Le Test du Fujifilm X-T3 a maintenant 4 mois ! 4 mois pendant lesquels j’ai utilisé le X-T3 tous les jours et j’ai largement eu le temps de le comparer avec le X-T2 ou X-H1. Mais quelles leçons j’en retiens ?

Je partage avec vous ce que le X-T3 a changé pour moi !

La vidéo « X-T3 : 4 mois après le test »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

Le script de la vidéo « Test X-T3 : 4 mois après »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

Bienvenue dans cette vidéo. On va faire un petit retour d’expérience sur le X-T3. Cela fait quatre mois maintenant que je possède le X-T3 que j’utilise au quotidien. Alors dans cette vidéo, je ne vais pas du tout être exhaustif. Donc si par exemple, je ne parle pas du mode vidéo du X-T3 qui est pourtant une des plus grandes forces du X-T3, c’est tout simplement parce que je ne fais pas de vidéo et que donc je n’ai rien à dire à ce sujet-là.

Pas d’avis sur la vidéo

Non pas qu’il soit décevant, c’est juste que dans mon utilisation, c’est une fonction que je n’utilise pas. Alors, ce X-T3 est-ce que j’en suis content globalement ? Écoutez, j’ai envie de vous dire oui. Comment je le sais ? Parce que finalement ce X-T3, il ne laisse pas un goût de révolutionnaire. C’est vrai que je n’ai pas eu l’impression que ce X-T3 c’était une vraie révolution. C’est vrai que lorsqu’on arrive, c’est exactement le même que le X-T2, rien que cela c’est un peu décevant.

Je n’aime pas avoir une nouvelle version de quelque chose qui exactement avec le même look, exactement avec les boutons que la version précédente. C’est toujours quelque chose que je n’ai jamais aimé un, quel que soit le matériel électronique. J’aime bien la nouveauté. J’aime bien le nouveau design, j’aime voilà. Donc là, le fait est que lorsqu’on prend un X-T3, on a la même chose qu’un X-T2, et quelque part il y a une petite frustration de ne pas avoir de différence entre les deux.

Le même design

On ne va pas se le cacher, enfin tout cas moi de ma perception, c’est comme cela. Et c’est vrai qu’au début je me suis laissé à penser ou à peu près au bout d’un mois que j’avais le X-T3 que finalement X-T2, X-T3 c’est à peu près kif/kif bourricot. Ils étaient interchangeables. Un coup, je prenais le X-T2, un coup je prenais le X-T3. Je ne voyais pas de vraies différences entre les deux.

Et au fur et à mesure du temps, notamment, j’ai mon couple d’appareils photo c’est le X-T3 et le X-H1 et au fur à mesure du temps, c’est vrai que je prends le X-H1 et je me dis : quand même il est lent cet appareil photo.

Et c’est vrai qu’il est lent, c’est tout simplement l’autofocus qui est par moment beaucoup moins bon que le X-T3 et je l’ai encore pu l’expérimenter vraiment intensivement ici pendant les fêtes, puisque pendant les fêtes de noël, on est soumis à des environnements qui sont sombres puisqu’on est souvent en intérieur. À un moment donné, j’étais dans un aquarium et c’est vrai que mince, on se dit, mais c’est vrai que ce X-T3 quand même, il est pas mal parce que je m’aperçois que le X-H1, il galère vraiment et que le X-T3, il est plutôt à l’aise globalement.

Je redécouvre mes objectifs 1.4 et 1.2

De même que ce qui m’a vraiment étonné avec ce X-T3, c’est à quel point qu’il a transformé les objectifs en 1.4. Et c’est peut-être le point que je retiendrai le plus. C’est-à-dire que j’étais un fan, mais vraiment un grand fan des optiques en f2. Je le suis toujours, mais quelque part, je n’étais pas fan des objectifs en 1.4 parce que je trouvais que les performances de mise au point de ces objectifs-là étaient insuffisantes pour permettre de prendre le type de photos où j’ai l’habitude de prendre avec des enfants.

