Si vous recherchez un zoom professionnel lumineux pour votre hybride Fujifilm, le XF 50-140 va vous étonner ! le 50-140 complète la gamme Pro Fujifilm : XF 16-55 2.8 et XF 8-16 2.8. Équivalent d’un 70-200 mm sur un plein format, cet objectif haut de gamme vous accompagne dans toutes les situations. Que ce soit pour du portrait, du concert, de la photo de sport ou animalière, vous allez pouvoir vous faire plaisir ! Voici mon test du XF 50-140 mm f2.8 pour répondre à toutes vos questions : piqué, autofocus, bokeh, stabilisation… On va voir ensemble si cet objectif tient vraiment ses promesses. 

Le test en vidéo

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

 

Présentation physique du XF 50-140 mm f2.8

Avant tout, ne soyez pas surpris par le format de cet objectif : comme tous les zooms de cette gamme, il est relativement gros. Avec ses 18 cm pour 1 kg, on est loin d’un objectif compact. Par contre, aucun constructeur ne fait mieux. Et oui, un 70-200 mm, c’est toujours un objectif encombrant ! 

Présentation physique du XF 50-140 f2.8

Concernant les finitions et la construction, il n’y a toujours rien à reprocher aux objectifs Fujifilm. La bague de zoom est encore une fois en métal, mais sachez que tous les constructeurs ne le font pas. En plus, elle est très confortable et agréable à utiliser. Il s’agit d’ailleurs d’un zoom interne, relativement bien construit : pour la tropicalisation, il n’y a pas mieux !

La bague d’ouverture crantée de f/2.8 à f/22 avec une position auto est elle aussi de qualité, tout comme la bague de mise au point. Relativement résistante, elle permet de faire une mise au point précise. Vous retrouverez également un bouton pour activer ou non la stabilisation. 

Si vous voulez mettre un trépied, vous n’aurez aucun problème. Le collier de trépied est solide et bien construit. Avec ce type d’objectif, ce n’est pas le boîtier qui porte l’objectif, mais c’est l’inverse : c’est l’objectif qui porte le boîtier ! 

Pour affronter toutes les situations difficiles, le Fujinon XF 50-140 mm est traité pour le flare avec du nano-GI. Il est compatible avec des filtres de taille standard, à partir d’un diamètre de 72 mm.

Quelques petites précisions sur les abréviations du XF 50-140 mm f2.8 R LM OIS WR :

  • R pour bague d’ouverture ;
  • LM pour moteur linéaire (c’est ce qu’il y a de mieux pour la rapidité de l’autofocus) ; 
  • OIS pour la stabilisation ;
  • WR pour la tropicalisation.

Pour résumer : cette optique est extrêmement bien construite. Que ce soit au niveau de la stabilisation, de la tropicalisation ou des traitements nano-GI, il y a vraiment tout ce qu’il faut. Il n’y a aucun compromis avec cet objectif, contrairement à son petit frère, le XF 16-55 mm, qui n’a pas de stabilisation. Ici, on est vraiment sur du haut de gamme ! 

Test du XF 50-140 mm f2.8 : de nombreux atouts 

Vous vous demandez ce qu’il vaut sur le terrain ? S’il est vraiment à la hauteur ? Voici toutes ses qualités.

Un piqué excellent

Avec cet objectif, vous ne serez jamais déçu ! Il est aussi performant que les focales fixes. D’après les mesures scientifiques, le XF 50-140 mm a le même piqué que des images faites avec une focale fixe. 

Malgré tout, le piqué varie très légèrement en fonction des plages focales : il est excellent à 50 mm et à 140 mm. Si je veux vraiment chipoter, il est un peu moins bon entre 70 mm et 90 mm. Mais le niveau reste tout de même excellent ! 

En plus, le piqué est bon dès la grande ouverture à f/2.8. Avec ce genre d’objectif, c’est assez classique de ne pas avoir le meilleur piqué avec une grande ouverture. Pourtant, le résultat est étonnant ! Vous allez pouvoir l’utiliser à outrance et les images seront vraiment excellentes. Pour une qualité optimale, vous pouvez viser des ouvertures à f/4 ou à f/5.6. 

