Je vous montre comment nettoyer le capteur de votre Fujifilm X-T2, X-T20, X-E3 ou X-Pro2 ! Ca marche aussi évidemment pour un Fujifilm X-T1, X-T10, X-Pro1 ou X-E2/X-E2S ! On fait le point ensemble sur la méthode à utiliser, les risques, etc. Utile si vous avez des taches sur vos photos … et donc des taches sur votre capteur !

La première étape est de vérifier si vous avez des taches sur votre capteur, en gros vérifier si le capteur est sale.

Vous devez ensuite le nettoyer, je vous explique tout.

Matériel recommandé : https://amzn.to/2Jn67dt

Fujifilm – Comment enlever les taches du capteur ?

Bon allez, je me lance. Aujourd’hui, on va regarder ensemble comment on nettoie le capteur. Alors, c’est quelque chose que j’avais toujours refusé de faire parce que j’estime que c’est un peu sensible et je ne voudrais pas être responsable de la destruction de votre capteur. Mais bon écoutez, c’est un sujet qui revient vraiment souvent de savoir : comment on trouve qu’il y a des taches sur le capteur et comment on fait ensuite pour les nettoyer.

Alors, il y a deux stratégies. Vous pouvez le confier à un professionnel. Vous l’amenez chez un photographe. Le photographe va s’en occuper. En général, cela procure une indisponibilité de votre matériel puis cela coûte quand même assez cher. Puis, vous avez la deuxième des options qui est de le faire vous-même.

Des traces ou taches sur le capteur ?

Alors, est-ce que c’est dangereux ? C’est une des questions qui revient le plus. Clairement, si vous attendez à ce que quelqu’un vous dise : il y a zéro risque, vous ne risquez rien, vous pouvez y aller, il n’y a aucun danger, ce n’est pas possible. C’est-à-dire que vous êtes en train de manipuler une des pièces les plus fragiles de votre appareil photo. Clairement, si vous faites une bêtise, cela peut avoir des conséquences fâcheuses.

Pour autant, c’est comme pour tout dans la vie. On fait, je pense, tous les jours des trucs dangereux et ce n’est pas pour autant qu’on n’arrive pas à survivre. Donc ici, c’est à peu près la même chose. Je pense que si vous ne faites pas n’importe quoi, c’est quelque chose qui n’a pas énormément de risques. J’ai fait des sondages. J’ai discuté avec pas mal de gens, j’ai discuté avec des professionnels et sincèrement, je n’ai pas trouvé de témoignages de gens qui avaient fait des bêtises et qui regrettaient en fait de l’avoir fait soi-même.

Alors, quand on cherche sur les forums, on en trouve, notamment sur les forums anglais, etc. Mais bon sur le volume de gens qui doivent le faire, cela doit représenter un pourcentage qui doit être quand même assez petit. Je vois de plus en plus de vidéos sur internet de gens qui expliquent comment le faire. Je vais vous le montrer. Je pense sincèrement que ce n’est pas non plus la folie et que pour peu que vous soyez un peu intelligente, que vous fassiez doucement, que vous preniez des précautions, que vous réfléchissiez, ce n’est pas non plus un truc qui est extrêmement risqué.

Un nettoyage par un professionel ou par vous même

Cette vidéo, elle fait suite à la première partie où je vous ai montré comment on détecte qu’il y avait des taches sur son capteur. Donc ici, on va voir comment on les nettoie. Dans cette vidéo, je n’en ai pas parlé, mais évidemment il faut vérifier que les taches, elles ne soient pas sur les lentilles. J’avais fait une vidéo sur comment on nettoie les lentilles de son objectif. C’est donc sûr que si les taches, elles sont sur la lentille avant, ou même, et il faut y penser, la lentille arrière de l’objectif, vous pouvez nettoyer le capteur toute la journée. Les taches, elles sont sur l’objectif.

À ce moment-là, si vous avez plusieurs objectifs, n’hésitez pas non plus à vérifier que les taches sont au même endroit avec un objectif et avec l’autre, que vous n’avez pas des taches qui disparaissent. Parce que des fois sur la lentille arrière, notamment avec les reflets, ce n’est pas toujours évident de savoir, si c’est vraiment propre ou pas. Donc, n’hésitez pas à faire une double vérification. Cela ne coûte pas grand-chose.

