Si vous recherchez un objectif pour faire des portraits avec votre appareil Fujifilm, vous risquez de ne plus savoir où donner de la tête. Eh oui, il y a beaucoup de choix ! Entre le XF 35mm f1.4, le XF 90mm f2, le XF 50mm f2, le XF 56mm f1.2 et le tout nouveau Viltrox 56mm f1.4, difficile de se décider. Plein d’éléments sont à prendre en compte : l’impact de la focale sur la photo et le bokeh, la réactivité de l’autofocus, le piqué… Ce comparatif va vous aider à y voir plus clair. 

Comparatif Viltrox 56 1.4 vs XF56 1.2 vs XF50 F2 vs XF90 F2 : la vidéo explicative

 

 

Les 4 objectifs qui s’affrontent : Viltrox 56 1.4 vs XF56 1.2 vs XF50 F2 vs XF90 F2

J’aurais pu choisir beaucoup plus d’objectifs pour ce comparatif, mais j’en ai sélectionné 4. Selon moi, ce sont ceux qui sont le plus adaptés à la photo de portrait. Les voici :

  • Le XF 90mm f2 (540 grammes) vendu à 869 €, avec une distance de mise au point de 60cm. 
  • Le Viltrox 56mm f1.4 (290 grammes) vendu à 349 € et ayant une mise au point de 60 cm. 
  • Le XF 50mm f2, le plus petit et le plus léger du comparatif. Il ne pèse que 200 grammes et peut faire la mise au point à partir de 39 cm. Le tout pour un prix de 449 €. 
  • Le XF 56mm f1.2 (405 grammes) un objectif légendaire de chez Fujifilm. Sa distance de mise au point minimale est de 70 cm. C’est aussi le plus cher de ce comparatif puisqu’il est vendu à 899 €. 

Ce comparatif aurait également pu inclure des focales de 35mm comme le XF 35 f1.4 ou le XF 35 f2, mais j’estime que ces objectifs ont une déformation beaucoup trop prononcée pour faire du portrait. Ils conviennent plutôt aux portraits environnementaux (des portraits pris de loin, au-dessus du genou du sujet).

L’importance de la focale pour éviter les déformations 

Quelle différence entre 50 mm et 90 mm ? 

50mm (à gauche) et 90mm (à droite)

Avec la focale de 50mm, il faut se rapprocher beaucoup plus de son sujet. Résultat ? Le visage est déformé, notamment au niveau du nez et de la mâchoire qui sont plus prononcés. 

La focale à privilégier entre 56 mm et 50 mm 

56mm à gauche et 50mm à droite

Même avec une focale de 56mm, on peut voir quelques différences. Le nez est encore un peu élargi, donc ce n’est vraiment pas l’idéal pour du portrait !

Le changement d’arrière-plan à 56 mm et 90 mm 

Avec la compression des plans, vous allez voir que l’arrière-plan est différent, alors même que la taille du sujet reste identique et qu’il ne bouge pas. Plus votre focale est longue, plus l’arrière-plan va sembler proche du sujet. C’est notamment ce qui rend le fond de votre image plus ou moins distrayant. 

Même chose sur cet exemple : les éléments de l’arrière-plan sont plus visibles avec le 50mm (en bas à droite). À 90 mm (en haut à gauche) le fond semble plus proche. Bien évidemment, tout ça n’a rien à voir avec le bokeh, c’est juste la compression des plans qui rentre en jeu. À vous de voir le rendu que vous préférez ! 

Quel objectif a le meilleur bokeh pour du portrait ? 

Viltrox 56mm f1.4 (en haut à gauche), XF 56mm f1.2 (à droite)

Sur ces deux objectifs 56mm, le bokeh n’est pas tout à fait similaire. Le Fujifilm offre un bokeh plus doux et moins flashy que le Viltrox. En toute logique, c’est le XF 50mm f2 qui a le bokeh le moins prononcé. Quant au XF 90mm f2, il se défend plutôt bien et se rapproche énormément du résultat qu’on peut avoir avec un 56mm. 

Comme cette plante diffuse bien la lumière, elle est très pratique pour tester le bokeh. Et ça confirme bien ce qu’on a vu dans l’exemple précédent : 

  • Le XF 56mm f1.2 (en haut à droite) donne la meilleure douceur ;
  • Le XF 90mm f2 fait un excellent boulot ; 
  • Le XF 50mm f2 produit un bokeh un peu plus chargé et contrasté, il est moins doux que ces comparses haut de gamme ; 
  • Le Viltrox 56mm f1.4 s’en sort plutôt bien, avec un bokeh moins crémeux que le 56mm f1.2, mais qui reste tout de même très doux. 

