Avec le X-S10 et le X-E4, vous êtes face aux deux derniers appareils photo d’une même génération. Ils ont beau être très différents de l’extérieur, ils sont presque identiques à l’intérieur. Le Fujifilm X-S10 ayant rencontré un grand succès, il est devenu l’appareil photo le plus populaire chez Fujifilm. Mais quelle place reste-t-il pour le X-E4 ? Comment choisir entre les deux ? Quelles sont leurs différences ? Toutes les réponses dans ce comparatif X-S10 vs X-E4 ! 

Le comparatif du X-S10 vs X-E4 en vidéo

 

Les différences entre le Fujifilm X-S10 et X-E4 

La forme du boîtier 

C’est la première différence qui saute aux yeux. Avec sa compacité, le X-E4 ressemble à une version à objectif interchangeable comme le X-100V. Comme il a pour vocation d’être compact, il ne possède pas de flash intégré (alors que le X-S10 en a un).

L’inconvénient, c’est que cette petite taille rend la prise en main pas très confortable. Il n’y a pas de mini grip comme c’est le cas sur le X-T30. Ce X-E4 sera donc beaucoup plus à l’aise avec de petits objectifs ou des focales fixes. Sinon, vous risquez de créer un déséquilibre. 

Le X-S10 possède quant à lui un des plus gros grip de la gamme Fujifilm. Sa prise en main est beaucoup plus pratique, même avec des objectifs assez lourds. Vous pourrez donc l’associer avec n’importe quel objectif tout en restant confortable. 

L’ergonomie 

Sur le X-S10, vous retrouverez l’ergonomie classique avec les modes P,A,S,M. Le X-E4 dispose au contraire des molettes de contrôle emblématiques de chez Fujifilm. Que ce soit les ISO, la vitesse, l’ouverture, ou l’exposition, tout se règle depuis les molettes. C’est vraiment la philosophie propre à Fujifilm : penser en triangle d’exposition plutôt qu’en mode (priorité à l’ouverture, à la vitesse, mode manuel, mode auto). 

Alors évidemment, ces deux ergonomies aboutissent aux mêmes résultats. À vous de voir ce que vous préférez utiliser. Personnellement, j’aime beaucoup la philosophie avec les bagues et les molettes de chez Fujifilm, mais j’avoue que l’ergonomie PASM est tout aussi efficace. 

La stabilisation du capteur

Cette différence se justifie par la différence de taille entre ces deux appareils. Le X-S10 dispose d’un capteur stabilisé, alors que le X-E4 n’en a pas. En vidéo, c’est important. Le rendu sera beaucoup plus agréable à regarder sans à-coups ! Mais en photo, on peut s’en passer. Il n’y a qu’en basse lumière que ça peut être utile. 

Le viseur 

Il fait la même taille sur le X-S10 et le X-E4 (je le trouve d’ailleurs trop petit, ce qui le rend assez inconfortable avec des lunettes). En revanche, sa position n’est pas la même : au centre sur le X-S10 et sur le côté avec le X-E4. 

Un viseur sur le côté permet de garder un œil libre pour prévoir l’action et éviter d’avoir le nez complètement écrasé sur l’écran. Certains ne jurent que par ce type de viseur ! Mais le défaut de cette visée, c’est que vous n’êtes pas dans l’axe de l’objectif. 

L’écran 

Les deux appareils disposent tous deux d’un écran sur rotule, mais il y a une petite différence : 

  • Le X-E4 a un écran qui se retourne vers le haut ; 
  • L’écran du X-S10 se retourne sur le côté et peut se pivoter dans tous les sens. 

L’écran du X-S10 est donc beaucoup plus polyvalent. Avec un écran au-dessus de l’appareil comme c’est le cas sur le X-E4, ça complique l’ajout d’un micro. En effet, l’écran vient se mettre pile à l’endroit où se trouve la griffe de flash qui permet d’ajouter un micro. En revanche, l’écran du X-E4 offre une meilleure définition (1,62 Mpx contre 1,04 Mpx pour le X-S10). 