Faites attention aussi, si vous voyez une tâche en haut sur votre photo, elle est en bas sur le capteur. Si vous la voyez à gauche, elle est à droite sur le capteur. Tout est inversé. Donc, c’est pareil, ne vous fiez pas à la photo pour regarder ou est-ce qu’est la tâche sur le capteur sinon vous allez avoir des surprises ?

La procédure et le matériel necessaire

En général, on dit que c’est une opération qui doit être faite dans un endroit qui est le plus sain possible. Donc clairement, il ne faut pas que vous soyez en courant d’air. Il ne faut pas que vous soyez dans un endroit qui est très poussiéreux. C’est pour cela que la plupart du temps, on recommande plutôt la salle de bains qui est un endroit où en général on a une VMC et c’est un endroit où l’air est plutôt sec, où les suspensions, enfin toute la poussière ne va pas trop voler. En fait, cela va tout de suite descendre.

Moi ici, je le fais sur le bureau parce que clairement pour filmer la vidéo, c’est beaucoup plus utile que de faire cela depuis ma baignoire. Et c’est vrai que la salle de bains, cela le désavantage de ne pas tellement avoir de table, etc. Mais bon, je vous donne les prérequis de base qui en général disent : il faut le faire dans la salle de bains.

Alors aussi, je fais une vidéo qui va se concentrer sur les Fujifilm. On ne va pas parler des reflex où il faut monter, lever le miroir, etc. Les Fujifilm ont des hybrides et les hybrides n’ont pas de miroir. Donc, cela va avoir pour conséquence qu’avoir l’appareil photo allumé ou éteint, franchement cela ne va pas changer grand-chose. Moi, je vais le faire plutôt éteint. L’appareil photo, vous allez devoir le laisser comme cela, donc capteur vers le haut. Mais avant de faire cette première étape de capteur vers le haut, il va vous falloir veiller à souffler les poussières.

Donc, il vous faut cette bombe, le souffleur que vous devriez avoir maintenant et vous allez tout simplement mettre capteur vers le bas et vous allez souffler comme cela sur votre capteur. Le but, c’est de faire tomber toutes les plus grosses poussières, en fait. Les plus grosses poussières, il ne faut surtout pas les laisser sur le capteur avant de venir faire le nettoyage puisque vous risqueriez de les prendre avec votre pinceau et devenir rayer toute la surface du capteur.

Vous veillez bien à avoir décroché toutes les plus grosses poussières, tous les trucs n’étaient pas tout petits, il faut à tout prix qu’elles soient parties du capteur. Ensuite, vous allez venir mettre votre capteur tout simplement. L’écran LCD face à la table. N’hésitez pas si vous avez une lumière. Bon ici moi, j’ai mis mon portable. En plus, il est en train de filmer avec le flash qui est allumé. Mais n’hésitez pas à bien éclairer votre capteur pour que vous puissiez voir qu’est-ce qu’il faut.

Les risques à nettoyer le capteur

Alors en termes de matériel pour nettoyer le capteur moi, j’ai acheté cette petite boîte. C’est la référence, c’est la marque VSGO. Clairement, il vous faut par contre du matériel adapté. Ici, ce sont des bâtonnets qui sont adaptés à des capteurs APS-C. Donc, cela veut dire que la largeur du bâtonnet fait la largeur du capteur. Je vais donc pouvoir faire des allers-retours sur le capteur comme cela et de haut en bas, il va toucher les bords du capteur. Cela va me permettre de ne pas faire de bêtises.

C’est une boîte que j’ai trouvée pour 22 € sur Amazon qui va contenir en fait finalement tout ce qu’on a besoin. Alors, qu’est-ce qu’elle contient cette boîte ? Elle va contenir une notice de nettoyage et surtout, elle va convenir comme cela des petites pochettes stérilisées, anti-poussiéreuses, enfin tout ce que vous voulez, en fait à usage unique de bâtonnet. Je vais retrouver un petit liquide.

Donc, il va falloir mettre quelques gouttes en fait sur la petite baguette qu’on va venir ouvrir ici. En général, on met deux ou trois gouttes, pas plus. La dernière des choses que vous voyez en fait, c’est de venir laisser du liquide sur votre capteur. De même, vous n’allez pas mettre les petites gouttes sur votre bâtonnet quand vous êtes au-dessus du capteur. On met les petites gouttes par exemple sur la table ici. On vient ensuite sur le capteur.