À partir de f/8, le piqué diminue légèrement, mais rien d’anormal sur ces objectifs : la diffraction vient complètement changer la donne. Dès f/11, le piqué est plutôt moyen, mais ce n’est pas handicapant avec un objectif qui s’utilise rarement à f/11. 

Pour mieux vous rendre du piqué obtenu pendant le test du XF 50-140 mm, voici quelques images : 

Excellent piqué sur le XF 50-140mm f2.8

Avec une focale à 50 mm, le piqué est vraiment très qualitatif. Entre le détail sur les yeux et le maquillage, on peut difficilement faire mieux ! 

Qualité piqué du XF 50-140

Au 140 mm, même en zoomant à 100 % sur la photo, il y a toujours autant de détails sur le pélican. 

Un beau bokeh sur des plans rapprochés 

Un équivalent 70-200 mm permet de générer un bokeh impressionnant. Par contre, n’attendez pas non plus un miracle ! Certains sont parfois trop exigeants avec ce type d’objectif, et ils sont finalement déçus du résultat.

Par exemple, si vous êtes loin et que vous faites un plan assez large, la séparation des plans ne sera pas si frappante. On reste malgré tout sur une ouverture à f/2.8. Si vous voulez créer une séparation des plans avec une si grande distance, optez plutôt pour une focale fixe à f/1.2 ou à f/1.4.

Test du bokeh sur le XF 50-140mm 2.8

Sur cette image, on voit bien que la petite fille derrière est floue, mais le bokeh n’est pas très crémeux pour permettre une grande séparation des plans. 

Malgré tout, vous pouvez quand même avoir une séparation des plans extrêmement bonne, notamment avec des portraits rapprochés au 140 mm. 

Bokeh avec le XF 50-140mm f2.8

L’arbre derrière est déjà bien diffus, et la plante en arrière-plan est méconnaissable. Encore une fois, le piqué est toujours excellent, aussi bien sur la qualité du jean que sur les mailles de l’écharpe. 

Bokeh du Fujinon XF 50-140mm

Dès que vous arrivez à avoir un peu de distance derrière, le bokeh est vraiment étonnant ! 

Un autofocus rapide et performant 

Avec un objectif de cette gamme-là, c’est normal d’être exigeant : il faut que l’autofocus soit réactif. Pendant mon test du XF 50-140 mm f2.8, je l’ai soumis à toutes les situations possibles. Résultat, il a toujours très bien répondu et je n’ai jamais été déçu. 

Rapidité autofocus du XF 50-140mm

Pour prendre en photo des dauphins qui surgissent de l’eau, vous n’avez pas une seconde pour faire la mise au point. Ici, on voit bien que l’autofocus est très rapide. 

Autofocus du XF 50-140mm f2.8

Même pour prendre un soigneur projeté en l’air, la mise au point est toujours très précise. 

Autofocus précis sur le XF 50-140

Avec des photos animalières, le Fuji 50-140 mm est toujours aussi performant. L’œil du faucon est bien net, et pourtant, tout va très vite. En plus, j’ai pris la photo avec le X-T2 : avec un X-T3, j’aurais eu encore plus de rapidité ! 

Autofocus du fuji 50-140

Pendant une séance de tyrolienne, la photo est toujours réussie, avec une belle séparation des plans. Le piqué reste lui aussi excellent, même en zoomant. 

Cet autofocus répond à nos exigences : il est à la hauteur d’un objectif de cette gamme et de ce prix. 

Une stabilisation irréprochable 

Pour moi, la stabilisation du Fuji 50-140 est vraiment exceptionnelle ! On est sur du 4,5 stops : ça vous permet de faire 50 % de photos réussies, et c’est vraiment rare. Souvent, sur la plupart des objectifs, il y a entre 1 ou 2 stops de stabilisation. Mais ici, avec 4,5 stops, c’est tout simplement l’un des objectifs les mieux stabilisés que j’ai utilisés jusqu’à présent ! 

Cet objectif arrive même à battre les objectifs Panasonic. Certes, Fujifilm a fait un objectif un peu gros avec ce XF 50-140 mm f2.8, mais il est vraiment difficile de faire mieux en termes de stabilisation ! Cela vous permettra notamment de descendre énormément en ISO si vous êtes en basse luminosité, avec peu de mouvements. 

