Bienvenue sur Les Guides Fujifilm ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute regarder les 12 conseils 100% FUJI pour débuter sans stress 🙂 Cliquez ici (gratuit) !

Allez aussi voir du coté des Masterclass Fuji X : ICI


Pour faire de la voie lactée, faut-il privilégier le piqué haut de gamme qu’offre le Fujinon XF10-24 F4 ou la grande ouverture du Samyang 12mm F2 ? En voie lactée, l’ouverture est extrêmement importante et nous allons le vérifier.

La vidéo « XF 10-24 ou Samyang 12mm pour la voie lactée ? »

 

Le script Voie Lactée : XF 10-24 ou Samyang 12mm ?

=> Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

 

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler de voie lactée, c’est la saison des voies lactées. On va se régaler. Si vous n’avez jamais essayé de faire des voies lactées, franchement, cela vaut vraiment le coup d’essayer d’en faire parce que c’est vraiment un exercice génial et cela fait des photos magnifiques.

Moi-même, j’ai un workshop voie lactée qui arrive. Justement, j’avais une question qu’on me pose dans les mails, mais que je me posais aussi finalement c’est : lequel des deux ? Aujourd’hui quand on veut faire une voie lactée, on a besoin d’un ultra grand-angle. Aujourd’hui, il n’y a pas cinquante solutions lorsqu’on est chez Fuji. Et moi, les deux solutions aujourd’hui que je peux utiliser, c’est le XF10-24 mm F4 ou le Samyang 12 mm F2.

Fujifilm & voie lactée

Donc ici, on ne parle pas spécialement de prix, même si le Samyang est trois fois moins cher que le XF10-24 mm. Ici, la question qui se pose c’est : le Samyang 12 mm a un piqué qui est moindre par rapport au XF10-24 mm. C’est-à-dire que si vous comparez vraiment les deux à iso 200, vous allez voir que le XF10-24 mm est meilleur que le Samyang. Il n’y a pas de match. Franchement, il n’y a vraiment pas de match.

Pour autant, il y a deux stops d’écart entre les deux objectifs puisqu’il y en a un qui est à F2 et l’autre qui est à F4. Deux stops d’écart, cela va changer quand même pas mal de choses. Cela veut dire que lorsqu’il fait nuit et que vous avez besoin de laisser rentrer de la lumière, par exemple sur un objectif, vous allez être à iso peut-être 3200. Et sur l’autre objectif, vous allez être à iso 800. Donc sur la XF10-24 mm, vous allez être à iso 3200. Et sur l’autre, vous allez être à deux stops 2 de moins iso 800.

La question qui se pose c’est : une fois que la montée en iso est venu sur les photos, lequel permet d’avoir la photo avec le meilleur résultat. J’espère que je suis claire. Mais, il y a une photo qu’on va faire à F2 à iso 800 et il y a une autre photo qu’on va faire à F4 à iso 3200. Donc, il va y avoir deux stops d’écart et donc une montée en iso qui va venir diminuer le piqué qui était meilleur du XF10-24 mm.

Quel objectif pour photographier la voie lactée ?

La question c’est : est-ce qu’au final, il vaut mieux prendre la photo avec le XF10-24 mm, mais avec la montée en iso ou est-ce qu’il vaut mieux prendre la photo avec le Samyang qui a un piqué moindre, mais qui va moins monter dans les iso. Lequel des deux va gagner le match ? On va voir cela sur l’ordinateur.

Alors déjà si on compare les piqués juste pour vous montrer, donc à iso 200 pour commencer. Oh là là, cet ordinateur qui rame, c’est vraiment pénible. Donc, on va se rendre compte que le Samyang est moins bon que le XF10-24 mm. Donc, si je devais faire une photo à iso 200, c’est clair et net que le XF10-24 mm est meilleur que le Samyang.

Vous voyez, je ne sais pas si c’est clair pour vous, ici sur YouTube, mais moi ici à l’écran, la photo du Samyang est moins précise. Peut-être à 200 %, cela va mieux passer sur YouTube, je ne sais pas. La question va se poser une fois qu’on a fait la montée en iso. Donc, on va prendre la photo à F4 avec le XF10-24 mm, mais on va monter les iso à 3200 qui sont des iso-réalistes pour de la voie lactée. C’est à peu près comme cela que je vais devoir monter les iso.

2 stop d’écart

De l’autre côté, si je prends la même photo avec mon Samyang à F2 avec un piqué moindre, je vais devoir monter les iso à iso 800 et on compare les deux images. Et là, on va s’apercevoir que le fait de ne pas monter en iso rend la photo meilleure. C’est-à-dire que le piqué du Samyang sera meilleur que le piqué du XF10-24 mm. Là, on le voit sur le carton.

Ici par contre, c’est plutôt net. Je préfère largement le carton que me donne le Samyang. C’est le cas aussi, regardez un sur le carton de déménagement ici sur le coin extrême droit, on voit bien la différence. C’est le cas aussi sur le ballon, ici. Si on va sur le centre de la photo, c’est le cas aussi du centre avec les pots désherbants ici qui sont vraiment largement plus piqué sur le Samyang de 12 mm qui ne le sont sur le XF10-24 mm qu’on a monté en iso. Et cela va être le cas sur toute la photo. Ici, on voit bien les différences.

Donc, le gagnant est le Samyang 12 mm. C’est-à-dire que si je veux faire une voie lactée en ayant le meilleur piqué, aujourd’hui le meilleur choix à mon sens, tant que le XF8-16 mm 2.8 n’est pas sorti chez Fuji, c’est le Samyang 12 mm qui grâce à une grande ouverture va vous offrir le meilleur des photos possibles actuellement pour le capteur Fujifilm.

Conclusion, le meilleur des objectifs aujourd’hui pour faire de la voie lactée sur un fujifilm, c’est le Samyang 12 mm et il y a vraiment no match entre le 12 mm et le XF10-24 mm parce que la montée en iso vient trop dégrader le piqué et permet largement au Samyang de rester le meilleur. Donc voilà, meilleur choix pour la voie lactée, Samyang 12 mm dans les 300 – 350 euros, si vous vous en tirez bien. Voilà la réponse à la question que vous m’avez posée.