Fujifilm sort un objectif très compact : le Fujinon XF 27 mm f/2.8. Je vous propose un test rapide de cet objectif qui ira sur tous vos hybrides Fujifilm : X-T20, X-T2, X-H1, X-E3, X-Pro2, X-T1 et X-T10.

Cette focale fixe est un équivalent de 40 mm en full frame. Ci-dessous, retrouvez mon test et mon avis sur ses performances en termes de piqué, de mise au point autofocus, d’aberrations chromatiques, de distorsion, etc. Bref, les classiques !

La vidéo « Test Fujifilm XF 27mm f2.8 »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo : 

 

Caractéristiques du Fujifilm Fujinon XF 27 mm f/2.8

Voici la fiche technique et les spécificités de cet objectif :

  • Type de monture : Fujifilm X
  • Dimensions : 23 mm x 61.2 mm
  • Poids : 78 g
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/16
  • Rapport de reproduction : 0.1 x
  • Distance de mise au point minimale : 34 cm
  • Diamètre du filtre : 39 mm
  • Tropicalisation : non
  • Stabilisation : non
  • Pare-soleil : non
  • Prix : environ 400 – 450 €

Présentation du Fujinon XF 27 mm f/2.8

Lors de mon dernier sondage, nombre d’entre vous a répondu posséder le XF 27 mm f/2.8. Forcément, un tel succès pour cette focale a suscité l’intérêt des curieux ! Alors, que vaut cet objectif ?

Et bien, c’est tout simple : le XF 27 mm f/2.8 est excellent !

Je vous explique tout de suite pourquoi en détail.

L’objectif le plus compact de la gamme Fujifilm

C’est un objectif extrêmement compact. J’ai même fait une vidéo pour expliquer que la combinaison du X-T20 avec le XF 27 mm est une bonne alternative au X100F.

Si on le met sur un X-H1, il n’arrive même pas au niveau de la poignée, c’est vous dire à quel point il est petit !

Fujifilm Fujinon XF 27 mm f/2.8 : un objectif ultra compact

Fujifilm Fujinon XF 27 mm f/2.8 : un objectif ultra compact

Un piqué éblouissant pour ce Fujifilm Fujinon XF 27 mm f/2.8

J’ai reçu beaucoup de messages de personnes persuadées que cet objectif n’aurait pas forcément des capacités exceptionnelles, qu’il ne serait peut-être même pas au niveau du XF 18-55 mm. Mais que ce n’était pas grave, qu’il fallait être tolérant étant donné son aspect compact très pratique.

En réalité, ce n’est pas du tout ça ! On est sur des capacités de piqué vraiment surprenantes. 

Afin de vous démontrer cela par des résultats d’analyse un peu “scientifiques”, j’utilise les mesures et les scores du site OpticalLimits (anciennement photozone).

On remarque en effet que le piqué est éblouissant. On est quasiment au niveau du piqué du meilleur des objectifs de chez Fujifilm, qui est selon moi le XF 90 mm f/2. L’analyse du site le confirme.

Fujifilm Fujinon XF 27 mm f/2.8 : scores du piqué sur OpticalLimits

Fujifilm Fujinon XF 27 mm f/2.8 : scores du piqué sur OpticalLimits

À f/2.8, la plus grande ouverture, le site indique 2 987 points pour le centre, et on voit que les scores des bords et des extrêmes sont aussi très élevés (respectivement 2 666 et 2 416 points). On remarque que le meilleur résultat est obtenu à f/5.6, avec 3 179 points au centre, 3 099 points sur les bords et 3 059 points sur les extrêmes. Clairement, c’est un résultat incroyable.

Peu de vignettage, pas d’aberrations chromatiques, quasiment pas de distorsion

Le site indique que c’est un objectif qui n’a quasiment pas de distorsion. Un autre bon point pour ce XF 27 mm f/2.8.

