Fujifilm propose un objectif compact, très compact : le Fujinon XF 27mm f2.8. Test rapide de cet objectif qui ira sur vos Fujifilm X-T20, X-T2, X-H1, X-E3, X-Pro2, X-T1, X-T10.

Cette focale fixe est un équivalent 40mm full frame, on parle ensemble de ses performances en terme de piqué, de mise au point autofocus, d’aberration, distorsion, les classiques 🙂

La vidéo « Test Fujifilm XF 27mm f2.8 »

Le script de la vidéo

Bonjour à tous !

Lors du dernier sondage concernant les objectifs, vous avez été nombreux à me dire que vous aviez le XF27 mm et cela a attiré l’attention d’énormément de curieux qui se sont dit : mais finalement, moi aussi, je pourrais acheter le XF27 mm. Il a l’air bien, mais finalement il vaut quoi cet objectif.

Que vaut le XF27 ?

Et donc, l’idée de cette vidéo, c’est de répondre rapidement à : il vaut quoi ? Parce que cet objectif, c’est de la balle. Je l’ai déjà dit plusieurs fois sur la chaîne, mais c’est vraiment un excellent objectif. Et on va essayer de mettre des choses un tout petit peu plus scientifiques sur qu’est-ce que cela veut dire. En tout cas, je voulais juste vous montrer que cet objectif-là, il est extrêmement compact.

L’objectif le plus compact pour Fujifilm

Donc évidemment, vous le voyez en photo là, je vous mets des photos de Google. Mais c’est un objectif extrêmement compact. Et j’avais même fait une vidéo sur X-T20 plus XF27 mm qui pour moi était une bonne alternative au X100F qui a un objectif fixe. Si on le met sur un X-H1, l’objectif n’arrive même pas à la poignée. Donc, c’est dire à quel point cet objectif, il est petit.

Cet objectif par contre, je crois qu’on le trouve dans les 400 euros. Je n’ai pas vérifié le prix, mais il semble que de mémoire, c’est ce prix-là. En termes de qualité, alors quand je fais cette série sur les meilleures ouvertures, je me base toujours sur le site photozone optical limit. Donc, c’est un site que j’aime bien parce qu’au moins, on a des mesures avec des scores, etc.

Piqué du XF27

Un peu comme DXO marque, sauf que DXO ne fait pas le Fuji. Bref, ce n’est pas le sujet. Mais en tout cas, on va s’apercevoir que c’est un objectif qui n’a pas de distorsion. C’est un objectif qui en plus à un piqué éblouissant. Et quand je dis éblouissant, c’est qu’on est quasiment en termes de piqué au piqué du meilleur des objectifs de chez fujifilm qui est le XF 90.

Donc, regardez ces scores. On a à 2.8 2987 points et on voit que les scores des bords et des extrêmes sont extrêmement élevés. 2600 points pour les bords et 2400 points pour les extrêmes à la plus grande des ouvertures, c’est éblouissant franchement. Et on s’aperçoit que si on le ferme à f5.6, on est à la meilleure ouverture. Donc, meilleure ouverture 5.6, on est à 3179 points et les bords sont à 3100 points. Enfin, c’est incroyable.

Mieux que le XF 18-55 ?

Donc tout cela pour vous dire que non seulement cet objectif, il est petit, mais en plus c’est de la balle. C’est-à-dire que les gens qui sont venus me voir avec qui j’ai discuté par mail, la plupart du temps, il avait un apriori sur : ouais bon, cela doit être un petit objectif, mais bon il ne faut pas être trop exigeant avec lui parce que cela doit être assez moyen et tout. Qu’est-ce que tu en penses ? Est-ce que cela sera au niveau du XF 18-55 ? Non, ce n’est pas du tout le cas, on est sur un super objectif avec un super piqué.

En termes des défauts, je vous le dis, il n’a quasiment pas de distorsion. Donc très peu de distorsion grosso modo. En termes de vignettage, il en a un peu. Il a à peu près 2EV de vignetage à la pleine ouverture, 1EV lorsqu’on ferme d’un stop et si on ferme de deux stops, cela disparaît complètement presque. 2EV sincèrement, cela commence à faire, mais ce n’est pas un problème puisque derrière, l’appareil photo va être capable de le récupérer.

