Photographier de nuit, les étoiles ou la voie lactée demande du matériel un peu particulier. Que vous ayez un X-T2, X-T20, X-T1, X-T10, x100F, X-Pro2 ou autre … vous devrez vous équiper d’un objectif adapté. Les choix se portent sur le XF 10-24 F4, le samyang 12mm F2, XF 14 F2.8 ou même XF 16 F1.4 !

Aucun d’eux ne constitue un vrai choix de premier plan puisqu’il aurait plutot fallu un objectif XF [8-12] F [1.4-2] qui n’existe pas … Le futur XF 8-16 F2.8 répondra en partie au besoin même si une ouverture plus lumineuse que les 2.8 aurait été plus adapté.

La vidéo « Quel objectif pour photographier les étoiles ou la voie lactée ? »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

Le script de la vidéo « Objectif pour l’astrophotographie »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

On me demande aujourd’hui quel est l’objectif que je recommande en cas de : on veut aller de nuit photographier, par exemple, la voie lactée ou les étoiles, la nuit des étoiles filantes, etc. On me dit quel objectif je dois sortir. C’est vrai que j’avais fait une autre vidéo sur le match des super grands-angles.

Liste des objectifs

On a le samyang 12 mm, on a le XF 10-24mm qui est F4 et on a le XF 14mm F2.8 en gros. Après, on a le XF 16mm F1.4. Bref, on a un peu de tout. Il n’y en a pas un seul qui a la même ouverture. Donc, ce n’est pas facile de les comparer. Les prix vont du simple au triple.

Pour la voie lactée, c’est vrai que les fujifilm ne sont pas extrêmement bien lotis. Faire de la voie lactée avec un XF 10-24mm F4, c’est très compliqué. Ce n’est vraiment pas très lumineux quand même F4. Vous n’allez pas obtenir des résultats transcendants. Je ne dis pas que ce n’est pas possible, je dis juste que ce n’est pas l’idéal.

Un objectif qui est aussi cher, on s’attend effectivement à pouvoir avoir une ouverture plus grande. Regardez chez Canon, chez Nikon ou chez n’importe quel autre constructeur, pour ce prix-là, vous avez des optiques très haut de gamme qui vous permettent de faire ce genre de choses-là. Chez Fujifilm pour l’instant, ce n’est pas trop le cas.

Mon opinion

Donc si vous souhaitez vraiment être super grand-angle, j’imagine que le XF 14mm F2.8, ce n’est pas assez. Moi, je trouve qu’on est trop proche des kits en fait, enfin des kits. On est trop proche par exemple du zoom, le XF 16-55mm F2.8. Bon moi à choisir entre le XF 14mm F2.8 et le zoom, personnellement, je préfère le zoom.

L’écart de piqué n’est pas non plus monstrueux. Pourquoi choisir, il y a vraiment trop peu d’écart. Pour 2mm, je garde mon XF 16mm et je n’investis pas dans une nouvelle optique. Du coup, le seul qui reste à la limite, c’est le samyang.

L’alternative Samyang

Effectivement, le samyang, il y a quelques défauts. Il y a beaucoup de vignettage et des choses comme cela, mais il ouvre même à deux. Pour moi, c’est aujourd’hui la meilleure des solutions en voie lactée. Mais c’est vrai que ce n’est quand même pas génial pour l’instant.

Je pense que c’est pour cela que Fujifilm va bientôt ajouter un XF 8-16mm, c’est le super grand-angle, et qui lui ouvrira à F2.8 probablement. Donc cela effectivement, ce sera l’objectif probablement qu’il faudra utiliser pour la voie lactée parce que pour l’instant, c’est vrai qu’il y a un trou et ce n’est pas un hasard, je pense, si Fujifilm se penche sur cette question-là et vient ajouter un nouvel objectif à sa gamme.

Mais moi, actuellement, le conseil que je vous donne, c’est le samyang qui ouvre à F2, 12mm et 320 € à peu près, donc quand même à un bon prix. Le piqué n’est pas mauvais. Il y a des défauts optiques. Effectivement, lightroom va devoir venir les compenser, etc. Mais on s’en sort bien, on s’en sort pour pas très cher et on arrive à faire nos petites photos. On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a, j’ai envie de vous dire.