Dans ce cas-là, il faut vraiment en mettre plutôt moins, que plutôt plus. Donc, n’hésitez pas si vous avez un doute à mettre plutôt deux gouttes qu’en mettre trois et vous voyez si vraiment vous trouvez qu’avec deux gouttes, ce n’est pas suffisamment liquide et qu’il n’y a pas suffisamment de produits sur votre capteur, vous en mettez trois. Mais commencez plutôt par le plus petit et ensuite, vous allez au plus gros.

Donc, on est sur quelque chose où on va faire les choses comme il faut. C’est-à-dire que ces petits bâtonnets qu’on a ici, ils sont à usage unique. C’est-à-dire qu’ils vont avoir deux faces. On va commencer par un nettoyage à sec qui est le classique pour les capteurs. Donc, on ne va pas mettre de liquide, on va passer d’un côté avec une face ensuite, on va le passer dans l’autre côté avec la face qui n’a pas été utilisée. On va faire un aller-retour.

N’ayez pas peur

Une fois que vous avez fait l’aller-retour, le petit bâtonnet, il est prêt à jeter, vous ne le réutilisez pas. Si cela ne suffit pas et que vous voyez que vous avez toujours des tâches de capteurs, vous prenez un deuxième bâtonnet. Vous allez venir mettre les gouttes et vous allez faire un nettoyage liquide. Donc, une, deux, trois gouttes, cela va détendre un peu. Ensuite, vous faites un aller, un retour, poubelle.

Vous reprenez un troisième bâtonnet pour sécher, en fait. On refait un passage à sec pour vérifier qu’il n’y a pas de liquide qui est repassé sur le capteur. Donc cela, c’est la théorie. C’est comme cela qu’il faut faire. N’hésitez pas à prendre votre temps, ne pas trop stresser parce que franchement ce n’est pas non plus quelque chose qui est extrêmement dangereux.

Ce petit bâtonnet-là, il va falloir mettre un tout petit peu de force, mais pas trop. En fait, il va juste falloir que mettre suffisamment de force, c’est assez flexible pour que la surface ici du bâtonnet, il vienne bien en contact avec le capteur, sinon cela ne va servir à rien. Donc ici, je vais ouvrir mon petit bâtonnet. Je vais essayer de vous montrer. Vous voyez, c’est un bâtonnet comme cela et je vais venir prendre mon petit bâtonnet. Donc voici à quoi cela ressemble.

Je vais venir simplement faire un aller-retour dans mon capteur. Je pars bien de l’extrémité et je fais un retour. Donc ici après, il faut considérer en fait le petit bâtonnet comme périmé. Il y en a qui le réutilise, le conseil c’est plutôt de le remettre dans sa boîte et d’estimer que c’est un bâtonnet usé.

Alors ici clairement, je vois sur mon capteur que j’ai plein de poussières encore, donc je sais d’emblée que je vais devoir faire l’étape avec le bâtonnet mouillé. J’ouvre donc un nouveau bâtonnet exactement comme le premier, sauf que cette fois-ci je vais venir mettre du liquide dessus. Donc le liquide, comme je vous l’ai dit, on va commencer par deux ou trois gouttes. Je vais essayer de vous montrer. On ne le fait pas au-dessus du capteur. C’est important. Donc ici, une goutte. J’en mets des deux côtés. Voilà maintenant, il est imbibé de liquide et je reviens ici sur mon capteur et là je vais passer doucement.

Voilà premier passage. Je fais un deuxième passage. Et là déjà, je peux voir qu’il y a beaucoup moins de poussière. Il en reste encore un peu sur mon capteur et je vais aller refaire un passage là où je vois encore des traces. Voilà, là je pense que c’est bon. Je repasse avec l’autre, dans l’autre sens. Et là maintenant, je vais tout de suite prendre un nouveau bâtonnet sec. Cela, j’ai mis un tout petit peu plus de produits parce qu’il y avait une tâche qui résistait. Donc là, je n’ai pas eu le choix. Des fois, je n’ai pas besoin de le faire, mais là il avait vraiment de grosses taches. Je prends un bâtonnet qui est sec et je viens tout de suite essuyer en fait. Je ne laisse pas du tout de produits sur mon capteur. Donc là mon capteur, quand je le regarde, il n’a absolument plus aucune tache. Donc la première des choses à faire, cela va être de le tester tout simplement.