Et donc, c’est 1.4 quelque part, il était plus ou moins banni de mon utilisation parce qu’il ne rentrait pas dans le cadre des photos que j’avais envie de faire. C’est des objectifs, on ne va pas y revenir, qui sont super si vous faites du portrait posé des choses comme cela. Avec de la photo d’enfant qui nécessite d’aller très vite, ce n’est pas terrible.

Et quelque part, ce X-T3 m’a fait complètement redécouvrir la gamme 1.4 et je me prête à utiliser, mais notamment le 56 mm 1.2, je trouve que la différence est abyssale et l’autofocus du 56 mm 1.2 est devenu suffisant à mon goût pour que je sois capable de l’utiliser.

Excellent avec le XF56 1.2

Et quand on regarde une vidéo que j’ai faite cet été où je disais, mais l’objectif que j’aime le moins, c’est le 56 mm 1.2, le 56 mm 1.2, il est vissé de plus en plus sur mon X-T3 parce qu’il produit des images avec un bokeh incroyable et l’autofocus est devenu vraiment pas mauvais avec ce X-T3, là où il était, je suis désolé, mais il était catastrophique avant, sur mon X-T2. Et combien de fois, je suis revenu vraiment rageur d’avoir choisi cet objectif-là et d’avoir gâché plein de photos parce que vraiment il ne suivait pas.

Donc, je pense que la nouveauté du X-T3 qui m’a vraiment le plus marqué, c’est sa capacité à transformer des objectifs en 1.4. Alors, ce n’est pas le cas pour tous les 1.4, notamment le 35 mm 1.4 et peut-être celui qui bénéficie le moins du nouvel autofocus du X-T3. Le 35 mm 1.4 et le 16 mm 1.4 bénéficient tous les deux pas mal de l’évolution du X-T3. Le 35 mm 1.4 un peu moins et celui qui vraiment en bénéficie plein pot, c’est le 56 mm 1.2 que je ne trouve vraiment pas mauvais.

Alors, je sais que j’ai beaucoup critiqué le piqué notamment à 1.2 du 56 mm, écoutez, je ne sais pas trop quoi vous dire, c’est-à-dire que j’ai réussi en avoir 5 de 56 mm 1.2. Certain qu’on m’a prêté, certains que j’ai loué et en fait je me suis aperçu que cela dépendait purement de la copie que j’avais en fait et j’ai réussi à posséder une copie du 56 mm 1.2 dont le piqué à 1.2, il est vraiment excellent. Je n’ai absolument rien à y reprocher.

XF56 et autofocus rapide sur X-T3

Le problème, c’est que bon voilà, j’avais cinq copies du 56 mm 1.2 et il n’y avait qu’une seule qui est à 1.2 qui avait un piqué génial. Le reste allait du très mou à moyennement mou. Donc là encore, j’en ai déjà parlé plusieurs fois sur la chaîne, je ne suis pas certain que les copies des objectifs soient toutes équivalentes et on a des bons et des moins bons. Ce qui veut dire que, ce qui explique parfois qu’on a des tests faits par des professionnels qui sont d’un côté excellent et de l’autre côté vraiment très moyen.

Et je pense que c’est tout simplement la copie qu’on a reçue qui est différente. Bref, tout cela pour dire que vraiment la grosse nouveauté de ce X-T3 pour moi c’est l’autofocus et on en parlera jamais assez. L’autofocus, c’est aussi la capacité à détecter les visages. Franchement là aussi lorsque j’ai fait le test, on était parfois un peu dubitatif.

C’est-à-dire qu’on se rend compte et on est, je pense, induit en erreur par l’affichage de l’écran LCD qui est un peu balbutiant, qui met le carré un peu n’importe où, et en fait on se rend compte que dans la réalité les photos et la détection des visages sont meilleures que ce que l’appareil photo vous laisse entendre.

