On teste le Fuji XF55-200 F3.5-4.8 qui complète le kit Fujinon XF18-55 ! Doté d’une ouverture assez interessante et d’une large plage focale, c’est un zoom vraiment attirant. Que vaut son piqué ? son autofocus ? et les autres paramètres tel que les aberrations chromatiques, le vignettage, etc.

Je vous donne mon avis !

 

TEST Fuji XF55-200 3.5-4.8 R LM OIS

Bonjour à tous !

C’est Damien. Aujourd’hui, on fait le test du XF55-200 qui est probablement avec le 18-55, un des objectifs dont on me demande le plus le test. En effet, c’est le complément idéal au 18-55 qui est l’objectif le plus vendu. C’est un objectif qui une fois que vous allez le visser sur votre appareil photo vous offre une gamme de focales très large puisqu’on va du 55 mm au 200. En équivalent plein format, on est du environ 85 mm jusqu’à 300.

Un objectif a tout faire

Donc, c’est vrai que c’est très intéressant. En plus, il faut noter quand même qu’on a une amplitude au niveau de l’ouverture qui est vraiment très réduite 3.5-4.8. Cela veut dire qu’on n’a même pas un stop d’écart entre la plus petite et la plus grande des focales. C’est très intéressant. L’objectif, il est quand même, vous le voyez, assez massif. C’est quand même un objectif assez gros. Il est extrêmement bien construit comme les Fuji en général.

C’est tout métallique, y compris ici la baïonnette. Une bague d’ouverture qui n’est pas crantée parce que forcément vu qu’on a une ouverture glissante, il ne pouvait pas la mettre. Ensuite au niveau de la focale, vous voyez, on a le choix entre 55, 70, 100, 135 et 200. Une large ici qui est quand même assez dur, je trouve. Bague de zoom, je ne sais pas si c’est le modèle que j’ai ou s’ils sont comme cela, mais c’est qu’il faut quand même vraiment mettre vraiment beaucoup de force pour pouvoir zoomer.

Ensuite ici, une bague de mise au point qui est par contre très souple. Et comme vous le voyez, on a ensuite l’objectif ici donc SUPER EBC XF55-200 3.5-4.8 R LM OIS et le diamètre 62 mm. C’est un zoom qui encore une fois va beaucoup sortir, donc c’est normal. En termes de taille, juste pour vous donner une idée, il est quand même assez loin. Le 16-55 n’est pas réputé pour être petit et vous voyez, il est plus gros que le 16-55. Donc malgré tout, on n’est pas dans l’objectif compact. On est quand même dans un objectif qui pèse son poids et qui fait son volume.

Un super piqué

En termes de qualité, moi, cet objectif, je l’ai vraiment apprécié. Sincèrement, je m’attendais à un objectif moyen. J’étais persuadé que j’allais avoir un objectif plutôt moyen dans les mains, un 55-200, cela demande quand même en général des compromis. Ce n’est pas évident d’aller jusqu’à 300 mm. Et franchement, je l’ai trouvé plutôt bon à toutes les focales cet objectif. Je trouve qu’à toutes les focales, il arrive à délivrer un piqué qui est vraiment très intéressant.

Après évidemment, il faut l’ouvrir à peu près, mais comme tous les objectifs de l’ouvrir à peu près d’un zoom, d’un stop pour avoir le meilleur piqué. Mais même sur les bords, j’ai trouvé que le piqué qu’il délivrait était vraiment très intéressant. Je vous le montre. Je ne ferai pas une vidéo dédiée, mais je l’ai comparé un peu au 50-140 2.8 qui couvre une zone d’amplitude focale beaucoup plus étroite.

Donc, certes le 50-140 a un meilleur piqué, mais franchement, il n’est pas ridicule. C’est un objectif que vraiment à toute sa place dans la gamme Fuji. Et personnellement, je ne peux que vous le recommander si vous cherchez une focale qui vous permet comme cela d’aller à 300 mm en gardant une ouverture qui reste correcte. C’est très intéressant. Sincèrement, c’est vraiment une bonne focale qui m’a plu en termes de distorsion, en termes d’aberrations chromatiques. Tous ces paramètres-là, sincèrement, ils sont excellents aussi.

Donc, écoutez-moi, je n’ai qu’à vous dire foncer. La stabilisation est largement meilleure que celle du XC. Je fais une vidéo comparative avec le XC juste après, donc chercher sur la chaîne, si vous arrivez un peu plus tard. En plus, je montrerai des photos avec la comparaison des photos, etc. Donc, si cela vous intéresse, cherchez la comparaison.

La stabilisation, j’allais le dire, elle est vraiment très bonne. Là où sur le XC on est plutôt à 2, là on est plutôt à 3 stops. Donc, cela marche très bien. Et en plus sur cet objectif-là, on a les boutons pour activer ou désactiver la stabilisation très rapidement et on a ici la possibilité de passer en automatique ou en manuel très simplement aussi.

Autofocus : excellente mise au point

L’autofocus quant à lui est d’un très bon niveau. Il est extrêmement silencieux si vous voulez faire de la vidéo avec. Et en tout cas, il accroche quand même assez bien y compris en basse lumière où je trouve que les performances restent vraiment descente. Donc voilà, une optique que vous avez comprise. Je ne peux que vous le conseiller. Franchement, allez-y. C’est une très bonne optique.

Allez, si cette vidéo vous a plu, lâchez-moi un pouce levé vers le haut. Si vous avez des questions ou des commentaires à propos de tout ce que je viens dire, cela se passe juste en dessous de cette vidéo et je vous réponds. Si vous débarquez sur la chaîne avec cette vidéo, cliquez sur mon visage, cliquez sur le bouton s’abonner. Juste en bas de la vidéo, vous avez une cloche, cliquez sur la cloche pour être prévenu des prochaines vidéos sinon Youtube ne vous préviendra pas. Et il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une excellente journée et à bientôt sur la chaîne.

Salut !