Une procédure de nettoyage très simple

Donc ici, on va venir y remettre le même objectif. Je vais allumer mon capteur et je refais ma photo comme tout à l’heure. Je regarde le résultat. Ici avec le flash, vous ne voyez rien, mais moi je vois que les taches ont toutes disparu. Il n’y a donc plus de tâches en fait mon capteur. Donc voilà, le nettoyage s’est bien passé. Vous voyez, l’appareil photo fonctionne bien. Il n’y a pas de rayure sur le capteur. Je n’ai pas hésité à un moment donné, à refaire un passage en haut puis refaire en bas.

Bon à insister un tout petit peu plus avec le produit, là où il y avait une tâche qui était résiduelle. Donc vous voyez, mon capteur, il n’a pas explosé. Vous ne risquez pas grand-chose en même temps. Vous essuyez bien après, c’est très important. Si vous regardez bien le capteur pour vérifier si vous avez toujours des traces de liquide et s’il y a des traces de liquide, vous continuez à repasser.

Si votre bâtonnet, il est sale, ne vous passez pas avec un bâtonnet sale sur le capteur, vous le jeter. En suivant tous ces conseils-là, vous voyez, vous allez vraiment vous en sortir et le nettoyage du capteur, ce n’est pas non plus quelque chose qui doit vous faire peur. Ce n’est pas effrayant, en fait. Je vois beaucoup de gens qui sont vraiment rebutés par cela et qui ont très peur. Sincèrement, cela ne vaut pas autant de peur je pense que cela.

Si vous avez plusieurs appareils photo, cela peut faire une vraie économie d’être capable de le faire soi-même parce que sincèrement, c’est une opération qui est simple et qui n’est pas chère puisque là j’ai eu ce pack avec je crois dix bâtonnets plus le liquide pour 22 €. Donc là, je peux faire un paquet de nettoyage. Et c’est vrai que je me prends moins en moins la tête avec ces nettoyages-là. Là, je l’ai fait de manière un peu académique, mais en général cela va quand même assez vite. Je prends le truc, je prends le bâtonnet.

Finalement, je ne les laisse pas maintenant s’encrasser parce que c’est aussi une des choses qu’on fait quand on va chez les professionnels. On laisse le capteur s’encrasser et une fois qu’il est bien dégueulasse, on va chez le professionnel. Quand on est capable de le faire soi-même, on a la possibilité de dire : « ah ouais, là il y a une petite tâche, quand même je vais me le faire moi-même, comme cela, cela ne va pas s’empirer et je laisse les choses faciles à nettoyer finalement. »

Donc voilà écoutez, c’était mes conseils. Vous en faites comme vous voulez de cette vidéo. Évidemment, vous n’êtes pas obligé de le faire vous-même, vous n’êtes pas obligé de le confier à un professionnel. Moi, je vous donne les billets. Je vous dis : comment je fais. Je vous rassure dans le sens où quand même il ne faut pas non plus en faire une montagne. Il ne faut pas non plus croire que si on va toucher le capteur avec le bâtonnet, il va exploser.

Résultat impéccable

Vous touchez de haut en bas, de gauche, cela ne va pas craindre grand-chose. Faites juste attention. Le plus gros des dangers pour moi, plus que le liquide, il y a un : mettre trop de liquide sur le capteur et que le liquide vienne par exemple dans les connectiques en haut, en bas, à gauche, à droite du capteur, ce serait fâcheux. Donc, ne mettez pas trop de liquide.

Le deuxième des dangers c’est surtout s’il y a une grosse poussière sur le capteur et que vous ne la voyez pas, que vous oubliez par exemple de la souffler et que cette poussière-là ensuite vous la traînez en mettant trop de force avec le bâtonnet, vous rayez le capteur. Donc cela, c’est une des choses à laquelle il faut vraiment prêté attention, de ne pas être en train de traîner comme cela une grosse poussière, mais cela en général, franchement on le voit quand même assez bien.

Si cette vidéo vous a été utile, lâchez-moi les pouces levés vers le haut. Si vous avez des questions ou des commentaires, cela se passe juste en bas de cette vidéo. Comme d’habitude, je vous réponds. Vous êtes libre de recevoir le kit de démarrage du fujiste débutant en cliquant sur les douze conseils qui sont juste là et vous pouvez vous abonner en cliquant sur ma tête.

À bientôt sur la chaîne !