Sur votre Fujifilm X-T2, X-T20, X-E3, X-Pro2 ou X100f, vous pouvez configurer les ISO en AUTO et mettre une vitesse d’obturation minimale à AUTO ! Dans ce cas, la vitesse s’adapte immediatement à la focale que vous utilisez.

Le problème,c’est que l’algorithme est un peu bête et n’utilise pas de vitesse mini …du coup, pour les focales inférieures ou égales à 35mm, l’option VITESSE AUTO est complètement inutile …

Par conséquent cette option est surtout utile pour les zoom qui commence à 50mm. Et avec la limitation qu’il s’agit d’une vitesse pour éviter un flou de bougé, si ce que vous photograhiez bouge, il faudra vérifier que la vitesse est suffisante pour figer le mouvement !

 

La vidéo « Vitesse AUTO : Limites & usage »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

Le script de la vidéo « Attention avec la vitesse AUTO sur un Fuji »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

Il y a quelque temps, j’ai sorti une vidéo où je vous ai montré une des fonctions de votre FUJIFILM qui était la vitesse auto. Alors, je vous mets le lien vers la vidéo en question juste en bas. Mais, il fallait aller dans les menus, dans la prise de vue, vous allez dans ISO, vous choisissiez un des trois autos et vous allez dans vitesse d’obturation, et vous avez une position auto qui est cachée tout en bas.

Malheureusement, vous ne pouvez rien configurer. C’est-à-dire que cette position auto, elle va adapter la vitesse minimum en fonction de la focale. Donc, elle va marcher un peu bêtement dans le sens où elle va prendre la focale et elle va la multiplier fois 1,5. Donc par exemple, si vous prenez, moi je ne sais pas, 50 mm, elle va vous proposer un 1/75e de secondes. Donc, elle va être assez bête.

Une vitesse mini qui déscend trop

Le problème, c’est qu’il aurait fallu pouvoir donner une vitesse minimale au calcul en fait de la vitesse automatique. Puisque par exemple si vous vous mettez au 16 mm, ici j’ai le cas sur l’appareil photo, je me mets au 16 mm, il va proposer une vitesse minimale qui est par exemple de 1/24e de seconde. Donc, c’est normal puisqu’il applique la règle. Donc, il a fait 16 mm x 1,5 égal 24. Mais malheureusement, ma vitesse minimale, je n’ai pas de stabilisateur sur cet objectif-là. Cela serait plutôt aux alentours de 1/60e de secondes. Et donc, il me propose une vitesse minimale qui est beaucoup trop basse.

Alors certains d’entre vous ont pensé que j’étais en train de vous conseiller de rester toujours dans cette position automatique, ce n’était pas du tout mon propos. Je voulais juste vous annoncer que cette fonction existe si vous ne le saviez pas. Et vous dire que potentiellement cela peut vous intéresser selon les cas. Mais il faut configurer son appareil photo en fonction de ce qu’on a envie de faire.

A utiliser avec des zooms au de la de 50mm

C’est-à-dire qu’en l’occurrence si vous vous mettez en position auto, il faut avoir l’œil en fait sur la vitesse qu’il va vous proposer. C’est pour cela que je disais dans les commentaires que pour moi cette position auto, elle était surtout adaptée pour des zooms à partir de 50 mm, donc typiquement un 50, un 55-200 ou un 50-140, ou un 100-400. Moi, c’est une fonction que j’utilise personnellement quand j’utilise un 100-400. C’est-à-dire que je vais avoir des vitesses minimales qui vont varier beaucoup. Si je me mets à 400 mm, je vais avoir une vitesse de 1/600e  minimum. Et si je me mets à 1/100e, ma vitesse, cela va être deux un 1/50e.

Donc du coup, cela me permet oui de venir ajuster automatiquement ma vitesse en fonction de mon zoom. Et cela, j’aime plutôt bien. Par contre, il faut garder à l’esprit que c’est une vitesse qui va vous permettre de compenser un flou de bougé. Si vous êtes en train de faire une photo de sport ou de quelque chose qui est en train de bouger, il faut vérifier que la vitesse que vous avez choisie, certes elle doit être adaptée par rapport à votre focale, mais il faut qu’elle soit adaptée aussi en fonction de ce qui est devant l’appareil photo.

Et donc cette position auto, elle n’a aucune idée. Elle considère que ce qui est devant vous ne bouge pas. Donc, si ce qui est devant vous est en train de bouger, vous avez intérêt à ne pas utiliser cette fonction-là puisqu’elle n’est pas du tout adaptée. Voilà, je voulais revenir une bonne fois pour toutes sur cette fonction auto. Elle est utile, mais elle est utile que dans des cas bien particuliers et avec des limites qu’il faut connaître.

Une fonction a utiliser si besoin

Donc vitesse, elle descend parfois avec des vitesses beaucoup trop basses. Donc, si vous utilisez typiquement une focale en dessous, inférieur, ou égal à 35 mm, donc 35 mm en focale à APS-C, équivalent 50 mm et si vous êtes en train de photographier des sujets qui bougent, cette vitesse auto n’est pas du tout adapté à vous. Elle est adaptée uniquement quand vous photographiez principalement des choses qui n’ont pas besoin d’une vitesse très élevée, et surtout sur des zooms, je pense entre 50 et 400.

Voilà, si vous trouvez la vidéo utile, lâchez-moi un double pouce levé vers le haut. Vous êtes libre de recevoir en complément de cette vidéo le guide de démarrage du Fujiste débutant qui est là. Regardez les 12 conseils. Abonnez-vous à la chaîne en cliquant sur mon visage. Et juste en bas de la vidéo, vous avez une cloche. Et vous dites-moi en commentaires si vous avez testé cette vitesse auto et si vous en avez été déçu et si vous avez compris comment vous pourriez l’utiliser et dans quel cas vous pourriez l’utiliser, cela se passe juste en dessous de cette vidéo. Allez à bientôt sur la chaîne.