Avec le dernier X-S10, Fujifilm propose un appareil original : éléments du X-H1, capteur du X-T4, batterie du X-T3… Difficile de le distinguer des autres boitiers ! Et quand on sait qu’il est quasiment au même prix qu’un X-T3, c’est encore moins facile de se décider. Pour y voir plus clair, on fait le point sur toutes les différences entre un X-T3 et un X-S10.

Fujifilm X-S10 vs X-T3 : le comparatif en vidéo

 

 

Une construction différente

Commençons par ce qui les différencie physiquement. Le X-S10 est bien plus gros que l’ancien X-T30 qu’il remplace. C’est à peu près la même taille que le X-T40, mais en plus grand à cause de son capteur stabilisé. Pour autant, il est quand même plus léger (465 g) que le X-T3 qui pèse 539 g. Le grip du X-S10 est également plus prononcé, ce qui permet de l’avoir mieux en main et de soutenir des objectifs assez lourds.

Et la grosse particularité de ce X-S10 : il dispose d’une molette PASM traditionnelle. Sur le X-T3, on retrouve l’ergonomie propre à Fujifilm, à savoir une molette pour chaque réglage du triangle d’exposition. Enfin, la taille du viseur et les écrans ne sont pas du tout les mêmes sur ces deux boîtiers.

Les ressemblances du X-S10 et du X-T3

La même qualité d’image

Quel appareil fera les plus jolies photos ? Aucun des deux ! Eh oui, vous aurez exactement les mêmes photos avec le X-S10 et le X-T3. Fujifilm a repris le même capteur : technologie, génération, montée en ISO, dynamique… Tous les composants sont identiques.

Une conception haut de gamme

Sur ce X-S10, on retrouve le châssis en magnésium qui était jusqu’à présent réservé au X-T3. Par rapport au X-T30, on est sur une belle amélioration !

Une batterie identique

Le X-S10 a beau reprendre la batterie du X-T3, l’autonomie ne sera pas la même. Pourquoi ? Simplement à cause du capteur stabilisé qui va consommer plus de batterie que sur le X-T3 qui n’est pas stabilisé.

Le même autofocus 

Le X-T3 vient de subir une mise à jour de son système autofocus, il est donc désormais au même niveau que le X-T4. Et comme le X-S10 possède le même AF que le X-T4, ils sont à égalité !

Ce qui distingue le Fujifilm X-T3 du X-S10

Leurs caractéristiques techniques ne sont pas tout à fait les mêmes. Ces deux appareils ont chacun leurs avantages et inconvénients.

Les avantages du X-T3

Le Fujifilm X-T3 a plusieurs points forts :

  • 2 ports de cartes SD UHS-II alors que le X-S10 n’a qu’un port UHS-I ;
  • Plus de boutons personnalisables grâce au pad directionnel (il a disparu sur le X-S10) ;
  • Viseur plus confortable, surtout si vous portez des lunettes ;
  • 4K 60 FPS, mode ALL INTRA, H265 (c’est-à-dire que votre appareil est capable de compresser un peu plus votre vidéo pour vous donner une meilleure qualité) ;
  • 4:2:0 10 bits en interne, alors qu’il faut passer par un enregistreur externe pour faire du 10 bits sur le X-S10 ;
  • Enregistrement à la fois sur le moniteur externe et la carte SD, et non pas sur l’un ou l’autre comme avec le X-S10 ;
  • Obturateur qui va jusqu’à 1/8000e contre 1/4000e sur le X-S10 ;
  • Tropicalisation.

Les avantages du X-S10

Allez, c’est au tour du X-S10 de montrer ce qu’il a en plus :

  • Un capteur stabilisé, plus avantageux en vidéo (évite les tremblements) et en photo.
  • Un écran sur rotule, beaucoup plus pratique pour du VLOG, des selfies, ou des prises de vue créatives.
  • La simulation de film Classic Negative, ma préférée. Ce nouveau look n’est pas encore accessible sur le X-T3, on verra si Fujifilm décide de l’ajouter un jour via une mise à jour.
  • Un poignée de grip plus agréable.
  • Un mode automatique que vous ne retrouverez pas sur le X-T3.
  • La possibilité de faire des ralentis en 1080p 240 i/s, alors que le X-T3 est limité à 120 i/s.
  • Un flash à portée de main.

Qui choisir entre le X-S10 et le X-T3 ?

Finalement, le choix est assez difficile à faire. Ce dilemme vous laisse plusieurs possibilités :

  • Prendre le X-T4 si vous ne voulez pas faire de compromis et que vous souhaitez avoir tout ce que le X-T3 et le X-S10 proposent (quitte à mettre environ 500 € en plus) ;
  • Opter pour le X-T3 si vous préférez profiter d’un double port USB et d’une meilleure qualité vidéo ;
  • Choisir le X-S10 pour son écran sur rotule et son capteur stabilisé.

Dans tous les cas, il va falloir faire de petits sacrifices. La seule solution pour éviter de renoncer à certains paramètres, c’est le X-T4 ! Mais quoi qu’il en soit, il n’y a pas de bons ou de mauvais choix. Ce sont deux appareils ultras performants, il faut juste réussir à choisir les compromis que vous êtes prêt à faire.

Alors, qui est l’heureux élu ? Si c’est le X-S10, préparez-vous à la future masterclass qui arrive très prochainement 😉