On voit que l’appareil photo une fois récupéré, le vignetage est presque gommé. Donc, on est dans les limites du vignetage acceptable. On n’a pas de problème sur cela. On a un champ, bon bref. Tout cela, tous les paramètres, chromassions, les aberrations chromatiques, la distorsion, tout est bon. Sincèrement, on a tout qui est bon sur cet appareil photo. Il n’y a qu’une seule chose qui est moyenne, c’est l’autofocus.

Un autofocus lent

C’est-à-dire que si vous vous attendez à un autofocus de dernière génération qui va être capable de suivre, cela ne va pas être le cas. Donc, vous allez avoir un autofocus qui est bon si vous lui laissez un tout petit peu de temps donc, il risque de patiner un peu. Cela, c’est clair que c’est un autofocus qui va patiner un peu. Donc, si vous voulez faire du sport avec, cela ne va pas le faire.

Alors attention, c’est toujours très délicat de dire que l’autofocus est moyen sans que les gens comprennent que c’est un mauvais autofocus. Ce n’est pas ce que je dis encore une fois. C’est un autofocus qui est plutôt bon, mais ne vous attendez pas à voir un autofocus qui est rapide, qui permet de faire du sport par exemple.

Si vous voulez faire de la photo de rue, clairement, moi je trouve que cela le fait complètement. Il n’y a aucun problème. Après, c’est sûr que parfois, cela peut patiner un tout petit peu et au lieu de mettre, je ne sais pas moi, un dixième de seconde à avoir la mise au point, vous allez mettre une demi-seconde ou une seconde. C’est à peu près cela quoi. L’ordre d’idées donc, c’est quelque chose qui va quand même arriver à faire la mise au point. Ce n’est pas le problème. Bon, mais il faut juste en être conscient.

Précisions

Après, c’est un objectif qui est extrêmement léger. Attention ; vu la taille de l’objectif, il n’y a pas de bague pour régler l’ouverture. Donc, c’est comme la gamme des objectifs XC, on règle l’ouverture avec la molette avant. Ensuite, on n’a pas non plus de bagues pour ; non c’est tout. On a une bague évidemment pour faire la mise au point. Donc la mise au point manuelle, là on a quand même une bague même si elle est petite.

Donc voilà, c’est un objectif moi que j’adore qui est extrêmement bien conçu. C’est vrai que j’en parle assez peu sur la chaîne. C’est un de mes torts probablement. Et donc, j’ai voulu régler cela avec cette vidéo. Donc au final, on a une distance de focus minimale qui est à 34 cm. Le rapport de grossissement, il n’est pas très bon, mais ce n’est pas très important. Et on a surtout un piqué incroyable. Et donc cela, encore une fois, ce n’est pas moi qui le dis, c’est un site très sérieux qui le dit.

Piqué haut de gamme ?

Alors, justement quand j’ai vu cela, je me suis dit quand même : est-ce que quand même, il n’abuse pas. Cela paraît incroyable ces scores-là. Et donc, je me suis amusé à prendre des photos avec le XF 16-55 et je l’ai confronté avec ce petit 27 mm 2.8 pour voir à peu près, si ce qu’il disait finalement, c’était la réalité. Et je me suis aperçu que sincèrement, c’est vraiment la réalité. C’est-à-dire que le XF 16-55 au centre, c’est a peut-être ce qui se fait de mieux, mais au centre on ne voit pas la différence.

Donc voilà, on ne voit pas la différence, mais sur les bords le XF16-55, on regarde les tests, de toute façon c’est dit. Sur les bords, il est vraiment moins bon qu’au centre. Et on s’aperçoit que le XF27 mm, il lui met la misère sur les bords. Parce que là où on a l’impression que cela commence déjà à être bien flou sur le 16-55, le 27 mm lui, il reste vraiment net. Donc encore une fois, je confirme, les tests qu’a fait photozone, c’est souvent le cas de toute façon, c’est assez rare que je ne sois pas d’accord avec eux. Et on s’en aperçoit que c’est vraiment un bel objectif.