Fujifilm Fujinon XF 27 mm f/2.8 : scores du vignettage sur OpticalLimits

Fujifilm Fujinon XF 27 mm f/2.8 : scores du vignettage sur OpticalLimits

Pour ce qui est du vignettage, les scores indiquent environ 2 EV à pleine ouverture (f/2.8), 1 EV si on ferme d’un stop et presque plus de vignettage si on ferme de deux stops. Effectivement, 2 EV ce n’est pas négligeable, mais ce n’est pas un si gros problème, parce que l’appareil photo est capable de récupérer ce défaut (voir la ligne “corrected” dans le tableau).

Au niveau des autres paramètres, comme les aberrations chromatiques, tous les scores sont bons.

Alors, a-t-il un seul défaut ? Malheureusement, oui ! Et c’est l’autofocus.

Un autofocus un peu lent

L’autofocus n’est pas rapide. Cela signifie qu’il donnera un résultat convenable, mais uniquement si vous lui laissez un petit peu de temps.

Au lieu d’un dixième de seconde pour faire la mise au point, comme on peut le voir sur certains objectifs performants, il peut patiner un peu et mettre entre une demi-seconde et une seconde. Ça ne veut donc pas dire qu’il est mauvais, juste qu’il est un peu lent. Disons que ce n’est pas un autofocus de dernière génération.

Il n’est donc pas très adapté pour des photos à réaliser rapidement, comme des photos de sport. Par contre, pour de la photo de rue, c’est tout à fait satisfaisant. 

Ce souci d’autofocus ne sera donc pas forcément un problème. Cela dépend vraiment de l’usage que vous comptez faire de votre XF 27 mm.

Quelques précisions supplémentaires

Étant donné la taille très compacte de cet objectif, il ne possède pas de bague pour régler l’ouverture. Comme pour la gamme des objectifs XC, l’ouverture se règle avec la molette avant.

On retrouve aussi une petite bague pour faire la mise au point manuelle.

La distance de focus minimale est de 34 cm. Quant au rapport de grossissement, il n’est pas très bon (01:10), mais ce n’est pas si important que ça. 

Comparaison du piqué avec le XF 16-55 mm

Les scores du piqué donnés par le site OpticalLimits étant particulièrement bons, je voulais m’assurer que je n’exagérais pas dans mon compte-rendu sur cet objectif.

J’ai donc comparé le piqué du XF 27 mm f/2.8 avec celui du XF 16-55 mm f2.8 R LM WR

Et bien, je ne me suis pas trompé, et le site non plus : le piqué est incroyable !

XF 16-55 mm f2.8 (à gauche) vs XF 27 mm f2.8 (à droite) : le piqué du 27 mm est clairement meilleur sur les bords

XF 16-55 mm f2.8 (à gauche) vs XF 27 mm f2.8 (à droite) : le piqué du 27 mm est clairement meilleur sur les bords

Le XF 16-55 mm offre parmi ce qui se fait de mieux en matière de piqué au centre de l’image. Or, en comparaison avec le XF 27 mm, on ne voit pas de différence de qualité. Par contre, sur les bords, le XF 27 mm propose un résultat nettement supérieur. Là où l’image commence à être légèrement floue sur la photo du XF 16-55 mm (la boîte en carton, par exemple), elle reste bien nette sur la photo du XF 27 mm.

Je confirme donc que les tests effectués par OpticalLimits sont corrects (c’est d’ailleurs assez rare que je ne sois pas du même avis qu’eux).

Bilan du Fujinon XF 27 mm f/2.8

Vous l’aurez compris, même si j’en parle assez peu sur le site et sur ma chaîne, je suis un grand fan de cet objectif !

  • Ses points forts : un piqué absolument sublime, une taille ultra compacte, peu de vignettage, pas d’aberrations chromatiques, quasiment pas de distorsion.
  • Son unique point faible : un autofocus un peu lent, ce qui peut ne pas être un problème du tout selon l’usage que vous en faites.

Sincèrement, n’hésitez plus à vous le procurer, il ne vous décevra pas !

Fujifilm vient d’ailleurs de sortir une nouvelle version de cet objectif pancake, le XF 27 mm f/2.8 R WR. Je vous invite à lire mon article ou à regarder ma vidéo, dans lesquels je compare les deux formats. Rien de mieux pour vous faire un avis avant d’investir dans l’un des deux !