Super détection des yeux

Et cela, c’est vraiment réel. C’est une détection des visages que j’utilise vraiment de plus en plus. Alors, elle n’est pas parfaite, même ce qui finalement, ce qui me dérange le plus par moments, c’est qu’il va voir des visages dans des endroits où il n’y a pas du tout de visage. C’est un peu incompréhensible. Il est capable de voir un visage sur une poubelle ou sur un arbre. Et carrément de préférer le visage qu’il imagine voir ici dans la forêt, plutôt que le visage de ma fille par exemple.

Donc, il y a quand même des cas qui sont un peu, il y a vraiment une grosse marge de progression sur la détection des visages. On était à zéro. On est peut-être à 6/10 et il reste quand même quatre points à voir pour avoir de 10/10. Même Sony, Sony pour moi est à 7 ou 8/10. Donc, il y a encore pas mal de progression et j’espère que Fuji va l’améliorer par des mises à jour incrémentales de son firmware.

Mais clairement, c’est une fonction que, je me suis pris un X-H1 l’autre jour et je me suis un peu voilà de manière, j’ai l’habitude maintenant, je me suis mis la détection du visage sur le X-H1. Une catastrophe, déjà que l’autofocus du X-H1 paraît vraiment lent par rapport à celui du X-T3. Mais là encore une fois, si vous mettez la détection des visages, c’est une catastrophe. C’est là encore une fois qu’on mesure le gain qu’il apporte ce X-T3.

Déception du tracking

Là où j’ai ma plus grosse déception avec ce X-T3, c’est probablement au tracking. Je l’avais dit lors du test, mais voilà le retour d’expérience me montre que je n’utilise jamais le tracking. Je continue de le faire à la main. Le tracking est vraiment, pour moi c’est d’une piètre qualité. C’est complètement insuffisant. Et Fuji doit vraiment travailler sur le tracking. Là pour moi, le compte n’y est pas et c’est vraiment dommage.

Voilà donc, si on retient tout ce que je dis, grosso modo, j’ai parlé effectivement quasiment que de l’autofocus. Donc autofocus plein cadre, là aussi cela fait une grosse différence. Je peux mettre le collimateur absolument où je veux. Et là encore une fois, je me suis aperçu que moi qui ai fait beaucoup de rafale rapide, cela vient changer vraiment la donne d’avoir la possibilité de mettre le collimateur par tout.

De même pouvoir utiliser la petite zone, un peu plus haut. On n’est pas obligé de rester au centre comme c’était le cas sur le X-T2 et d’avoir d’excellentes performances, c’est pareil. Cela a tout changé.  Mais bon voilà si vous n’êtes pas frustré avec l’autofocus du X-T2, vous n’avez aucune raison à mon sens et je n’ai pas changé d’avis de passer au X-T3.

Un changement appréciable

Mon retour d’expérience, c’est que la grosse nouveauté du X-T3, c’est son autofocus et tout le reste exactement la même chose. C’est la même ergonomie. C’est la même batterie. C’est le même tracking si c’est le tracking qui vous intéresse. Tout cela, cela n’a pas changé. En termes de qualité d’image, c’est pareil. Il n’y a absolument aucun gain à passer au X-T3. Je ne vois pas non plus de pertes.

J’entends ici et là des vidéos qui disent que la dynamique est moins bonne sur le X-T3 que sur le X-T2. Moi personnellement, je n’ai pas du tout constaté cela après de multiples retours d’expérience. Vraiment, il n’y a pas de sujet à ce niveau-là, mais il n’y a pas non plus de gains et je sais qu’il y avait pas mal de gens qui attendaient un gain au niveau de la qualité d’image, au niveau de la montée en iso, au niveau de la dynamique. C’est vrai que tout cela n’a pas du tout reçu de gains.

Voilà ce que j’avais à vous dire sur le X-T3. Alors, je n’ai pas parlé de la vidéo parce que je ne ferai pas de vidéo. Je le répète, mais la vidéo est probablement exceptionnelle. Ce X-T3, à ma connaissance, je n’avais jamais vu un Fuji aussi recommandé que ce X-T3par toute la presse international. Lorsqu’il y a eu la fin de l’année 2018, beaucoup de rédactions ont donné leur prix et on s’est aperçus tous que le X-T3 gagnait les prix les uns après les autres.