Les aplats verts sont le cauchemar des fujistes, le capteur X-Trans peut être mis en défaut dans certaines conditions bien particulière … je vous montre.

Dans le cas ou vous avez de fins détails qui se répètent sur des zones vertes, le capteur X-Trans de part sa conception a du mal a les retenir et produit des images assez mauvaises.

Je vous montre une photo typique qui va mettre en défaut le système X-Trans. Je vous montre en détail l’image produit, l’interprétation qu’en fait Lightroom et ce que Iridient X Transformer produit pour vous .. Comparatif !

 

 

Aujourd’hui, c’est la suite d’hier où on a vu Lower-flow Iridient de X-Transformer. Donc aujourd’hui, on va regarder l’image que m’a envoyée Katouane qui met le doigt un peu sur un défaut du capteur X-Trans. Comme je vous l’ai montré, si vous n’avez pas vu la vidéo sur le capteur X-Trans, je vous engage à aller la voir. Faites une recherche sur la chaîne X-Trans. Vous allez, j’imagine, la trouver très rapidement. Dans cette vidéo-là, je vous ai expliqué notamment que la façon dont sont disposés les pixels sur les capteurs FUJIFILM est différente de tous les autres.

Et vous verrez tout de suite dès que vous verrez le schéma. Il y en a de gros carrés de pixels verts. On a quatre pixels verts qui vont se toucher là où cela n’existe pas chez les autres. Et cette disposition des pixels qui permet par ailleurs, plein d’autres qualités, d’avoir des images qui sont presque comme celles des full-frames, etc., de se passer du filtre passe-bas. Il y a plein d’avantages, mais il y a aussi un inconvénient qui est que quand vous avez de fins détails notamment dans des zones vertes et que ces fins détails vont se répéter, vous avez des images qui sont parfois vraiment pas terrible, c’est ce qu’on appelle des aplats verts. Cela fait des artefacts, on n’a pas vraiment de bordures fines, etc. C’est un peu dégueulasse.

Mais c’est vrai que jusqu’à maintenant, je n’en avais jamais vraiment touché du doigt. Moi, je n’ai jamais fait l’expérience spécialement. Je n’ai jamais eu de photos où vraiment cela le mettait en valeur, etc. Et Katouane m’a envoyé une photo prise avec son X-T1, d’une photo où effectivement, il doit être dans une espèce de jardin paysagé et on s’aperçoit que ce sont des allées avec des buissons qui sont taillés, etc. Donc, cela fourmille de détails.

Et c’est vrai qu’on voit que le capteur X-Trans, il ne s’en sert pas bien du tout. C’est horrible ! Je vais vous montrer cette photo-là. L’idée, c’est que si quelqu’un cherche un peu sur les défauts, etc. ; eh ben, voilà les défauts des FUJIFILM, c’est celui-là. Je vais vous montrer aussi quand même qu’Iridient X-Transformer vous améliore la situation.

Chose que j’ai essayée avec Lightroom, avec tous les paramètres possibles et imaginables, cela n’existe pas. Impossible d’améliorer la situation. Iridient X-Transformer quand même, améliore la situation. Pour autant, j’avoue qu’un autre appareil photo aurait probablement fait mieux, mais c’est vraiment la conception même du capteur X-Trans qui vous donne ce type d’image. On est sur un cas très particulier. On est sur une image avec qui fourmille de détails, avec des tons verts et effectivement, c’est le genre de chose que n’aime pas forcément Lightroom.

Vous auriez la même chose en gros plan, etc., vous n’avez pas de problèmes. Mais là, quand vous fourmilliez de petits détails, tout petit sur votre photo ; et bien là, par contre, c’est compliqué. Allez ! On va sur l’ordinateur, je vous montre cela. On reprend là où on s’est arrêté hier.

J’ai mon Raw d’origine que je n’ai pas convertie en DNG, rappelez-vous. Et on verra une autre raison encore de ne pas le convertir en DNG demain ou après-demain. Rappelez-vous, je vous conseille de passer Iridient X-Transformer en more details, si vous avez un capteur 16 mégas et en 24 mégapixels smoother. Donc smoother 24 mégapixels, more details 16 mégapixels.

Dans le cas de l’image de Katouane, qu’il m’a envoyé, avait été prise avec un X-T1, donc on l’a passé hier en more details. J’ai synchronisé tout cela, j’ai tout cela dans Lightroom. J’ai donc deux versions maintenant. J’ai la version X-Transformer et j’ai la version le Raw de base FUJIFILM. On va regarder cette image. Je vous la mets en grand, je vais l’agrandir au maximum.

