Cet objectif commence à se faire vieux, mais ses performances sont toujours au rendez-vous. Si vous cherchez une optique ultra grand-angle qui démarre à 10 mm, vous n’aurez pas beaucoup d’autres options dans la gamme Fujifilm. Mais heureusement, celle-ci est particulièrement réussie ! En plus, elle convient à tous les boîtiers. Du X-T2 au X-T20 en passant par le X-Pro 2, vous pouvez l’utiliser les yeux fermés. Pour savoir à quoi vous attendre, voici le test du Fujinon XF 10-24 mm f4 R OIS.

Le test du FUJINON XF 10-24 mm F4 R OIS en vidéo 

 

 

Les caractéristiques du Fujinon XF 10-24 mm f4 R OIS

Pour commencer, voici les principales caractéristiques de cet objectif :

  • Équivalence plein format : 15-36 mm
  • Dimensions : 87mm
  • Poids : 410 g
  • Ouverture maximale : f/4 constant
  • Ouverture minimum : f/22
  • Distance de mise au point minimale : 24 cm
  • Diamètre du filtre : 72 mm
  • Stabilisation : stabilisation optique OIS
  • Tropicalisation : non

Du côté de l’encombrement, je trouve sa taille raisonnable. Avec le X-T20, l’ensemble reste cohérent et plutôt compact. Sachez aussi que la bague d’ouverture n’est pas graduée, donc vous ne pourrez pas savoir si vous ouvrez à f2 ou si vous êtes en automatique. C’est un peu dommage. En revanche, on a tous les boutons qu’il faut : activation ou désactivation de la stabilisation et mode automatique.

Les particularités d’une focale grand-angle

 

Avec un zoom ultra grand-angle, vous profitez d’une vue très large. Comme on peut le voir sur cet exemple, la différence entre 10 mm et 24 mm est significative. Cette optique ouvre le champ des possibles et vous permet d’explorer pleinement votre créativité !

Toutefois, faites attention à la déformation des perspectives. Avec un grand-angle, ça arrive plus vite qu’on ne le pense. Rien qu’en déplaçant votre objectif de quelques degrés, vous pouvez gâcher votre image. Et bon courage pour corriger ça en post-traitement ! La perspective est tellement accentuée que c’est difficile à rattraper.

Un exemple de déformation sur la Sagrada Familial à Barcelone

Les lignes du bâtiment sont fuyantes et la grue est complètement tordue. Pourtant, j’ai essayé d’être au maximum parallèle avec la cathédrale. Il aurait fallu que je me mette en hauteur, mais c’était impossible.

Quelles sont les performances optiques de ce XF 10-24 mm f4 ?

Une excellente qualité d’image

Je n’ai vraiment rien à reprocher à cet objectif. Le piqué est qualitatif, le contraste est bien défini et les couleurs sont bien restituées. Même en zoomant dans l’image, tous les détails sont bien visibles. L’image est bien nette, c’est un sans faute !

Un système autofocus et une stabilisation qui fonctionnent bien

Pour l’autofocus, c’est la même chose : il ne m’a posé aucun problème. La stabilisation ne m’a pas forcément été très utile (c’est moins important sur une focale grand-angle). Pour autant, elle permet de prendre des photos à des vitesses très basses. Et avec un objectif qui ouvre à f/4, c’est pratique !

Aucun défaut optique

Que ce soit la distorsion ou le vignettage, je n’ai rien vu de tout ça. Les lignes restent bien droites et les coins conservent la même couleur qu’au centre. Fujifilm sait qu’on va utiliser cette focale surtout pour du paysage ou de l’architecture, donc les défauts optiques ont subi une attention particulière. Résultat, l’objectif est absolument exempt de distorsion et de vignettage.

Une optique parfaite pour de la photo d’immobilier

Si vous faites de l’immobilier, vous allez vous régaler avec ce XF 10-24mm F4 R OIS. Un grand-angle est parfait pour mettre en valeur une maison ou un beau bâtiment. Il permet de voir beaucoup plus de choses qu’un 24 mm classique. Mais attention, c’est un objectif assez technique à utiliser (surtout si vous ne voulez pas déformer les perspectives !).

Le test du Fujinon XF 10-24mm f4 résumé en quelques mots

Pour faire court, c’est vraiment une bonne optique. Si vous cherchez à faire du grand-angle, que vous aimez le paysage et l’architecture, ce XF 10-24mm f4 est quasiment un indispensable à toujours avoir sur vous. Même après plusieurs années, ses performances valent encore le coup : piqué, autofocus, stabilisation, pas de distorsion ni de vignettage… Une belle réussite de la part de Fujifilm ! Son seul défaut, c’est finalement son prix assez élevé. Comptez environ 1 000 €, voire un peu moins selon les promotions proposées par les différents vendeurs.

Alors, il vous tente ce zoom ultra grand-angle ?