Le XF 56 1.2 à gauche et le Viltrox 56 1.4 à droite

Dernier test avec les deux objectifs de 56mm : le Viltrox et le Fujifilm à f1.4. Sur ce type de scène avec des lumières difficiles, c’est le Fujifilm s’en sort beaucoup mieux que le Viltrox. La différence entre le haut de gamme à 900 € et le Viltrox à 349 € se ressent lorsque la luminosité est plus compliquée à gérer. 

Une qualité d’image similaire pour les Viltrox 56mm  f1.4, XF 56mm f1.2, XF 50mm f2 vs XF 90mm f2

Vous n’avez aucun souci à vous faire concernant le piqué, ces 4 objectifs ont quasiment tous le même niveau. Il n’y a que sur le XF 56mm f1.2 que le piqué est un peu plus doux, mais c’est compensé par un arrière-plan sublime. D’ailleurs, le Viltrox le devance sur ce point. Pour avoir le meilleur piqué, c’est vers le XF 90mm f2 qu’il faut se tourner. Ses performances optiques sont juste incroyables. 

Mais dès que vous fermez l’ouverture à f5.6, la qualité est superbe sur tous les objectifs. Il faut vraiment beaucoup zoomer pour voir une différence ! Peu importe celui que vous choisissez, le piqué sera au rendez-vous. 

Qui a l’autofocus le plus réactif ? 

J’ai testé l’autofocus dans deux conditions : une série de rafales avec mon fils qui marche vers moi, et une autre série avec mon fils qui court vers moi. Ensuite, j’ai fait le ratio des photos réussies et loupées. Je vous épargne tous les calculs, voici le résultat : 

  • Le Viltrox est constant, c’est vraiment une très bonne performance pour un objectif avec une si faible profondeur de champ.
  • Avec le XF 56mm f1.2, c’était une catastrophe. Il n’est pas fait pour photographier des sujets en mouvement. 
  • Le XF 50mm f2 se défend bien. 
  • Le XF 90mm f2 est celui qui a le meilleur autofocus. Son taux de photo réussie est excellent ! 

Le classement final pour bien choisir votre objectif à portrait chez Fujifilm 

Le XF 90mm F2 : le grand gagnant 

Cet objectif a tout pour lui : meilleure compression des plans, pas de déformation des visages, superbe profondeur de champ, belle qualité de piqué, autofocus le plus efficace… C’est vraiment ce qui se fait de mieux pour le portrait chez Fujifilm. Avec lui, impossible de vous tromper, c’est celui que je conseille les yeux fermés ! Son seul inconvénient, c’est qu’il oblige à s’éloigner de son sujet (logique avec un équivalent 135 mm !). Il vaut mieux le savoir à l’avance, parce que ça ne convient pas tout le monde. Mais sur un capteur APS-C, sachez que c’est la meilleure solution. 

Le XF 56mm f1.2 : un objectif pour des portraits statiques 

Celui-ci, c’est l’objectif que j’aime détester. Il a un côté magique avec sa belle lumière et son bokeh très doux, mais les photos sont floues dès qu’il y a le moindre mouvement. C’est dommage parce que j’aime vraiment ses images. En bref, c’est une optique parfaite si vous photographiez des sujets fixes. 

Le Viltrox 56mm f1.4 : le compromis parfait pour les petits budgets  

Il a beau ne pas être parfait à cause de ses aberrations chromatiques et de son bokeh qui manque parfois de douceur, c’est un objectif que je recommande sans hésiter. Vous ne pourrez pas trouver un meilleur rapport qualité/prix. En plus d’être le moins cher, il délivre un excellent piqué et son autofocus fait partie des plus réactifs. Si vous cherchez un objectif pas cher pour faire des portraits avec votre Fujifilm, le Viltrox est un très bon choix ! 

Le XF 50mm f2 : celui que je ne conseille plus 

Jusqu’à présent, c’était un objectif que je conseillais beaucoup en raison de sa compacité et de son prix. Le problème, c’est que le Viltrox vient désormais lui faire de l’ombre. Eh oui, ce dernier ne coûte que 349 €, il a une ouverture à 1.4 et une focale de 56 mm. Le XF 50mm f2 est finalement plus cher que le Viltrox, alors qu’il ne fait rien de mieux que lui… Difficile de vous le conseiller ! 

 

Alors, lequel préférez-vous ?