Vous voulez découvrir l’appareil qui m’a fait abandonner mon appareil reflex ? Vous êtes à la recherche d’un hybride Fujifilm ? Mon avis sur le Fujifilm X-T2 dans ce test  risque de vous intéresser ! Après l’avoir utilisé pendant plus de 6 mois, je peux répondre à toutes les questions que vous vous posez : autofocus, qualité d’image, ISO, viseur… Vous saurez tout ! 

Le test terrain du Fujifilm X-T2 en vidéo 

 

Ce qui me plaît sur le Fujifilm X-T2 

Une ergonomie agréable 

L’une des principales particularités chez Fujifilm, c’est bien l’absence du mode PASM, que l’on retrouve habituellement sur les autres appareils photo. Ici, vous avez au contraire des molettes de réglage pour choisir la vitesse d’obturation, les ISO, l’ouverture, etc.

Au début, vous risquez d’être perdu, mais petit à petit, vous allez vous rendre compte que c’est beaucoup plus rapide et intuitif ! Dès que vous commencez à connaître les molettes, vous allez même pouvoir faire tous vos réglages en restant le nez collé au viseur. 

En plus, vous pouvez régler vos paramètres même sans allumer votre boîtier. Les molettes sont d’ailleurs verrouillables : c’est très pratique pour éviter un changement par erreur, et se retrouver avec une photo ratée, parce qu’on a oublié de vérifier le réglage !

Fujifilm X-T2 avec grip

Le grip sur le Fujifilm X-T2

Un viseur qui concurrence les reflex

Sur le X-T2, on a un viseur électronique d’une grande qualité : il est large, il a une couverture de 100 % avec 2,36 millions de points, et un taux de rafraîchissement jusqu’à 100 i/s. Par rapport aux premiers modèles de la gamme, il y a vraiment eu une nette amélioration de la part de Fujifilm. À l’utilisation, je l’ai vraiment trouvé très confortable, contrairement au viseur du X-T20 que je trouvais trop petit et que je n’utilisais pas. De plus, un revêtement en caoutchouc a été ajouté pour éviter d’être gêné par la lumière. 

Si vous préférez utiliser le joystick et le viseur, vous n’aurez aucun problème avec ce modèle. Pour plus de rapidité, vous pouvez même utiliser l’autofocus à 91 points. 

Une très bonne qualité d’image 

Avec son capteur APS-C, X-Trans III CMOS de 24,3 Mpx, le Fujifilm X-T2 vous permet de profiter d’une belle qualité d’image. Le piqué est excellent, les couleurs et les contrastes sont dynamiques, et la balance des blancs est tout à fait correcte ! Pendant le test du Fujifilm X-T2, je trouvais le format RAW pas assez précis. J’ai finalement trouvé la solution : l’outil ridient X–Transformer qui dérawtise correctement mes fichiers RAW. Grâce à ça, j’arrive à retrouver une netteté sur mes photos.

Une bonne gestion des ISO 

Avec le Fuji X-T2, j’ai vraiment été étonné par la sensibilité ISO. Étant habitué à mon reflex D750 de chez Nikon, je suis assez exigeant avec la montée en ISO et je préfère éviter l’apparition du bruit sur mes photos. Et pourtant, jusqu’à 3200 ISO, la qualité est vraiment très bien ! Même à 6400 ISO, c’est encore largement correct. Au-delà, les photos seront quand même exploitables, mais la qualité du piqué va forcément diminuer.
Par contre, ne vous attendez pas à une sensibilité ISO semblable à celle que vous pouvez avoir sur un plein format ! Mais pour un APS-C les performances sont vraiment très bonnes. 

Un Fuji X-T2 performant en vidéo

Avec cet appareil, vous pouvez enregistrer des vidéos en Full HD, en HD et en 4K. Sachez qu’en 4K, vous pouvez aller jusqu’à 30 FPS et 100 Mbps. Si vous optez pour le mode HD ou Full HD, vous aurez la possibilité de filmer en 50 ou 60 FPS. 

La rapidité de l’autofocus est très pratique en vidéo, notamment pour des vlogs où une mise au point rapide est importante. Dès que vous bougez, l’autofocus s’adapte et le rendu est vraiment impressionnant par rapport à tout ce que j’ai pu voir avant. En plus, vous pouvez choisir parmi toutes les simulations de films pour varier les images et le rendu final. 

Le X-T2 dispose également de la fonction F-log, qui permet de retoucher plus facilement la vidéo en postproduction. Par contre, cette option s’active uniquement avec une connexion HDMI, et non pas sur la carte mémoire.

L’un des seuls défauts du Fujifilm X-T2 : son autonomie 

Comme sur de nombreux hybrides, la faible autonomie est souvent problématique. Avec une batterie pleine, vous pouvez faire environ 350 photos. En mode vidéo, j’ai réussi à tourner pendant 45 minutes. 

Dans tous les cas, n’oubliez pas que l’autonomie d’un appareil photo reste très variable en fonction de votre utilisation : et oui, c’est possible d’augmenter la durée de votre batterie ! Sur le Fujifilm X-T2 vous avez par exemple le mode Boost qui est très exigeant et fait diminuer beaucoup plus vite l’autonomie.
Le plus simple, c’est de prendre avec vous 2 batteries supplémentaires : ça ne pèse rien dans un sac à dos et ça vous évitera de vous retrouver sans appareil photo ! Pour moi, avoir 3 batteries c’est largement suffisant sur une journée, même avec le mode Boost, ou pour faire de la vidéo. 

À part ce petit défaut d’autonomie, peu de choses m’ont dérangées. Je regrette seulement l’absence de stabilisation, et la rafale qui est parfois limitée par l’autofocus qui patine un peu en mode AF-C. 

Ce qu’il faut retenir du test du Fujifilm X-T2 

Avec ce test du Fuji X-T2, on peut avoir que cet appareil est l’hybride parfait. Pour certains, il le sera ! Il est notamment très apprécié par les voyageurs ou par les passionnés de photos de rue qui recherchent un appareil pratique et performant. En mode portrait, il n’est pas trop intrusif pour le sujet. Pour vous aider à faire votre choix, voici l’essentiel à savoir sur cet appareil photo : 

  • Une ergonomie intuitive et un look rétro ; 
  • Un appareil discret et silencieux ;
  • Le joystick est un véritable atout, ultra pratique ; 
  • Un viseur génial qui concurrence celui des reflex ; 
  • L’autofocus 91 points permet d’aller rapidement d’une partie à l’autre de l’image ; 
  • Une montée en ISO très agréable avec une performance plus que correcte (jusqu’à 12 800) ; 
  • La vidéo est performante et le rendu est d’une grande qualité ; 
  • Le seul petit défaut est le manque d’autonomie. 

 

 

Et vous, qu’est-ce que vous préférez avec ce Fujifilm X-T2 ? Vous avez réussi à lui trouver d’autres défauts ? N’hésitez pas à m’en dire plus dans les commentaires. 

Si vous débutez chez Fujifilm, je vous laisse découvrir mon guide avec 12 conseils pour progresser en photo.