Le XF 8-16 F2.8 vient de débarquer, il s’affiche avec un badge rouge synonyme de gamme Pro mais est-ce que la différence avec le XF 10-24 F4 est réelle ? Connu être excellent et avoir mis la barre haute, ça va pas être facile pour le XF8-16 de faire mieux que le XF10-24 …

On voit ça dans ce comparatif !

– Quelles différences dans les caractéristiques ?
– Quelles différence de piqué ?
– Quelles différence dans les défauts optiques?
– Quelles différence en astro photographie ?

Comparatif pour trancher !

La vidéo « Comparatif XF 10-24 F4 vs XF 8-16 F2.8 »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

Le script de la vidéo « XF10-24 vs XF8-16 »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

Ravi de vous retrouver aujourd’hui. On compare le XF 8-16mm F2.8 de la gamme pro de chez Fujifilm avec le XF 10-24mm F4 qui était jusqu’à maintenant l’optique d’excellence quand on voulait faire des paysages chez Fujifilm. Alors, la première des choses évidentes qu’on ne peut pas ne pas remarquer, c’est la différence de gabarit. La différence de poids, vous ne la sentez pas, mais quand vous voyez les gabarits, vous vous en doutez probablement.

Donc oui, ce sont deux gabarits qui sont complètement différents. Si vous êtes passé sur les hybrides pour rester sur des optiques compacts, c’est sûr que ce n’est pas du tout la philosophie de ce XF 8-16mm qui est une optique très encombrante.

Les avantages du XF10-24 F4

D’autant plus que si vous voulez utiliser un système de porte-filtre, déjà ce XF 10-24mm, il est compatible avec des filtres circulaires. Ce qui n’est pas le cas avec le XF 8-16mm. Ce sera donc porte-filtre obligatoire et porte-filtre dédié et conçu spécifiquement pour le XF 8-16mm que vous allez devoir acheter en supplément de l’objectif avec des filtres d’une taille de 150mm. 150mm, c’est vraiment de gros filtres qu’il va falloir se trimballer partout.

En termes d’encombrement, quand vous prenez l’optique plus les porte-filtres, à mon avis, on est du simple au triple entre les deux objectifs. Donc cela, c’est vraiment quelque chose qu’il va falloir avoir à l’esprit au moment de faire le choix. L’encombrement de ces deux optiques n’est pas du tout le même.

Tropicalisation

En termes de caractéristiques, ce qui va les différencier, c’est que l’un est tropicalisé. C’est le XF 8-16mm qui est tropicalisé. Donc, si vous cherchez un objectif ultra grand-angle pour aller faire face à des conditions extrêmes d’humidité, c’est sûr que le XF 8-16mm est le seul qui va pouvoir répondre à cette volonté-là avec la gamme X-T, X-H ou X-Pro.

Le XF 10-24mm, lui n’est pas tropicalisé. Vous ne pouvez pas faire n’importe quoi avec lui. Le XF 10-24mm est par contre doté de la stabilisation, stabilisation que n’a pas le XF 8-16mm. Donc, on voit qu’ils n’ont quand même pas du tout les mêmes caractéristiques. Et rien que sur ce paramètre-là si vous avez besoin de la tropicalisation, le choix, il est fait. Si vous avez à tout prix besoin de la stabilisation, le choix, il est fait aussi.

Stabilisation

Sauf qu’au niveau de la stabilisation, vous pouvez toujours prendre la ligne X-H chez Fujifilm qui est doté d’un capteur stabilisé, qui va stabiliser ce XF 8-16mm. Donc cela aussi, c’est un choix qui peut venir combler le fait qu’il n’y a pas de stabilisation.

L’autre différence évidente, c’est l’ouverture. Vous avez une ouverture de F4 sur le XF 10-24mm alors que vous avez une ouverture de F2.8 sur le XF 8-16mm. Mais il faut quand même se rappeler que le XF 10-24mm, je viens de le dire, a une stabilisation. Qui dit stabilisation, dit gain d’environ 2,5 stops.

Donc, si vous faites face à une scène, à une photo qui ne bouge pas, si vous êtes par exemple en train de photographier le plafond d’une église, vous allez moins monter dans les iso avec un XF 10-24mm qui ouvre qu’à F4, paradoxalement que si vous aviez le XF 8-16mm à F2.8 sur un capteur non stabilisé.