Donc, cette image, comme vous le voyez, c’est le type d’image que ne va pas aimer les capteurs X-Trans. Puisque vous avez de nombreux tout petits détails verts, en fait et cela vous donne une image qui est un peu dégueulasse. Alors, je ne sais pas si cela passe en vidéo. Il faut bien comprendre que vous êtes à Iso 200. Vous n’avez pas du tout de sensibilités Iso qui ont rajouté du bruit, etc. C’est une image a priori, de ce que sait faire de mieux le capteur.

C’est fait avec un objectif 18-55mm, ce n’est donc pas un objectif mou. C’est un objectif qui est connu pour faire de bonnes photos. Ce n’est pas un problème de boîtier, ce n’est pas un problème d’objectif et ce n’est pas non plus un problème de sensibilité Iso. Je ne sais pas si vous en rendez compte en vidéos, mais l’image, elle me paraît un peu floue. Elle est même presque désagréable à regarder, tellement c’est flou. Cela perturbe l’œil.

Et voilà, c’est le genre d’image qui va mettre à défaut votre capteur, puisque cela fourmille de petits détails partout. Et il a beaucoup de mal à le faire. Il n’aurait pas eu de mal à le faire si cela n’avait pas été la couleur verte, mais la couleur verte met vraiment à défaut les capteurs X-Trans. Donc, pour ce type d’image là, ce n’est pas terrible. Allez, je remets tous mes bandeaux. On ne va pas arriver à faire de miracle.

C’est une des limites un peu, du capteur X-Trans. Mais pour autant, je veux juste vous montrer qu’avec Iridient, on améliore la situation. Donc là, vous n’allez pas forcément le voir si je fais cela. À l’écran, je le vois quand même, mais en vidéo, cela ne passera pas. C’est trop subtil, c’est impossible.

On va se concentrer sur un petit carré par exemple avec la dame, l’arceau qui est ici, la clôture qui est ici et les plantes qui sont dernières. Et on va comparer les deux images tout simplement. Je clique sur comparer et je vais mettre en 1.1 pour que vous voyiez bien la différence. Allez, je vais me mettre même en 2.1, cela va amplifier la différence. Donc là, je suis en zoomer deux fois. Je ne suis donc même pas à zoomer 100 %, je suis à zoomer 200 %. C’est normal quand même que la qualité ne soit pas géniale.

Pour autant, vous avez l’image, le Raw d’origine qui est à droite, et vous avez la version produite par Iridient X-Transformer à gauche. Je ne sais pas si vous vous en rendez compte en vidéo, mais sur la version Lightroom, la dame, elle est carrément floue alors qu’elle est quand même assez nette sur la gauche. De même, vous avez tous les gravillons dessous qui sont pff… c’est une espèce de bouillie là, qui sont quand même assez nette sur la gauche. L’arceau aussi est beaucoup plus net si vous regardez ici, et la clôture, de même. Tout est beaucoup plus net. Et les plantes, je n’en parle même pas. Si vous regardez à droite, c’est une bouillie de pixels. Regardez à gauche, c’est beaucoup plus précis.

Ce n’est donc pas magique, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. Je reconnais qu’on peut prendre avec un autre appareil photo, une meilleure photo, mais Iridient X-Transformer vous a quand même aidé à sortir de cette bouillie de pixels que vous crée Lightroom. Je ne sais pas si vous voyez ici à droite ces plantes-là, on ne voit rien. Mais vraiment, sur l’écran, je ne vois rien alors qu’ici quand même, je distingue des formes. Je distingue des branches. Je distingue des feuilles, etc., et on peut parcourir toute l’image.

Encore une fois, c’est la même image. Il n’y en a qu’une qui a été ouverte par Iridient X-Transformer et l’autre qui a été ouverte par Lightroom. Mais l’image produite est la même. Moi, je ne sais pas si vous vous en rendez compte, mais moi, à l’écran, c’est criant de différences. Il y en a certains qui me disent qu’ils ne voyaient pas la différence vraiment, mais c’est énorme. Pour autant, cela ne transforme pas une image qui à la base était difficile en image qui est parfaitement réussie. On peut s’attendre normalement à Iso 200 et avoir une image de meilleure qualité.

Voilà comme quoi, on n’est pas sur une chaîne sponsorisée par FUJIFILM et s’il y a des choses qui ne vont pas, je n’hésiterai pas à vous le dire.

Si cette vidéo vous a intéressé, lâchez-moi un pouce levé vers le haut. Si vous avez des questions ou des commentaires, cela se passe en dessous, je vous réponds. Si vous débarquez sur la chaîne, vous avez mon visage, cliquez sur mon visage, passez votre souris sur le visage. Vous allez avoir un bouton s’abonner qui apparaît, cliquez dessus. Et vous avez la petite cloche, juste en bas de cette vidéo pour être prévenu tous les matins des nouvelles vidéos et de n’en louper aucune. En attendant, je vous dis à la prochaine !