Pour vos Fujifilm X-T20, vous avez le choix entre le kit XC 16-50 ou le Fuji XF 18-55 ? Lequel choisir ? Suivez le guide !

J’ai fait le comparatif XC16-50 et XF18-55 ? On voit la différence de piqué, d’autofocus, de qualité de construction, d’abération chromatique, vignetage…

Bref, on voit tout 🙂

 

 

Comparatif Fujifilm XC16-50 ou XF18-55 ou XC14-45 ?

Bonjour à tous !

C’est Damien. Aujourd’hui, on voit la différence entre le XC 16-50 et le XF 18-55. Les deux kits historiques de chez Fujifilm. Je dis historique parce que finalement le XC aujourd’hui, il n’est plus beaucoup proposé. On le trouve principalement avec le X-T20 et encore, les stocks sont quand même assez limités. Je pense que Fujifilm ne doit pas en vendre tant que cela.

Ensuite, le XC si je ne dis pas de bêtises, il n’est pas proposé avec le X-T2, il n’est pas proposé avec le X-Pro2, il n’est pas proposé avec le X-E3. En fait finalement, aujourd’hui pour l’instant, il est cantonné au X-T20 dans la nouvelle gamme Fujifilm.

Il faut donc voir si dans le futur, ils vont pouvoir le proposer avec d’autres appareils photo, mais je me demande si ce n’est pas un objectif que Fujifilm est en train de pousser vers la sortie peu à peu. Peut-être que Fujifilm estime lui aussi qu’il n’est pas fait pour les 24 millions de pixels.

Alors moi, je l’ai commandé pour pouvoir justement le comparer. Je m’attendais sincèrement à plus de différence entre les deux objectifs. J’ai été plutôt agréablement surpris par rapport à ce XC. Alors, si vous ne les connaissez pas, la première différence entre les deux, c’est la qualité de construction.

Vous avez ici avec le XF un tout métal et ici un tout plastique. Tout métal, vous sentez vraiment déjà, il est un peu plus lourd. Il est froid comme du métal qu’ici tout métallique, la baïonnette. Tout nickel. Ici, c’est une autre idée, on a l’impression d’avoir un jouet, vraiment tout plastique. Cela fait vraiment très cheap. Vous voyez ici, tout plastique.

Fujinon XF18-55 ou XF16-50 ?

On a une bague d’ouverture ici sur le XF 18-55, bague d’ouverture qu’on n’a pas ici. Les deux disposent d’un stabilisateur, mais pour autant sur le XF 18-55, on a un bouton pour le stabilisateur et un bouton aussi pour passer en automatique. Ici évidemment, on n’a absolument rien ni pour l’un ni pour l’autre. Pourtant, il a un stabilisateur, mais il n’a pas le bouton pour stabiliser.

Comme vous pouvez le constater, le bouchon d’un côté, on a un vrai bouchon Fujifilm sérieux. Ici, on a un espèce, ce n’est même pas un bouchon, c’est un cash.  C’est-à-dire qu’il n’est pas vissé, il est juste posé. On est vraiment dans du bas de gamme du moins sur la proposition. Alors tel qu’on la voit du produit, on est vraiment dans du bas de gamme.

Pour autant, quand j’ai fait les tests de piqué, j’ai été surpris de ne pas constater plus de différence entre le XC 16-50 et le XF 18-55 que cela. On va sur l’ordinateur pour le voir. Pour éviter des polémiques, voici les conditions du test. Comme vous voyez, il n’y a absolument rien qui bouge. Il ne peut pas y avoir de flou de mouvement. Je vous montre le piqué quand même.

C’est vraiment pour vous montrer que j’ai fait les tests, que ce n’est pas quelque chose que j’ai lu sur internet. J’ai fait moi-même mes photos, mais il n’y a pas grand-chose à voir. Sincèrement, je ne voulais même pas vous les montrer. Pour moi, il n’y a pas vraiment de différence entre les deux, en fait.

Fujifilm XC14-45 ou XC16-50 ?

Donc à partir de là, je n’ai pas grand-chose à vous montrer. Le XC 16-50 n’est pas ridicule par rapport aux XF 18-55, même je suis plutôt agréablement surpris. Je pensais sincèrement qu’il y allait avoir une vraie différence entre le XC et le XF. Sincèrement, je ne vois pas de grande différence.

Vous pouvez constater par vous-même, le XC maintien plutôt la route. Au coin extrême gauche, c’est un peu plus piqué, mais en termes de différence, c’est quand même assez ridicule malgré tout, je trouve.

5.6, donc là ce n’est pas tout à fait la même focale puisqu’il y en a un qui est à 50 et l’autre qui est à 55. Il est là. Franchement, il n’y a pas grand-chose à voir. Enfin, vous pouvez le constater par vous-même. Moi, je ne vois pas spécialement de différence.

Vous voyez en termes de piqué, il n’y a pas énormément de différence. Sur certains côtés effectivement, on trouve que le XF 18-55 est bien meilleur, mais au centre ce n’est pas toujours facile de savoir lequel est lequel.

Donc la conclusion de tout cela, c’est que la différence va surtout se faire sur la plage d’ouverture puisque le XF 18-55 va ouvrir de 2.8 à 4 alors qu’ici on est du 3.5-5.6. Donc, on a à peu près un stop d’écart entre les deux. Forcément, on n’a pas tout à fait les mêmes photos. Forcément, on n’a pas tout à fait les mêmes photos.