Vitesse d’obturation

Par contre, si vous avez besoin d’une vitesse d’obturation plus élevée, il vaut mieux privilégier le XF 8-16mm si vous devez figer un mouvement. En paysage, cela peut être simplement le mouvement des feuilles dans les arbres, c’est sûr que le XF 8-16mm va vous donner une vitesse d’obturation deux fois plus élevée qui va vous permettre de figer ce mouvement.

Tout cela pour vous dire que les choses ne sont pas noires et blanches, c’est beaucoup plus gris que ce que cela pourrait y paraître au début sur le papier. Donc, le choix va se faire par rapport à des critères précis. Il va falloir que vous fassiez une réflexion sur quel type de photo je veux prendre avec ces objectifs-là.

L’autre chose, c’est qu’au niveau de la distorsion, si je fais de l’architecture et que par exemple je me dis, je vais prendre le 8mm pour faire de l’architecture, il faut savoir que, attention, c’est un objectif qui est doté d’une distorsion assez forte qui est corrigée automatiquement en JPG ou en fichier RAW, mais qui est corrigée en perdant du piqué considérablement sur les bords.

Distorision

À 8mm, il va falloir fermer assez fort probablement vers 5.6 F8 pour arriver à retrouver quelque chose d’acceptable, enfin un piqué correct, on va dire, sur les bords. Si vous décidez de ne pas corriger la distorsion à 8mm, le piqué reste bon même sur les bords.

Au niveau de la plage, ce qu’ils ont en commun. La plage qu’ils ont en commun, cela va du 10mm au 16mm. On va le voir. On va aller regarder les photos. Mais le XF 8-16mm est toujours supérieur en termes de piqué qu’au XF 10-24mm. Alors, c’est toujours très difficile à faire passer dans une vidéo, le XF 10-24mm est un optique qui est excellent. Je l’ai comparé avec des objectifs très haut de gamme d’autres marques, je peux vous dire qu’il répond très bien. C’est excellent.

Le XF 8-16mm, c’est un cran encore supérieur à excellent. Tout cela pour vous dire qu’on est vraiment ici en train de chipoter dans l’excellence et qu’il n’y en a pas un qui est moyen et l’autre qui est bon. On est vraiment sur des niveaux de performances très élevés aussi bien sur le XF 10-24mm que sur le XF 8-16mm.

Quelle différence de piqué ?

On va regarder des photos maintenant sur l’ordinateur, juste pour vous montrer la différence de piqué. Alors, je sais que certains hurlent quand je vous montre des photos zoomées à 200 %, mais sur YouTube si je ne zoome pas à 200 % vous ne voyez pas les différences.

Avant de regarder le piqué, on va regarder rapidement la distorsion. (Alors, attends, il faut que je quitte cette photo. Voilà.) On va regarder rapidement la distorsion. Ici, on va juste regarder la plage qui est en commune. Moi, ce que je veux vous montrer, c’est à 10mm. Prenons par exemple 10mm F2.8 pour le XF 8-16mm et prenons 10mm F4 pour le XF 10-24mm.

En fait, on va se rendre compte qu’encore une fois le XF 8-16mm est bien meilleur. C’est-à-dire qu’il ne faut pas croire non plus que le XF 10-24mm n’avait pas de distorsion. Le XF 10-24mm avait aussi de la distorsion, si on ne la corrige pas. Donc, cela abîme les bords et on peut voir que le XF 8-16mm, lui à 10mm F2.8, il est déjà pas mal niveau distorsion. Cela continue d’avoir une distorsion. Regardez par rapport à l’image de droite avec le XF 10-24mm, on voit bien que le XF 8-16mm est meilleur.

Un XF8-16 d’excellence

Si on fait le même exercice en fermant un peu à 5.6, on voit bien que le XF 8-16mm, il est vraiment meilleur à ce niveau-là. C’est ce qui explique que le piqué, on va le voir dans les photos juste maintenant, est meilleur aussi. Alors, on va regarder à 10mm F4 sur cette scène-là. À 10mm F4, on va se rendre compte que de toute façon, ici je ne sais pas ce que vous en pensez, je ne sais pas ce qui passe, l’image la plus piquée au niveau des bords, c’est le XF 8-16mm.

Je vous montre des photos corrigées en distorsion. Donc ici, je suis sur des RAW. Donc partout où je regarde, on va s’apercevoir, voilà ici encore que le XF 8-16mm est un cran supérieur au niveau du piqué par rapport au XF 10-24mm. Je peux regarder où je veux. C’est systématique. Vraiment, il n’y a pas photo. On va regarder ici.

