nouveau guide : "La vérité sur les belles photos" (gratuit)

Test Fujifilm X-T5 : des choix FORTS !

test Fujifilm XT5

Table des matières

Après une actualité riche en rebondissements, Fujifilm met enfin à jour son boîtier phare, le X-T4. Ce nouveau X-T5 lui ressemble beaucoup, mais Fujifilm a fait des choix forts pour en faire un boîtier dédié à la photographie. On récupère l’ADN Fujifilm que j’adore : molettes pour les ISO et la vitesse, switch photo/vidéo, bouton MCS pour l’autofocus… Ça fait un bien fou de retrouver l’ergonomie Fujifilm. Mais que penser du slogan du X-T5 « la photographie avant tout » ? Qu’est-ce qui change avec ce X-T5 ? Je réponds à toutes les questions que vous vous posez !

Les caractéristiques du Fujifilm X-T5 

  • Capteur : X-Trans CMOS 5 HR APS-C de 40,2 Mpx
  • Processeur : X-Processor 5  
  • Stabilisation : IBIS 5 axes 
  • Viseur : électronique 0,5 pouce avec écran OLED à 3,69 millions de points 
  • Écran : LCD tactile, 1,84 million de points 
  • Taille de l’écran : 3 pouces
  • Sensibilité ISO : 125 – 12 800 ISO (extensible de 64 à 51 200 ISO)
  • Rafale : 20 i/s en obturateur électronique / 15 i/s en obturateur mécanique  
  • Mode vidéo : 6,2K30p 4:2:2 10 bits, DCI 4K/60p, mode HQ DCI4K/30p 16:9, Full HD jusqu’à 240 fps 
  • Autonomie : 740 photos (mode éco) ou 580 photos (mode normal) / 90 minutes en 6K et Full HD ou 80 minutes en RK
  • Dimensions : 129,5 x 91 x 63,8 mm
  • Poids : 557 g 
  • Prix : 1 999 €

Fujifilm X-T5 : un hybride APS-C milieu de gamme   

Un nouveau capteur de 40 Mpx

Le capteur du X-T5 passe à 40 millions de pixels. C’est le même capteur que sur le X-H2, donc je commence à bien le connaître. Et je peux vous dire que c’est vraiment un super capteur ! La montée en ISO et la dynamique sont remarquables. 

On est fidèle au concept d’APS-C haut de gamme qui est capable de faire mieux que beaucoup de full-frame, aussi bien en ISO qu’en dynamique. 

On retrouve aussi le Pixel Shift de 160 Mpx, c’est la première fois que ça arrive sur la gamme X-T. Le problème, c’est que ça fonctionne uniquement s’il n’y a rien qui bouge.

Une excellente qualité d’image

Le gros point fort du Fujifilm X-T5, c’est sa qualité d’image. C’est vraiment le boîtier idéal et c’est celui que j’ai envie de conseiller à tous les photographes qui viennent en stage photo avec moi (si ça vous intéresse, c’est sur voyages-photo.com que ça se passe !). 

Un positionnement unique 

Fujifilm mise tout sur le capteur de 40 Mpx et la qualité d’image. La science des couleurs Fujifilm est très réputée, ce n’est pas pour rien ! Leur positionnement est assez unique sur le marché. Le X-T5 se positionne plutôt sur du milieu de gamme, malgré une augmentation de tarif à 1 999 € pour le boîtier nu.

Les points forts du Fujifilm X-T5

Ergonomie

Le boîtier est un peu plus compact que l’ancien X-T4. Il perd 6 mm de large et il s’allège de 50 g. C’est presque le poids d’une batterie, ça peut faire la différence dans le sac ! 

Le viseur évolue peu, si ce n’est le grossissement qui passe de 0,75 à 0,8 avec une réactivité améliorée. 

Par contre, dites adieu à l’écran retournable. C’était l’une des innovations introduites avec le X-T4 à laquelle il va falloir renoncer avec ce X-T5. 

Un choix clivant de la part de Fujifilm. Ça ne va pas plaire aux vidéastes qui veulent se filmer tout seul ou aux photographes qui font des selfies. Mais comme Fujifilm indique clairement que c’est la photo avant tout… Il faut avouer qu’on préfère un écran qui reste dans l’axe de l’objectif. En photo, c’est bien plus pratique ! 

Autonomie

Fujifilm a amélioré l’autonomie de 20 % et a choisi de supprimer le grip batterie. Certains vont hurler, mais ça montre bien le positionnement milieu de gamme du X-T5. On n’est plus tout à fait sur le même positionnement que le X-T4 qui était quand même plus haut de gamme. 

Si vous voulez du haut de gamme chez Fujifilm, il faut plutôt se tourner vers la ligne X-H. Et ce X-T5 ne doit pas faire d’ombre au X-H2, qui lui a bien un grip de batterie… 

Processeur 

Le Fujifilm X-T5 possède le même processeur que le X-H2S. Il va reprendre tous les algorithmes qui ont été introduits avec la nouvelle génération d’autofocus de chez Fujifilm : Deep Learning, détection des humains, des yeux, des visages, des animaux, des véhicules… Fujifilm est à la page ! 