Après l’autre chose à noter, c’est qu’ici on lui reproche souvent au XF 18-55 de ne pas être un XC 16-50. C’est-à-dire qu’on n’a pas la focale grand-angle. Le 24 mm, on ne l’a pas. Ici avec ce XC on l’a. Donc évidemment, on va élargir un peu plus large notre champ de vision. Par contre, celui-là s’arrête à 50 mm et celui-là s’arrête à 55 mm. Mais dans ce sens-là, c’est moins gênant. Il vaut mieux avoir la plus courte que la plus longue. Mais bon, c’est comme cela, les choses sont faites ainsi.

Quel kit Fujifilm choisir ?

L’autre chose que j’ai voulu tester sur ces objectifs-là est l’autofocus. Là par contre, j’ai trouvé une vraie différence entre le XC et le XF. En fait sur le X, on a vraiment l’impression de ne pas avoir de corrélation de phase et d’avoir uniquement un autofocus à détection de contraste puisqu’on à ce mécanisme de pompage où on a l’impression qu’il est sans cesse en train de chercher.

L’autofocus fait un tout petit peu de bruit. Si on fait de la vidéo, cela pourrait s’entendre et on a ensuite l’autofocus qui fait… Il est sans arrêt en train de faire des erreurs et de chercher quel est le bon contraste et quel est le bon autofocus.

Là où on a le XF 18-55 qui lui a un bon autofocus, qui va directement droit au but tel qu’on peut attendre d’une détection de phase où tout de suite sans avoir ces mécanismes d’erreur. En plus, il est totalement silencieux. Donc en termes d’autofocus par contre, j’ai vu une grosse différence entre les deux.

Autres choses, ce sont les vignetages et les aberrations chromatiques. Sachez que ces deux objectifs ont des aberrations chromatiques beaucoup plus pour le XC que pour le XF. Les deux objectifs sont sujets aux vignetages. Pour autant avec la correction automatique qui est appliquée aussi bien par les appareils photo que par les logiciels de posttraitement franchement, ce n’est pas très gênant. Ce n’est pas un paramètre qu’on va vraiment beaucoup prendre en compte.

Par contre effectivement, il faut savoir que notamment au plus grand-angle sur le XC, il y a quand même pas mal d’aberrations chromatiques. Donc les aberrations chromatiques, vous savez, ce sont des franges violettes par exemple qui apparaissent lorsque vous êtes dans des situations de lumière particulière, ou ce sont les faisceaux de lumière qui viennent heurter un objet qui vous crée ce qu’on appelle une aberration, quelque chose qui n’existe pas, mais que l’appareil photo a vu quand même.

Pour le reste, souvent quand vous achetez l’appareil photo, on a à peu près 150 à 200 € de différence entre un kit avec un XC et un kit avec un XF 18-55. Donc si la question que vous vous posez est est-ce que cela vaut le coup de mettre ces 150 € ? Ma réponse est oui, cela vaut le coup.

Cela vaut le coup parce que j’estime qu’ici on est vraiment dans du bas de gamme. C’est quand on a un bel appareil photo comme cela qu’on a payé 1000 € qui est bien construit, y mettre un objectif tout plastique avec un autofocus qui rame un peu, etc., ce n’est quand même pas génial. Moi, je préfère largement y mettre un vrai objectif en métal bien construit et avec un bon autofocus. Je pense que pour 150 €, cela fait à peu près 10 % du prix de l’appareil photo. Cela vaut le coup. Sincèrement, cela vaut le coup.

Encore une fois, il faut bien penser que le boîtier, si vous ne lui mettez pas l’objectif qui permet de mettre en valeur le boîtier, vous n’avez que la moitié de ce que vous avez payé, vous avez mis 950 € au lieu d’en mettre 1100 €, mais vous n’avez pas totalement ce que vous auriez pu avoir. Donc, ce serait un peu dommage.

Par contre, si aujourd’hui vous avez le XC est-ce que cela vaut le coup de faire une mise à jour et d’acheter le XF 18-55, je ne crois pas. Sincèrement, je ne crois pas. Il n’y a pas assez de différences. Donc, je pense que si vous avez le XC, vous gardez le XC et vous achetez des focales fixes plutôt que d’aller venir mettre comme niveau 450 – 500 €, peut-être le XF 18-55, je ne sais pas. Sincèrement, je n’ai pas regardé.

Mais je pense qu’il vaut mieux à ce moment-là soit mettre les 500 € pour se faire plaisir et acheter un beaucoup plus gros zoom, soit mettre les 500 € pour acheter une belle focale fixe en f2, quelque chose qui de toute façon fera mieux, meilleur piqué, meilleur autofocus que si vous aviez acheté le XF 18-55.

Donc si c’est par exemple vraiment le grand-angle qui vous manque, vous pouvez aller chercher du 14 mm 2.8 ou du 16 mm 1.4, même si ce n’est pas tout à fait le même prix. Je pense que vous y gagnerez plus qu’en vendant votre XC et en achetant un XF 18-55. Voilà mon avis sur ces kits. C’est une vidéo que je voulais faire, cela devait être vraiment très longtemps. Je suis content qu’elle soit faite, je suis content d’avoir pu vous donner mon avis.

J’espère que cette vidéo vous a été utile. Si c’est le cas, lâchez-moi un pouce levé vers le haut. Si vous avez des questions ou des commentaires, cela se passe juste en dessous de cette vidéo et je vous réponds. Si vous débarquez sur la chaîne avec cette vidéo, cliquez sur mon visage, cliquez sur le bouton s’abonner. Juste en bas de cette vidéo, vous avez une cloche. Appuyez sur la cloche pour être prévenu des prochaines vidéos, sinon YouTube ne vous préviendra pas. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une excellente journée et à bientôt sur la chaîne.

Salut !