De nombreux accessoires disponibles 

Cet objectif est compatible avec des téléconvertisseurs 1,4 x, ainsi que des multiplicateurs par 1,4 ou par 2. Cette petite pièce se rajoute au bout de l’objectif, et elle va vous permettre d’avoir une focale de 200 mm d’une grande qualité, sans pour autant modifier l’autofocus. En plus, il n’abîme vraiment pas beaucoup le piqué. 

Pour moi, ça vaut vraiment le coup d’investir dans un téléconvertisseur 1,4 x. Sachez qu’il existe en kit avec le multiplicateur 1,4. Généralement, il est vendu pour 200 € en plus du XF 50-140 mm. Si vous voulez pousser la focale à 200 mm au lieu des 140 mm, sans acheter ce téléconvertisseur à plein tarif, ce kit pourra vous être utile. 

Dernière petite chose pratique : au niveau du pare-soleil, vous avez une petite trappe pour glisser un filtre polarisant en un rien de temps. 

Un objectif avec très peu de défauts 

Aucun défaut optique

Le XF 50-140 mm est quasiment exempt de défauts optiques : 

  • Il n’est pas touché par les aberrations chromatiques ; 
  • Aucune distorsion à signaler ; 
  • Très bonne résistance au flare, même avec le soleil au coin de votre photo ; 
  • Un léger vignettage qui se corrige très bien. 

Le point fort de cet objectif, c’est vraiment sa résistance au flare. Par rapport à ce qui se fait sur le marché, il est de loin le meilleur.
Pour le vignettage, même s’il en a un peu plus que les autres, ce n’est vraiment pas gênant. Généralement, avec le type de photos que vous allez faire avec cet objectif, le vignettage est même un atout ! 

Une distance de mise au point un peu longue 

Le seul petit défaut que j’ai pu noter, c’est la distance de mise au point de 1 mètre sur cet objectif. Après tout, cette distance est extrêmement standard pour un 70-200 mm. Chez Canon, vous pouvez même avoir du 1 m 20.

Mais avec Fujifilm, on a toujours été habitué à des distances de mise au point plus réduites : c’est d’ailleurs l’une des caractéristiques des objectifs Fujifilm. Avec le XF 50-140 mm 2.8, ce n’est pas le cas et on est sur une distance plus standard. Parfois, si vous êtes au 50 mm, 1 mètre ça peut vous paraître un peu long. 


Test du XF 50-140 mm f2.8 dans de nombreuses situations 

L’avantage de cet objectif, c’est de pouvoir l’emmener partout ! Extrêmement polyvalent, il sera toujours aussi performant, peu importe la situation et les photos que vous voulez prendre.

Faire de la photo de concert

Photo concert avec XF 50-140mm

Test du XF 50-140 mm f2.8 en photo de paysage

Paysage avec fuji 50-140
Test paysage XF 50-140mm 2.8

Un objectif parfait pour la photo animalière 

Photo animalière avec le XF 50-140 2.8

Ce qu’il faut retenir du test du XF 50-140 mm f2.8 

Cet objectif a toutes les qualités qu’on peut attendre d’un zoom professionnel : polyvalent et d’une grande qualité optique, il ne va jamais vous lâcher.
Même s’il est un peu gros et assez lourd, le XF 50-140 n’avait visiblement pas pour priorité d’être compact. Au lieu de ça, on obtient un objectif de construction haut de gamme, qui délivre un piqué digne des meilleures focales fixes, le tout dans un ensemble tropicalisé et stabilisé ! 

Pour faire simple, à part son prix et son poids, cet objectif a vraiment très peu de défauts. Mais finalement, un équivalent 70-200 mm, c’est toujours un peu cher et encombrant !
Le plus important, c’est que Fujifilm a réussi à réaliser un objectif très haut de gamme qui va toujours répondre à vos attentes : et c’est vraiment ce qu’on attend de lui ! 

 

Et vous, est-ce que vous avez testé ce XF 50-140 mm f2.8 ? Qu’est-ce que vous en avez pensé ? Même si vous avez été déçus, n’hésitez pas à partager votre expérience pour aider les autres. 

Pour les débutants chez Fujifilm, je vous laisse découvrir mes 12 conseils pour vous aider à démarrer en photo.