes plutot sur une photo de Paysage, portrait, trépied, feu d’artifice, sport, plongé, soirée, lever ou coucher du soleil etc.

Ainsi l’appareil photo va régler votre appareil photo en conséquent et TENTERA de réussir la photo pour vous. On voit rapidement le genre de chose que fera l’appareil photo 🙂

MODE AUTO : Fujifilm X-T2 et X-E3

Aujourd’hui, on parle du mode automatique. Le mode automatique, il est présent sur le X-T20 et sur le X-E3. Vous allez trouver un switch ici qui vous permet de vous mettre en mode Auto. Donc, mettez-vous-y si vous avez un X-T20 ou un X-E3. Ensuite, ce mode automatique est un mode automatique plus ou moins intelligent. Il est assez intelligent puisque Fujifilm a créé en gros 14 types d’environnement possible dans lequel vous pouvez prendre une photo.

Le mode automatique à l’intérieur du mode automatique a un mode automatique, qui lui permet de reconnaître dans quel type de photos vous êtes en train de prendre. Du coup, il va sélectionner le type d’environnement en espérant qu’il ne se trompe pas et il va appliquer les réglages typiques pour cet environnement-là sur vos photos.

Alors, je ne suis pas trop pour le mode automatique, mais si vous voulez utiliser le mode automatique ou si vous souhaitez prêter votre appareil photo à un ami qui ne connaît rien à la photo, pourquoi pas. Mais sinon, sachez quand même que je suis obligé de vous dire que le mode automatique ne réussira que rarement toutes vos photos et vous aurez quand même pas mal de déchets.

Mode automatique à reconnaissance de scènes

Il peut être frustrant d’utiliser un appareil photo qu’avec le mode automatique puisque vous êtes entièrement limité par l’intelligence plus ou moins artificielle quand même de votre appareil photo. Du coup, vous avez vraiment un grand intérêt à apprendre les bases de la photo qui ne sont vraiment pas très compliquées à connaître et qui vous permettraient de vous débarrasser à vie de ce genre de considérations.

En tout cas, si vous voulez utiliser le mode automatique, vous vous mettez sur le switch Auto. Vous avez ici Auto Mode qui apparaît et vous avez ici la détection des visages. Si vous appuyez sur la molette avant, vous allez voir que vous allez avoir ce menu qui va paraître. Donc, faites dérouler votre molette avant vers la gauche ou vers la droite et vous allez scroller dans ce menu-là.

Alors, le mode SR+, c’est tout simplement le mode automatique du mode automatique. C’est lui qui choisit le type d’environnement dans lequel vous êtes. C’est le mode que franchement je vais vous déconseiller. Le mode automatique déjà, je ne vous le conseille pas. Mais le mode automatique du mode automatique, c’est carrément trop. Le minimum que vous pouvez faire, c’est de venir choisir le type d’environnement que vous avez, donc le type de photo que vous voulez faire.

Mode AUTO : Portrait

Alors, si vous faites du portrait par exemple, l’appareil photo va faire en sorte de réussir vos portraits. Il va faire en sorte par exemple d’éviter à ce que vos ciels deviennent tout blanc ou des choses comme cela. Vous avez un deuxième mode de portrait qui dans ce cas-là, il va lisser la peau. En fait, il va vraiment appliquer des réglages qui vont faire un peu un effet cire, un effet poupée, de façon à sous-entendu donner un meilleur look à vos portraits. Ce n’est pas forcément mon kif, mais si cela vous plaît, je vous invite à faire le test.

Paysage : automatique

Vous avez du paysage. En sport, l’appareil photo va essayer de conserver une vitesse d’obturation assez rapide qui va vous permettre de ne pas avoir des photos floues quand cela bouge beaucoup. En nocturne, il va essayer de s’adapter aussi au niveau de la balance des blancs et aux contraintes typiques des photos nocturnes. Donc, il va monter très haut dans les ISO par exemple, chose qu’il va essayer de ne pas faire dans les autres modes.