Si je passe à 5.6 que je ferme d’un stop, le XF 8-16mm est toujours supérieur. Il n’y a vraiment pas de débat à avoir. Moi en tout cas sur l’écran, il suffit de regarder une seconde et on sait tout de suite lequel des deux est le plus haut de gamme. Il n’y a vraiment pas de questions à se poser, que ce soit au centre où que ce soit sur les côtés.

Et une qualité incroyable entre 12 et 16mm

Si on change de focale, qu’on quitte le 10mm qui est la plus basse focale du XF 10-24mm, c’est à peu près la même chose. Je peux pousser le comparatif encore plus loin à 16mm. On va comparer le XF 8-16mm que je prends à la grande ouverture à F2.8 avec le 16mm à F4 du XF 10-24mm et on va s’apercevoir que même avec un stop d’ouverture de plus, le piqué du XF 8-16mm est supérieur. On le voit nettement ici sur les photos.

Encore une fois, c’est du zoomé à 200 %, mais on le voit nettement qu’il y a un meilleur contraste, qu’il y a un meilleur piqué. Vraiment, le XF 8-16mm répond très bien et tient son rang finalement de proposer un cran supérieur par rapport au XF 10-24mm qui paraît presque moyen quand on regarde comme cela à 200 %. Mais enfin, je le répète, ce XF 10-24mm propose un excellent piqué. C’est juste que le XF 8-16mm, il est vraiment à un niveau incroyable. Vous voyez ici, il n’y a vraiment pas de débat entre les deux.

Donc, on peut le voir, le XF 8-16mm au niveau du piqué, il va proposer une expérience plus extrême que ce que propose le XF 10-24mm. C’est vraiment un cran supérieur. C’est un cran supérieur aussi dans la résistance, par exemple, au flare. Alors ici, j’ai pris cette photo-là pour vous montrer déjà la capacité à produire des étoiles du XF 8-16mm. Je ne sais pas si cela passe bien ici, je pense que quand même cela ne doit pas passer trop mal. Je vais zoomer à un tiers comme cela.

Une capacité a faire des soleils en étoile

Regardez la qualité de l’étoile proposée, la pureté de l’étoile proposée par le XF 8-16mm. Regardez la qualité de l’étoile proposée par le XF 10-24mm. Clairement, si vous voulez jouer avec ce genre d’effets-là, c’est sûr que le XF 8-16mm, encore une fois, a un avantage significatif. Mais regardez aussi la différence sur les flares, quand vous shootez face au soleil, que vous avez fermé comme cela à F11 justement pour créer cette étoile, vous allez vous exposer au flare. Le pare-soleil, à ce moment-là, ne sert plus à grand-chose.

Regardez ici le flare que j’ai sur le XF 10-24mm à droite et regardez l’absence de flare que j’ai sur le XF 8-16mm à gauche. Clairement, on voit un petit flare ici, regardez sur le XF 8-16mm. Mais enfin, cela n’a rien à voir avec le flare massif qu’on voit ici sur le XF 10-24mm à droite. On voit encore une fois qu’au niveau de la conception, le XF 8-16mm est particulièrement fort sur ce genre de choses.

On peut regarder ici, je crois que j’avais fait un nouveau comparatif de piqué sur une autre photo où on est face au soleil pour voir comment cela réagit quand on est face au soleil et on va se rendre compte une nouvelle fois. On ne va pas creuser plus que cela, on voit que le piqué du XF 8-16mm est meilleur que le piqué du XF 10-24mm. Je pense que maintenant c’est établi.

Et en astrophotographie ?

En astrophotographie, là aussi grosso modo, il y a assez peu de différences entre les deux objectifs. Pour moi, c’est quasiment à égalité. Mais enfin, si on doit donner un gagnant, c’est le XF 8-16mm qui est plus performant que le XF 10-24mm. Alors ici, je compare les deux à 10mm. Je vais zoomer beaucoup ici pour que ce soit vraiment lisible. On va zoomer à 800 %. Mais tout cela pour vous dire qu’en général en astrophotographie, on va chercher cet effet comète, on va chercher les aberrations chromatiques, on va chercher les astigmatismes.

Ici comme vous pouvez le voir, grosso modo, les effets sont toujours moins prononcés sur le XF 8-16mm que sur le XF 10-24mm. On peut voir ici que cette comète-là, elle est plus petite sur le XF 8-16mm qu’elle ne l’est sur le XF 10-24mm et cela va être le cas pour n’importe quelle comète que je vais regarder. Vous voyez, à chaque fois sur le XF 8-16mm, ce sera plus petit que sur le XF 10-24mm.