Les objectifs de kit choisis par le constructeur 

Voici les prix des boîtiers nus et avec leurs objectifs de kit : 

  • X-S10 vendu nu pour 999 € et 1 499 € avec l’objectif de kit XF 16-80 f4.
  • X-E4 vendu à 899 € et 1 049 € en kit avec le petit XF 27mm f2.8. 

La différence de kit est importante. C’est toute la philosophie de ces appareils qui se retrouvent dans les kits que Fujifilm choisit de vous vendre. D’un côté, il est vendu avec un objectif assez gros, et de l’autre côté avec un objectif assez petit. Et c’est bien ça qui doit vous guider dans votre achat ! Souhaitez-vous un appareil compact et léger, ou un appareil plus gros, mais plus polyvalent ? 

Est-ce que la qualité des photos sera différente sur un X-S10 ou un X-E4 ? 

Rassurez-vous, ils produisent exactement les mêmes photos. Eh oui, ils ont le même capteur X-Trans 4 de 26 Mpx BSI. C’est d’ailleurs celui-ci qu’on retrouve sur les modèles haut de gamme comme le X-T4 ou le X-Pro 3. En plus, ils ont tous le même processeur. 

L’autofocus, les ISO, le rendu des couleurs, le contraste… Tout est identique puisque les composants sont les mêmes !
La batterie, la carte mémoire et l’autonomie sont également assez similaires. Le X-E4 aura peut-être une autonomie légèrement meilleure puisqu’il n’a pas la stabilisation du capteur à alimenter. De plus, aucun des deux n’est tropicalisé. 

Et en vidéo, c’est la même chose : 4K 25 FPS, 30 FPS, 4:2:0 8 bits, 4:2:2 10 bits en externe, Bitrate qui monte jusqu’à 200 Mbps, F-Log, Zebra, ralenti 1080p 240 FPS, Eterna… Les deux boîtiers sont aussi performants l’un que l’autre. 

Une autre alternative intéressante : le X-T30

Dans la gamme Fujifilm, on pourrait également confronter ces appareils au X-T30. Ils ont très peu de différences : capteur, gestion des ISO, autonomie, qualité du piqué… Tout est pareil ! Il manque uniquement la dernière génération d’autofocus et quelques simulations de films qui n’ont pas été mises à jour (Classic Negative notamment). 

Mais pour le reste, la majorité du grand public ne verra aucune différence entre les photos d’un X-E4, d’un X-S10 ou d’un X-T30. En plus, le X-T30 possède un mini grip qui le rend un peu plus confortable que le X-E4. 

Le bilan du comparatif X-S10 vs X-E4 : deux philosophies différentes 

Le Fujifilm X-E4, l’appareil photo du quotidien 

Le X-E4, c’est l’appareil photo compact que vous allez toujours avoir dans votre poche. Discret, mais hyper puissant, il est idéal pour de la photo de rue ou pour du reportage. Dans un si petit corps se cachent les mêmes performances qu’un X-T4. Et tout ce qu’il ne sait pas faire, c’est uniquement lié à sa compacité qui le ferait chauffer trop vite (la stabilisation notamment). 

Le Fujifilm X-S10, l’appareil photo polyvalent 

Avec le X-S10, vous êtes capable d’affronter toutes les situations et de mettre n’importe quel objectif (y compris les gros zooms de la gamme professionnelle). Ce qui peut faire la différence par rapport au X-E4, c’est la présence du capteur stabilisé et l’écran sur rotule.

Finalement, tout dépend de ce que vous cherchez : soit l’appareil photo de tous les jours soit l’appareil photo plus professionnel, plus gros et plus confortable. À vous de choisir ! Dans tous les cas, sachez que c’est impossible de se tromper. Ce sont tous les deux d’excellents appareils photo. 

Et vous, lequel choisiriez-vous ?