Si vous êtes en trépied, il va justement pouvoir se permettre de bloquer les ISO à 200, à la qualité maximale de votre appareil photo et il va se permettre par contre de descendre en vitesse d’obturation. Parce que comme vous êtes sur trépied, il considère que l’appareil photo ne bouge pas du tout et qu’il peut donc se permettre des choses qu’il ne peut pas se permettre quand vous tenez l’appareil photo entre vos mains.

En feu d’artifice, l’appareil photo va utiliser les réglages qu’il faut faire pour prendre de belles photos de feu d’artifice. Coucher de soleil, cela va être principalement des modifications de la balance des blancs. Il va créer artificiellement une balance des blancs un peu plus chaude, de façon à donner un look orangé à vos photos. Au niveau de la neige, sachez que la neige souvent sur un appareil photo, elle apparaît grise et que ce mode automatique de neige ne la rend pas blanche. Donc, l’appareil photo continue de vous donner cette neige grise.

Alors à la plage, pareil c’est de la balance des blancs. En plongée, il essaye de vous restituer les bonnes balances des blancs quand vous êtes en plongée. En soirée, c’est tout simplement un mode pour expliquer à l’appareil photo que vous êtes en train de prendre des photos à l’intérieur et que probablement vous avez un éclairage incandescent qui doit s’adapter en fonction de cet éclairage-là.

Et enfin, si vous prenez des fleurs, des photos plutôt macro, ou si vous êtes en train de prendre une photo de documents, donc type de choses que vous pourriez faire par exemple avec un scanner.

Un mode AUTO limité

Dans tous les cas, il faut savoir que l’appareil photo ne s’occupe pas plus que cela de l’exposition de votre photo. Il vous donne une exposition de base, mais Fujifilm considère que vous devez quand même utiliser cette touche-là de correction d’exposition pour éclaircir ou assombrir votre image.

C’est pourquoi par exemple lorsque vous êtes ici dans la neige, Fujifilm ne rend pas votre neige blanche. Fujifilm va conserver les réglages basiques avec une neige grise et c’est à vous ici de venir utiliser cette touche-là pour lui dire que : je me mets en +1 par exemple, pour que ma neige soit entièrement blanche. J’ai éclairci ma neige qui va passer du gris au blanc parce qu’ici j’ai éclairci.

Cette touche-là, vous devez l’utiliser que vous soyez en mode automatique ou pas. C’est quand même assez important. Vous avez aussi le flash qui peut être activé ou pas via cette fonction-là, si vous avez un flash. Dans la plupart des modes, vous avez l’autofocus qui continue de fonctionner. Vous pouvez venir sélectionner si vous avez un autofocus continu ou singulier. Mettez-le sur continu si vous n’y connaissez rien.

Sachez qu’en mode automatique, vous dépendez entièrement de l’appareil photo pour décider où vous devez faire la mise au point. Donc du coup, il faut faire attention à vérifier que l’appareil photo ne fasse pas trop n’importe quoi. Il faut regarder un peu l’écran pour regarder quelle est la zone la plus nette, pour vérifier que l’appareil photo ne fasse pas n’importe quoi.

De même, si vous vous mettez en mode portrait, l’appareil photo va utiliser la détection de visage et il va donc vous indiquer sur l’écran sur quel visage il fait la mise au point. Essayez de jeter un œil sur cette fonction pour savoir à peu près ce qu’il fait. Mais encore une fois, pensez à essayer de quitter une bonne fois pour toutes le mode automatique.

Si vous avez aimé cette vidéo, lâchez-moi un pouce levé vers le haut. Si vous avez des questions ou des commentaires, je vous réponds. Dites-moi-les juste en bas. Si vous n’êtes pas abonné à la chaîne, cliquez sur mon visage, cliquez sur le bouton s’abonner. Il y a une cloche juste en bas de la vidéo pour être prévenu des prochaines vidéos. Et moi, je vous retrouve bientôt dans la suite.

Salut !