Mais attention, qui dit détection des sujets ne dit pas forcément photo nette à tous les coups. Il faut prendre en compte le rafraîchissement de la mise au point. De ce côté-là, il n’y a pas vraiment d’améliorations par rapport au X-T4. 

Voici un exemple sur une rafale avec ma chienne : 

  • 50 % de déchets sur la première rafale 
  • 62 % de déchets sur la deuxième rafale 

Mode vidéo

Pour un boîtier dédié à la photo, la partie vidéo n’est pas si mal que ça ! Elle brille un peu moins que sur le X-H2 (même s’ils partagent un capteur et un processeur identiques), mais ce X-T5 s’en sort plutôt bien : 

  • Meilleure stabilisation que sur le X-T4 (7 stops) 
  • Pas de limite de temps 
  • Pas de surchauffe 
  • 4:2:2 10 bits 
  • Gros BitRate 
  • Nouveau F-Log2 (permet de gagner quasiment un stop de dynamique) 
  • ProRes RAW et Black Magic PRO via HDMI
  • 4K HQ (oversamplée sur de la 6K)
  • 6K 30 FPS
  • 4K 50 FPS avec crop de 1,2

Bref, j’espère que je n’ai perdu personne. On reste malgré tout sur un boîtier performant en vidéo ! Il manque juste l’option pour filmer en ProRes et la 8K qu’on retrouve sur le X-H2. C’est la seule chose qui les différencie en vidéo. 

Vitesse d’obturation minimale 

Grosse nouveauté sur le X-T5 : la vitesse d’obturation minimale avec les ISO auto n’est plus bloquée à 1/500e. On peut maintenant aller jusqu’à 1/8000e, c’est le top du top ! 

Un boîtier qui n’excelle pas en photo d’action 

Stockage carte SD 

Un autre choix fort de Fujifilm : le stockage est maintenant composé de 2 ports de cartes SD UHS-II. L’avantage, c’est que vous allez pouvoir réutiliser vos cartes SD, pas besoin d’investir dans un nouveau lecteur ou un adaptateur. Sur du milieu de gamme, c’est bien de conserver une carte SD. 

Buffer limité 

Le problème avec la carte SD, c’est qu’elle a du mal à encaisser les 40 mpx… Résultat, le buffer va saturer très très vite.

Et si vous trouviez le buffer du Fujifilm X-T4 un peu juste (35 RAW), préparez-vous. C’est encore pire sur le X-T5 ! Le buffer est réduit de 55 %, soit 19 RAW seulement pour une rafale de 15 i/s. En gros, la rafale dure entre 1 et 1,5 seconde. 

Pour éviter ça, vous pouvez choisir : 

  • une rafale plus lente à 10 i/s pour tenir 2 à 3 secondes,
  • une rafale à 5 i/s pour un buffer illimité. 

Le X-T5 n’est clairement pas fait pour de la photo d’action ! 

En conclusion

Le cœur du Fujifilm X-T5, c’est son capteur de 40 Mpx. Que vous fassiez du paysage ou du portrait, vous avez tout ce qu’il faut avec ça ! C’est également la définition parfaite pour faire de gros recadrage sans perdre en qualité. En plus d’être un excellent appareil pour le paysage et les portraits, c’est aussi une très bonne caméra pour les vidéastes. C’est un appareil bourré de qualités, je ne peux que vous le recommander ! Son seul défaut, c’est d’être moins polyvalent en photo d’action à cause de son buffer ultra limité. Vivement la sortie d’un X-T5s orienté sport comme Fujifilm l’a fait avec le X-H2s.

8.5/10

  • Capteur 40 Mpx
  • Qualité d'image exceptionnelle
  • Montée en ISO et dynamique
  • Ergonomie Fujifilm
  • Plus d'écran retournable
  • Buffer limité
  • Pas de grip de batterie

Navigation

Naviguez par catégorie

Le guide Fujifilm

tuto fujifilm

À propos

Damien BERNAL

Je m’appelle Damien BERNAL et j’ai créé ce blog pour partager ma passion avec vous.  Sony avec sa gamme Alpha a créé un univers très riche et nous allons l’explorer ensemble. Les articles sont la pour répondre à vos questions.

Partager

2 réponses

  1. Bonjour,
    pouvez-vous mettre en téléchargement un fichier RAW provenant un XT5 ? ( pour vérifier la compatibilité avec la puissance de mon ordinateur )
    Merci
    Philippe

  2. Bonjour Damien, est ce que vous savez si Fugifilm va étendre la modification qu’elle a apportée à ses auto iso sur le XT5 -c’est dire porter la vitesse maxi à 1/8000)- à l’ensemble de ses boîtiers notamment au XT4 ? D’avance merci Jean-Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les appareils et les objectifs Fuji. 

Catégories populaires
Damien Bernal © - Tous droits réservés