De manière générale, si je fais de l’astrophotographie, le XF 8-16mm est aussi supérieur et quelle que soit la photo. J’ai fait des comparatifs. J’en ai fait cinq ou six différents sur cinq ou six scènes différentes dans des journées différentes et à chaque fois les résultats sont les mêmes. Ici, si je compare sur le bout de pierre devant, on va s’apercevoir que le piqué du XF 8-16mm, encore une fois, est supérieur.

Mais cela va être le cas aussi sur les côtés si je regarde les côtés extrêmes de l’image. Regardez à quel point, ici je suis à 12mm pour varier un peu les focales. On a vu du 10mm. On a vu du 12mm. On a vu du 16mm. Tout cela pour vous dire que, quel que soit le champ, quelle que soit la chose que vous voulez lui faire faire, il y a probablement moins de compromis et la qualité est poussée à l’extrême sur le XF 8-16mm, ce qui est le cas aussi sur le XF 10-24mm qui propose un niveau de qualité extraordinaire.

La question de l’encombrement

Le XF 8-16mm avec son encombrement, avec son prix à 2000 €, avec son tag gamme pro, mérite quand même son rang et ce n’est pas un objectif, j’ai lu certains qui disent : ouais, il est raté. Non, ce n’est quand même pas un objectif raté. Quand on le comparer avec le XF 10-24mm, on se rend bien compte et c’est là qu’on se rend compte que c’est quand même un objectif de très haut niveau.

Alors maintenant au moment de la conclusion, je ne suis pas du tout en train de vous dire qu’il faut acheter le XF 8-16mm. En fait, c’est plutôt même l’inverse. Je pense qu’un photographe lambda qui cherche juste une optique pour faire du paysage, il doit aller sur du XF 10-24mm.

Différences entre le XF 8-16mm F2.8 et le XF 10-24mm F4

Finalement plus que ce qu’ils ont en commun, il faut voir ce qu’ils n’ont pas ces deux objectifs-là. Est-ce que vous allez avoir plus l’utilité d’un excellent 16mm et d’un excellent 24mm plutôt que d’un excellent 8mm ? Je pense qu’on fera plus de paysage en 16mm et en 24mm, donc finalement avec le XF 10-24mm qu’en 8mm proposé par le XF 8-16mm.

En fait le XF 10-24mm va, je pense, être plus polyvalent. On va probablement l’amener beaucoup plus en voyage. On va faire plus de photos avec qui va être compatible avec des filtres circulaires. Chose que beaucoup de gens utilisent alors que les porte-filtres, c’est quelque chose qui est quand même déjà d’un niveau un peu avancé, voire expert, voire professionnel.

Donc, je pense vraiment que le XF 10-24mm doit être le choix par défaut quand on veut faire du paysage chez Fujifilm. Le XF 8-16mm, il est à réserver à mon sens à une gamme de photographes plutôt experts, voire professionnels qui veulent vraiment le meilleur du meilleur des mondes, qui veulent pouvoir s’offrir la focale 8mm qui est inaccessible si ce n’est avec cet objectif-là, qui veulent jouer avec des points de fuite, qui veulent jouer avec du soleil en étoile, qui veulent finalement avoir des photos un peu plus différentes, un peu plus extrêmes.

Conclusion

Alors évidemment, il y a le critère de stabilisation et le critère de tropicalisation qui ne sont pas les mêmes sur les deux objectifs. Enfin tout cela pour vous dire qu’à mon sens si vous avez par exemple un XF 18-55mm et que vous cherchez l’objectif parfait pour le paysage, c’est le XF 10-24mm F4 qu’il vous faut. Si vous avez déjà un XF 16-55mm et que vous cherchez un objectif qui va vous permettre d’aller encore plus loin sur du paysage, sur de l’astro, c’est sûr que le XF 8-16mm est probablement l’objectif qu’il vous faut.

À mon sens, je trouve qu’un XF 8-16mm va avoir du sens uniquement si vous avez déjà un XF 16-55mm. Si vous n’avez pas déjà un XF 16-55mm, je pense qu’il vaut mieux dans un premier temps s’offrir un XF 16-55mm qui sera plus utile avant d’arriver sur du XF 8-16mm.

Je pense que probablement tout le monde ne comprendra pas ce que je dis. Mais enfin, tout cela pour vous dire que la conclusion de ce comparatif-là, ce n’est pas du tout : aller toujours sur le XF 8-16mm. C’est plutôt attention, ce XF 10-24mm, il est exceptionnel pour le prix, la performance qu’il délivre pour le prix et un rapport qualité-prix qui est exceptionnel sur le XF 10-24mm.